Fermer

Publié par mat.para  -  20.Novembre.2020 - 11:45
Abonnez-vous:

7331  
 

Highlights | Cole Caufield mériterait-il une autre étiquette à côté de son nom?

MTL.jpg
Photo par InStat Hockey
L'espoir du Canadien de Montréal était en action hier dans la Big-10 en NCAA. Dans un match opposant les Badgers contre les Wolverines, on pouvait regarder à l'oeuvre de nombreux espoirs issus des deux derniers repêchages, mais aussi du prochain. La rencontre fut à l'avantage de Michigan alors que Cole Caufield a connu un bon match. Comme à l'habitude, je me suis concentré sur ses présences sur la patinoire afin de vous offrir un rapport d'analyse complet sur sa performance du 19 novembre 2020. Après mon visionnement, j'avais une seule question en tête: a-t-on apposé la bonne étiquette à Cole Caufield ?

Cole Caufield #8
Temps de jeu: 21:55
Temps en PP: 2:54
1 passe (primaire)
6 tirs


Qu'on me comprenne bien, Cole Caufield est tout un joueur et c'est tout à fait légitime de le placer dans les plus beaux espoirs de l'organisation à ce jour. Par contre, je trouve qu'on met beaucoup trop de côté son talent de ''playmaker'' au profit de ses habiletés de ''sniper''. Très souvent, ce qu'on voit de Caufield en ''highlights'', ce sont de beaux buts sur des tirs frappés ou des lancers provenant d'angles impossibles qui trouvent le fond du filet. Cole Caufield est beaucoup plus que ça lorsqu'on s'attarde à toutes ses présences dans un match.

En effet, dans le match contre Michigan, j'ai trouvé que Caufield tirait beaucoup, ce qui n'est pas un défaut au contraire. En avantage numérique, il était employé à la pointe droite par son entraîneur Tony Granato alors que sur les mises en jeu, il débutait ces séquences sur la pointe gauche. Une fois la rondelle en jeu, les deux pointes s'alternaient. De la pointe droite, Caufield se donnait toujours de bonnes options pour de bons tirs au filet, comme tout bon joueur avec des qualités de ''sniper''. Or, ses tirs se retrouvaient très souvent dans le plastron du gardien. Le tir de Caufield est vif, je n'ai aucun doute là-dessus et la remarque sur ses tirs dans le plastron n'est nullement un point négatif. Je n'ai tout simplement pas ''flashé'' sur ses capacités de franc-tireur dans ce match précisément, ce qui ne lui enlève rien à son talent.

Des qualités de fabricant

Ce qui m'a surtout plu dans le jeu de Cole Caufield, c'est sa capacité à créer de beaux jeux. Il était très rare de voir l'espoir choisi au 15e rang par le CH en 2019 être pris au dépourvu devant la pression d'un adversaire. Il possède des mains très rapides et son sens du jeu est supérieur à la normale, ce qui lui permet aisément de se dégager de la pression pour ensuite refiler le disque à un coéquipier. ÇA, à mon sens, ce sont des qualités qui ne sont pas assez mises en avant-plan du côté de Cole Caufield.

S'il peut se développer comme étant un excellent fabricant de jeu, tout en maintenant ses qualités de franc-tireur, on ne devrait pas être déçu de lui dans un futur rapproché. Et à mon avis, Caufield possède clairement les aptitudes pour être tout un fabricant de jeu. D'où la question dans mon titre: est-ce qu'on lui a apposé une étiquette de franc-tireur trop rapidement ?

Quelques notes rapides pour répondre à quelques questionnements :
- Caufield jouait à l'aile droite, mais prenait des mises au jeu à l'aile gauche sur les ''faceoffs'' du côté droit de la zone offensive.
- En avantage numérique, il était utilisé à la pointe droite.
- Non, Caufield ne joue pas avec Dylan Holloway. Il patrouille un trio avec Linus Weissbach et Ty Pelton-Byce. À l'occasion, on voit le frère de Cole, Brock Caufield, le rejoindre sur une unité.
- Non, je n'ai pas regardé le ''shift-by-shift'' de Jack Gorniak.

Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 15: Entrevue avec Martin Pouliot, recruteur professionnel chez les Capitals de Washington)
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2020-2021

15 contrats à échéances au 2021-06-23.
8 joueurs autonomes au 2021-06-23.
7 joueurs autonomes avec restriction au 2021-06-23.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [LW] - Tomas Tatar 5,3$ M 2017-2021 JA
 [C] - Phillip Danault 3,08$ M 2018-2021 JA
 [RW] - Joel Armia 2,6$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Artturi Lehkonen 2,4$ M 2019-2021 JAR
 [LW] - Jordan Weal 1,4$ M 2019-2021 JA
 [C] - Jesperi Kotkaniemi 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Ryan Poehling 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Cale Fleury 0,77$ M 2018-2021 JAR
 [G] - Charlie Lindgren 0,75$ M 2018-2021 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,75$ M 2020-2021 JA
 [D] - Victor Mete 0,74$ M 2020-2021 JAR
 [LW] - Brandon Baddock 0,7$ M 2020-2021 JA
 [C] - Laurent Dauphin 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [D] - Noah Juulsen 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [C] - Alex Belzile 0,7$ M 2020-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-01
Fin de la saison : 2021-05-01
Date limite des transactions : 2021-02-23
Début du marché des agents libres : 2021-06-23



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux