Fermer

Publié par mat.para  -  31.Janvier.2017 - 04:12
2894  
 

Draisaitl ou Yakupov? | Quel cheminement empruntera le jeune Jesse Puljujarvi?

EDM.jpg
Photo par Oonanur ©
On en connait beaucoup sur le potentiel énorme de Jesse Puljujarvi. Or, sa première campagne en sol nord-américain ne s'est pas passée entièrement dans la LNH, puisque l'attaquant finlandais joue actuellement pour les Condors de Bakersfield, dans la LAH. En neuf rencontres, Puljujarvi totalise déjà sept points dans les rangs mineurs. Pour son développement, la décision de l'envoyer en bas demeure bonne, d'autant plus que l'attaquant peinait à se démarquer au sein des Oilers. Plutôt que de le maintenir à un temps de jeu d'une dizaine de minutes, Puljujarvi peut désormais voir du temps en avantage numérique tout en disputant près de 18 minutes par rencontre. Bien que plusieurs soient déçus d'un tel dénouement, on est à se demander quelle tangente prendra le Finlandais. Draisaitl ou Yakupov ?

Deux cheminements différents

Leon Draisaitl
a entamé sa carrière professionnelle directement chez les Oilers, à 19 ans. Toutefois, après 47 rencontres durant lesquelles sa production offensive laissait à désirer, il est relégué à son club junior. Dominant tout au long de la saison, il débute la saison suivante dans la LAH, pour ensuite s'implanter comme un rouage important de l'offensive des Oilers au cours de la même campagne. Maintenant, Draisaitl est en voie de connaître sa meilleure saison en carrière et par le fait même, de toucher une alléchante augmentation de salaire.

Du côté de Nail Yakupov, le scénario fut bien différent. Dès ses 19 ans, Yakupov est amené au sein de l'alignement des Oilers pour un total de 48 parties, totalisant ainsi 31 points. Au cours des saisons suivantes, Yakupov plafonne littéralement et n'est jamais en mesure d'augmenter sa production de trente points. Jamais renvoyé en ligue mineure, la grogne s'installe de plus en plus au grand malheur du joueur russe, qui finit par se faire échanger pour une bouchée de pain à St-Louis. Il porte désormais l'étiquette de «flop» en tant que tout premier choix de l'encan 2012.

Maintenant, revenons à Puljujarvi. L'athlète n'a que 18 ans, soit un an plus jeune que les deux exemples mentionnés ci-haut. Si la patience doit être prônée à son égard, le renvoyer en Finlande dans la SM-liiga est impensable. Puljujarvi doit absolument rester au sein du programme de développement des Oilers. Cependant, un temps dans la ligue américaine est primordial pour celui qui n'avait jamais foulé les patinoires nord-américaines auparavant. Comme l'explique David Staples dans un billet récent, Puljujarvi doit améliorer son jeu avec la rondelle et pour ce faire, rien de mieux qu'un séjour dans la ligue américaine pour une telle modification. En effet, le Finlandais doit se concentrer à utiliser son gabarit pour protéger la rondelle pour ainsi la garder plus longtemps avec lui. Selon Staples, Puljujarvi devra également se diriger plus souvent vers le filet, plutôt que de rester en retrait pour utiliser son lancer. Il est clair que le physique de Puljujarvi lui permet de telles aptitudes et ce n'est pas parmi les joueurs de la LNH qu'il peut apporter de tels correctifs pour le moment.

Pour le moment, le jeu général de Puljujarvi lui permet d'intégrer les deux derniers trios des Oilers. Son jeu défensif et sa vision hors pair font qu'il ne met pas son équipe dans le trouble. Cependant, l'aspect offensif semble faire défaut et une fois les correctifs apportés, il pourra intégrer l'un des deux premiers trios. D'ici là, rien ne sert de le pousser comme on l'a fait avec Yakupov, tout en gardant l'exemple de Leon Draisaitl en tête. Le cheminement de celui-ci s'est avéré beaucoup plus gagnant que celui du Russe et les dirigeants des Oilers doivent absolument garder cette ligne de pensée.


+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 6
#112691

Barbe_rousse
@THUSK
EILLE JE SUIS TELLEMENT EN DÉSACORD avec toi!!! LOL, ça me fait rire car ce n'Est que de la spéculation, mais j'entre dans le jeu.
Pour Dubois, je suis convaincu qu'il sera un joueur dominant chez les Jacket pour la simple et bonne raison qu'il s'agit d'un perfect fit avec Columbus. Ils sont allés le chercher parce qu'il représente tout ce dont les Jackets sont fait. Combativité, responsabilité et maturité. Pour moi Dubois est le genre de joueur qui ne transcende pas son équipe, alors s'il n'est pas mis dans le bon contexte il risque d'échouer. Il doit être entouré des bons éléments et ces éléments sont avec les Jackets. Leur philosophie d'équipe est claire et constante. Pour Tkatchuk je ne pourrai jamais t'obstiner car j'ai toujours ardemment défendu ce joueur. Le seul point qui milite en la faveur de Dubois est son potentiel de joueur de centre alors Tkatchuk est un ailier et tu bâtie tjrs en partant du centre.
Pour Sergachev, je ne me fie pas du tout au camp car il a été assez ordinaire et je n'aime pas beaucoup Juolevi. Il était bon car son club était bon et en ce moment j'aime mieux Mete. Juolevi a clairement un meilleur QI hockey que Sergachev, c'est tout ce que je lui donne. Sergachev est très physique, pas un gros QI hockey mais comme Weber, il fait tjrs le jeu simple. Un super shoot et il aime l'utiliser. Et il a un caractère de béton. Quand la Russie perdait, il s'est levé pour dire que c'était inacceptable et c'est très rare qu'un Russe se permet de faire ça... surtout un défenseur. Bref, selon moi il sagit du meilleur défenseur disponible. Dans le style Mac Cavoy et Juolevi, il ne faut pas oublier Bean qui est MON long shot. Bref, Sergachev est mon style de joueur, mais c'est mon gout à moi. Je préfère les instinctifs aux cérébrales, les soldats au lieu des générals et les physiques aux petits. C'est pour ça que j'aime autant Sergachev, comme j'ai trippé ben raide sur Ristoleinen à ses années junior. Pour moi d'ailleurs les deux joueurs ont le même profil. TJRS intéressant parlé repêchage :D

2.Février.2017 - 02:03   
   -1  
#112672

Djbigkane
Dubois, je pense qui va finir sensiblement pareil comme Leblanc moi. C,est mon feeling.

1.Février.2017 - 00:44   
   -1  
#112668

jimmy.ferron
Il va être pas mal plus proche de Draisaitl, pas vraiment une déception présentement il faut juste qu'il s'ajuste le talent est la et deviendra un joueur de 1er plan meilleur que Dubois et Tkachuk.

Columbus voulait un joueur de centre, la raison de la sélection de Dubois.

1.Février.2017 - 00:15   
   -1  
#112664

Yan99
Il ne sera d'aucun de ces deux chemins. Yakupov est un flop, tout simplement et Draisaitl un génie du hockey. Puljujarvi prendra son chemin à lui et aura, selon moi, la carrière d'un bon joueur de 2e trio. Moins bon que Draisaitl, mais, largement supérieur à Yakupov.

31.Janvier.2017 - 19:19   
   +3  
#112648

thusk-
@Barbe_rousse

Cependant selectionner Dubois jusqu'ici s'annonce être une erreur... Surtout quand tu regarde ce que Tkachuk fait actuellement et même si Puljurjarvi a eu un début plus difficile NHL. Il était justement possiblement pas prêt pour la NHL et actuellement fait très bien dans la AHL. Cela peut justement lui permettre de s'aclimater au style nord-américain.

Mais dubois, il a rien démontré de dominant cette année et c'est bien celui qui était attendu pour justement dominé cette ligue. Reste encore tôt mais loin du début de saison attendu pour lui.

Pour Sergachev, à limite on pourrait aussi dire que le CH a peur-être pris le mauvais choix car il y a aussi Charlie McCavoy qui est peut-être celui qui s'est démarquer le plus du groupe de 2016. Sinon Sergachev n'a pas rien fait ou démontrer de plus que Juolevi qui fait également de l'excellant travail a London. oui, Sergachev a connu un bon camp mais un bon camp ne fait pas une carrière. Donc dire à l'heure actuel que Sergachev est un joueur supérieur, pour moi c'est beaucoup plus le coté fan du ch qui embarque.

31.Janvier.2017 - 16:00   
   +2  
#112646

Barbe_rousse
Il ne faut pas oublié que Kekaleinen a OSER ne pas le repécher alors qu'il n'y avait pas vrm meilleur disponible. Selon moi il est clair qu'il avait certaines informations prévilégié sur son attitude. Il faut aussi dire qu'en plus Kekaleinen n'a pas fait beaucoup d'erreur dans sa carrière. Est ce que les Oilers ont été dupé et auraient du sélection leur choix initiale : Mickeal Sergachev....... j'espere que oui. En passant..... Sergachev est vrm impressionannt. Sans être aussi intelligent que Werenski ou Provorov, il est utilisé à toutes les sauces et excelle dans plusieurs facettes du jeu. Il a du caractère en maudit en plus d'etre fort comme un cheval !!!!!! Vous direz au Canucks qu'ils ont fait 2 fois le mauvais choix!!!!

31.Janvier.2017 - 15:39   
   0  

OILERS D'EDMONTON - 2019-2020

15 contrats à échéances au 2020-06-21.
11 joueurs autonomes au 2020-06-21.
4 joueurs autonomes avec restriction au 2020-06-21.
Dirigé par monsieur Peter Chiarelli



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [D] - Darnell Nurse 3,2$ M 2018-2020 JAR
 [C] - Sam Gagner 3,15$ M 2017-2020 JA
 [D] - Brandon Manning 2,25$ M 2018-2020 JA
 [G] - Mike Smith 2,1$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Zack Kassian 1,95$ M 2017-2020 JA
 [D] - Matthew Benning 1,9$ M 2018-2020 JAR
 [C] - Markus Granlund 1,3$ M 2019-2020 JA
 [C] - Kyle Brodziak 1,15$ M 2018-2020 JA
 [RW] - Kailer Yamamoto 0,93$ M 2017-2020 JAR
 [RW] - Tomas Jurco 0,75$ M 2019-2020 JA
 [D] - Ethan Bear 0,72$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Brad Malone 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Patrick Russell 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Josh Currie 0,69$ M 2018-2020 JA
 [D] - Keegan Lowe 0,68$ M 2018-2020 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-23
Début du marché des agents libres : 2020-06-21



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux