Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mat.para  -  7.Décembre.2017 - 11:44
1299 
 

Une promotion pleinement méritée pour Pierre-Luc Dubois

CBJ.jpg
La jeune recrue éprouvait quelques difficultés en début de saison à s'inscrire au pointage, mais ses performances des derniers matchs ont poussé John Tortorella à apporter des correctifs à son alignement. On sait qu'à Columbus, de nombreux joueurs sont en panne sèche offensivement. C'est le cas de Cam Atkinson (9 points en 24 matchs), d'Alexander Wennberg (10 points en 22 matchs) et de Nick Foligno (12 points en 28 matchs). Lorsque trois éléments de ton top 6 peinent à fournir de l'offensive, l'entraîneur se doit de réagir en utilisant ses éléments qui fonctionnent.

Comme l'explique Alison Lukan dans son billet via The Athletic, c'est cette mentalité qui a fait en sorte que la combinaison composée d'Artemi Panarin, Josh Anderson et de Pierre-Luc Dubois a pris naissance. Avec un indice Corsi de 68,93% (habituellement, ce pourcentage se situe entre 45 et 55%), ce nouveau trio offre un rendement plus que satisfaisant alors que Dubois connait une séquence de cinq points à ses quatre dernières rencontres. Qui plus est, sa production est en hausse constante depuis le mois de novembre, alors qu'il avait commencé la saison plutôt lentement.

L'apport d'un «puck-carrier» comme Panarin aide assurément Anderson et Dubois dans leur style de jeu. Le trio ne force rien et cela semble payer. Tortorella ne se gène pas d'ailleurs pour qualifier ce trio comme étant «son premier trio».

«Cette combinaison fonctionne très bien. Depuis le début, cela ne semblait pas fonctionner pour les gars qui jouaient avec Panarin. La combinaison des trios n'est jamais coulée dans le béton. Parfois, tu dois essayer des choses, donner des opportunités et tu connais ainsi mieux ton équipe. Cette fois, ça fonctionné et on souhaite que ça se poursuive,» expliquait Tortorella à Lukan pour l'éditorial The Athletic.

C'est donc dire que Dubois doit saisir sa chance et parti comme il est, on risque de le voir demeurer sur la première unité des Blue Jackets. Avec un temps de jeu en-deçà de 12 minutes par match en début de saison, le Québécois est maintenant utilisé en moyenne 18 minutes par match depuis la fin novembre, voyant même un peu de temps en avantage numérique. L'ancien des Screaming Eagles et de l'Armada cumule 11 points en 28 matchs jusqu'ici.

Pierre-Luc Dubois - (C) - CBJ - [ 19 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2017-2018 CBJ 28 4 7 11 0.39 -1 0$ M
2016-2017 CBJ 0 0 0 0 0 0 0$ M
2015-2016 CBJ 0 0 0 0 0 0 0$ M

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

BLUE JACKETS DE COLUMBUS - 2017-2018

10 contrats à échéances au 2018-07-01.
4 joueurs autonomes au 2018-07-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2018-07-01.
Dirigé par monsieur Jarmo Kekalainen



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2017-2018

 [D] - Jack Johnson 4,36$ M 2011-2018 JA
 [C] - Boone Jenner 2,9$ M 2016-2018 JAR
 [D] - Ryan Murray 2,83$ M 2016-2018 JAR
 [L] - Matt Calvert 2,2$ M 2015-2018 JA
 [C] - Tyler Motte 0,93$ M 2016-2018 JAR
 [D] - Markus Nutivaara 0,82$ M 2016-2018 JAR
 [D] - Andre Benoit 0,8$ M 2017-2018 JA
 [D] - Dean Kukan 0,7$ M 2017-2018 JAR
 [R] - Oliver Bjorkstrand 0,66$ M 2015-2018 JAR
 [D] - Cameron Gaunce 0,65$ M 2017-2018 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2017-2018

Début de la saison : 2017-10-04
Fin de la saison : 2018-04-07
Date limite des transactions : 2018-02-26
Début du marché des agents libres : 2018-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2017-2018

Plancher salarial : 55,4 $ M
Plafond salarial : 75 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux