Retour à l'accueil

À la loupe | Jakub Vrana, la relève attendue par les Capitals?

Du côté de Washington, les départs conjugués de Marcus Johansson, Justin Williams, Karl Alzner ou encore Kevin Shattenkirk ont laissé des nombreuses places disponibles dans l’alignement. Pour certains espoirs, cet exode devrait être synonyme d’opportunité dans l’optique de percer la saison prochaine. L’attaquant Jakub Vrana, qui a déjà pris part à plusieurs matchs de LNH ces derniers mois, pourrait notamment en profiter.

À l’heure de se projeter sur l’exercice à venir, il faut d’abord savoir que la campagne 2016/17 n’a pas été des plus linéaires pour l’ailier tchèque. En Ligue Nationale, ses 21 apparitions avec D.C. ont été ponctuées d’une récolte de 6 unités, dont 3 buts. Dans les mineures, Vrana a cumulé 36 points (19 buts, 17 passes) en 49 rencontres avec les Bears d’Hershey. Un bon total, qui n’a toutefois pas suffi à éclipser les quelques problèmes comportementaux d’un joueur dont l’implication a souvent été questionnée par ses dirigeants.

Comme expliqué par J.J. Regan, de CSN Mid-Atlantic, le renvoi de l’ailier en LAH a été suivi d’un passage difficile à Hershey, où le manque de concentration de l’espoir lui a valu une exclusion de l’alignement par son entraîneur-chef, Troy Mann. Un accroc qui n’inquiète que modérément Ross Mahoney, l’assistant-DG des Capitals, qui voit en Vrana un cas typique des difficultés des jeunes joueurs à s’adapter aux exigences du monde professionnel:

« Je pense que parfois, les jeunes doivent simplement se concentrer sur leur progression quotidienne, en essayant d’être constant dans leur jeu, et ça les aidera » explique-t-il à CSN. « Souvent, ils se mettent à penser à trop de choses, au lieu de se concentrer sur le jour présent, puis le suivant, en essayant de fournir un effort régulier. »

Pour les Capitals, le cas Vrana doit néanmoins être abordé avec une certaine rigueur. Ancien choix de première ronde de l’organisation, le Tchèque est considéré par certains comme le meilleur espoir offensif de Washington. À 21 ans, l’ancien du HC Linköping (un club suédois), a su faire étalage de sa technique durant ses quelques apparitions sous la tunique rouge, notre homme partageant une bonne partie de ses sorties avec Brett Connolly et Lars Eller.

Toutefois, c’est sur le jeu de puissance que Vrana a pu exploiter au mieux ses capacités de manieur de disque. Ses trois buts furent en effet inscrits à 5-contre-4, avec un positionnement similaire, dans l’enclave, sur chaque réalisation (contre les Sabres, les Devils et les Kings). Capable d’enchaînements très rapides face aux gardiens, Vrana a fait preuve, à plusieurs reprises, d’un vrai instinct de buteur, qui avait déjà justifié sa sélection au 13ème rang du repêchage 2014.

Aussi efficace aux abords du filet qu’il peut être redoutable en supériorité numérique, le natif de Prague doit en revanche apprendre à saisir sa chance à forces égales. Sur les cinq derniers matchs ayant précédé son renvoi en LAH, Vrana n’a pris qu’un seul et unique tir, témoignant de son impact très réduit sur l’offensive des Caps. Un fait qui s’explique en partie par son utilisation très limitée sous les ordres de Barry Trotz, avec un temps de glace descendant souvent sous la barre des 10 minutes.

Mais dès l’automne prochain, la donne aura changé pour Vrana, comme pour de nombreux avants à Washington. Les départs de Williams et Johansson ont laissé deux belles ouvertures sur le top-6, avec la possibilité pour notre homme de succéder au Suédois, à l’aile gauche du deuxième trio. Sur une ligne potentiellement complétée par Evgeny Kuznetsov et Andre Burakovsky, Vrana bénéficierait ainsi d’une utilisation à la hausse, tout en récupérant un rôle encore plus développé sur le jeu de puissance.

Cette éventuelle promotion ne sera toutefois pas automatique pour l’espoir, qui devra tout d’abord prouver sa valeur durant le camp d’entraînement, au mois de septembre. S’il est clair que l’attaquant ne souhaite pas retrouver Hershey et la Ligue Américaine, sa direction s’attend toutefois à récupérer un Jakub Vrana à la hauteur de ses ambitions au retour des vacances. Avec un potentiel offensif prêt à s’exprimer pleinement, le Tchèque sera en tout cas un homme à suivre chez les Capitals.

Jakub Vrana

[STATS_EQUIPE]WSH[/STATS_EQUIPE]

Podcasts
& vidéos

11 juin 24

#137. Top 32: Liste finale de Mathieu pour le repêchage 2024

Mathieu vous présente ses analyses et ses profils de joueur pour le repêchage 2024 concernant les 32 meilleurs espoirs, à ses yeux.

11 juin 24

#136. TOP32: Liste finale de Pascal pour le repêchage 2024

Dans cet épisode, Pascal vous présente ses 32 meilleurs espoirs pour le repêchage 2024 !

27 mai 24

#135. Mock Draft 2024 (Rangs 11 à 20) et prédiction pour la Coupe Memoriale !

Dans cet épisode, on poursuit notre Mock Draft NHL avec les rangs 11 à 20 et on met la table pour le tournoi de la Coupe Memoriale !

Nouvelles

Championnats mondiaux 13 juin 2024

Jon Cooper à la barre d’Équipe Canada 

Jon Cooper à la barre d’Équipe Canada 
Hockey 10 juin 2024

LPHF | Sarah Fillier repêchée première au total 

LPHF | Sarah Fillier repêchée première au total 
Championnats mondiaux 26 mai 2024

Kaiden Guhle, blessé, absent pour le dernier match du Championnat du monde

Kaiden Guhle, blessé, absent pour le dernier match du Championnat du monde
Hockey 17 mai 2024

Kurtis MacDermid prolonge son contrat avec les Devils

signature-sign
Hockey 14 mai 2024

LPHF | Montréal éliminée en trois matchs

LPHF | Montréal éliminée en trois matchs
Actualité NHL 13 mai 2024

À voir | Le but très controversé de Sam Bennett

À voir | Le but très controversé de Sam Bennett
Actualité NHL 10 mai 2024

Rumeurs NHL | Déjà une formation intéressée par Sheldon Keefe

Hockey 10 mai 2024

Une nouvelle ligue majeure de hockey en Amérique du Nord ?

Commentaires

Laisser un commentaire