Retour à l'accueil

Séries LHJMQ | Des correctifs précis à apporter chez les Remparts

La série est maintenant au compte de 3-2. Les Remparts n’ont pas réussi à soulever le trophée au Centre Vidéotron devant 18 259 spectateurs. Pourtant, on n’hésite pas à mentionner, du côté des Remparts, que la formation a très bien joué. Même mieux que l’équipe adverse. Que s’est-il passé ?

Après la rencontre, Patrick Roy a rapidement souligné que les Mooseheads ne feront pas de cadeau. Saluant la résilience du groupe adverse, l’entraîneur-chef des Remparts de Québec estime que la leur sera mise à rude épreuve. «On joue quand même contre une bonne équipe. Ils sont résilients puis notre résilience va être mise à l’épreuve. Dimanche, il va falloir être prêt pour eux,» expliquait le pilote des Remparts après la rencontre de vendredi soir.

Le fait de transporter la série à Halifax enlève une certaine pression au groupe de devoir gagner à domicile. Maintenant qu’on a goûté à ce type de match où le champagne repose au frais et que la Coupe est dans la place, on peut s’attendre à ce que cette nervosité soit effacée. James Malatesta ne voyait pas cela comme de la nervosité, mais plutôt un surplus d’excitation devant ce match important. «En début de match, on n’était pas stressé, mais excité de jouer. Puis, après le premier but, on a calmé le jeu,» expliquait l’attaquant des Remparts. D’un autre côté, Patrick Roy sentait une petite nervosité du côté de sa troupe:

«C’est sûr que dans les premiers instants, je nous ai senti nerveux. […]La pression est sur eux autres dimanche après-midi et ça va être à nous de leur jouer le même tour qu’ils nous ont joué ce soir.»

Des correctifs à apporter

Dans l’ensemble, que ce soit Malatesta, Rousseau ou Roy devant les médias, le mot d’ordre était très similaire. On a été satisfait de la performance de l’équipe, mais les petites failles dans le jeu des Remparts ont fait mal. Les revirements et les pertes de possession furent deux points soulevés par Roy au terme de la première défaite dans cette série. Vendredi soir, c’est ce qui a cassé les Remparts même s’ils étaient la meilleure formation sur la patinoire.

«On en a parlé tout au long de la série. On ne peut pas avoir de revirements. On a échappé des rondelles dans des endroits qui font mal comme à la ligne bleue et en haut des cercles. À part ces moments-là, j’ai aimé notre match. Je me dis que si on continue de jouer comme ça, on devrait être capable de gagner un des matchs qui s’en vient,» analysait le pilote des Remparts.

William Rousseau a pris le blâme dans cette défaite, mentionnant que ce n’était pas son meilleur match des séries. Mentionnant que le premier but fut plutôt chanceux, le gardien ne s’est pas avancé sur les deux autres buts en échapper. Cela dit, on peut lui retirer un peu de chaleur sur ces buts. Les jeux s’entamaient avec de mauvais changements ou des revirements.

Les unités spéciales

Dans les autres correctifs à apporter, on pointe beaucoup l’avantage numérique. Avec le talent de ce club, c’est quelque peu anormal que les Remparts affichent un rendement de 3 buts en 16 tentatives. D’autant plus que le désavantage numérique, habituellement une force chez les Remparts, n’a pas du tout la même efficacité que dans les autres séries.

«Moi je trouve qu’on essaie d’être trop parfait. Un moment donné, il faut mettre des pucks au filet et vite travailler pour aller chercher des rebonds. On cherche le jeu à travers tout le monde. On joue quand même contre une bonne équipe, il s’agit juste de garder ça simple,» avouait Roy.

D’un autre côté, chez les Mooseheads, on avoue que le désavantage numérique a fait un excellent travail. Sylvain Favreau mentionnait que l’exécution devait être améliorée cette saison et dans le match de vendredi, le bon travail du désavantage numérique a complètement brisé le rythme imposé par les Remparts en 2e période.

La série se transporte dans les Maritimes. Les Remparts et les Mooseheads s’affronteront dimanche après-midi. La formation de Québec aura la chance de mettre la main sur un premier trophée de la LHJMQ depuis 1976. De l’autre côté, on tentera de pousser pour un 7e match, qui se tiendrait lundi soir à Québec.

À lire:

Podcasts
& vidéos

06 juillet 24

#143. Draft Recap, analyse des choix du CH et marché des joueurs autonomes

Dans ce dernier podcast de la saison, Mat et Pascal vous parlent de tous les choix du CH après les avoir analysé dans les derniers jours. On revient sur les bons coups et les moins bons coups du repêchage en général ainsi que sur la journée des agents libres dans la NHL !

06 juillet 24

#142. Repêchage 2024 LIVE

Pour réentendre notre podcast en direct pour la tenue du repêchage 2024 dans la NHL, c'est ici !

25 juin 24

#141. Repêchage 2024: Top 32 détaillé de Simon Servant !

Dans cet épisode, Simon Servant vous offre ses analyses détaillées de son top 32 des meilleurs espoirs pour le repêchage 2024.

Nouvelles

Actualité NHL 29 juin 2024

Ces espoirs de qualité encore disponibles | Repêchage 2024

Ces espoirs de qualité encore disponibles | Repêchage 2024
LHJMQ 07 juin 2024

Les meilleurs espoirs en vue du repêchage LHJMQ 2024

Les meilleurs espoirs en vue du repêchage LHJMQ 2024
LHJMQ 06 juin 2024

Transactions LHJMQ: Les Wildcats soutirent deux joueurs aux Mooseheads!

Transactions LHJMQ: Les Wildcats soutirent deux joueurs aux Mooseheads!
LHJMQ 01 juin 2024

William Rousseau nommé meilleur gardien au pays!

William Rousseau nommé meilleur gardien au pays!
LHJMQ 01 juin 2024

Jean-François Grégoire est l’entraîneur de l’année dans la LCH!

Jean-François Grégoire est l’entraîneur de l’année dans la LCH!
LHJMQ 31 mai 2024

Coupe Memorial: Une finale à saveur de la Ligue de l’Ontario

ohl
LHJMQ 31 mai 2024

Transaction: Les Remparts obtiendraient le premier choix du repêchage LHJMQ!

Transaction: Les Remparts obtiendraient le premier choix du repêchage LHJMQ!
LHJMQ 15 mai 2024

Les Voltigeurs sont champions de la LHJMQ!

Les Voltigeurs sont champions de la LHJMQ!

Commentaires

Laisser un commentaire