Retour à l'accueil

David Reinbacher: un bel échantillon de talent et de fiabilité

En pleine course pour une place en séries, l’ajout de David Reinbacher est grandement apprécié chez le Rocket. C’était un moment attendu par un grand nombre de partisans.

Le défenseur et choix de 1er tour au repêchage 2023 donnait ses premiers coups de patin dans la AHL ce vendredi soir. Pour l’occasion, le Rocket rendait visite aux Senators de Belleville pour un premier match d’une fin de semaine de trois matchs. David Reinbacher, après avoir joué toute la saison en Ligue nationale suisse du côté de Kloten, n’avait pas vraiment le même rôle chez le Rocket. Jouant de grosses minutes sur la première ou la deuxième paire à Kloten, Reinbacher débutait sa carrière en AHL sur la troisième unité aux côtés de Tobie Paquette-Bisson.

Après deux honnêtes périodes de la part de l’espoir du CH, David Reinbacher a sorti une solide manoeuvre en zone neutre pour ensuite aller déjouer Mads Sogaard. Ainsi, l’Autrichien a inscrit son tout premier but dans le hockey professionnel nord-américain. En général, on pourrait qualifier son premier match chez les professionnels comme un bel échantillon de ce qu’est le profil de David Reinbacher. Voici un résumé et une analyse du match de l’espoir des Canadiens. Une rencontre scrutée par de nombreux partisans et journalistes qui s’est soldée par une remontée spectaculaire en prolongation. Logan Mailloux a clos le débat pour une victoire de 3-2.

David Reinbacher: ses débuts en AHL

Les jambes semblaient lourdes à Belleville chez le Rocket. Les effets de l’intense pratique mardi dernier se faisaient-ils ressentir ? Globalement sur la patinoire, on semblait manquer de gaz pour attaquer les défenseurs de front. Ainsi, on se tenait en largeur sur la patinoire, allongeant ainsi régulièrement les lignes de passe. Dans le cas de David Reinbacher, il semblait choisir ses moments pour exploser. Généralement, il anticipait bien les jeux et n’avait pas besoin de patiner de façon hyper intense. Cela dit, lorsqu’il avait l’occasion, Reinbacher appuyait l’attaque en s’offrant comme option de passe ou en transportant la rondelle.

«Il couvre beaucoup de glace je trouve. Il a un bon coup de patin par en arrière et par en avant. Je l’ai trouvé nerveux ce matin, mais dès sa première présence il était correct. Je l’ai trouvé vraiment bon dans les sorties de zone. On a vu quand il s’est porté en attaque, il a fait de très bons jeux.» – JF Houle au sujet de David Reinbacher après la rencontre.

La rapidité de la AHL aurait pu poser problème pour une recrue de 19 ans. Cependant, la LN en Suisse est une ligue très axée sur la vitesse d’exécution. Certes, elle est moins rapide que la AHL, mais la Ligue nationale suisse offre tout de même du bon calibre. Reinbacher n’affichait vraiment pas de retard sur le jeu, notamment sur ses pivots lors des contre-attaques. C’est une bonne nouvelle dans un contexte où l’adaptation aux petites patinoires demeure un point important dans sa progression pour la fin de la saison.

Utilisation en désavantage numérique

Rapidement dans le match, avant même la blessure de William Trudeau (nous y reviendrons), Jean-François Houle a fait confiance en sa jeune recrue dans une situation de désavantage numérique. L’indiscipline du Rocket a probablement forcé la main, mais le jeune défenseur droitier a bien réagi. En première période, David Reinbacher a joué à deux reprises en «P.K» et s’est bien débrouillé. Son travail devant le filet était fort respectable et il ciblait sa zone de responsabilité d’une belle façon. À moyen terme, il sera intéressant d’évaluer si physiquement, il peut tenir son bout pour faire le ménage devant le filet. Sa gestion des bâtons adverses devant son filet, à son premier match, était tout de même efficace. Le long des rampes, Reinbacher n’a pas semblé intimidé ni déstabilisé par le jeu physique.

Un premier but dans la AHL !

Ça aura pris un peu plus de 50 minutes de hockey quelque peu endormant chez le Rocket pour que la troupe se réveille. Après un but en avantage numérique de Lias Andersson, David Reinbacher a ramené les pendules à zéro en inscrivant tout un but. La séquence au complet vaut le visionnement. L’Autrichien a soutiré le disque à l’adversaire en se montrant agressif en zone neutre. Il aura ensuite servi une solide tasse de café à un autre opposant pour battre le gros gardien de Belleville d’un solide tir des poignets. On s’attendait à un match sous le thème de l’efficacité et de la stabilité. Ce but demeure un solide bonus !

«J’ai été impressionné. C’est un gars calme et humble. Ce n’est pas facile d’arriver en pleine course aux séries dans une nouvelle ligue. Le but parle par lui-même.»– Lias Andersson après la rencontre ce vendredi au sujet de David Reinbacher.

David Reinbacher se disait nerveux en première période, mais après, il mentionnait aux médias qu’il a enlevé quelque peu la rouille et tout allait bien. Après tout l’espoir du CH n’avait pas joué depuis le 4 mars dernier. Questionné sur la possibilité de jouer les trois matchs de la fin de semaine, le 5e choix de l’encan 2023 n’a pas hésité: «Je veux toujours jouer. Il faut prendre chaque chance de jouer pour mériter un poste la saison prochaine»

William Trudeau: blessure sérieuse ?

Vers la fin du premier engagement, le défenseur William Trudeau s’est blessé à la main à la suite d’un tir bloqué. La séquence n’était pas sans rappeler Joshua Roy avec les Canadiens de Montréal récemment. Avec cette blessure, le Rocket a joué les deux dernières périodes à cinq défenseurs. La stabilité qu’on voulait offrir à David Reinbacher aux côtés de Tobie Paquette-Bisson s’est donc terminée rapidement. On a alterné les effectifs en défenseur pour tout le match.

Dans le cas de Trudeau, c’est une blessure qui tombe à un bien mauvais moment. Avec quatre semaines à faire au calendrier régulier, il se pourrait fort bien qu’il rate tout ce temps. La rondelle ayant frappé la main tout comme dans le cas de Joshua Roy, William Trudeau pourrait devoir rester à l’écart pour le même échéancier. En effet, Roy a reçu un diagnostic d’absence de quatre à six semaines pour sa blessure à la suite d’un tir bloqué avec sa main.

TSLH Espoirs

À lire sur TSLH:

Podcasts
& vidéos

11 juin 24

#137. Top 32: Liste finale de Mathieu pour le repêchage 2024

Mathieu vous présente ses analyses et ses profils de joueur pour le repêchage 2024 concernant les 32 meilleurs espoirs, à ses yeux.

11 juin 24

#136. TOP32: Liste finale de Pascal pour le repêchage 2024

Dans cet épisode, Pascal vous présente ses 32 meilleurs espoirs pour le repêchage 2024 !

27 mai 24

#135. Mock Draft 2024 (Rangs 11 à 20) et prédiction pour la Coupe Memoriale !

Dans cet épisode, on poursuit notre Mock Draft NHL avec les rangs 11 à 20 et on met la table pour le tournoi de la Coupe Memoriale !

Nouvelles

Canadiens Montréal 21 juin 2024

Quelle a été la progression des défenseurs du Canadien en 23-24 ?

Quelle a été la progression des défenseurs du Canadien en 23-24 ?
Canadiens Montréal 21 juin 2024

Coup de théâtre: Jean-François Houle quitte le Rocket de Laval !

Coup de théâtre: Jean-François Houle quitte le Rocket de Laval !
Canadiens Montréal 20 juin 2024

Les joueurs du CH se sont-ils améliorés en 23-24 ? – Évaluation des ailiers

Les joueurs du CH se sont-ils améliorés en 23-24 ? – Évaluation des ailiers
Canadiens Montréal 17 juin 2024

Les joueurs du CH se sont-ils améliorés en 23-24 – Évaluation des centres

Les joueurs du CH se sont-ils améliorés en 23-24 – Évaluation des centres
Canadiens Montréal 16 juin 2024

Où évoluera Oliver Kapanen l’an prochain?

Oliver Kapanen - InStat Hockey
Actualité NHL 16 juin 2024

Oliver Kapanen signe son contrat d’entrée avec le CH

Oliver Kapanen signe son contrat d’entrée avec le CH
Canadiens Montréal 14 juin 2024

La fin pour Jesse Ylonen avec les Canadiens?

La fin pour Jesse Ylonen avec les Canadiens?
Canadiens Montréal 11 juin 2024

CH: transiger pour repêcher Cole Eiserman au repêchage 2024 ?

CH: transiger pour repêcher Cole Eiserman au repêchage 2024 ?

Commentaires

Laisser un commentaire