Fermer

Publié par philippe.collard  -  7.Janvier.2016 - 16:36
2336  
 

Le retour de Tom Gilbert forcera-t-il la main de Bergevin ?

MTL.jpg
Habseyesontheprize : Les Canadiens de Montréal ont un heureux problème cette année. Ils possèdent neuf défenseurs capables de jouer dans la ligue nationale, cette brigade offre l’une des meilleures profondeurs défensives à l’équipe depuis quelques années.

Marc Bergevin a toujours vanté les bienfaits de posséder plusieurs bons défenseurs au sein de son organisation, et chaque fois qu’il a procédé à une transaction dans le but d’en ajouter, le joueur acquis a joué d’importantes minutes durant la saison. Plus récemment, Francis Bouillon, Douglas Murray, Mike Weaver et Sergei Gonchar ont tous épaulé l’un des défenseurs du top trois.

La profondeur dont bénéficiait l’équipe en 2004 avait forcé la main des dirigeants placés François Beauchemin au ballottage en tentant de le rétrograder à Hamilton en début de saison, il fut réclamé par Columbus et perdu sans retour sur l’investissement.

La situation de cette saison semble similaire avec trois talentueux défenseurs dans ses rangs, Greg Pateryn, Jarred Tinordi et Mark Barberio. Ils ont tous les trois des salaires peu élevés, un statut de joueur avec restriction et attireraient beaucoup d’attention s’ils étaient placés au ballottage. C’est pourquoi le directeur général a été très conservateur avec ses poulains.

Tinordi et Pateryn attendent patiemment sur la passerelle en étant coupés de la formation partante. Ils ont été en mesure de jouer quelques parties dans la AHL en étant rétrogradé sous fin de conditionnement, ce qui ne nécessite aucun passage par le ballottage, cependant le peu de parties jouées commence à être perçu comme un boulet à leur développement et surtout une source de frustration personnelle.

À mesure que la saison avançait tout en faisant tomber les pions réguliers de la défense, les deux défenseurs ont obtenu des occasions de se délier les jambes dans la formation partante. Pateryn fut inséré lorsqu’Alexei Emelin s’est blessé à la mi-novembre, tandis que l’attente fut plus longue pour Tinordi qui toucha la glace en mi-décembre seulement. Néanmoins, pour prouver qu’ils appartiennent à la grande ligue ils doivent jouer sur une base régulière. L’organisation comprend la situation de ses prospects, mais elle ne peut se permettre d’échapper l’un de ses jeunes loups sans aucune compensation en retour.

Lors de la blessure de Tom Gilbert, soit Tinordi ou soit Pateryn devait jouer, cependant Barberio a pris le chemin du grand club et depuis il a évolué dans cinq parties suite à son rappel. Tinordi et Pateryn ont donc regardé les parties des estrades encore une fois.

En date d’aujourd’hui, Pateryn a joué 10 parties, Barberio cinq et Tinordi trois. Il est dur de déterminer la tangente de l’équipe face à ceux-ci, mais tout indique que Tinordi devra encore attendre son tour.

Lorsque Tom Gilbert sera en santé, Bergevin devra prendre une décision, car garder neuf défenseurs en santé sans avoir un 13e attaquant en réserve n’est pas un plan qui tient la route. Le scénario le plus viable est de rétrograder Barberio aux IceCaps, lui qui n’a pas atteint la limite de 30 jours et 10 parties ne sera pas soumis au ballottage. Le statu quo sera, néanmoins toujours présent pour Tinordi et Pateryn.

Si l’équipe considère Barberio comme la meilleure option, Tinordi ou Pateryn devra bouger. Est-ce que Bergevin risquera de rétrograder l’un d’eux ou il tentera d’appâter un gros poisson dans une transaction ?

Bergevin peut toujours opter de transiger Gilbert ou tenter de convaincre Emelin de lever sa clause de non-mouvement pour l’envoyer sous d’autres cieux et ainsi garder du sang jeune dans l’équipe. Les éléments reçus en retour de ces deux joueurs, choix au repêchage ou prospect, ne seront néanmoins d’aucune utilité pour combler les pièces manquantes au sein de l’équipe actuellement, il n’y a donc pas d’avantage à un tel échange.

Plusieurs hypothèses circulent au sujet de Drouin dans l’entourage des Canadiens, est-ce que Bergevin pourrait utiliser le fait que Drouin n’a pas beaucoup d’expérience dans la NHL et qu’il n’a toujours pas éclos pour diminuer sa valeur et construire une transaction autour de sa profondeur à la défense ?

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2019-2020

15 contrats à échéances au 2020-06-21.
10 joueurs autonomes au 2020-06-21.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2020-06-21.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Max Domi 3,15$ M 2018-2020 JAR
 [R] - Dale Weise 2,35$ M 2016-2020 JA
 [G] - Keith Kinkaid 1,75$ M 2019-2020 JA
 [C] - Matthew Peca 1,3$ M 2018-2020 JA
 [C] - Nate Thompson 1$ M 2019-2020 JA
 [C] - Nick Cousins 1$ M 2019-2020 JA
 [D] - Noah Juulsen 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Christian Folin 0,8$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,8$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Victor Mete 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Philip Varone 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Michael McCarron 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Riley Barber 0,7$ M 2019-2020 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-23
Début du marché des agents libres : 2020-06-21



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux