Fermer

Publié par mat.para  -  1.Avril.2020 - 08:05
1590  
 

Les choix conditionnels, un sujet chaud à travers la LNH

NHL.jpg
Photo par osport.tv ©
Les choix conditionnels sont de plus en plus fréquents dans la LNH lorsque vient le temps de procéder à des transactions. Les dirigeants ne veulent pas dépenser pour ensuite voir le joueur exploser ailleurs. On veut obtenir le prix juste, une façon totalement légitime de faire des affaires. Ce qui est aussi intéressant, c'est d'observer la créativité des DG pour inclure des conditions ''x'' dans leur transaction. Nombre de matchs joués avec la nouvelle équipe, faire les séries, le nombre de rondes jouées, gagner la Coupe... Tout est bon pour s'assurer d'obtenir un maximum de retour en fonction des performances de la formation associée à l'échange et aussi en fonction du rendement du joueur.

Par contre, avec la situation actuelle, les choix conditionnels deviennent un point chaud à débattre à travers la ligue. Dépendamment des décisions des Gouverneurs, ces choix pourraient bien ne pas être respectés. Dans les hypothèses probables, entrer directement en séries ferait en sorte que les conditions assortis d'un nombre de matchs à jouer en saison tomberaient donc aux oubliettes. Et ce n'est pas rien, car 5 des choix conditionnels au repêchage 2020 visent la première ronde et 10 sont prévus pour les trois premières. Pour illustrer le gâchis de cette situation, Arpon Basu a dressé un top 5 des situations les plus complexes impliquant des choix conditionnels. Quelles sont donc les formations qui risquent de ne pas recevoir le prix attendu en raison des choix conditionnels invalidés ?

Échange de Taylor Hall

Il s'agit ici de la situation la plus complexe au niveau des choix conditionnels. En effet, les Devils recevaient le choix de premier tour des Coyotes en 2020 contre les services de Hall, entre autres. Ce choix était néanmoins protégé pour le top3. Au moment où la transaction est survenue, les Coyotes n'aspiraient pas à un choix aussi haut, donc le scénario s'enlignait pour que le choix de 2020 soit donné au New Jersey. Malheureusement, l'équipe s'est mise à baisser au classement pour se retrouver à la porte des séries. À ce jour, les chances d'avoir un choix top3 sont de 11,4%, ce qui est beaucoup considérant que les Hawks l'an dernier ont grimpé au troisième rang avec 8,2% de chance.

Donc, si la loterie donnait un choix top3 présentement aux Coyotes, le choix de premier tour donné aux Devils serait celui de 2021. Or, le calendrier n'est pas terminé et le choix 2021 peut aussi bien être un 25e choix, ne sait-on jamais. Les Devils se feraient littéralement, mais ce n'est pas tout. Dans la transaction, on retrouve également un choix de 2021 assorti de trois scénarios possibles:

- Si les Coyotes passaient en séries et que Hall signait un nouveau contrat, le choix de premier tour de 2021 était donné automatiquement aux Devils, donc le choix 2020 de 1er tour des Coyotes serait aussi dans les poches du New Jersey.
- Si une des deux choses mentionnées ci-haut (séries ou contrat signé), le choix 2021 serait au 2e tour.
- Si aucune des deux choses mentionnées ci-haut (séries ou contrat signé), le choix 2021 serait au 3e tour.

Encore une fois, le tout dépend des décisions de la ligue, mais les Devils pourraient sacrer tantôt.

L'échange de Milan Lucic

Une transaction un pour un impliquant deux gros contrats et deux joueurs à la production déficiente. Ceci dit, dans l'entente, les Flames pouvaient recevoir un choix de troisième tour, moyennant une condition remplie. Les voici:

- Si James Neal marque au moins 21 buts, les Flames reçoivent un choix de 3e
- Si la différence des buts entre Lucic et Neal est inférieure à 10, les Flames reçoivent un choix de 3e.

À la suspension de la saison, comme l'expose Basu, Neal cumulait 19 buts. Lucic, de son côté à Calgary, avait marqué huit buts. Les conditions n'étant pas remplies, les Flames doivent, à l'heure actuelle, dire adieu à leur choix de troisième tour alors que Neal fut beaucoup plus utile aux Oilers que Lucic l'était aux Flames. Les Oilers gagnent cette manche. Qui plus est, l'acquisition de Gustafsson en provenance de Chicago impliquait un choix conditionnel visant le plus haut choix de 3e tour des Flames. Comme ces derniers ne recevront rien des Oilers, ils devront donner leur propre choix de 3e. Calgary devient perdant sur toute la ligne.

L'échange de J.T Miller

À la vue des performances de Miller à Vancouver, on pouvait d'ores et déjà voir les Canucks gagner cette transaction. Par contre, à la découverte de cet échange, plusieurs ont critiqué le fait que Vancouver donnait un choix conditionnel de premier tour comme l'explique Basu dans son billet. Peu importe la situation, l'organisation perdra une sélection de premier tour. On ne parle ici que d'un délai. La condition de ce choix étant la suivante:

- Si les Canucks faisaient les séries cette saison, le Lightning obtient le choix de premier tour 2020. Dans le cas contraire, il s'agit du choix de 2021.

Là où le tout devient compliqué, c'est que le Lightning a déjà échangé ce choix aux Devils en plus de donner Nolan Foote pour Blake Coleman, un joueur de soutien de qualité qui devait aider les Bolts en séries. Si les séries sont annulées, comment gérera-t-on ce choix visé uniquement par une condition de participation aux séries ? Si ce choix demeure une sélection pour 2020, les Devils pourraient avoir trois choix de premier tour au prochain encan. C'est énorme !

Plusieurs transactions des Sharks

Comme Basu l'exprime dans son texte, ''c'était la Coupe ou rien à San Jose.'' En effet, Doug Wilson a conclu plusieurs transactions avant la date limite considérant que sa formation ratait les séries 2020. Plusieurs conditions étaient incluses dans ces échanges:

- Si les Capitals gagnaient la Coupe en 2020, les Sharks recevaient un choix de 3e tour supplémentaire de 2020 pour les services de Brenden Dillon.
- Si les Penguins gagnaient la Coupe en 2020, les Sharks recevaient un choix de 2e tour supplémentaire de 2021 pour les services de Patrick Marleau.

L'avenir des séries 2020 jouera beaucoup sur les futurs choix des Sharks.

Deux autres choix pour les Devils ?

Les Devils parleront souvent en 2020 à première vue. En plus des choix déjà mentionnés ci-haut, l'organisation pourrait compter sur deux autres choix supplémentaires, dépendamment des décisions prises par la ligue sur cet aspect. Voici les deux transactions visées:

- Si Sami Vatanen jouait 5 matchs avec les Canes, les Devils recevaient un choix de 4e tour supplémentaire pour 2020.
- Si Sami Vatanen jouait 12 matchs de saison et 70% des matchs de séries, le choix de 4e tour devenait un 3e pour 2020.
- Si Wayne Simmonds jouait 10 matchs de saison et que les Sabres participaient aux séries, les Devils recevaient un choix de 4e tour supplémentaire pour 2020.

Les Devils auraient définitivement fait le plein en frais de choix, mais on demeure en attente de voir les décisions prochaines auprès de la ligue. Chose certaine, le système des choix conditionnels pourrait moins attirer dans les prochaines années en raison de cette situation particulière. Plusieurs formations croyaient avoir mis la main sur un bon prix pour leur joueur alors que cela risque de ne pas être le cas.

Pour consulter les autres choix conditionnels impliqués pour le repêchage 2020, visitez l'article d'Arpon Basu via The Athletic:



0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#132685

Bruins17
Je sais qu?on verrais jamais ça mais advenant la saison/série canceller va falloir trouver un compromis ou annulé certaine échange car des équipes serons perdante !

1.Avril.2020 - 15:35   
   0  

Réseaux sociaux