Fermer

Publié par NashvilleFrance  -  26.Février.2017 - 13:07
1489  
 

À la loupe | Les renaissances d'Evgeny Kuznetsov et Justin Williams sur le second trio de Washington

WSH.jpg
Photo par Michael Miller ©
Avec 89 points glanés en 61 matchs, les Capitals de Washington trônent au sommet de la Ligue Nationale. Déjà vainqueurs du Trophée des présidents l'an passé, les hommes de Barry Trotz sont parvenus, après une entame en dents de scie, à redresser la barre pour s'imposer de nouveau comme une véritable machine de guerre en saison régulière. Si l'enjeu pour cet alignement sera maintenant de préserver cet élan durant les Séries, reste que ce retournement spectaculaire s'est avéré riche en enseignements au cours des dernières semaines. L'exemple le plus marquant reste peut-être celui du second trio des Caps, revenu à la vie en cette année 2017.

Exsangues lors de leurs premières sorties sous la tunique de Washington, Evgeny Kuznetsov et Justin Williams ont connu un début de saison relativement compliqué. Déjà en difficulté lors du dernier tournoi printanier (2 points en 12 rencontres de Séries), le Russe était toujours à la peine quelques mois plus tôt, n'inscrivant que 9 unités en 19 parties. De son côté, l'ailier vétéran n'a lui compté que 4 petites présences sur la fiche de pointage (2 buts, 2 mentions d'aide) lors des 23 premiers matchs de l'exercice 2016/17. Deux entames calamiteuses, qui faisaient écho à l'ensemble des difficultés connues par une équipe des Caps qui a tardé à trouver son rythme. Baladés de lignes en lignes, les deux attaquants ont dû attendre un certain temps avant d'évoluer ensemble. D'abord associés à Alex Ovechkin courant décembre, c'est finalement en compagnie de Marcus Johansson que Williams et Kuznetsov ont fini par trouver leur place, peu avant le nouvel an.

Étincelant, le centre russe s'est alors régalé aux côtés de ses deux équipiers, compilant 20 points (7 filets, 13 passes) sur 15 matchs en janvier. Une série impressionnante, récompensée par la LNH d'un titre de première étoile du mois. Plus tôt dans la saison, Williams avait également repris des couleurs aux côtés de Kuznetsov, postant ainsi 15 unités (8 buts, 7 assistances) sur 14 rencontres en décembre. Une bonne série prolongée au cours des semaines suivantes, avec une séquence de 8 filets marqués lors du mois de janvier. Arrivé à cette période de la saison, il n'est donc pas surprenant de voir les deux hommes s'imposer parmi les meilleurs pointeurs de leur formation, Kuznetsov comptant actuellement 48 unités (15 filets, 33 assistances), contre 36 (19 buts, 17 passes) pour Williams. À leurs côtés, Marcus Johansson se repose lui sur une récolte de 40 points (19 buts, 21 assistances) depuis le début de la campagne.

Entre possession et efficacité

Sur le plan numérique, on relève donc une tendance indiquant que Barry Trotz a su déceler une bonne chimie entre les éléments de son second trio. C'est d'autant plus remarquable que deux de ces joueurs ont connu un départ difficile. Ensemble, les trois avants se complètent et donnent une dimension impressionnante à la deuxième ligne des Caps. Au niveau des métriques de possession, les trois partenaires de jeu se mettent également au diapason d'une équipe arrimée dans le top-10 de la Ligue au chapitre du Corsi à forces égales (9ème, 50,94%), ce trident possédant ainsi des pourcentages légèrement supérieurs à la moyenne : 51,4% pour Kuznetsov, 51,6% pour Johansson et 53,5% pour Williams. On notera que malgré son âge avancé (35 ans), ce dernier continue de poster un très bon Corsi à 5-contre-5, bien qu'il soit moins impressionnant que les résultats obtenus lors de son passage chez les Kings (63,4% en 2012/13 et 60,5% en 2013/14, notamment). L'âge joue, bien-sûr, mais le système de jeu aussi, celui développé à Los Angeles par Darryl Sutter étant reconnu pour ses excellents chiffres en matière de possession de la rondelle. Ce registre est également une force à Washington, bien que la troupe de Barry Trotz y soit moins dominante.

Logiquement, cette combinaison de joueurs assez techniques distille ainsi une certaine maîtrise dans la circulation du disque, qui va leur permettre de générer des chances de marquer. Williams et Kuznetsov, notamment, font partie des joueurs des Capitals qui lancent le plus, avec 125 tirs au but chacun depuis le début de la saison. De son côté, Marcus Johansson tente moins (94 TAB), mais s'avère en revanche diablement efficace. Cette saison, l'attaquant suédois poste ainsi un superbe pourcentage aux tirs de 20,2%. Pas assez pour se retrouver au premier rang à Washington (T.J Oshie pointe devant lui avec un stupéfiant 22,9%), mais suffisant, en revanche, pour devancer des vedettes comme Sidney Crosby (19%) ou Vladimir Tarasenko (14,4%). De leur côté, Kuznetsov (12%) et Williams (15,2%) ne sont pas en reste avec deux ratios solides, témoignant d'une efficacité tangible.

Articulés autour d'un Evgeny Kuznetsov serein dans la distribution du jeu, les deux ailiers s'amusent et offrent ainsi un apport numérique indéniable à leur équipe. Grâce à leur remarquable assise technique, les trois compères sont en mesure de piéger les défenses ennemies sur des phases diverses. Ici, contre les Kings, c'est sur une transition rapide en zone offensive qu'on peut voir Kuznetsov (#92) délivrer une belle passe vers un Marcus Johansson (#90) laissé seul aux abords de l'enclave. Se jouant d'Alec Martinez (#27) après avoir récupéré le disque dans la zone neutre, le centre russe ne perd pas de temps et trouve son partenaire, qui file dans le dos d'un Tyler Toffoli (#73) trop focalisé sur la rondelle. Derrière, les talents de finisseur de Johansson font le reste. Grâce à la chimie qui règne entre les trois joueurs, les bonnes assistances de Kuznetsov sont donc souvent converties en occasions de but. Dans ce nouvel extrait issu du feu d'artifice offensif qui avait eu lieu, le 16 janvier dernier, contre les Penguins (8-7), on constate cette fois-ci que Johansson est à l'origine de l'action, alors qu'il va remporter son duel contre la bande pour ressortir le disque. Il transmet à Kuznetsov qui trouve tout de suite Justin Williams (#14), posté à la ligne bleue. Celui-ci triomphe alors de Ian Cole (#28), avant de tromper Matt Murray.

Excellents finisseurs, Williams et Johansson sont donc des partenaires de choix pour un Kuznetsov plein de vista, qui se régale dans la distribution du jeu. Mais le Russe possède aussi une certaine touche de buteur, avec un lancer du poignet des plus précis. En témoigne par exemple cet but inscrit face aux Hurricanes, où le centre va apporter la touche finale au travail monstre effectué par ses deux équipiers. C'est tout d'abord Justin Williams qui, recevant la rondelle contre la bande, parvient à trouver Johansson aux abords de la cage. D'une inspiration magnifique, celui-ci passe en retrait vers Kuznetsov, qui mystifie le pauvre Eddie Lack avec un tir parfaitement placé.

Des séquences qui illustrent donc la bonne chimie qui caractérise cette ligne. Avec une grande maîtrise, les trois avants sont capables de s'échanger le disque de manière fluide. Une circulation de la rondelle qui va ainsi générer des chances de marquer, tout en permettant au trio de soigner ses métriques de possession. Au final, s'il a fallu un certain temps à Justin Williams et Evgeny Kuznetsov pour se mettre sur le bon tempo, reste cependant que leur association avec Marcus Johansson a largement participé à la série endiablée d'une équipe des Caps revigorée. Une domination impressionnante, qui se traduit aussi bien dans le jeu qu'au niveau statistique.


Sources Statistiques: hockey-reference.com, puckalytics.com, NHL.com.

Evgeny Kuznetsov - (C) - WSH - [ 27 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2019-2020 WSH 7 3 4 7 1 0 7,8$ M
2018-2019 WSH 76 21 51 72 0.95 +6 7,8$ M
2017-2018 WSH 79 27 56 83 1.05 +3 7,8$ M

Statistiques générées le 2019-10-22 21:03:34



Justin Williams - (RW) - UFA - [ 38 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2018-2019 CAR 82 23 30 53 0.65 -4 4,5$ M
2017-2018 CAR 82 16 35 51 0.62 -9 4,5$ M
2016-2017 WSH 81 24 24 48 0.59 +14 3,25$ M

Statistiques générées le 2019-10-22 21:03:34



Marcus Johansson - (LW) - BUF - [ 29 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2019-2020 BUF 9 4 3 7 0.78 +6 4,5$ M
2018-2019 BOS-NJD 58 13 17 30 0.52 -16 4,583$ M
2017-2018 NJD 29 5 9 14 0.48 -11 4,583$ M

Statistiques générées le 2019-10-22 21:03:34



 Capitals de Washington - ( WSH )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 4e 3e 82 48 26 8 104 0.585 274 3.34 248 3.02
2017-2018 7e 4e 82 49 26 7 105 0.598 256 3.12 238 2.9
2016-2017 1e 1e 82 55 19 8 118 0.671 261 3.18 177 2.16

Brian MacLellan - Directeur général


+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

CAPITALS DE WASHINGTON - 2019-2020

10 contrats à échéances au 2020-06-21.
4 joueurs autonomes au 2020-06-21.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2020-06-21.
Dirigé par monsieur Brian MacLellan



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Nicklas Backstrom 6,7$ M 2009-2020 JA
 [G] - Braden Holtby 6,1$ M 2015-2020 JA
 [D] - Radko Gudas 3,35$ M 2016-2020 JA
 [D] - Christian Djoos 1,25$ M 2019-2020 JAR
 [C] - Chandler Stephenson 1,05$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Lucas Johansen 0,93$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Jonas Siegenthaler 0,71$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Brendan Leipsic 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Colby Williams 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Tyler Lewington 0,68$ M 2018-2020 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-23
Début du marché des agents libres : 2020-06-21



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux