Fermer

Publié par mat.para  -  24.Avril.2017 - 20:08
5139  
 

Dossier | Plekanec, Pacioretty, Beaulieu, Emelin... on veut les échanger, mais comment? Galchenyuk peut-il être comparé à Tyler Seguin?

MTL.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
Après la défaite du Canadien aux mains des Rangers, plusieurs partisans réclamaient la tête d'un ou de plusieurs joueurs de leur équipe chérie. Les performances hautement décevantes de Max Pacioretty ont soulevé l'ire des partisans, à l'instar de celles de Beaulieu, qui n'a point été en mesure de se tailler une place dans l'alignement pour le match décisif. Et que dire de la saison médiocre de Plekanec et des demandes incessantes d'envoyer le contrat d'Emelin sous d'autres cieux malgré qu'il peut se montrer efficace avec son jeu physique. Vraiment, on peut parler d'une saison gâchée à Montréal, mais peut-on vraiment se permettre d'échanger tout le club ?

Des années de misère au centre

Il est évident qu'un trou béant demeure au sein de l'alignement du CH. Comment peut-on parler de profondeur au centre lorsque le tout est mené par Phillip Danault, un très bon troisième partout ailleurs dans la LNH. Heureusement, le Québécois a sauvé les meubles en connaissant sa meilleure campagne depuis le junior en termes de production offensive. Toutefois, il semble que la problématique des centres à Montréal ne date pas d'hier. Voici un court aperçu des meilleurs productions de joueurs de centre au cours des 10 dernières années:
SaisonMeilleur centre ButsPassesPoints
2015-2016Alex Galchenyuk302656
2014-2015Tomas Plekanec263460
2013-2014David Desharnais163652
2012-2013Tomas Plekanec141933
2011-2012David Desharnais164460
2010-2011Tomas Plekanec223557
2009-2010Tomas Plekanec254570
2008-2009Saku Koivu163450
2007-2008Tomas Plekanec294069
2006-2007Saku Koivu225368


On peut constater que Tomas Plekanec a longtemps été le centre le plus productif de l'équipe. Or, le scénario n'est plus du tout comme tel et personne ne semble en mesure de le remplacer. Ce manque de profondeur, voire même de talent pur, à la position de centre amène son lot de problèmes dans le jeu du CH. Comme l'équipe ne comporte que Radulov qui est en mesure d'entrer en territoire ennemi sans lancer la rondelle en fond de zone, le temps de possession du CH en ressort grandement affecté. Une problématique qui se transpose dans l'avantage numérique du CH, comme on a pu constater lors de la série contre les Rangers.

En effet, le Canadien n'a compté qu'à trois reprises en six rencontres pour un total de 20 opportunités. Lorsqu'on observe les meilleurs avantages numériques qui oeuvrent dans le circuit, on constate qu'un roulement de position s'effectue à même la zone adverse. Or, chez le Canadien, deux seules options s'imposent: passer à Weber ou bien tirer la rondelle dans le fond de la zone. Sans un joueur de centre efficace, il est pratiquement impossible de regagner la rondelle en fond de territoire, d'où la raison pourquoi le Canadien a eu le pire différentiel Corsi pour le nombre de tirs tentés, incluant les tirs bloqués et ratés en avantage numérique cette saison selon des données recueillies sur Hockey Reference.

Galchenyuk peut-il être comparé à Seguin ?

Maintenant, les espoirs sont fondés sur Alex Galchenyuk, choix de première ronde en 2012. Or, celui-ci ne répond pas aux attentes et l'impatience gagne les partisans qui souhaitent du changement après ces séries décevantes. Un changement d'air serait-il nécessaire ? Peut-être, mais on pourrait également s'attendre à constater un effet de type "Tyler Seguin" si un tel scénario se produit. En effet, Seguin tardait à se développer à la position de centre chez les Bruins et malgré une bonne saison en 2011-2012, il plafonnait par la suite, jusqu'à ce qu'il soit échangé aux Stars.

On connait la suite. Seguin devient le centre tant attendu et il s'impose dans la colonne des marqueurs avec quatre saisons consécutives avec plus de 70 points. Présentement, Galchenyuk possède plus d'expérience qu'en affichait Seguin à l'époque de cette fameuse transaction. Doit-on user de patience encore avec l'athlète de 23 ans afin d'éviter de le regretter dans deux ans ? Je vous laisse le soin de répondre à cette question...

Maintenant, comment procède-t-on ?

Cette fameuse question. Beaucoup de joueurs «à échanger», mais peu de valeur en banque. Nathan Beaulieu ne présente pas vraiment les qualités d'un top 4 actuellement et à moins d'une insertion dans un «package deal», il est dur d'imaginer qu'un club paie cher pour lui. Toutefois, si on veut faire une place à Sergachev l'an prochain, on doit prendre des décisions au sein de l'organisation. Beaulieu risque donc fort bien d'être le principal acteur d'une transaction de débarras.

Au niveau de Tomas Plekanec, son salaire astronomique non proportionnel à sa production freine clairement les ardeurs des équipes. Présentement, Plekanec serait une bonne option pour une équipe qui se cherche un bon centre fiable de troisième trio, mais pas au coût de 6M$ pour encore deux ans. Bon nombre de gens souhaitent son départ pour Las Vegas. Un scénario possible, car l'équipe voudra se nantir de bons vétérans pour débuter dans la ligue. Malheureusement, une transaction impliquant Plekanec serait difficilement réalisable.

Max Pacioretty
a peut-être déçu en séries, mais quel club se débarrasserait d'un compteur de 35 buts minimum qui coûte 4,5M$ par année ? J'ai cette réponse: personne ! Certes, il est l'un des joueurs qui cumulent le plus de buts dans un filet désert, mais n'empêche qu'après toutes ces années où Montréal se cherchait un joueur capable d'inscrire plus de 20 buts par année, l'organisation peut enfin compter sur un joueur qui en offre 35. Son contrat étant encore valide pour deux saisons, il représente clairement l'une des meilleures aubaines de la LNH. Échanger Pacioretty alors que le club peine à inscrire des buts? Rien n'est impossible, mais le prix devra en valoir la chandelle.

Enfin, le seul problème avec Alexei Emelin est son contrat. Son rendement comme quatrième défenseur est très pertinent pour un club dont la robustesse n'est pas la force première. Pourrait-il quitter pour Las Vegas ? Possible, étant donné que seul son contrat de 4,1M$ dérange. Toutefois, ce problème ne s'applique pas seulement à Emelin. Si l'on additionne les salaires de Shaw, Emelin, Plekanec et Petry, on parle de 19,5M$. Une telle somme vaut-elle vraiment ces quatre joueurs ? L'été s'annonce mouvementé à Montréal et Marc Bergevin devra s'inspirer de son homologue de Tampa Bay, Steve Yzerman, afin de liquider du salaire inutile pour ensuite combler les vides de l'alignement tout en gardant en tête que la prolongation de contrat de Carey Price approche à grands pas.

 Canadiens de Montréal - ( MTL )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 14e 9e 82 44 30 8 96 0.537 246 3 236 2.88
2017-2018 28e 14e 82 29 40 13 71 0.354 207 2.52 258 3.15
2016-2017 8e 4e 82 47 26 9 103 0.573 223 2.72 198 2.41

Marc Bergevin - Directeur général



MTL - CONTRATS À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020


+4
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#114524

jimmy.ferron
Une chose est sure ils ont besoin d'un meilleur joueur de centre.

Plekanec est de trop depuis que Phillip Danault lui a prit son poste, mais au pire il lui reste une année a son contrat mais sa règle pas plus le poste de 1er centre.

Pacman contre un 1er centre pourquoi pas si ses le prix a payer, Galchenyuk pourrait prendre sa place a gauche.

Emelin, Shaw et Petry leur salaire... tous club a des joueurs payé un peu trop cher mais en même temps il apporte se qu'il faut a leur club je vois pas vraiment un problème a se niveau.

Je prendrais Emelin volontiers avec mes Islanders si le prix demander en retour est pas énorme.

Tes 3 premiers centre son très important autant que tes 2 premiers défenseurs selon moi car ont un rôle énorme dans l'équipe.

Si Dallas est prêt a payer Seguin et Lehtonen vs Price.... il devrait accepter, Lehtonen est un gardien no1 avec Weber et Markov devant lui il ferait pas mal mieux que l'équipe de Dallas qui était tous croche l'an dernier, Seguin réglerait le problème du centre no1!!

24.Avril.2017 - 21:04   
   -2  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2019-2020

15 contrats à échéances au 2020-06-21.
10 joueurs autonomes au 2020-06-21.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2020-06-21.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Max Domi 3,15$ M 2018-2020 JAR
 [R] - Dale Weise 2,35$ M 2016-2020 JA
 [G] - Keith Kinkaid 1,75$ M 2019-2020 JA
 [C] - Matthew Peca 1,3$ M 2018-2020 JA
 [C] - Nate Thompson 1$ M 2019-2020 JA
 [C] - Nick Cousins 1$ M 2019-2020 JA
 [D] - Noah Juulsen 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Christian Folin 0,8$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,8$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Victor Mete 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Philip Varone 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Michael McCarron 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Riley Barber 0,7$ M 2019-2020 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-23
Début du marché des agents libres : 2020-06-21



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux