Fermer

Publié par spectre73  -  28.Septembre.2017 - 11:28
1838  
 

Les paris sont ouverts | Quel entraîneur perdra son poste cette saison?

NHL.jpg
Photo par TheAHL ©
La nouvelle saison de la LNH amène toujours sont lot de paris et de prédictions et un peu comme les pools, plusieurs amateurs touchent de grosses sommes lorsqu'ils sont en mesure de prédire les équipes qui se classeront en séries ou les entraîneurs qui perdront leurs postes.

Le site Mise-o-jeu a publié sa liste de cote sur Twitter ce matin concernant les 31 entraîneurs-chef de la LNH et la possibilité de voir l'un d'entres eux perdre leur emploi durant la prochaine saison.







Les choix faciles se situent du côté de l'Avalanche (Jared Bednar) et des Red Wings (Jeff Blashill), car les 2 entraîneurs n'ont pas une grosse formation entre les mains et ce serait facile de dire qu'ils perdront leurs emplois respectifs.

On retrouve également les entraîneurs qui n'ont pratiquement aucune chance de se retrouver au chômage selon Mise-o-jeu comme Mike Babcock (Toronto), Todd McLellan (Edmonton), Mike Sullivan (Pittsburgh) et oui, Claude Julien (Montréal). Soulignons également que Gerard Gallant (Vegas) est également dans la catégorie des entraîneurs "protégés" cette année en raison de la première saison de l'histoire des Golden Knights et de la clémence relié à tout ça.

Les cas de Rich Tocchet (Arizona), Bob Boughner (Floride), Travis Green (Vancouver), John Steven (Los Angeles) et Phil Housley (Buffalo) demeurent également des choix "long shot", car ils viennent tous d'obtenir leur emploi durant la saison morte et à moins d'avoir un début de saison catastrophique, ils devraient garder leur emploi durant toute la saison.

Qui sont les plus susceptibles de perdre leur travail?

Dans les faits et en excluant les cotes, il y a 3 choix possibles et peut-être même un 4e.

1- Jon Cooper (Lightning de Tampa Bay)

Saison 2016-17: 94 points
Hors séries

La saison dernière, le Lightning était encore une fois vu comme des prétendants à la coupe Stanley. Ils ont cependant composé avec plusieurs embûches durant la saison à commencer par la sérieuse blessure au genou du capitaine Steven Stamkos. À cela, on rajoute la distraction alentour du contrat de Ben Bishop et de sa bataille pour le poste de gardien #1 avec Andrei Vasilevskiy et même s'ils ont une attaque dévastatrice, ils n'ont pas été en mesure de se tailler une place en séries éliminatoires, et ce, malgré une dernière poussée en fin de saison.

Cooper est à l'emploi du Lightning depuis 2012-13, lui qui était venu en relève à Guy Boucher à l'époque et malgré les succès en saison régulière et une finale de la coupe Stanley en 2015, on s'attend à ce que le Lightning soit en mesure de se rendre jusqu'au bout cette saison et de soulever cette 2e coupe dans leur histoire. Si la saison ne se déroule pas comme prévu, Steve Yzerman risque de devoir apporter des changements derrière le banc.

 Lightning de Tampa Bay - ( TBL )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 1e 1e 82 62 16 4 128 0.756 319 3.89 221 2.7
2017-2018 3e 1e 82 54 23 5 113 0.659 290 3.54 234 2.85
2016-2017 18e 10e 82 42 30 10 94 0.512 230 2.8 224 2.73

Julien Brisebois - Directeur général



2- Peter DeBoer (San Jose)

Saison 2016-17: 99 points
Défaite en 1re ronde contre les Oilers

Ayant atteint la finale de la coupe Stanley en 2016, Peter DeBoer n'a pu répéter l'exploit l'an dernier en s'inclinant face aux jeunes Oilers d'Edmonton en 6 matchs. Les Sharks ont longtemps été vues comme des aspirants à la coupe Stanley et cette saison, on peut encore dire qu'ils auraient ce qu'il faut pour y arriver malgré la perte de Patrick Marleau durant l'été. Le problème sera cependant la bataille intradivision, car elle se fera à 5 avec les Ducks, les Kings, les Flames et les Oilers, ce qui sera d'autant plus difficile de se classer en séries cette saison.

DeBoer est passé près d'une coupe à 2 reprises avec les Devils en 2012 et avec les Sharks en 2016, mais il devra au moins obtenir le même nombre de points cette saison s'il désire garder son emploi.

 Sharks de San Jose - ( SJS )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 6e 2e 82 46 27 9 101 0.561 289 3.52 258 3.15
2017-2018 11e 6e 82 45 27 10 100 0.549 247 3.01 226 2.76
2016-2017 11e 6e 82 46 29 7 99 0.561 219 2.67 200 2.44

Doug Wilson - Directeur général



3- Paul Maurice (Winnipeg)

Saison 2016-17: 87 points
Hors séries

La direction des Jets a redonné sa confiance à l'entraîneur Paul Maurice en lui concédant une prolongation de contrat de plusieurs saisons au début du mois de septembre. La saison difficile des Jets a été marquée par le problème devant le filet avec la mauvaise gestion du dossier Ondrej Pavelec et la chaise musicale entre Michael Hutchinson et Connor Hellebuyck.

Cette saison, on a décidé d'y aller avec Hellebuyck et l'ancien des Flyers, Steve Mason. Les 2 gardiens peuvent bien jouer pendant au moins 40 matchs chacun, ce qui donnera l'occasion à Maurice de bien doser le travail de ses 2 gardiens, mais on voit encore le futur de l'organisation avec Hellebuyck comme #1 à court terme. On s'attendait à un congédiement la saison dernière, mais si les Jets connaissent une autre saison comme la dernière, Kevin Cheveldayoff devra agir s'il ne veut pas perdre son poste également.

 Jets de Winnipeg - ( WPJ )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 12e 5e 82 47 30 5 99 0.573 270 3.29 243 2.96
2017-2018 2e 2e 82 52 20 10 114 0.634 273 3.33 216 2.63
2016-2017 21e 9e 82 40 35 7 87 0.488 246 3 255 3.11

Kevin Cheveldayoff - Directeur général



4- Claude Julien (Montréal)

Saison 2016-17: 103 points
Défaite en 1re ronde contre les Rangers

Non, Claude Julien ne perdra pas son poste cette saison, et ce, même si Mise-o-jeu mentionne qu'il se retrouve parmi les plus sélectionnés dans les paris. Ce serait ridicule de voir Marc Bergevin appuyer sur le bouton "éject" avec Julien, à peine 8 mois après lui avoir consenti un contrat de 5 ans à 5 millions par saison, mais on se devait d'en parler avec la grogne qui se situe autour de l'équipe actuellement. Oui le calendrier présaison crée du mécontentement du côté de l'organisation du tricolore avec la fiche de 0-6, mais comme Carey Price l'a si bien dit, ce n'est pas la fin du monde, car ce n'est que le calendrier préparatoire.

La seule et unique façon de voir Claude Julien perdre son poste cette saison, ce serait si Marc Bergevin perd le sien en même temps et ça, ce n'est pas chose faite et même si Bergevin perdait son travail, Julien a suffisamment fait ses preuves dans la LNH pour indiquer qu'il est un bon entraîneur et rien n'indique que le successeur de Bergevin le ne garderait pas. Ceux qui veulent la tête des 2 hommes devront s'armer de patience, même si le calendrier préparatoire est catastrophique présentement.

 Canadiens de Montréal - ( MTL )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 14e 9e 82 44 30 8 96 0.537 246 3 236 2.88
2017-2018 28e 14e 82 29 40 13 71 0.354 207 2.52 258 3.15
2016-2017 8e 4e 82 47 26 9 103 0.573 223 2.72 198 2.41

Marc Bergevin - Directeur général



Ils ont des chances, mais elles sont minces

Barry Trotz (Washington)
Joel Quenneville (Chicago)
Dave Haxstoll (Philadelphie)
Glen Gulutzan (Calgary)
Randy Carlyle (Anaheim)

Selon vous, qui perdra son emploi en premier cette saison?

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 5
#117900

yves.groleau
Par bonne chance que la question n'est pas pour le dg ...

30.Septembre.2017 - 08:37   
   -1  
#117899

Djbigkane
@Ced244

À ne pas négliger Guy Boucher aussi dans ce cas là lui aussi fait pas long feu, avec son caractère bouillant.

30.Septembre.2017 - 01:27   
   -1  
#117865

Ced244
À ne pas négliger Tortorella, il dure rarement plus que 3 saisons avec la meme équipe!

29.Septembre.2017 - 00:49   
   +1  
#117864

Djbigkane
Top 3
1- Paul Maurice
2- Jon Cooper
3- Jared Bednar

29.Septembre.2017 - 00:46   
   +1  
#117861

Ced244
Définitivement Maurice des Jets!!

28.Septembre.2017 - 11:38   
   +2  

Réseaux sociaux