Fermer

Publié par mat.para  -  1.Septembre.2016 - 17:14
5799  
 

Les pires premiers choix de repêchage depuis les années 90

HCK.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
Le repêchage est un élément de départ très important pour toute organisation qui aspire aux grands honneurs. L'importance de bien évaluer les espoirs est capitale, mais parfois, certaines sélections s'avouent être un échec avec le temps. Les attentes sont énormes envers un tout premier choix de repêchage et parfois, cette pression prend le dessus sur le talent. Dans cette manchette, vous trouverez des tout premiers choix de repêchage depuis 1990 qui n'ont pas répondu à ces grandes attentes que les organisations démontraient.

Alexandre Daigle (1993-Ottawa)

Après avoir dominé littéralement les rangs juniors au sein des Tigres de Victoriaville, Alexandre Daigle s'est révélé être le tout premier choix des Sénateurs d'Ottawa à l'encan de 1993. L'année suivante, il dispute la totalité de la saison avec les Sens, tout en disputant 18 parties dans la LHJMQ. Dans sa carrière, Daigle n'a disputé que trois saisons complètes, les autres étant affectées par différentes blessures. Malgré un nombre de joutes réduit, le Québécois n'a jamais atteint les standards d'un choix de première ronde en terme de production. Après cinq saisons avec l'organisation d'Ottawa, Daigle s'est vu échangé par plusieurs équipes avant de se retirer pour deux saisons. Il revient pour la saison 2002-2003, avec l'organisation des Penguins de Pittsburgh. Son rendement laisse à nouveau à désirer et Daigle se ramasse au Minnesota pour deux saisons, avant de s'exiler en Europe. Voici les joueurs notables qui sont sortis après Daigle dans la même ronde:

Chris Pronger (2e)
Paul Kariya (4e)
Rob Niedermayer (5e)
Jason Arnott (7e)
Saku Koivu (21e)
Todd Bertuzzi (23e)


Patrik Stefan (1999-Atlanta)

Après des saisons qui n'impressionnent pas vraiment dans la IHL, les Thrashers d'Atlanta font de Patrik Stefan leur tout premier choix du repêchage de 1999. Cette année-là, les espoirs étaient moins alléchants, mais une équipe en particulier s'est bâti une dynastie tandis que les Thrashers n'amélioraient clairement pas leur sort. Cette sélection est définitivement une des pires depuis des décennies, puisque Stefan a maintenu une production de joueur repêché en 6e ronde. Le Tchèque n'a jamais éclos durant son séjour dans la LNH et pourtant, les Thrashers gardaient bon espoir envers lui, n'attendant qu'en 2006 pour s'en départir. Après sa saison avec Dallas, Stefan s'est exilé en Europe, où on n'en a jamais réentendu parler. Voici quelques joueurs que les défunts Thrashers auraient pu repêcher cette année-là:

Daniel Sedin (2e)
Henrik Sedin (3e)
Martin Havlat (26e)


Rick DiPietro (2000-New York)

Le gardien issu des rangs collégiaux américains a été sélectionné comme tout premier choix de 2000 par les Islanders et avec le temps, on peut considérer que pour la deuxième année de suite, ce premier choix n'a pas répondu aux attentes. Après avoir connu quelques bonnes saisons en début de carrière, DiPietro se voit étiqueter comme le gardien d'avenir des Islanders et ceux-ci lui octroie un faramineux contrat de 15 ans, en 2006, lui rapportant un peu plus de 67 M$. La saison suivante fut respectable, mais par la suite, les performances de DiPietro sont remises en question. À partir de la saison 2008, les blessures s'accumulent du côté du cerbère natif de Lewiston, qui ne dispute que 50 rencontres en 5 saisons dans la LNH. Son contrat est racheté en 2013 et il n'a jamais rejoué depuis. Les Islanders encaisseront une partie du salaire de Rick DiPietro (1,5 M$) jusqu'en 2029. Dans les joueurs disponibles cette année-là, plusieurs ont connu de bonnes saisons dans la LNH:

Dany Heatley (2e)
Marian Gaborik (3e)
Scott Hartnell (6e)
Brooks Opik (18e)
Brad Boyes (24e)
Justin Williams (28e)
Niklas Kronwall (29e)


Nail Yakupov (2012-Edmonton)

Plusieurs diront qu'il est tôt pour placer le joueur russe dans ce décompte, mais après quatre saisons dans le circuit Bettman, Nail Yakupov ne joue pas du tout comme un tout premier choix de repêchage. L'organisation avait des attentes très élevées pour ce repêchage, eux qui tentent toujours de se sortir des bas fonds de la ligue. Malheureusement, Yakupov n'a pas su encore démontrer son savoir-faire comme il le faisait dans les rangs juniors. Il est évident qu'avec un Alex Galchenyuk comme compagnon de trio, cela aide. Toutefois, l'alignement offensif des Oilers fait que ce ne sont pas les attaquants qui manquent pour Yakupov et celui-ci ne cesse de recevoir. Plusieurs rumeurs de transaction planent sur lui et il ne serait pas étonnant de le voir bouger éventuellement. Cependant, le Russe de 22 ans a perdu beaucoup de valeur sur le marché. Traînant une réputation de lâche, Yakupov n'a jamais accumulé plus de 33 points dans une saison. Pendant que tout le monde mentionnait que Yakupov était le premier choix inévitable, plusieurs autres joueurs de cette ronde se sont démarqués:

Alex Galchenyuk (3e)
Morgan Rielly (5e)
Hampus Lindholm (6e)
Jacob Trouba (9e)
Filip Forsberg (11e)
Cody Ceci (15e)
Tomas Hertl (17e)
Andrei Vasilevskiy (19e)


Avec la parité de la ligue, il est difficile pour un jeune joueur de briller dans les standards de l'organisation dès la première saison. Certains le font avec brio, mais ces joueurs sont exceptionnels. Parfois, quelque temps en ligue américaine ou une saison de plus dans les rangs juniors peut aider. Par contre, ce ne sont que quatre cas présentés ici, depuis les 26 dernières années. On peut donc considérer que les premiers choix ont tendance à livrer la marchandise, mais les exceptions existeront toujours.

+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#109926

Ced244
Maudit que je l'ai dis souvent que les Oilers aurait du repêcher Murray cette année là.... L'équipe serait nettement meilleur avec Murray que Yakupov! peut-être que Yakupov aurait été meilleur a Columbus... ?

1.Septembre.2016 - 17:42   
   +1  

Réseaux sociaux