Fermer

Publié par NashvilleFrance  -  18.Décembre.2016 - 18:22
2440  
 

À la loupe l Michael Grabner, le joyau du quatrième trio

NYR.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
Vainqueurs en fusillade face aux Prédateurs hier soir (2-1), les Rangers poursuivent leur belle saison, trônant ainsi au deuxième rang de l'Association de l'Est avec 45 points. Très productive cette année, l'attaque new-yorkaise reçoit ainsi beaucoup de lauriers et pour cause: avec 110 buts marqués, les Blueshirts constituent l'équipe la plus prolifique du circuit Bettman. Auteur de 13 filets depuis la reprise, Rick Nash a notamment montré de vrais signes de retour en forme après un exercice 2015/16 en demi-teinte, ne manquant pas, hier, de venir martyriser Nashville, l'une de ses cibles favorites. À ses côtés, cependant, c'est un nom un peu moins clinquant qui squatte le haut de l'affiche chez les francs-tireurs du MSG...

En effet, avec 13 réalisations, Michael Grabner s'est parfaitement adapté dans la Grosse Pomme, dépassant rapidement, en début de saison, son total de buts collectés l'an passé chez les Maple Leafs. Posté sur le quatrième trio, l'Autrichien est pourtant loin d'être l'un des joueurs les plus utilisés par Alain Vigneault, cumulant pour l'heure un temps de glace moyen de 13:22, au vingtième rang chez les siens. Finisseur rapide, il répond cependant aux attentes de la direction new-yorkaise, lui qui s'insère parfaitement dans l'identité de jeu résolument moderne des Rangers, inspirée des récents succès de Pittsburgh. Avec de rapides transitions Nord/Sud couplées à un style défensif axé sur l'utilisation du bâton, les locataires du Madison Square Garden développent ainsi un jeu qui sied très bien à Grabner.

Au sein de son arsenal personnel, l'ancien Islander peut en effet compter sur une vitesse de patinage fulgurante, très utile sur les entrées en zone et les échappées. Tireur précis, Grabner possède également un bon lancer du poignet. Proche du filet, il s'avère un élément très dangereux, prompt à remporter ses duels face au gardien. Un ensemble de qualités bien résumé dans cette vidéo qui compile ses trois buts inscrits le 30 octobre dernier, face au Lightning. Certes irrégulier, Grabner n'est pas un attaquant regorgeant de puissance (il charge peu) ou un créateur de jeu (il ne compte pas beaucoup d'assistances), mais un équipier polyvalent, capable de prendre n'importe quelle place dans la hiérarchie offensive de son équipe.

Un buteur prolifique donc, dont la présence sur le quatrième trio des Rangers semble témoigner de leur incroyable profondeur sur les postes avants. Dans l'optique d'affirmer son style débridé, Alain Vigneault compte ainsi sur un contingent de talents important qu'il peut aligner sans sourciller sur son bottom-6 (Vesey, Pirri, Lindberg, Fast, Miller ou Buchnevich...). Une assise solide, finalement renforcée par le luxueux apport de Grabner. Une présence d'ailleurs utile dans les deux sens de la patinoire, puisque l'ailier autrichien se montre aussi excellent en zone défensive.

Un attaquant qui compte dans son propre territoire

Alors que le style de jeu des Blueshirts a une fâcheuse tendance à laisser l'adversaire dominer en matière de tirs tentés, (Les Rangers n'ont que le 27ème CorsiF% d'équipe de la Ligue, à 47,2), la faute est souvent rejetée sur la brigade arrière, qui compte en son sein certains éléments manquant parfois de consistance. Kevin Klein et Dan Girardi sont notamment très critiqués: le premier serait trop lent, tandis que l'autre paye sa sur-utilisation. Or, à New-York, l'objectif reste de se servir de la défense pour préparer l'attaque, en s'appuyant sur des joueurs mobiles et capables de faire bouger au mieux la rondelle une fois que celle-ci est récupérée. Les Rangers ne pratiquent donc pas un jeu dissuasif, qui casse le rythme de l'adversaire, mais se reposent au contraire sur une base plus technique, misant aussi sur l'anticipation et la lecture du jeu. Une structure qui ne va guère à Girardi ou Klein, clairement dépassés par le tempo qu'impriment leurs coéquipiers.

Dans ce contexte, les qualités techniques et le sens du positionnement qui caractérisent Grabner sont des atouts très utiles afin d'inverser la tendance et s'avérer dominant devant la cage de Lundqvist. En plus d'être rapide, il se montre également habile avec le bâton, et se pose ainsi comme un vrai poison pour l'adversaire. De fait, notre homme domine les Rangers au chapitre des prises de possession (takeaways) avec 26 rondelles subtilisées depuis le début de l'année (à égalité avec Mats Zuccarello). Une constante aussi bien à forces égales que sur l'infériorité numérique, où il se trouve être l'attaquant le plus utilisé par Vigneault avec 1:50 de temps de glace moyen à 4-contre-5. Aussi mobile que doué dans la lecture du jeu, Grabner s'est parfaitement adapté aux normes nouvelles du « Penalty Kill » des Rangers, qui ne se contentent plus, désormais, de placer leurs hommes dans la trajectoire des tirs ennemis. Au contraire, l'objectif est maintenant de tout faire pour ne pas être statique et laisser des espaces aux adversaires, Grabner s'y appliquant parfaitement en combinant sa mobilité et sa technique défensive. Avec cette philosophie, les Blueshirts sont ainsi bien récompensés, récoltant le quatrième meilleur pourcentage en désavantage numérique de toute la LNH (87,4%).

Bien intégré au sein d'un collectif new-yorkais qui semble développer un jeu qui cadre bien avec son profil, Michael Grabner réalise donc pour l'heure une saison pleine. Impliqué des deux côtés de la patinoire, il apporte sur de courtes périodes une activité très saine au bottom-6 des Rangers. À lui de confirmer sur la suite de la saison, alors que sa touche de buteur pourrait s'avérer cruciale en séries éliminatoires, lorsque les attaquants de profondeur ont parfois de bonnes occasions de se faire valoir.

Sources Statistiques:

Hockey-Reference.com
Stats.HockeyAnalysis.com
SportingCharts.com

Michael Grabner - (RW) - NYR - [ 31 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2018-2019 NYR-ARI 25 6 5 11 0.44 -1 3,35$ M
2017-2018 NJD-NYR 80 27 9 36 0.45 +11 1,65$ M
2017-2018 series NYR 2 0 0 0 0 +1 1,65$ M
2016-2017 NYR 76 27 13 40 0.53 +22 1,65$ M

Statistiques générées le 2019-06-24 08:03:06



 Rangers de New York - ( NYR )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 26e 12e 82 32 36 14 78 0.39 221 2.7 267 3.26
2017-2018 24e 12e 82 34 39 9 77 0.415 228 2.78 263 3.21
2016-2017 9e 5e 82 48 28 6 102 0.585 253 3.09 216 2.63

Jeff Gorton - Directeur général


+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

RANGERS DE NEW YORK - 2018-2019

10 contrats à échéances au 2019-07-01.
5 joueurs autonomes au 2019-07-01.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Jeff Gorton



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [D] - Jacob Trouba 5,5$ M 2018-2019 JAR
 [C] - Vinni Lettieri 0,93$ M 2017-2019 JAR
 [LW] - Pavel Buchnevich 0,93$ M 2016-2019 JAR
 [D] - Anthony DeAngelo 0,86$ M 2016-2019 JAR
 [LW] - Brendan Lemieux 0,84$ M 2016-2019 JAR
 [D] - Fredrik Claesson 0,7$ M 2018-2019 JA
 [LW] - Connor Brickley 0,65$ M 2018-2019 JA
 [C] - Chris Mueller 0,65$ M 2017-2019 JA
 [C] - Peter Holland 0,65$ M 2017-2019 JA
 [G] - Dustin Tokarski 0,65$ M 2018-2019 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2019-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux