Fermer

Publié par mat.para  -  15.Février.2018 - 18:04
2730  
 

Cinq joueurs que les Penguins de Pittsburgh cibleront d'ici la date limite des transactions

PIT.jpg
Photo par Michael Miller ©
Pour Jim Rutherford, améliorer son club en prévision des séries éliminatoires est d'une importance capitale. Sans nécessairement y aller pour le coup de circuit, le DG des Penguins de Pittsburgh s'assure que toutes les bonnes pièces soient en place au sein de son équipe avant d'aller terminer ses emplettes sur le marché. L'an dernier, ce fut Mark Streit et Ron Hainsey qui furent les cibles des Pens afin de combler un manque de profondeur en défensive. L'année précédente, Rutherford a pris le pari d'acquérir Justin Schultz à la date limite et visiblement, ce fut un très bon coup. En 2015, c'est Ian Cole, Ben Lovejoy et Daniel Winnik qui se sont rapportés aux Pens avant les séries.

Contrairement à son prédécesseur, qui penchait vraiment plus pour l'acquisition d'un joueur de location à gros salaire à chaque année (Hossa, Iginla...), Rutherford fait confiance en son noyau en place et ajoute quelques parcelles au casse-tête depuis son arrivée en 2014. Cette année, on risque de voir la même chose de sa part en raison des trop grandes demandes des clubs pour leur joueur de type «location».

«On se sent très bien avec le club qu'on a présentement et avec la profondeur qu'on affiche. Toutefois, je ne dirai jamais non pour ajouter quelques morceaux qui nous aidera à gagner. En fait, on aimerait ajouter des joueurs comme police d'assurance en cas de blessures et pour afficher une profondeur encore plus impressionnante,» exprime Rutherford à Josh Yohe du Athletic Pittsburgh.

À la suite de ces déclarations, on comprend que Rutherford ne visera pas le coup de circuit en tentant d'attirer Evander Kane ou Rick Nash. Toutefois, il ne faut jamais dire jamais. Yohe a d'ailleurs fait un petit tour d'horizon des joueurs qui risquent d'intéresser les Penguins et Kane en fait partie. Regardons les cinq autres noms qui risquent d'attirer l'intérêt des Penguins selon le chroniqueur de l'éditorial The Athletic Pittsburgh.

Matt Cullen

Un retour à Pittsburgh est envisageable pour Cullen, surtout si le Wild glisse hors du portrait des séries. Sa décision de quitter Pittsburgh fut relative à sa situation familiale et comme il dispute présentement la dernière saison de sa carrière, une dernière course au championnat pourrait bien le convaincre de finir l'année chez les Pens. Le système de Boudreau n'a pas particulièrement mis en valeur les habiletés de Cullen comme quatrième centre et il pourrait bien venir combler ce rôle chez les doubles champions de la Coupe Stanley.

Benoit Pouliot

Les Sabres liquideront tout ce qu'ils auront à liquider et cette décision fut prise bien avant la perte à long terme de Jack Eichel. Outre Evander Kane, on risque de voir quelques autres joueurs quitter Buffalo et celui que les Penguins pourraient cibler est Benoit Pouliot. Comme le dit l'expression «buy low, high reward», Pouliot risque de coûter une bouchée de pain aux Pens en plus de devenir joueur autonome à l'été. Sa présence en séries avec les Rangers en 2014 (10 points en 25 matchs) démontre qu'il peut offrir une belle profondeur dans le cadre du tournoi printanier.

Mark Letestu

Un autre ex-Penguins qui pourrait effectuer un retour avec l'organisation. Depuis son départ en 2012, on n'a pas vraiment trouvé de bon quatrième centre outre Cullen au sein de la formation. Après tout, Letestu a inscrit 27 points en 63 matchs lors de la saison 2010-2011 alors que Sidney Crosby, Evgeni Malkin et Jordan Staal étaient tous devant lui dans la hiérarchie. Cette saison-là, il a également remplacé Staal sur la troisième unité lorsque celui-ci fut blessé et il a fait du très bon boulot. Fiable sur les mises en jeu, capable de jouer autant en avantage numérique qu'en désavantage, c'est le type de joueur de centre qui manque aux Penguins présentement. Par contre, il devient joueur autonome à l'été. Si ce n'est pas Letestu, on se retournera vers notre prochain candidat du côté des Pens.

Jean-Gabriel Pageau

À l'image du rendement qu'offre Letestu, Pageau assurerait une belle profondeur sur la ligne du centre des Penguins. Qui plus est, le petit attaquant ontarien est une véritable menace en séries éliminatoires, alors qu'il cumule 16 points, dont 12 buts, en 35 matchs lors de cette période de l'année chez les Senators. Autre facteur intéressant, Pageau vient tout juste de signer un contrat de 3,1M$ par année valide jusqu'en 2020. C'est donc dire qu'on ne serait pas dans l'obligation d'octroyer un nouveau contrat à Riley Sheahan alors que Pageau peut clairement endosser son rôle.

Michael Grabner

On le sait, les Penguins sont une équipe rapide et Rutherford aime vraiment miser sur cette aptitude. Grabner serait donc une prise de choix, lui qui se démarque notamment par sa vitesse, mais aussi par sa grande capacité à inscrire des buts. L'an dernier, il avait cumulé 27 buts, une première depuis sa saison de 34 buts en 2010-2011 chez les Islanders. Croyant fortement au «flop», plusieurs croyaient que son rendement dégraderait cette saison. Malgré tout, Grabner compte présentement 23 buts chez les Rangers. Il s'agira d'un pensez-y bien pour Rutherford puisque les Rangers semblent établir un prix relativement très haut pour ses services, alors qu'on demande un choix de première ronde.

Évidemment, on pourrait soulever les noms d'Evander Kane, Derick Brassard et Rick Nash puisque soyons honnêtes, «quelles formations ne tenteraient pas sa chance avec l'un de ces joueurs?» Le DG des Penguins risque tout de même de conserver sa recette gagnante: assurer une profondeur sans apporter de gros changements qui affectera le noyau central. Ces trois joueurs coûteront cher à la date limite alors qu'on demande un choix de première ronde en plus d'ajouter des espoirs et des jeunes. Après tout, il s'agit d'une bonne année de défenseurs au prochain repêchage et il serait bénéfique pour les Pens d'avoir un choix de première ronde en banque.

 Penguins de Pittsburgh - ( PIT )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 9e 6e 82 44 26 12 100 0.537 271 3.3 238 2.9
2017-2018 11e 5e 82 47 29 6 100 0.573 270 3.29 248 3.02
2016-2017 2e 2e 82 50 21 11 111 0.61 278 3.39 229 2.79

Jim Rutherford - Directeur général


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

PENGUINS DE PITTSBURGH - 2019-2020

15 contrats à échéances au 2020-06-21.
9 joueurs autonomes au 2020-06-21.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2020-06-21.
Dirigé par monsieur Jim Rutherford



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [D] - Justin Schultz 5,5$ M 2017-2020 JA
 [C] - Alex Galchenyuk 4,9$ M 2017-2020 JA
 [G] - Matthew Murray 3,75$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Dominik Kahun 0,93$ M 2018-2020 JAR
 [C] - Jared McCann 0,87$ M 2018-2020 JA
 [D] - Marcus Pettersson 0,87$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Juuso Riikola 0,85$ M 2019-2020 JA
 [C] - Adam Johnson 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [C] - Thomas Di Pauli 0,7$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Joseph Cramarossa 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Zach Trotman 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Joseph Blandisi 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Kevin Czuczman 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Ryan Haggerty 0,68$ M 2018-2020 JA
 [G] - Tristan Jarry 0,65$ M 2018-2020 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-23
Début du marché des agents libres : 2020-06-21



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux