Fermer

Publié par mat.para  -  23.Février.2017 - 12:29
2645  
 

Quelles sont les équipes les mieux représentées au repêchage parmi les ligues juniors canadiennes?

HCK.jpg
Photo par Alaney2k ©
Le repêchage annuel dans la LNH est source de bonheur pour un grand nombre de jeunes hockeyeurs qui chérissent le rêve de jouer parmi la plus grande ligue du monde. Malheureusement, la réalité étant ce qu'elle est, un faible pourcentage des joueurs de hockey pratiquant au niveau élite se rend jusqu'au sommet. L'an dernier, c'est 211 noms qui ont été prononcés sur la tribune du repêchage et si l'on fait une moyenne des années passées, environ la moitié de ces joueurs patinera au moins une fois sur les patinoires de la LNH. Avec des joueurs en provenance des quatre coins du monde, on dit que le pourcentage de réussite d'un joueur canadien au cheminement typique (Midget AAA, Junior majeur, ligue américaine et LNH) est d'environ 3%.

Or, la possibilité de percer un jour dans la LNH semble plus à porter de main en Ontario qu'au Québec ou dans l'Ouest. En effet, selon des données recueillies via le site Hockey DB, la OHL compterait jusqu'à maintenant près de 2270 joueurs ayant été repêchés dans la LNH. Dans la ligue de l'Ouest (WHL), le chiffre s'élève à 1970 alors que dans la LHJMQ, on se retrouve au dernier rang de la CHL avec 1136. Comme on sait, les Knights de London sont une réel dynastie dans le hockey junior canadien, multipliant les honneurs et développant de nombreux choix de première ronde. Toutefois, il semblerait qu'au décompte des joueurs repêchés, cette équipe arrive au troisième rang de l'OHL. Voici un top trois des équipes les plus en vue lors des repêchages annuels pour chaque ligue de hockey junior canadien.

Ligue de l'Ontario

1. Petes de Peterborough

L'équipe la plus vieille de la ligue de l'Ontario est également celle qui possède le plus de choix au repêchage à son actif. Bien évidemment, lorsque le club opère depuis 1956, il est assez clair que les choix s'accumulent au fil des années. Un total de 178 joueurs ont entendu leur nom résonner du haut de la tribune de l'encan annuel. Lorsqu'on observe la banque de joueurs sélectionnés à l'encan, on peut également apercevoir que l'équipe n'est pas nécessairement un producteur de grands talents. Outre les frères Staal (Eric et Jordan), peu de joueurs ont atteint le plateau des 200 points en carrière dans la LNH dans la dernière décennie. On peut toutefois trouver quelques bijoux issus des Petes qui ont connu des brillantes carrières dans le circuit Bettman:

- Chris Pronger (1ere ronde, 2e choix total en 1993)
- Mike Ricci (1ere ronde, 4e total en 1990)
- Tie Domi (2e ronde, 27e total en 1988)
- Steve Yzerman (1ere ronde, 4e total en 1983)
- Larry Murphy (1ere ronde, 4e total en 1980)
- Bob Gainey (1ere ronde, 8e total en 1973)

Et les espoirs notoires actifs:

- Nick Ritchie (1ere ronde, 10e total en 2014)
- Slater Koekkoek (1ere ronde, 10e total en 2012)
- Matt Puempel (1ere ronde, 24e total en 2011)
- Ryan Spooner (2e ronde, 45e total en 2010)

2. Les Generals d'Oshawa

Les Generals auraient bien pu être l'équipe la plus ancienne de toute la ligue d'Ontario si ce n'eut été d'un incendie en 1953 qui a touché l'aréna de la franchise d'Oshawa, le Hambly's Arena. En plus de perdre la totalité de son amphithéâtre, le propriétaire a vu son équipe être bannie de la OHL puisqu'elle n'avait plus de domicile fixe. Ce n'est qu'en 1962 que l'équipe revient en force pour ne plus quitter la OHL par la suite. Depuis ces années, c'est 172 joueurs qui ont été sélectionnés par des équipes de la LNH et à l'image des Petes de Peterborough, bien peu de joueurs se sont illustrés depuis les années 95. Voici un aperçu des plus grosses sélections ainsi que des espoirs notoires actifs actuellement:

- Marc Savard (4e ronde, 91e total en 1995)
- Jason Arnott (1ere ronde, 7e total en 1993)
- Eric Lindros (1ere ronde, 1er total en 1991)
- John MacLean (1ere ronde, 6e total en 1983)
- Dave Andreychuck (1ere ronde, 16e total en 1982)
- Rick Middleton (1ere ronde, 14e total en 1973)

Et les espoirs notoires actifs:

- Dal Colle (1ere ronde, 5e total en 2015)
- Scott Laughton (1ere ronde, 20e total en 2012)
- Boone Jenner (2e ronde, 37e total en 2011)

3. Les Knights de London

Véritable usine à joueur offensif, les Knights cumulent également les honneurs d'équipe. La franchise a mis la main sur quatre championnats de la OHL depuis les années 2000, tout en remportant à deux reprises le prestigieux trophée de la Coupe Mémoriale. Au total, ce sont 169 joueurs qui ont paradé sur la tribune de l'encan annuel et plusieurs de ces joueurs sélectionnés dans les années 2000 ont le potentiel de connaître d'excellente carrière. Les succès de l'équipe auraient-ils tendance à biaiser le potentiel de ces joueurs ? Voyez par vous même:

- John Tavares (1ere ronde, 1er total en 2009)
- Patrick Kane (1ere ronde, 1er total en 2007)
- Sam Gagner (1ere ronde, 6e total en 2007)
- Steve Mason (3e ronde, 69e total en 2006)
- Corey Perry (1ere ronde, 28e total en 2003)
- Rick Nash (1ere ronde, 1er total en 2002)
- Jason Allison (1ere ronde, 17e total en 1993)
- Brendan Shanahan (1ere ronde, 2e total en 1987)
- Darryl Sittler (1ere ronde, 8e total en 1970)

Et les espoirs notoires actifs:

- Olli Juolevi (1ere ronde, 5e total en 2016)
- Matthew Tkachuk (1ere ronde, 6e total en 2016)
- Max Jones (1ere ronde, 20e total en 2016)
- Mitch Marner (1ere ronde, 4e total en 2015)
- Christian Dvorak (2e ronde, 58e total en 2014)
- Max Domi (1ere ronde, 9e total en 2013)
- Bo Horvat (1ere ronde, 12e total en 2013)
- Nikita Zadorov (1ere ronde, 16e total en 2013)
- Andreas Athanasiou (4e ronde, 110e total en 2012)
- Vladislav Namestnikov (1ere ronde, 27e total en 2011)

Ligue junior de l'Ouest

1. Les Winterhawks de Portland

Dirigés actuellement par l'ancien entraîneur des Penguins de Pittsburgh, Mike Johnston, les Winterhawks ont mis la main sur deux Coupes Mémoriale dans les années 80 et 90 en cinq apparitions dans leur histoire. Leur nom d'équipe date de 1976, puisque la franchise portant l'insigne des Oil Kings d'Edmonton auparavant. Avec 133 joueurs sélectionnés par une équipe de la LNH, elle trône au sommet de la WHL à ce chapitre. Toutefois, beaucoup de ces joueurs ont été choisis tardivement lors des différents encans. N'empêche que quelques vedettes, joueurs anciennement ou actuellement établis sont des produits issus des Winterhawks actuellement:

- Ryan Johansen (1ere ronde, 4e total en 2010)
- Nino Niederreiter (1ere ronde, 5e total en 2010)
- Brandon Dubinsky (2e ronde, 60e total en 2004)
- Braydon Coburn (1ere ronde, 8e total en 2003)
- Brendan Morrow (1ere ronde, 25e total en 1997)
- Adam Deadmarsh (1ere ronde, 14e total en 1993)
- Cam Neely (1ere ronde, 9e total en 1983)
- John Kordic (4e ronde, 78e total en 1983)

Et les espoirs notoires actifs:

- Seth Jones (1ere ronde, 4e total en 2013)
- Nic Petan (2e ronde, 43e total en 2013)
- Oliver Bjorkstrand (3e ronde, 89e total en 2013)
- Derrick Pouliot (1ere ronde, 8e total en 2012)
- Brendan Leipsic (3e ronde, 89e total en 2011)

2. Les Pats de Regina

Non seulement les Pats de Regina sont la plus vieille franchise de la ligue de l'Ouest, mais elle est aussi celle qui a opéré le plus longtemps dans la même ligue avec le même nom parmi toutes les équipes juniors au monde. Malgré leur longue histoire au sein de la WHL, il n'y a que 126 joueurs d'âge junior qui ont été repêchés dans la LNH. Un total bien bas considérant que la franchise tient ses opérations depuis 1917. Fait intéressant: aucun joueur repêché issu des Pats n'a jamais atteint un total de points s'élevant plus haut que 700. Peu de joueurs ont percé, mais quelques-uns ont su bien représenter la bannière des Pats.

- Jordan Eberle (1e ronde, 22e total en 2008)
- Barret Jackman (1ere ronde, 17e total en 1999)
- Jeff Friesen (1ere ronde, 11e total en 1994)
- Jason Smith (1ere ronde,18e total en 1992)
- Mike Sillinger (1ere ronde, 11e total en 1989)
- Gary Leeman (2e ronde, 24e total en 1982)
- Clark Gillies (1ere ronde, 4e total en 1974)

Et les espoirs notoires actifs:

- Sam Steel (1ere ronde, 30e total en 2016)

3. Les Blades de Saskatoon

Les deux seules fois où les Blades furent de la Coupe Mémoriale, c'était en raison de leur statut d'hôte. Toutefois, en dépit de quelques championnats de saison, les Blades n'ont pas vraiment été en mesure de gagner en séries ni à la Coupe Mémoriale. Pourtant, elle se place au troisième rang des équipes de l'Ouest qui comptent le plus de joueurs repêchés par la LNH avec un total de 125. Peu de ces joueurs n'ont toutefois connu une carrière digne de ce nom malgré quelques exceptions. Il n'en demeure pas moins que plus de 75% de ces joueurs n'ont eu accès à la LNH.

- Braden Holtby (4e ronde, 93e total en 2008)
- Devin Setoguchi (1ere ronde, 8e total en 2005)
- Mike Green (1ere ronde, 29e total en 2004)
- Wendel Clark (1ere ronde 1er total en 1985)
- Brent Ashton (2e ronde, 26e total en 1979)
- Bernie Federko (1ere ronde, 7e total en 1976)

Et les espoirs notoires actifs:

- Nikita Scherbak (1ere ronde, 26e total en 2014)
- Duncan Siemens (1ere ronde, 11e total en 2011)

Ligue junior majeure du Québec

1. Les Cataractes de Shawinigan

L'équipe de la Mauricie de place comme bonne première fournisseuse de joueurs pour la LNH dans la LHJMQ avec 67 produits. Outre les années où les Cataractes étaient les hôtes du tournoi de la Coupe Mémoriale, la franchise n'a jamais pu s'y rendre à titre de champion. Malheureusement, le Québec est souvent mal exposé au repêchage et la plupart du temps, les joueurs de la Province sortent tardivement à l'encan. Plusieurs bons espoirs québécois actifs sont en voie de se pointer le nez dans la LNH comparativement au peu de bons éléments qui y sont passés dans les années antérieures.

- Jason Pominville (2e ronde, 55e total en 2001)
- Stephane Robidas (7e ronde, 164e total en 1995)
- Patrick Lalime (6e ronde, 156e total en 1993)
- Steve Penney (8e ronde, 166e total en 1980)

Et les espoirs notoires actifs:

- Samuel Girard (2e ronde, 47e total en 2016)
- Anthony Beauvillier (1ere ronde, 28e total en 2015)
- Michael Bournival (3e ronde, 71e total en 2010)
- Philippe Paradis (1ere ronde, 27e total en 2009)

2. Les Saguenéens de Chicoutimi

La franchise du Saguenay a vu passer de nombreux espoirs de qualité au sein de ses rangs depuis plusieurs années. Placé au deuxième rang avec 61 joueurs repêchés, l'avenir est prometteur pour les produits issus des Sags. Toutefois, la majorité des meilleurs pointeurs dans l'histoire de la franchise n'ont pas été sélcetionné ou du moins, ils n'ont pas su se rendre vers les grandes ligues. Cela réduit considérablement le nombre de joueurs repêchés entre les années 80 et 2000. Fait intéressant: les Sags semblent plaire aux recruteurs en ce qui a trait aux gardiens de but.

- Pierre-Marc Bouchard (1ere ronde, 8e total en 2002)
- P.A Parenteau (9e ronde, 264e total en 2001)
- Marc Denis (1ere ronde, 25e total en 1995)
- Éric Fichaud (1ere ronde, 16e total en 1994)
- Félix Potvin (2e ronde, 31e total en 1990)
- Jimmy Waite (1ere ronde, 8e total en 1987)
- Marc Bergevin (3e ronde, 59e total en 1983)
- Guy Carbonneau (3e ronde, 44e total en 1979)
- Alain Côté (3e ronde, 43e total en 1977)

Et les espoirs notoires actifs:

- Frederic Allard (3e ronde, 78e total en 2016)
- Laurent Dauphin (2e ronde, 39e total en 2013)
- Charles Hudon (5e ronde, 122e total en 2012)

3. Les Olympiques de Hull-Gatineau

Cette équipe de la LHJMQ a produit des joueurs très performants dans la LNH tout au long de son existence. Pourtant, elle se place au troisième rang, à égalité aec les Saguenéens, pour le nombre de joueurs repêchés avec un total de 61. En 1997, ils ont mis la main sur la Coupe Mémoriale et depuis, l'équipe se débrouille encore très bien. Non seulement plusieurs joueurs ont été choisis en provenance des Olympiques, mais plusieurs entraîneurs sont passés par Hull-Gatineau pour se faire un nom pour ensuite signer des contrats avec différentes équipes de la LNH. En effet, Alain Vigneault, Claude Julien et le légendaire entraîneur Pat Burns sont tous passés par l'organisation des Olympiques. D'ailleurs, ce pourrait être le tour de Benoit Groulx éventuellement, lui qui dirige désormais le Crunch de Syracuse dans la LAH.

- Claude Giroux (1ere ronde, 22e total en 2006)
- Maxime Talbot (8e ronde, 234e total en 2002)
- Alex Hemsky (1ere ronde, 13e total en 2001)
- Radim Vrbata (7e ronde, 212e total en 1999)
- Michael Ryder (8e ronde, 216e total en 1998)
- Karl Dykhuis (1ere ronde, 16e total en 1990)
- Martin Gélinas (1ere ronde, 7e total en 1988)
- Luc Robitaille (9e ronde, 171e total en 1984)
- Paul MacLean (7e ronde, 109e total en 1978)

Et les espoirs notoires actifs:

- Jean Gabriel Pageau (4e ronde, 96e total en 2011)
- Philippe Dupuis (4e ronde, 104e total en 2003)

+2
  
Tags : LHJMQ OHL Repêchage WHL 

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#113426

francis.larose
Article intéressant, mais ce n'est pas les Americans de rochester que Benoit Groulx dirige actuellement mais les Syracuse Crunch

23.Février.2017 - 16:51   
   0  

Réseaux sociaux