Fermer

Publié par mat.para  -  28.Février.2020 - 13:55
402  
 

(Vidéo) Fraîchement sorti d'une période noire, Bobby Ryan vit tout un moment à Ottawa

OTT.jpg
Photo par tslh ©
Le hockey est un très beau sport surtout lorsque des histoires humaines viennent embellir le déroulement d'un match de hockey. Récemment, on vivait quelque chose de sublime avec l'histoire de David Ayres, ce chauffeur de Zamboni qui, sans s'y attendre, a enfilé ses jambières de gardien à l'âge de 42 ans pour venir remplacer en urgence les deux gardiens des Hurricanes de la Caroline. Opéré pour une transplantation au poumon il y a 15 ans, Ayres vivait tout un rêve et en l'espace d'une soirée, il est devenu la coqueluche de la Caroline. Battre les Leafs avec un équipement aux couleurs des Marlies, à Toronto, alors qu'il n'était à la base ''qu'un simple chauffeur de surfaceuse'', l'histoire n'aurait pu être mieux écrite.

Désormais, il verra son nom dans la colonne des victoires chez les gardiens de la NHL et son bâton sera même placé au Temple de la Renommée. Des histoires humaines dans un calendrier régulier de hockey, il y en a des tonnes. Hier, nous en avons vécu une autre bien spéciale à Ottawa alors que Bobby Ryan jouait son premier match au Canadian Tire Center depuis son départ pour le programme de désintoxication de la NHL. En effet, l'attaquant s'est récemment confié sur sa dépendance à l'alcool après être passé dans le programme offert par la ligue. Il n'avait pas à se confier aux médias, mais il l'a fait, étape importante pour lui dans son cheminement. Hier, les partisans lui ont offert un bel accueil à domicile et le conte de fées s'en est suivi.

Match inspiré

C'est là qu'on voit que peu importe le salaire qu'on fait, que ce soir le salaire minimum de 700 000$ ou bien 7,25M$ comme Ryan touche présentement, l'amour pour le hockey demeure aussi intense. On critique souvent les joueurs pour leur performance, leur salaire trop élevé pour leur rendement, mais hier, on a eu un bel exemple que les joueurs s'accrochent tout de même à une chose: l'amour du sport.

Tôt en première période, Ryan s'inscrit au pointage avec un premier but depuis le 2 octobre, premier match de la saison. La foule lui réserve une belle ovation en scandant son nom dans les hauteurs du CTC. L'émotion est présente, mais Ryan demeure en mission. Il jette les gants contre Chris Tanev à la conclusion du premier tiers sous le regard ébahi de la foule. C'est en troisième période que l'émotion monte à son apogée alors qu'à un peu moins de trois minutes à faire, l'attaquant de 32 ans inscrit un deuxième but au grand plaisir de la foule, qui répète l'ovation de la première période.

Peu de temps après, Ryan en ajout en inscrivant son tour du chapeau dans une cage déserte. Le joueur ne peut contenir ses émotions sur le banc, alors que la foule, debout pour saluer le cheminement de Ryan, lui offre une nouvelle ovation qui dure quelques instants. Les yeux dans l'eau, il reçoit les accolades de ses pairs, tous apparemment fier de la façon dont leur coéquipier s'est relevé de sa bataille contre l'alcoolisme. En entrevue d'après-match, l'émotion était toujours bien présente dans le visage de Ryan, qui mentionnait que ''l'histoire ne pouvait être mieux écrite.''

Une belle histoire et espérons que le parcours de Ryan se poursuivra dans la sobriété.


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

SÉNATEURS D'OTTAWA - 2019-2020

23 contrats à échéances au 2020-07-01.
10 joueurs autonomes au 2020-07-01.
13 joueurs autonomes avec restriction au 2020-07-01.
Dirigé par monsieur Pierre Dorion



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [R] - Ryan Callahan 5,8$ M 2014-2020 JA
 [G] - Craig Anderson 4,75$ M 2018-2020 JA
 [L] - Clarke MacArthur 4,65$ M 2015-2020 JA
 [C] - Artem Anisimov 4,55$ M 2015-2020 JA
 [L] - Mikkel Boedker 4$ M 2016-2020 JA
 [D] - Ron Hainsey 3,5$ M 2019-2020 JA
 [C] - Chris Tierney 2,94$ M 2018-2020 JAR
 [RW] - Connor Brown 2,1$ M 2017-2020 JAR
 [LW] - Anthony Duclair 1,65$ M 2019-2020 JAR
 [C] - Matthew Peca 1,3$ M 2018-2020 JA
 [D] - Mark Borowiecki 1,2$ M 2018-2020 JA
 [G] - Joel Daccord 0,93$ M 2018-2020 JAR
 [C] - Logan Brown 0,89$ M 2017-2020 JAR
 [LW] - Alex Formenton 0,78$ M 2017-2020 JAR
 [C] - JC Beaudin 0,77$ M 2017-2020 JAR
 [LW] - Rudolfs Balcers 0,76$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Christian Jaros 0,76$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Nick Paul 0,75$ M 2019-2020 JAR
 [C] - Filip Chlapik 0,73$ M 2017-2020 JAR
 [RW] - Jack Rodewald 0,73$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Andreas Englund 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [LW] - Morgan Klimchuk 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Scott Sabourin 0,7$ M 2019-2020 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-24
Début du marché des agents libres : 2020-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux