Fermer

Publié par mat.para  -  9.Décembre.2020 - 12:52
Abonnez-vous:

1449  
 

Les rumeurs à Vegas sont le fruit d'une gestion déficiente axée sur le présentisme

VGK.jpg
Photo par Michael Miller ©
Le présentisme. Ce terme signifie en fait une ''attitude consistant à ne considérer que le moment présent.'' Souvent dans le sport professionnel, il est bon de se concentrer sur le moment présent puisque la course au championnat peut être très éphémère. On souhaite donc profiter de la fameuse fenêtre lorsque celle-ci s'ouvre. Cela dit, j'ai toujours été contre l'idée de gérer un club de hockey un peu à la façon des Yankees de New York au baseball. Mettre la main sur tous les meilleurs joueurs disponibles et gonfler sa masse salariale, ce n'est pas toujours pertinent à faire dans le monde du hockey, même si l'équipe est située à Vegas !

Depuis leur arrivée dans la NHL, les Golden Knights aspirent aux grands honneurs, c'est assez évident. Du moins, sur la gestion des effectifs, c'est l'impression que cela donne. Malheureusement, on a essayé de mettre tous nos oeufs dans le même panier en ''boostant'' une attaque dévastatrice plutôt que d'opter pour un club complet. Ainsi, on a ajouté Mark Stone, Paul Stastny et Max Pacioretty en l'espace de peu de temps. De gros salariés au sein de l'alignement ? ''Pas de problème'', se disait-on, puisque le plafond allait naturellement augmenter et la gestion de la masse salariale se fera tout seule.

Faux. Le plafond salarial ne bougera pas pour plusieurs années et on se retrouve avec Mark Stone à 9,5M$ jusqu'en 2027 et Max Pacioretty à 7M$ jusqu'en 2023. Après des séries décevantes en 2020, on croyait bien que les Golden Knights allaient comprendre de leurs erreurs de se jeter sur tous les gros noms sans regarder les dépenses. Ce fut encore une fois une erreur de penser cela. On a signé Alex Pietrangelo à 8,8M$ jusqu'en 2027, une signature qui a obligé l'organisation à se départir de Paul Stastny et de Nate Schmidt contre absolument rien. Les mauvaises décisions sur le plan financier s'enchaînent un peu trop dans les dernières années. Le contrat de William Karlson de 5,9M$ jusqu'en 2027 est probablement le seul bon coup de l'administration alors qu'on a consenti un contrat de 4 ans au coût de 2,75M$ annuellement à un joueur comme Chandler Stephenson (je suis désolé Chandler).

Des rumeurs logiques qui en découlent

Hier, on apprenait que Max Pacioretty, Jonathan Marchessault et évidemment, Marc-André Fleury, étaient sur le marché des transactions. Du côté des Golden Knights, on tient à valider la valeur de ces joueurs. L'argumentation des gens était la suivante: ''Pacioretty est lâche, on le sait bien'', ''C'est clairement en raison d'un problème d'attitude'', etc. Évidemment, ces propos ciblaient l'ancien capitaine du Canadien puisqu'après tout, lorsqu'on a le sentiment d'avoir gagné une transaction à Montréal, il faut insulter les joueurs qui ont quitté.

Le fait de voir Pacioretty et Marchessault sur le marché n'est nullement une question de performance. Par contre, ces rumeurs découlent directement de ce que j'illustrais ci-haut: une gestion déficiente basée sur le moment présent. À l'heure actuelle, les Golden Knights doivent encore liquider du salaire. Quels sont les joueurs qui ont le potentiel de trouver preneur dans un marché serré en termes de transaction ? Max Pacioretty et Jonathan Marchessault. Après avoir échangé un gars respecté du vestiaire en Schmidt, voilà que la gestion de l'organisation au cours des dernières années pourrait coûter le départ d'un autre joueur respecté.

Car il ne faut pas chercher plus loin. Mark Stone n'est clairement pas échangeable avec son contrat monstrueux, William Karlsson demeure une aubaine et les Golden Knights voudront le garder, même son de cloche du côté d'Alex Tuch et enfin, Reilly Smith ne rapporterait rien tout comme l'ont fait Nate Schmidt et Paul Stastny. À Vegas, je peux vous confirmer que Pacioretty et Marchessault sont deux joueurs très appréciés dans le vestiaire et ce n'est clairement pas pour un problème d'attitude qu'on veut les échanger.

Le hockey est une business et c'est encore plus vrai dans le contexte actuel où chaque organisation, même les Golden Knights, doit compter ses cennes. Valider la valeur de Marchessault et de Pacioretty devient donc une démarche tout à fait logique, mais c'est aussi un passage obligé qui découle d'une gestion malsaine des effectifs depuis la création de l'équipe. On a surchargé la masse salariale trop longtemps à Vegas et maintenant, la balloune pète au nez. Il ne suffit que d'une seule transaction pour ramener les Golden Knights sous le plafond salarial, mais le problème, c'est qu'on a tellement d'argent échelonné sur plusieurs années dans les contrats de l'équipe, qu'on ne pourra se maintenir toujours aux abords du plafond. Surtout que ce dernier n'augmentera pas pour les 2-3 prochaines années.
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 26: Top32 pour le repêchage 2021 en NHL (Partie 1))
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#135872

Marcos
Je suis d'accord avec @Mathieubaker avec les joueurs et les choix obtenus lors de leur repêchage d'expansion, je voyais Vegas être bon longtemps et s'améliorer année après année avec les jeunes qui percent. Malheureusement, ils ont été trop excité avec la première année où ils ont fait un bon bout de chemin en série et ça a déboulé à partir de là... Je ne pense pas que l'échange de Stone était nécessairement un mauvais move puisqu'ils avaient besoin d'un leader et il sera probablement leur futur capitaine, mais le salaire est ridicule. Pour Pacioretti, s'ils avaient gardé Suzuki, leur problème de premier centre serait réglé et ils auraient pu garder Schimdt tout en signant Pietrangelo qui completera très bien Theodore cette année. Un duo a surveiller!

10.Décembre.2020 - 07:46   
   +1  
#135861

Matthieubaker
Je crois que d'avoir échangé Suzuki, Brannstrom et le 1er choix de 2018 (Vs Tatar) vont leur faire très mal à long terme. Surtout pour une jeune équipe d'expention.


9.Décembre.2020 - 13:22   
   +1  

GOLDEN KNIGHTS DE LAS VEGAS - 2020-2021

4 contrats à échéances au 2021-08-01.
2 joueurs autonomes au 2021-08-01.
2 joueurs autonomes avec restriction au 2021-08-01.
Dirigé par monsieur George McPhee



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [D] - Alec Martinez 4$ M 2015-2021 JA
 [LW] - Tomas Nosek 1,25$ M 2020-2021 JA
 [D] - Carl Dahlstrom 0,85$ M 2019-2021 JAR
 [RW] - Dylan Sikura 0,75$ M 2019-2021 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-08-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux