Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par spectre73  -  16.Décembre.2016 - 11:59
2165 
 

Devan Dubnyk: de la AHL à gardien top 5 en moins de 3 ans

MIN.jpg
Photo par Fanny Schertzer ©
Les choses changent vite dans le monde du hockey professionnel. Autant on peut voir un joueur devenir une vedette rapidement et tomber vers une descente aux enfers alors que d'un autre côté, on peut voir un joueur que l'on croyait "finis" rebondir de brillante façon. C'est le cas du gardien de but du Wild du Minnesota, Devan Dubnyk qui, encore cette saison, offre des performances hallucinantes à la formation américaine.

Difficile de performer à Edmonton

Les Oilers d'Edmonton ont fait de Dubnyk, leur choix de 1re ronde, 14e au total en 2004, car le gardien originaire de Regina offrait de très belles performances aux Blazers de Kamloops à l'époque. Il commence sa carrière professionnelle, non pas avec le club-école des Oilers, mais bien avec le Thunder de Stockton dans la ECHL. L'année suivante, les Oilers l'envoient dans la AHL avec les Falcons de Springfield alors qu'il peine à maintenir une moyenne de but alloué sous la barre des 3 buts par match. Il passera beaucoup de temps dans la AHL, mais ses premiers pas dans la LNH se sont fait en 2009-10 alors que les Oilers éprouvaient déjà beaucoup de difficulté, tant au niveau des gardiens de but que du côté de l'attaque et la défensive.

L'année suivante, Dubnyk parvient à faire sa place en tassant le québécois Jeff Drouin-Deslauriers pour ainsi devenir le second à Nikolai Khabibulin. Il connait une bonne saison dans les circonstances alors qu'il présente de meilleures statistiques que son coéquipier russe. Il passera 3 autres saisons à Edmonton et malgré les victoires qui se font rares, Dubnyk était en mesure de maintenir de très bonnes statistiques personnelles, notamment durant la saison écourtée de 2013 alors qu'il a terminé la saison avec une moyenne de 2.57 et un pourcentage d'efficacité de 0.921%.

Une saison 2013-14 catastrophique

Il débute la saison avec les Oilers, mais connaît beaucoup de difficultés et si bien que les Oilers utiliseront pas moins de 6 gardiens de but, incluant Dubnyk et le directeur général de l'époque, Craig MacTavish a décidé que Dubnyk ne serait plus le gardien de confiance de la concession. Le 15 janvier 2014, il l'échange à Nashville en retour de Matt Hendricks. Ce passage dans la ville du country sera de courte durée, car il ne disputera que 2 matchs dans l'uniforme jaune avant d'être transigé à nouveau au Canadien de Montréal, le 2 mars en retour de considérations futures.

Cette acquisition ne faisait pas de sens pour les partisans du Tricolore, car Carey Price était en pleine possession de ses moyens, malgré une blessure qu'il avait subie aux Jeux olympiques. Le Canadien se retrouvait donc avec 4 gardiens de but dans la filiale des Bulldogs de Hamilton avec Dubnyk, Dustin Tokarski, Mike Condon et Robert Mayer en plus de Peter Budaj qui jouait les seconds à Carey Price. Devan Dubnyk a donc dû se contenter de terminer la saison à Hamilton durant lequel il ne disputera que 8 rencontres en plus de voir Tokarski être rappelé avant lui lors des séries éliminatoires quand Price s'est blessé face aux Rangers.

Une dernière chance à saisir

Alors que l'on croyait tous qu'il ne reviendrait jamais dans la LNH, Dubnyk reçoit une dernière chance alors que les Coyotes de l'Arizona décident de lui consentir un contrat d'une seule saison afin de seconder le gardien Mike Smith. Dans l'optique de vouloir démontrer qu'il appartient à la LNH, il connait une saison correcte avec les Coyotes alors qu'il maintient des chiffres de gardien #2 respectables malgré la qualité de l'équipe qu'il a devant lui.

Au même moment, le Wild du Minnesota connaissait des ennuis devant leur filet avec la blessure à Niklas Backstrom en plus des performances moyennes de Darcy Kuemper, ce qui a poussé Chuck Fletcher à effectuer une transaction envoyant son choix de 3e ronde de 2015 aux Coyotes en retour de Dubnyk. Il s'agira littéralement d'un regain de vie pour le gardien canadien, car ce dernier a joué les 39 matchs restants dans la saison du Wild, faisant en sorte de les classer en séries. Il a présenté une moyenne impressionnante de 1.78 but par match avec un pourcentage d'efficacité de 0.936% et ces brillantes performances lui ont valu une nomination au trophée Vézina, remis au meilleur gardien de la ligue.

Un feu de paille ou non?

C'est la question qui se pose alentour de la LNH, mais également pour le directeur général Fletcher. Plusieurs gardiens ont souvent connu de bonnes séquences avant de s'éteindre littéralement comme ce fut le cas avec Andrew Hammond par exemple et c'est probablement ce que Fletcher veut éviter. Malgré tout ça, Dubnyk lui a procuré d'excellents services et il a classé son équipe en séries éliminatoires et c'est un fait à ne pas négliger donc Fletcher y est allé "all in" avec le géant gardien de 6 pieds 6 en lui offrant un contrat de 6 ans à raison de 4.333 millions de dollars par année. Bien que cette signature a été vue comme l'une des pires en juin 2015, Dubnyk prouve qu'il est loin d'être un feu paille.

La dernière saison s'est terminée avec 32 victoires en 67 matchs en gardant une moyenne de but alloué de 2.33 et un pourcentage d'efficacité de 0.918%. Malheureusement, le Wild s'est incliné au 1er tour des séries au printemps dernier contre les Stars de Dallas. Cette saison, le Wild accueille Bruce Boudreau comme nouvel entraîneur et ce dernier est reconnu pour connaître de bonnes saisons régulières et c'est exactement ce qui est en train de se produire à Saint-Paul, car le Wild pousse derrière les Blackhawks pour se hisser au sommet de la division centrale.

De son côté, Dubnyk a des chiffres personnels incroyables en étant 3e au chapitre des victoires avec 15, 2e au chapitre des buts alloués avec 1.62 but par match et 1er gardien #1 au niveau des pourcentages d'efficacité avec 0.947%. Bien que son équipe produise beaucoup plus de buts que l'an dernier, Dubnyk connaît actuellement la saison de sa carrière et s'il maintient la cadence, il repartira avec le trophée Vézina qui, bizarrement, n'est pas souvent mentionné lorsqu'on tente de prédire le gagnant de ce trophée.

Passer à l'autre étape

Dans la dernière décennie, être un membre des Oilers signifie que tu ne disputeras pas beaucoup de matchs en séries éliminatoires et on en a d'ailleurs la preuve, car Dybnuk a disputé ses 16 matchs éliminatoires avec le Wild. C'est là où c'est un peu plus difficile pour le grand gardien, car en 16 matchs, il n'a pu faire mieux que 2.84 buts accordés par match en plus de 0.896% de pourcentage d'efficacité. Il faut cependant comprendre que la pression est différente lors des séries et s'il a pu s'élever au rang de gardien d'élite depuis 3 ans, il devrait être en mesure de composer avec la pression des séries éliminatoires.

Le hockey change vite et bien que les Oilers, les Prédateurs, le Canadien et les Coyotes aient de bons gardiens de but #1, ce qu'ils ont eu en retour est bien peu en sachant ce que Dubnyk est devenu maintenant. Le Wild se dirige vers une excellente saison cette année, mais croyez-vous que Dubnyk sera en mesure de mettre la main sur le trophée Vézina?

Devan Dubnyk - (G) - MIN - [ 31 ans ]

Saison PJ V D OTL JB % ARRÊT $ moyen
2017-2018 7 3 3 1 0 0.905 4,333$ M
2016-2017 66 40 19 5 5 0.923 4,333$ M
2015-2016 67 32 26 6 5 0.918 4,333$ M

+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

WILD DU MINNESOTA - 2017-2018

15 contrats à échéances au 2018-07-01.
10 joueurs autonomes au 2018-07-01.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2018-07-01.
Dirigé par monsieur Chuck Fletcher



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2017-2018

 [D] - Matthew Dumba 2,55$ M 2016-2018 JAR
 [L] - Jason Zucker 2$ M 2016-2018 JAR
 [D] - Kyle Quincey 1,25$ M 2017-2018 JA
 [R] - Chris Stewart 1,15$ M 2016-2018 JA
 [C] - Matt Cullen 1$ M 2017-2018 JA
 [C] - Christoph Bertschy 0,78$ M 2015-2018 JAR
 [D] - Zach Palmquist 0,73$ M 2017-2018 JA
 [RW] - Kurtis Gabriel 0,72$ M 2017-2018 JAR
 [G] - Niklas Svedberg 0,7$ M 2017-2018 JA
 [D] - Alex Grant 0,7$ M 2017-2018 JA
 [C] - Cal O'Reilly 0,7$ M 2017-2018 JA
 [C] - Kyle Rau 0,7$ M 2017-2018 JA
 [D] - Ryan Murphy 0,7$ M 2017-2018 JA
 [C] - Daniel Winnik 0,66$ M 2017-2018 JA
 [RW] - Zack Mitchell 0,66$ M 2017-2018 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2017-2018

Début de la saison : 2017-10-04
Fin de la saison : 2018-04-07
Date limite des transactions : 2018-02-26
Début du marché des agents libres : 2018-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2017-2018

Plancher salarial : 55,4 $ M
Plafond salarial : 75 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux