Retour à l'accueil

Classements de mi-saison des meilleurs espoirs du repêchage 2023

Le TSLH Espoirs a publié récemment ses listes des meilleurs espoirs du repêchage 2023. Dans un podcast de 5h, Seb, Simon, Mathieu et Pascal vous expliquent tour à tour leur choix et vous présentent du même coup les espoirs de leur liste. Les listes finales du TSLH Espoirs sortiront dans le courant du mois de juin !

Dans ce texte, vous trouvez les classements de Mathieu et de Pascal, qui ont tous deux publié déjà leur liste sur le TSLH Espoirs. N’hésitez pas à partager et à commenter pour toutes questions !

CLASSEMENT DE MATHIEU
(Édition février 2023)

Comme j’aime le rappeler, je ne porte pas le titre de recruteur, mais du hockey, nous en mangeons sur le TSLH Espoirs. Après plus de 550 visionnements pour l’élaboration de ma liste de mi-saison, j’ai pu analyser un total de 104 espoirs jusqu’ici. Notre podcast où l’on explique nos choix est disponible sur notre chaîne Youtube et aussi sur les plateformes audio telles qu’Apple Podcast et Spotify.

La cohorte 2023

Annoncée comme étant l’un des meilleurs repêchages de l’histoire du hockey, la cohorte 2023 regorge de talent élite au sein de son top 10. On le répète souvent, mais il y a Connor Bedard et les autres cependant. À lui seul, Bedard occupe un «tier» dans la catégorie des joueurs au potentiel générationnel (à mes yeux). Par la suite, plusieurs espoirs peuvent porter l’étiquette de potentiels joueurs de franchise. C’est le cas de Matvei Michkov, Adam Fantilli et Leo Carlsson. Je serais très à l’aise d’ajouter le nom de Zach Benson à cette catégorie également.

Cependant, lorsque je suis arrivé autour du 15e-20e rang, j’ai rapidement constaté que le repêchage devenait assez épuré. En fait, je pourrais parfaitement comprendre qu’un espoir passe du rang 15 au rang 40 le jour du repêchage et vice versa. C’est un repêchage que j’estime profond, mais qui offre cependant beaucoup de similitudes entre les espoirs. C’est sans cachette que je vous confie qu’à la fin de mon top32, il y a des joueurs qui me plaisent beaucoup moins qu’au début de l’année. Ils restent dans mon top 32, car au final, il faut les classer, ces joueurs.

Les exclus et les entrées

Depuis mon classement préliminaire en novembre, quelques joueurs ont été expulsés de mon classement top 32. Lukas Dragicevic, Charlie Stramel, Otto Stenberg et Cam Allen ont tous sorti de ma première ronde pour l’instant. Si Stramel et Stenberg offrent peu de progression jusqu’ici cette saison, c’est plutôt la régression qui m’a forcé à expulser Dragicevic et Allen du top 32. Les deux défenseurs sont en mesure d’offrir vraiment plus que ce qu’ils montrent dans leur jeu global et mes récents visionnements m’ont refroidi.

Chez les nouveaux visages qui se pointent dans mon top 32, notons la présence de Carson Bjarnason. Je n’ai pas encore trempé dans la cohorte de gardiens de but à fond, mais pour les visionnements effectués de Bjarnason, il ne fait nul doute qu’il sera présent dans mon top 32. Il a affiché nettement plus de constance dans ses performances que Michael Hrabal, un gardien tchèque qui devrait cogner à la porte de ma première ronde à la fin de l’année.

Samuel Honzek était 34e dans mon classement préliminaire et il se joint maintenant au top32. Récemment de retour de blessures, il sera important de regarder s’il maintiendra le rythme imposé avant qu’il ne tombe au combat au WJC. Gavin Brindley et Axel Sandin-Pellikka entrent dans mon top 32 également avec un échantillon plus intéressant que ce que j’avais au préliminaire. Également, Aydar Suniev, un gros attaquant russe évoluant dans la BCHL, fait une entrée remarquée à la fin de mon top 32. Mes collègues l’ont présentement à la fin de la 2e ronde pour certains. C’est un joueur qui m’a énormément plu et qui m’a sauté dans les yeux en observant son coéquipier Bradly Nadeau.

Enfin, Gracyn Sawchyn fait le plus gros bond dans mon classement. Je ne l’avais pas observé pour le classement préliminaire et rapidement, l’attaquant des Thunderbirds m’a tombé dans l’oeil. Il dérange, il est talentueux et qui plus est, son coffre à outils est rempli en plus de s’en servir à bon escient.

Classement mi-saison 2023

Maintenant que nos listes de mi-saison sont sorties, nous nous tournerons prochainement vers les profils d’espoirs. Par la suite, nous préparerons notre Guide du repêchage 2023. Beaucoup de contenu à venir dans les prochains mois !

CLASSEMENT DE PASCAL
(Édition février 2023)

Ce classement est construit à partir de 1131 visionnements que j’ai faits répartis sur un peu plus de 126 espoirs depuis le début de la saison. Ce n’est pas un mock draft prédisant l’ordre de sortie des jeunes, mais bien, un ranking qui situe les prospects en fonction de mon appréciation et de mon évaluation du facteur risque/taux de réussite qu’ils représentent. Je ne consulte aucune liste d’expert et ne me base sur aucun consensus. C’est basé sur MES visionnements et non pas sur ce qui est véhiculé sur la toile par les autres. Je ne fais pas cela non plus pour le show ou pour créer des réactions, mais pour partager ma passion sur le repêchage et informer les lecteurs.

La cohorte du repêchage 2023 est très intéressante, mais je dois avouer qu’il y a une chute de talent vers le 10e rang. Plus on regarde les espoirs éligibles cette année, plus on se rend compte qu’un bon nombre de ceux-ci n’atteignent pas nos attentes. Néanmoins, ça demeure une séance qui comprend plusieurs jeunes élites, dont le top 5. À mes yeux, ce sera excessivement difficile de déloger les 5 premiers joueurs de mon classement en raison de leur qualité, mais surtout de leur constance.

Les nouveaux

Cinq nouveaux espoirs font leur entrée dans mon top 32 de mi-saison. Il s’agit de Ryan Leonard (15), Étienne Morin (23), David Reinbacher (24), Carson Rehkopf (26) et Theo Lindstein (32). Pour les deux premiers, c’était surtout un manque de visionnement ou seulement que j’avais mal évalué leur réel impact sur la glace. Pour les autres, leurs performances leur ont permis de monter dans mon estime, car Reinbacher (48), Rehkopf (35) et Lindstein (34) étaient tous plus bas en début de saison.

Les exclus

Pour ce qui est des exclus, c’est-à-dire Kasper Halttunen (était 17, maintenant 39), Lukas Dragicevic (était 27, maintenant 40), Tuomas Uronen (était 28, maintenant 41), Otto Stenberg (était 31, maintenant 58) et Michael Hrabal (était 32, maintenant 35), c’est principalement en raison de leur tenue décevante (Halttunen et Stenberg), de leurs lacunes qui s’accentuent (Dragicevic) ou de la montée d’espoirs qui étaient classés plus bas (Hrabal et Uronen).  

La LHJMQ

On retrouve deux espoirs de la LHJMQ dans mon top 32. Il s’agit d’Ethan Gauthier et d’Étienne Morin. Ces deux prospects continuent leur bon travail et leur constance est tout à leur honneur. Il est vrai que ce n’est pas une cohorte élite pour la Q, mais je ne suis pas prêt à dire qu’elle n’est pas de qualité. Il y a beaucoup de jeunes qui pourraient se frayer un chemin en deuxième ronde ou même en première dépendamment leur performance comme Mathieu Cataford, Jordan Tourigny et Tyler Peddle entre autres.

Le TSLH Espoirs continuera de publier du contenu sur le repêchage 2023 d’ici la tenue de la séance. Bientôt, nous débuterons le partage de nos profils en plus d’épisodes du TSLH Podcast pour vous parler de la cohorte. Il y aura encore le GUIDE cette année à la fin de la saison qui vous sera offert gratuitement en version téléchargeable. Restez donc à l’affût !

Podcasts
& vidéos

06 juillet 24

#143. Draft Recap, analyse des choix du CH et marché des joueurs autonomes

Dans ce dernier podcast de la saison, Mat et Pascal vous parlent de tous les choix du CH après les avoir analysé dans les derniers jours. On revient sur les bons coups et les moins bons coups du repêchage en général ainsi que sur la journée des agents libres dans la NHL !

06 juillet 24

#142. Repêchage 2024 LIVE

Pour réentendre notre podcast en direct pour la tenue du repêchage 2024 dans la NHL, c'est ici !

25 juin 24

#141. Repêchage 2024: Top 32 détaillé de Simon Servant !

Dans cet épisode, Simon Servant vous offre ses analyses détaillées de son top 32 des meilleurs espoirs pour le repêchage 2024.

Nouvelles

Espoirs NHL 30 novembre 2023

Repêchage 2024: Craig Button dévoile sa liste en vue du Championnat du monde junior

Repêchage 2024: Craig Button dévoile sa liste en vue du Championnat du monde junior
Espoirs NHL 22 juin 2023

Repêchage 2023 | Bob McKenzie dévoile sa liste finale

Repêchage 2023 | Bob McKenzie dévoile sa liste finale
NHL 17 juin 2023

Repêchage 2023 | Mock draft de notre chroniqueur Davidbr44

Zach Benson
Actualité NHL 21 février 2023

TOP 10 | Qui sont les meilleurs ailiers selon des joueurs et membres d’équipes de la LNH

TOP 10 | Qui sont les meilleurs ailiers selon des joueurs et membres d’équipes de la LNH
Hockey 18 décembre 2022

Caufield en tête pour un trophée… qui n’existe pas.

Caufield en tête pour un trophée… qui n’existe pas.
Actualité NHL 30 mars 2022

Trophée Hart: les choix (trop tôt) de Jeff

Trophée Hart: les choix (trop tôt) de Jeff
Ranking 25 juillet 2021

Top 10 des espoirs des Canadiens de Montréal

Commentaires

Laisser un commentaire