Fermer

Publié par spectre73  -  21.Février.2017 - 12:05
3191  
 

Top 10: les équipes ayant de l'espace salarial pour procéder à une transaction avant la date limite

NHL.jpg
Photo par Leech44 ©
La date limite des transactions n'est plus ce qu'elle était par le passé. Les grosses transactions se font maintenant lors du repêchage parce que les dirigeants ont du temps pour modeler leur masse salariale afin de se conformer au plafond imposé par la ligue lorsque vient le mois d'octobre. Néanmoins, la date limite des transactions demeure une période folle dans la LNH simplement parce que beaucoup de rumeurs circulent à l'endroit de beaucoup de joueurs et c'est également l'occasion d'apporter quelques ajustements dans les équipes pouvant avoir une chance de se rendre aux grands honneurs.

Avec les salaires exorbitants que commandent les joueurs de la LNH de nos jours, quelles équipes disposent de suffisamment d'espace sous le cap pour acquérir un joueur pouvant les aider immédiatement? Pour les biens faits de la cause, nous allons exclure tout de suite les équipes qui ne sont plus dans une position favorable pour se classer en série et y aller avec de réels prétendants, car certaines formations flirtent avec le plancher plutôt que le plafond salarial.

10. Kings de Los Angeles

Ce qui est important de connaître dans les aspects financiers de la LNH, c'est l'espace réel sous le cap salarial et l'espace projeté à la fin de la saison. Les Kings sont un bel exemple de comment représenter cette affirmation, car depuis le tout début de la saison, le gardien #1 Jonathan Quick est blessé à l'aine et son salaire de 5.8 millions est placé sur la liste de blessés à long terme depuis ce temps. C'est donc dire qu'actuellement, les Kings ont un espace salarial réel d'environ 1,5 million, mais dans les faits, le contrat de Jonathan Quick donnera plus d'espace à Dean Lombardi afin d'acquérir un joueur pouvant lui donner une certaine profondeur d'ici à la fin de la saison.

Leurs besoins: Renfort offensif

Les Kings ont la 25e attaque de la ligue, mais ont également la 5e défensive. Les prouesses de Jonathan Quick n'auraient rien changé aux performances offensives de l'équipe, car Peter Budaj a permis à l'équipe de se maintenir dans la course tout comme l'application du système défensif de Darryl Sutter, mais outre Jeff Carter, le reste de l'attaque ne produit pas comme elle se devrait et c'est notamment le cas pour l'homme de 10 millions, Anze Kopitar.

9. Islanders de New York

L'arrivée de Doug Weight permet aux partisans des Islanders d'espérer à nouveau de voir leur équipe en séries. Garth Snow a fait beaucoup de changement l'été dernier et si bien qu'il n'a pas une énorme marge de manoeuvre afin d'apporter quelques ajustements de fin de saison. Dans les faits, les Islanders disposent d'environ 1,56 million, mais le retrait du contrat de Mikhail Grabovski leur donne une marge plus importante de l'ordre d'environ 5 millions.

Leurs besoins: Profondeur offensive

L'attaque passe majoritairement par John Tavares et Josh Bailey chez les Islanders et de la profondeur offensive ne serait pas de trop pour eux, car ils devront avoir plus d'un trio qui fonctionne s'ils espèrent se classer en séries éliminatoires.

8. Blue Jackets de Columbus

Les Blue Jackets seront acheteurs cette saison par leur position avantageuse au classement général. Jarmo Kekalainen dispose d'un réel de 1,84 million, mais avec un David Clarkson inactif, dont le contrat 5.25 millions est placé sur la liste des blessés à long terme, ça lui donne une marge de plus de 6 millions pour apporter 1 ou 2 ajustements.

Leurs besoins: Expérience défensive

Âgé de 30 ans, Jack Johnson est le plus vieux de la brigade défensive de l'équipe et le corps défensif a une moyenne d'âge de 20 ans. Bien que Seth Jones et Zach Werenski soient de bons jeunes défenseurs, l'ajout d'un défenseur d'expérience ayant déjà gagné la coupe Stanley ne nuirait pas à l'équipe à l'aube des séries.

7. Rangers de New York

L'équipe de Jeff Gorton est encore positionnée dans le haut du classement cette année, mais cette fois Alain Vigneault doit composer avec un gardien de but #1 connaissant des difficultés. Néanmoins, ils ont la 2e meilleure attaque et la 7e meilleure défensive de la ligue, ce qui laisse croire que Gorton ne devrait pas faire de grands changements d'ici à la semaine prochaine, malgré un espace réel de 2.24 millions.

Leurs besoins: Profondeur défensive

Si Gorton bouge, ce sera mineur et ce sera en défensive, car l'attaque roule à plein régime et malgré les difficultés de Lundqvist, Raanta prend très bien la relève.

6. Prédateurs de Nashville

David Poile dispose actuellement d'une marge réelle d'environ 3.84 millions par rapport au cap salarial. Son équipe connaît une saison en dents de scie, notamment à cause des blessures à des joueurs clés comme P.K. Subban ou Pekka Rinne, mais au final, ils sont au plus fort de la course aux séries dans l'Ouest.

Leurs besoins: Un joueur de centre

Actuellement, Peter Laviolette fait jouer Mike Fischer au centre de son 2e trio et bien qu'il y ait récolté 34 points jusqu'à maintenant, le capitaine des Preds ralentit au fil des ans et sa place serait probablement plus appropriée sur un 3e trio. Ce n'est pas le seul a avoir ralenti, car Mike Ribeiro ronge présentement son frein avec le club-école et il n'est plus la solution pour eux, donc si la direction des Prédateurs bouge, ce sera pour acquérir un joueur de centre pouvant jouer derrière l'excellent Ryan Johansen.

5. Bruins de Boston

Bruce Cassidy donne présentement raison à Don Sweeney et Cam Neely d'avoir congédié Claude Julien, car les Bruins sont revenus dans la course aux séries et menacent le 1er rang détenu par le Canadien de Montréal. Sweeney possède un montant réel de 3.92 millions pour améliorer son équipe et plusieurs rumeurs circulent à l'endroit des Bruins, car la direction semble déterminer à ne pas rater les séries pour une 3e saison de suite.

Leurs besoins: Défensive et gardien substitut

La défensive est en demi-teinte chez les Bruins en passant par les vieux Zdeno Chara et John-Michael Liles aux jeunes Brandon Carlo, Joe Morrow et Torey Krug. Ils ont besoin d'un défenseur d'impact pour prendre la relève de Chara qui n'est plus ce qu'il était dans ses belles années. Du côté des gardiens, Tuukka Rask est excellent cette saison, mais Anton Khudobin a des statistiques de ligue américaine et si Rask se blesse à court terme, ça pourrait compromettre une classification en séries pour les Bruins.

4. Oilers d'Edmonton

Pour la 1re fois depuis plus de 10 ans, les Oilers d'Edmonton sont classés en séries éliminatoires à la fin du mois de février et à l'approche de la date limite des transactions. Peter Chiarelli dispose de plus de 4.5 millions pour améliorer son équipe à court terme, sans compter le salaire d'Andrew Ference qui est sur la LTIR, mais malgré cette belle position au classement, nous pourrions voir les Oilers vendre encore une fois cette année. Pourquoi? Leon Draisaitl passera au guichet à la fin de la présente saison tout comme l'excellent Connor MacDavid en 2018 et si Chiarelli veut s'assurer de les payer à leur juste valeur, il devra se débarrasser de quelques embuches salariales.

Leurs besoins: Défensive et expérience

Les Oilers ont appris à perdre au fil des années et cette saison est celle qui change le vent de côté. Pour se faire, ils doivent renforcer leur brigade défensive en plus de lui donner une injection d'expérience pour parvenir à faire un bout de chemin en série. Plusieurs joueurs sont dans la LNH depuis quelques saisons, mais n'ont jamais senti la frénésie des séries éliminatoires et quelques vétérans pourraient les aider sur ce point.

3. Sénateurs d'Ottawa

La perte de 3 de leurs meilleurs attaquants pourrait forcer davantage Pierre Dorion à bouger d'ici à la semaine prochaine s'il espère se qualifier au tournoi printanier. On ne peut pas dire qu'il n'a pas été proactif avec les acquisitions de Mike Condon et Tommy Wingels notamment, mais il devra utiliser ses 5 millions à bon escient si l’on veut du hockey des séries à Ottawa cette année.

Leurs besoins: Du renfort offensif

Non seulement Mark Stone, Mike Hoffman et Bobby Ryan sont sur la touche, mais la perte de Clarke MacArthur en début de saison a fait très mal pour l'équipe de Dorion. Pourrait-il réaliser un grand coup le 1er mars prochain? Il sera à surveiller assurément.

2. Jets de Winnipeg

Une décision sera à prendre du côté des Jets et de Kevin Cheveldayoff, car cette équipe est meilleure qu'elle ne le démontre. Les blessures et la piètre performance des gardiens ont fait en sorte de les classer là où ils sont, soit à 1 point des séries, mais la direction dispose d'environ 5.4 millions d'espaces réels pour effectuer un "push" vers les séries.

Leurs besoins: Un gardien et de la défensive

Cheveldayoff pourrait très bien être l'un de ceux qui feront l'acquisition des 2 gardiens disponibles sur le marché, soit Ben Bishop ou Marc-André Fleury, car Ondrej Pavelec deviendra joueur autonome sans compensation et Connor Hellebuyck ne semble pas prêt à prendre charge du rôle de #1. Quant à Michael Hutchinson, ses statistiques de gardien AHL le renverront probablement au Manitoba. Ne reste qu'à savoir si Cheveldayoff tente le coup pour les séries cette saison.

1. Panthers de la Floride

Les Panthers semblent se replacer dernièrement sous les ordres de Tom Rowe et c'est pourquoi le directeur général pourrait être acheteur. Il possède une énorme marge de manoeuvre d'environ 9.5 millions, mais le budget serré lui impose probablement de ne pas tout dépenser d'un seul coup.

Leurs besoins: Profondeur partout sauf devant le filet

L'attaque ne produit pas nécessairement comme il le faudrait et c'est pourquoi l'acquisition de profondeur offensive ne pourrait pas nuire pour Rowe. Il en va de même pour la défensive qui a été remaniée, mais qui a du mal à se créer une certaine cohésion.

Où sont les autres?...et le Canadien dans tout ça?

Les Penguins, les Blackhawks, les Ducks, Capitals et les Sharks sont pratiquement collés au plafond salarial cette saison et s'il y a du mouvement de personnel, ce sera très mineur. Il serait surprenant de voir un Matt Duchene partir vers Chicago sans donner un contrat de 6 millions en retour, donc bien que ces équipes soient dans le plus haut du classement, les mouvements devraient être de second ordre cette année.

Pour ce qui est du Canadien, Marc Bergevin se doit d'être acheteur, mais comme il le dit si bien, ce ne sera pas à n'importe lequel prix. Est-ce que le Canadien a ce qu'il faut pour soulever la coupe cette saison? Claude Julien détient une partie de cette réponse, mais Carey Price, Shea Weber et Max Pacioretty également. Les besoins du Canadien sont clairement en attaque, mais si Marc Bergevin acquiert un bon joueur avec un gros salaire, vous pourriez être déçu de voir ce qu'il donnera en retour.

Le repêchage d'expansion pourrait forcer les 30 équipes à bouger plus que par les années passées, mais si c'est le cas, ce sera encore une fois lors des 2 repêchages durant la saison morte.

+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 9
#113367

Hash1979
Malgré les espaces sur les masses salariales les échanges vont considérer bcp plus le nombre de joueurs à protéger en vue de l'expansion pcq aller chercher un joueur pour le perdre à l'expansion serais complètement inutile et aussi les équipes qui ont un surplus de joueurs à protéger exemple Anaheim avec leur défenseur

21.Février.2017 - 19:55   
   0  
#113365

Hash1979
@alain.pomerleau draisaitl joue à l'aile de mcdavid alors il n'echangerai pas Hopkins qui est leurs 2e centre pour deux joueurs qu'il ne veulent pas surtout emelin qui peut juste jouer à gauche puisque les Oilers ont déjà bcp de bon défenseur à gauche peut être que plekanec pourrait les intéresser mais pas à 6m et sûrement pas pour Hopkins

21.Février.2017 - 19:49   
   -1  
#113353

jimmy.ferron
Avec les Islanders sa va nous prendre un Allier gauche ou centre pour le 2eme trio, sinon un 7eme défenseurs avec de l'expérience vue Hamonic et Boychuck souvent blessé.

Meilleur option Matt Duchene sinon il a aussi Evander Kane, Burrow, Hanzal et Duclair qui pourrait combler sur le 2eme trio, un UFA serait moins intéressant vue comble juste a cours terme. Un Hanzal pour un choix de 2eme round je dirais pas non vue le niveau du prochain repêchage.

21.Février.2017 - 17:43   
   -2  
#113350

thusk-
@alain.pomerleau

Draisaitl et McDavid ont développer de la chimie et font parti de possiblement le trio le plus dangereux de la ligue, donc pourquoi voudrait tu les séparer juste pour mettre Draisaitl au centre?

De l'expérience, oui mais Edmonton ont pas besoin de donner un RNH pour ça, comme j'ai mentionner exemple un 2e pick pour Boyle qui en a de l'expérience peut grandement faire le travail au lieu d'un Plekanec. Tu comble exactement le même besoin mais avec un prix beaucoup plus acceptable, je crois que c'est le bout que tu comprend pas.

RNH ne joue peut-être pas au niveau nécessairement souhaité pour un 1st pick overall mais il reste plus jeune et supérieur à Plekanec. Quand tu échange un joueur, tu va pas échanger un jeune pour un vétéran pire que celui-ci.

21.Février.2017 - 15:19   
   +1  
#113348

alain.pomerleau
bon un autre qui buck.

Article sur les besoin et non sur le talent et en plus draisailt doit jouer au centre pas a l'aile. Il on beaucoup de jeune inexpérimenté en série etc. De l'expérience et defensive pour les série. Oui c'est chere un centre a 6M 3ieme , mais Hopkins n'est pas a ca chaise sur le 3Ime. pis si tu me joue 2ime trio 3ieme il fait les 2 comme Pleky. Du debut de l'année jusqu'à temps qui debarque Lucic et Eberle sur le premier trio milieu decembre je crois. Entk tu va encore me dire fist pick total et.......... Yakupov aussi pis il est parti pis y'on pas eu grand chose en retour de supposé super stars. Il n'est pas mauvais loin de la, c'est juste qu'il ne cadre plus dans les plan du DG et plus ca va aller plus il va perdre de la valeur surtout dans un role qui n'est pas ca premiere force.

21.Février.2017 - 15:09   
   -1  
#113347

thusk-
@alain.pomerleau

un centre de 3e trio à 6M, c'est dispendieux... Rendu là tu donne un 2e choix pour un Brian Boyle, c'est déjà beaucoup moins dispendieux. Mieux vaut mieux avoir un joueur avec le talent d'être top 6 pour le même montant.
RNH 3e trio, Draisaitl joue à l'aile de McDavid donc RNH est le 2e centre des oilers. RNH dans le repechage d'expansion, oublie ça. Mcdavid, Draisaitl, Lucic... Sinon à part ça c'est le suivant en attaque dans la liste, c'est vraiment n'importe quoi comme comme commentaire.


Pour Emelin, Edmonton ont déjà Sekera, Klefboom, Russel, Nurse de supérieur à Emelin comme défenseur gaucher. Emelin serait d'aucune utilité à Edmonton.


21.Février.2017 - 14:35   
   +1  
Commentaire #113345 publié par @alain.pomerleau

Ce commentaire a été évalué négativement par 6 membres. Il ne répond plus aux critères de base aux fins d'acceptation qui nécessite une évaluation supérieure à -5. Si vous souhaitez visionner celui-ci malgré tout, cliquez sur le symbole .
#113342

Hicham55
Deux joueur en haut de 30 ans qui sont surpayé dont 1 qui sous performe et un autre qui est seulement robuste pour un joueur choisis first overall de 23 ans...

Voila ce que j'en pense...

21.Février.2017 - 12:42   
   0  
Commentaire #113341 publié par @alain.pomerleau

Ce commentaire a été évalué négativement par 6 membres. Il ne répond plus aux critères de base aux fins d'acceptation qui nécessite une évaluation supérieure à -5. Si vous souhaitez visionner celui-ci malgré tout, cliquez sur le symbole .

Réseaux sociaux