Fermer

Publié par spectre73  -  28.Juillet.2016 - 11:06
3868  
 

Top 5: Progression des équipes lors de la dernière saison

NHL.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
La LNH, composée de 30 équipes, a pour but ultime de se battre pour la coupe Stanley à chaque saison. Depuis l'entrée en poste de Gary Bettman comme commissaire de la ligue, nous voyons une plus grande parité au fil des années et encore plus depuis l'instauration du plafond salarial. Cette parité a fait en sorte de voir 7 gagnants différents depuis les 11 dernières saisons. Maintenant, les dirigeants de la ligue misent beaucoup plus sur le repêchage pour se bâtir une équipe gagnante. Ils n'hésitent pas à faire confiance aux jeunes et les faire progresser dans leur organisation. Voici donc le top 5 des équipes qui ont fait le plus progrès durant la saison dernière.

5. Hurricanes de la Caroline

L'année 2014 marque l'arrivée en poste de Ron Francis comme directeur général et de Bill Peters comme entraîneur chef. Les Canes ont amorcé une reconstruction en 2012 alors que l'effectif de l'équipe de 2006 s'est en allé au fil des années. Les nouveaux dirigeants ont eu le mandat d'aller chercher du talent et de faire progresser les jeunes dans cette équipe et c'est pourquoi la première saison de Francis et Peters ne fut pas très fructueuse.

L'an dernier, Peters a été en mesure de faire progresser les jeunes de l'organisation et si bien, qu'ils se sont approcher d'une place en séries éliminatoires, sans toutefois y participer. Ajoutons à cela le fait de retirer Eric Staal de l'organisation qui aura été bénéfique pour la progression des jeunes, car ce dernier ne semble plus être capable de s'acquitter des tâches de centre #1 d'une équipe. La belle progression des Canes a valu une prolongation de contrat pour Bill Peters et les Hurricanes semblent être sur la bonne voie pour remonter au classement et se classer en série pour la 1re fois depuis 2010.

Saison 2014-15: 71 points; hors des séries
Saison 2015-16: 86 points; hors des séries
Progression: 15 points

 Hurricanes de la Caroline - ( CAR )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 12e 7e 82 46 29 7 99 0.561 243 2.96 221 2.7
2017-2018 21e 10e 82 36 35 11 83 0.439 225 2.74 253 3.09
2016-2017 21e 12e 82 36 31 15 87 0.439 212 2.59 230 2.8

Don Waddell - Directeur général


4. Stars de Dallas

La saison 2014-15 des Stars aura été marquée par l'arrivée de Jason Spezza et surtout par la difficile saison que Kari Lehtonen a connu comme gardien #1 de la formation. Après avoir été magistral la saison précédente, Lehtonen n'aura pas pu faire en sorte de classer les Stars en série. Il ne faut cependant pas rejeter tout le blâme sur le gardien, car les Stars n'avaient pas une défensive qui faisait peur aux attaquants adverses. C'est pourquoi Jim Nill est allé chercher le gardien Antti Niemi à l'été 2015 afin de venir en aide à Lehtonen et ça aura porté ses fruits.

La défensive n'a pas tellement changé, mais le jeune défenseur John Klingberg s'est imposé comme nouveau général à la défensive des Stars et la relance s'est grandement améliorée.

Saison 2014-15: 92 points; hors des séries
Saison 2015-16: 109 points; 2e ronde des séries
Progression: 17 points

 Stars de Dallas - ( DAL )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 16e 7e 82 43 32 7 93 0.524 209 2.55 200 2.44
2017-2018 19e 10e 82 42 32 8 92 0.512 231 2.82 222 2.71
2016-2017 25e 11e 82 34 37 11 79 0.415 222 2.71 260 3.17

Jim Nill - Directeur général


3. Capitals de Washington

L'arrivée de Brian McLellan comme dirigeant et de Barry Trotz à la barre des Caps, aura été bénéfique en tout point pour la formation Américaine. Classé hors des séries en 2014, Trotz a instauré un système d'équipe dans la concession et en particulier dans la tête du capitaine Alexander Ovechkin, ce qui leur a permis de terminer la saison 2014-15 à 101 points au classement. Si c'est vu comme une bonne saison, les Caps ont littéralement explosé l'an dernier avec une incroyable récolte de 120 points et un gardien de but #1 qui a récolté le trophée du meilleur de sa profession.

Seule ombre au tableau, les Caps se sont buté à des Penguins de Pittsburgh en mission dans les dernières séries éliminatoires, ce qui a freiné leur chemin à 2 rondes. Ce n'est que partie remise, car Barry Trotz a le plein contrôle sur sa formation et les joueurs suivent son plan de match à la lettre. Cette équipe est rendue presque à maturité, mais l'an dernier fut la saison du jeune Russe, Evgeny Kuznetsov qui s'est imposé comme premier centre de la formation, mais également comme meilleur marqueur avec 77 points, ce qui a littéralement chassé Brooks Laich de l'organisation.

Saison 2014-15: 101 points; 2e ronde des séries
Saison 2015-16: 120 points; 2e ronde des séries
Progression: 19 points

 Capitals de Washington - ( WSH )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 4e 3e 82 48 26 8 104 0.585 274 3.34 248 3.02
2017-2018 7e 4e 82 49 26 7 105 0.598 256 3.12 238 2.9
2016-2017 1e 1e 82 55 19 8 118 0.671 261 3.18 177 2.16

Brian MacLellan - Directeur général


2. Coyotes de l'Arizona

Don Maloney a agi comme directeur général de la formation de 2007 à 2016 jusqu'à l'embauche du jeune John Chayka à la barre des Coyotes. Nous connaissons tous les difficultés financières des Coyotes et ça se reflète dans les performances du club, car ils ont plus de difficultés à se conformer au plancher salarial plutôt qu'au plafond. C'est pourquoi les Coyotes repêchent souvent de bons joueurs lors des repêchages. L'année 2014-15 aura été difficile à tout point de vue, sauf pour l'échange qui envoyait Keith Yandle à NY Rangers en retour d'Anthony Duclair, John Moore, un choix de 2e ronde 2015 et 1re ronde 2016.

Cet échange aura permis à Duclair de s'installer à Glendale et jouer en compagnie de l'électrisant Max Domi. Le fils de l'ancienne peste des Maple Leafs s'est imposé l'an dernier comme meilleur attaquant de la formation et 2e meilleur pointeur derrière le général Oliver Ekman-Larsson. Guidés par le vénérable Shane Doan, les Coyotes ont progressé l'an dernier, mais pas suffisamment pour se classer pour le tournoi printanier. Cependant, l'avenir est vue de façon positive chez les Coyotes avec l'arrivée de Chayka et ils risquent de se battre pour les séries l'an prochain.

Saison 2014-15: 56 points; hors des séries
Saison 2015-16: 78 points; hors des séries
Progression: 22 points

 Coyotes de l'Arizona - ( ARI )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 19e 9e 82 39 35 8 86 0.476 209 2.55 220 2.68
2017-2018 29e 15e 82 29 41 12 70 0.354 206 2.51 251 3.06
2016-2017 28e 12e 82 30 42 10 70 0.366 191 2.33 258 3.15

John Chayka - Directeur général


1. Sabres de Buffalo

À l'instar des Coyotes de l'Arizona, les Sabres de Buffalo ont fait le ménage du côté des dirigeants et des entraîneurs et si bien que Darcy Regier, en poste depuis juin 1997, a été remercié en 2013 pour faire place à Tim Murray, neveu de l'ancien directeur général Bryan Murray, chez les Sénateurs. Tim a fait ses classes auprès de son oncle depuis 2007 et il est arrivé à la barre des Sabres avec la ferme intention de remonter la concession dans l'élite de cette ligue. Il faut dire que les repêchages de 2014 et 2015 lui ont été bénéfique et ce, jumelé à la belle banque d'espoir en place lors de son arrivée. La saison 2014-15 en a été une de transition et d'évaluation de talent alors qu'ils ont terminé bon dernier de la ligue.

La sélection de Jack Eichel en plus des acquisitions de Ryan O'Reilly, d'Evander Kane et de Zach Bogosian aura permis aux Sabres de remonter au classement général. Rasmus Ristolainen en a profité pour s'imposer comme général à la ligne bleue et les Sabres ont fait un bond de 7 positions au classement général, ce qui leur a tout de même permis de repêcher l'excellent Alexander Nylander au 8e rang de l'encan 2016. Murray a d'ailleurs affirmé que ce dernier pourrait bien débuter la prochaine saison à Buffalo et surtout avec les frasques hors glace de Kane. Le seul point d'interrogation chez les Sabres concerne le gardien but Robin Lehner à savoir s'il est capable de s'imposer comme gardien #1 d'une formation de la LNH. Si Tim Murray est en mesure de compter sur un gardien de but fiable et sur une défensive mobile, les Sabres pourraient causer une surprise dès l'an prochain en se classant en séries éliminatoires.

Saison 2014-15: 54 points; hors des séries
Saison 2015-16: 81 points; hors des séries
Progression: 27 points

 Sabres de Buffalo - ( BUF )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 27e 13e 82 33 39 10 76 0.402 221 2.7 268 3.27
2017-2018 31e 16e 82 25 45 12 62 0.305 198 2.41 278 3.39
2016-2017 26e 15e 82 33 37 12 78 0.402 199 2.43 231 2.82

Jason Botterill - Directeur général



La progression vers la coupe Stanley est un travail à long terme. Sur les 11 derniers gagnants, 3 ont dû passer par une reconstruction complète, mais ces 3 équipes ont soulevé le prestigieux trophée à 7 reprises au total. Même sans séries, certains dirigeants peuvent qualifier la dernière saison comme étant positive par le simple fait d'avoir fait progresser leurs jeunes joueurs.

+3
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#109233

Barbe_rousse
En effet, meilleure saison de leur histoire en plus

29.Juillet.2016 - 02:43   
   +1  
#109220

alexis.mercier
Les Panthers ne sont pas dans ce top 5. Ils se sont vraiment améliorés pour pouvoir participer aux séries.

28.Juillet.2016 - 12:12   
   +4  

Réseaux sociaux