Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mat.para  -  12.Octobre.2018 - 15:05
1490 
 

L'ascension fulgurante de Dominik Kahun avec comme point de départ, les Jeux olympiques

CHI.jpg
Photo par Shev123 ©
Il y a trois ans de cela, si on évoquait le nom de Dominik Kahun, la réponse donnée par nos lecteurs aurait été unanime: «qui?» L'attaquant maintenant âgé de 23 ans a débuté sa carrière en Amérique du nord lors de la saison 2012-2013 au sein des Wolves de Sudbury dans la OHL. Avec 40 points en 58 matchs à ses débuts, l'Allemand attirait peut-être les regards de certains, mais rien pour pousser les recruteurs à le mousser pour qu'il soit sélectionné au repêchage suivant. Après une autre saison chez les Wolves, Kahun voit sa production chuter un peu et un retour dans son pays natal est envisagé, faute de se trouver une formation qui daigne l'inviter à un camp professionnel.

Un jeune étincelant, mais pas à la bonne place

La carrière de Kahun, pour ce que l'on peut observer pour le moment, est une réelle montagne russe. Après des performances plus qu'exceptionnelles avec la formation U16 en Allemagne, on pouvait d'ores et déjà placer le nom de Dominik Kahun comme l'un des meilleurs espoirs hockeyeurs allemands de sa génération. Juste à observer sa saison précédant son arrivée en Amérique du Nord. Le jeune homme, lors de son passage avec l'équipe nationale U16, a tout simplement dominé, et ce, en se joignant à l'équipe à l'âge de 13 ans !!!

SaisonMatchs jouésPointsÂge
2008-2009246913 ans
2009-20102712614 ans
2010-20113020615 ans


Il serait facile de dire qu'en Allemagne, le jeu ne devait pas être relevé. Pour faire 206 points en 30 matchs, difficile d'en arriver à une autre conclusion. Ceci dit, Kahun embarque dans le programme U18 à 16 ans et ses performances se stabilisent un peu plus dans une normale (une bonne normale) avec 57 points en 36 matchs. Devant de tels succès, Kahun se pousse de l'Allemagne où clairement, malgré des performances hors de l'ordinaire, aucun recruteur ne prend l'avion pour venir assister à ses matchs. Son arrivée en OHL devait le propulser dans le radar du hockey professionnel et malheureusement, comme expliqué ci-haut, il en ressort non-repêché.

Premières expériences professionnelles

De retour en Allemagne après un passage infructueux en Amérique du Nord, au sein de la OHL, la montagne poursuit sa descente entamée depuis ses débuts en OHL. Kahun vit des difficultés à son arrivée en DEL, ligue professionnelle allemande. Avec le EHC Munchen, l'attaquant ne cumule que 6 points en 33 matchs, ce qui lui vaut une rétrogradation en DEL2. Il y connait de bonnes performances, mais il plafonne littéralement cette saison-là. Le championnat mondial junior arrive et Kahun, un habitué de ces championnats internationales, connait son pire rendement depuis qu'il représente l'Allemagne dans ces tournois.

L'année suivante, la montagne russe commence à remonter de son plus bas niveau, alors que Kahun connait une bonne campagne au sein du EHC Munchen avec 34 points en 42 matchs. C'est en séries éliminatoires toutefois qu'il recommence à trouver son aplomb avec une production de 12 points en 14 matchs. Il connait aussi de bons moments à l'international, représentant l'Allemagne dans différents tournois, notamment la Coupe du monde. L'année suivante, il maintient ses standards et Kahun vivra une expérience qui changera le cours de sa carrière.

Direction Jeux olympiques, la porte d'entrée

Au cours de la saison 2017-2018, Kahun connait une belle progression en DEL, augmentant par ailleurs son rendement annuel au sein du EHC Munchen. Sans surprise, il décroche un poste au sein de la formation qui représentera l'Allemagne au Jeux olympiques. Rappelons que les joueurs de la LNH n'y étaient pas convoqués, baissant par le fait même la qualité de l'opposition offerte aux clubs y participant. Du lot, seuls les Russes présentaient une formation, sur papier, qui faisait peur. L'Allemagne, classique «dark-horse» de toute compétition internationale, prévoit créer la surprise. Sur place, de nombreux recruteurs assistent aux rencontres, dans l'espoir de dénicher quelques perles rares passées sous le radar.

Propulsé par de grandes performances de la part de Kahun et du gardien de but, Danny aus den Briken, l'Allemagne défait le Canada en demi-finale pour se mesurer aux puissants Russes en finale. Poussant la formation bleu-blanc-rouge à sa limite extrême, l'Allemagne finit par abdiquer en prolongation au compte de 4-3 dans un match assez enlevant considérant l'absence de joueurs de la LNH. Tout au long du tournoi, un seul nom est collé aux performances impressionnantes de la formation Allemande: Dominik Kahun.

À ce moment, Kahun, médaillé olympique d'argent, retourne en DEL pour y connaître d'excellentes séries éliminatoires à nouveau. L'appel inespéré se fait à la toute fin de la saison 2017-2018, le 21 mai 2018 exactement. Les Blackhawks de Chicago signent l'attaquant allemand pour un premier contrat professionnel en LNH, ce qui veut donc dire que Kahun aura une chance de se faire voir au camp des Hawks à l'automne suivant.

Des débuts remarqués

Fort d'un excellent camp d'entraînement, c'est un Dominik Kahun déterminé qui reçoit la grande nouvelle de la part de l'organisation: l'Allemand commencera la saison au sein du grand club. Et pas avec n'importe quel rôle de joueur de soutien... Kahun débutera la saison 2018-2019 aux côtés de Jonathan Toews au sein du premier trio. Jusqu'ici, l'attaquant de 23 ans cumule 3 points en 4 rencontres. La fierté de son pays souhaite bien maintenir ces standards tout au long de la campagne et il sera très intéressant de voir son développement au sein de l'organisation de Chicago.

Sortant du cadre habituel voulant que les joueurs de la LNH proviennent de trois grandes sphères de développement (CHL, KHL ou NCAA), Kahun poursuit la lignée de joueurs allemands à dénicher un poste en LNH. Présentement, la nation peut compter sur Leon Draisaitl, Philipp Grubauer, Thomas Greiss et Tobias Rieder pour représenter l'Allemagne en LNH. La différence, et c'est ce qui rend le parcours de Kahun encore plus impressionnant, c'est que tous les joueurs mentionnés précédemment ont trouvé preneur au repêchage.

Comme quoi les Jeux olympiques d'hiver 2018, qui ont connu leur lot de controverses notamment en lien avec l'absence des joueurs de la LNH et par le simple fait que l'événement se déroulait en Corée du sud, auront comporté leur lot de belles histoires et celle de Dominik Kahun fait clairement partie des dénouements inattendus de cet événement planétaire.


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

BLACKHAWKS DE CHICAGO - 2018-2019

13 contrats à échéances au 2019-07-01.
6 joueurs autonomes au 2019-07-01.
7 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Stan Bowman



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [D] - Cody Franson 1$ M 2017-2018 JA
 [C] - Nick Schmaltz 0,93$ M 2016-2018 JAR
 [D] - Gustav Forsling 0,87$ M 2016-2018 JAR
 [LW] - Patrick Sharp 0,8$ M 2017-2018 JA
 [RW] - Tomas Jurco 0,8$ M 2017-2018 JA
 [D] - Viktor Svedberg 0,75$ M 2016-2018 JA
 [RW] - Jordin Tootoo 0,7$ M 2017-2018 JA
 [LW] - Andreas Martinsen 0,68$ M 2017-2018 JAR
 [D] - Michal Rozsival 0,65$ M 2017-2018 JA
 [D] - Erik Gustafsson 0,65$ M 2017-2018 JAR
 [C] - Christopher Didomenico 0,61$ M 2016-2018 JA
 [G] - Jeff Glass 0,61$ M 2016-2018 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2018-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux