Retour à l'accueil

Quelles sont les attentes (réalistes) envers Lane Hutson ?

À Montréal, on a le sentiment que le plus gros espoir de l’organisation vient de signer son contrat. Cela dit, au moment de son repêchage, Lane Hutson était plutôt un inconnu aux yeux de plusieurs partisans. Rapidement, il a su faire grimper l’excitation pour aboutir à cette journée précise où l’on jubile pour une telle signature.

Il y a effectivement quelque chose d’excitant dans l’arrivée de Lane Hutson à Montréal. En effet, il y a longtemps qu’on a pas eu un défenseur aussi flamboyant offensivement dans les espoirs du CH. Lane Hutson a de quoi impressionner chaque fois qu’il touche au disque. C’était le cas à son année repêchage, mais ça l’était aussi en NCAA pendant deux saisons. Le choix de 2e ronde (62e) s’amène à Montréal pour y terminer la saison et on peut avoir l’impression que les attentes sont excessivement hautes. C’est bien certains que plusieurs observateurs ont réussi à pomper l’excitation devant le profil de Lane Hutson. Ceux qui lisent régulièrement le TSLH Espoirs demeurent toutefois un peu plus réalistes quant aux attentes envers le petit défenseur de 5’10.

Lane Hutson: des attentes réalistes

D’entrée de jeu, j’aimerais spécifier que Lane Hutson figurait au 25e rang des meilleurs espoirs du repêchage 2022. J’ajoutais à l’époque, comme vous pouvez lire dans le Guide 2022 du TSLH Espoirs, qu’avec 4 pouces de plus, Lane Hutson aurait été de la discussion pour une place dans le top 10. Cela dit, je n’ai jamais été en accord avec les affirmations comme quoi il est le prochain Quinn Hughes ou le prochain Adam Fox. Dans le style, cela peut se ressembler. Toutefois, Lane Hutson doit encore travailler sur certaines choses avant d’aspirer être au rang des meilleurs défenseurs de toute la ligue.

L’explosion

Lane Hutson est un défenseur très mobile qui choisit soigneusement ses lignes d’attaque. Il les cible bien et est en mesure de danser dans le trafic grâce à son maniement de rondelles de qualité élite. Avec la rondelle sur la palette, il a le don de nous faire lever de notre siège. En 2022, j’écrivais ceci: «Ses changements de direction et ses feintes permettent d’ouvrir le jeu et il sait en profiter avec son jeu de passe.» Cependant, un problème subsistait dans son jeu et c’était le dosage. À la ligne bleue, son audace provoquait quelques fois des revirements. Au moins, il avait la hargne de revenir pour contrer l’adversaire qui lui avait soutiré la rondelle.

Or, il présente tout de même un léger manque d’explosion même après deux saisons dans la NCAA. Et j’ai l’impression que dans une ligue plus rapide, plus physique et où l’espace libre est moins présente, ce manque d’explosion pourrait nuire à Lane Hutson. Ce sera assurément une chose que je surveillerai à ses premiers coups de patin dans la NHL.

Dans la AHL ?

Dans un épisode du TSLH Podcast, nous revenions sur une affirmation comme quoi Lane Hutson ne serait qu’un spécialiste de l’avantage numérique à son arrivée. Nous n’étions pas en désaccord, moi et Pascal. Il a les capacités d’être un réel quart-arrière en avantage numérique. Ses carences au niveau de l’explosion seraient ainsi camoufler. Mais est-ce qu’on rendrait service à Hutson de le garder en NHL toute la saison 2024-2025 ? Pour ma part, j’entrevois un début de saison à Laval l’an prochain à moins d’un camp sensationnel cet été. On me tirera probablement des roches pour cette affirmation ou je passerai pour un cinglé s’il arrive dans la NHL et y domine.

Toutefois, je ne m’emballerai pas pour 4-5 matchs dans la NHL à la fin d’une saison perdue. Je pense que Lane Hutson serait mieux d’aller travailler son jeu dans une ligue physique, mais moins rapide que la NHL dans la ligue américaine. De toute façon, j’amènerais Logan Mailloux dans la NHL dès l’an prochain, donc aucune raison pour «rusher» Hutson dans le grand show.

Mes attentes

Donc mes attentes demeurent assez réalistes. En NHL cette saison, je veux le voir jouer sur l’avantage numérique, ne pas passer deuxième sans la rondelle et je veux aussi le voir s’exprimer dans son identité. Son manque d’explosion dans la NHL pourrait l’empêcher de jouer selon son ADN, soit d’être un transporteur de rondelle élite et de se créer son propre espace de manière spectaculaire. Je pense qu’une quinzaine de minutes par match avec du temps sur l’avantage numérique serait totalement réaliste dès cette saison. Mais pour la prochaine campagne, j’aimerais le voir débuter dans la AHL.

À LIRE SUR LE TSLH ESPOIRS

Podcasts
& vidéos

06 juillet 24

#143. Draft Recap, analyse des choix du CH et marché des joueurs autonomes

Dans ce dernier podcast de la saison, Mat et Pascal vous parlent de tous les choix du CH après les avoir analysé dans les derniers jours. On revient sur les bons coups et les moins bons coups du repêchage en général ainsi que sur la journée des agents libres dans la NHL !

06 juillet 24

#142. Repêchage 2024 LIVE

Pour réentendre notre podcast en direct pour la tenue du repêchage 2024 dans la NHL, c'est ici !

25 juin 24

#141. Repêchage 2024: Top 32 détaillé de Simon Servant !

Dans cet épisode, Simon Servant vous offre ses analyses détaillées de son top 32 des meilleurs espoirs pour le repêchage 2024.

Nouvelles

Actualité NHL 12 juillet 2024

Des rumeurs évoquent une transaction impliquant Filip Mesar

Des rumeurs évoquent une transaction impliquant Filip Mesar
Canadiens Montréal 01 juillet 2024

DERNIÈRE HEURE: 8 ans pour Juraj Slafkovsky!

Juraj Slafkovksy
Actualité NHL 01 juillet 2024

Signature LNH | Alex Barré-Boulet s’entend avec les Canadiens

Alex Barré-Boulet - InStat Hockey
Actualité NHL 01 juillet 2024

Alex Burrows ne sera plus entraîneur adjoint du CH

Ducharme
Canadiens Montréal 30 juin 2024

Trois Québécois invités au camp de développement des Canadiens

Trois Québécois invités au camp de développement des Canadiens
Actualité NHL 30 juin 2024

Les Canadiens échangent Johnatan Kovacevic !

Les Canadiens échangent Johnatan Kovacevic !
Actualité NHL 30 juin 2024

Le CH observerait la possibilité de signer Patrick Kane !

Le CH observerait la possibilité de signer Patrick Kane !
Actualité NHL 29 juin 2024

Repêchage 2024 | Rasmus Bergvist est le dernier choix des Canadiens en 7e ronde

Canadiens de Montréal

Commentaires

Laisser un commentaire