Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mat.para  -  8.Décembre.2016 - 04:45
1978 
 

Portrait de joueur | Nikita Kucherov, du statut de sacrifié à vedette incontestée

TBL.jpg
Photo par Resolute ©
Pour le moins que l'on puisse dire, c'est que Nikita Kucherov sait faire parler de lui. Joueur autonome avec restriction lors de la dernière saison morte, Kucherov a fait les manchettes pendant près de deux mois et les spéculations le concernant allaient dans tous les sens. Le joueur russe a apposé sa signature le 11 octobre, alors que la saison débutait deux jours après. Le suspens aura tenu jusqu'au bout, mais au final, c'est le Lightning qui sort grand gagnant en ayant un joueur de la trempe de Kucherov a un modique prix de 4,766 M$ par saison pour trois ans. Le joueur de 23 ans était voué à de tels succès malgré un début de parcours un peu moins convaincant.

Un choix qui laisse perplexe encore aujourd'hui

Nikita Kucherov
s'alignait dans la KHL avec le CSKA à l'âge de 17 ans seulement et il y est demeuré pour deux saisons. Repêché par les Remparts de Québec dans la LHJMQ, il fait ses bagages pour l'Amérique malgré la situation particulière dont Patrick Roy faisait face à l'époque. La LHJMQ prévoit deux joueurs par équipe en provenance de l'Europe ou de la Russie. Lors de la saison 2012-2013, les Remparts comptaient sur Mikhail Grigorenko et sur Nick Sorensen avant même que Kucherov ne débarque de l'avion. Grigorenko sortait d'une grosse saison l'année précédente et les Sabres de Buffalo ont décidé de le garder en début de saison. Du moment qu'il demeurait dans la LNH, les Remparts avaient de la place pour accueillir Kucherov et en six rencontres, il a cumulé 10 points. Pourquoi seulement six parties ? C'est simple, Grigorenko fut retourné dans le junior, augmentant le total de joueur européen à trois chez les Remparts.

Patrick Roy devait donc effectuer un choix. Laissant traîner le tout sur la table, Kucherov est laissé de côté plus souvent qu'autrement au profit de Grigorenko. Les blessures de Kucherov rendaient la tâche ingrate un peu plus facile pour l'état-major, mais une décision devait être prise. Sorensen écopait quelque peu également, mais au final, les Remparts échangent Kucherov à Rouyn-Noranda en retour de Denis Kamaev et d'un choix de deuxième ronde. L'attaquant russe pouvait donc dès lors s'implanter comme le joueur d'impact qu'il est en mesure d'être chez les Huskies et en 27 rencontres, il totalise 53 points. Kucherov est alors classé meilleur espoir de la CHL et pendant ce temps, Grigorenko accumule les blessures à Québec. Un choix regrettable ? Peut-être, mais à l'époque, Grigorenko était considéré comme un deuxième Radulov et Sorensen représentait le vétéran aguerri de l'équipe.

Des débuts prometteurs chez le Lightning

L'année suivante, Kucherov rejoint le Crunch de Syracuse et après avoir conservé un dossier impressionnant de 24 points en 17 rencontres, le Lightning fait appel à ses services en novembre. Son apprentissage se fait lentement, étant même laissé dans les gradins à plusieurs reprises lors des séries de cette saison-là, où le Lightning s'était incliné en quatre rencontres face au Canadien lors de la première ronde. Néanmoins, Kucherov termine avec plus de points que la majorité des joueurs de troisième et de quatrième trio. La saison suivante, le Russe explose avec 64 points en 82 rencontres, tout en étant encore plus dominant en séries, avec 22 points en 26 rencontres. Son rendement a su guider le Lightning jusqu'en finale de la Coupe Stanley, qu'ils ont perdue aux mains des Blackhawks. La combinaison de Kucherov avec Ondrej Palat et Tyler Johnson se veut des plus explosives, mais à l'instar de se deux coéquipiers, Kucherov maintient une progression l'année suivante.

Cette saison, l'ancien joueur des Remparts et des Huskies se dirige vers une production de 80 points ou plus et depuis que Steven Stamkos, il a grandement augmenté son niveau de jeu au sein du premier trio. Retrouvant son fidèle coéquipier Tyler Johnson, Kucherov est maintenant le coeur de l'offensive du Lightning. Est-ce le cas de Grigorenko chez l'Avalanche ? Une question rhétorique qui démontre peut-être que les Remparts ont mal évalué leur personnel à l'époque. En plus d'être productif en saison, Kucherov se veut autant dominant lors des séries éliminatoires, ce qui représente une denrée rare aujourd'hui dans le circuit. Steve Yzerman a réalisé un coup de maître en octroyant un contrat transitoire comme tel à son jeune joueur de 23 ans, puisque celui-ci aurait bien pu toucher un salaire de six ou même sept millions sur une plus longue durée. La progression offensive de Kucherov n'est aucunement influencée par le salaire qu'il touche, puisqu'il aurait bien pu s'asseoir sur son salaire actuel. Toutefois, l'ailier prouve qu'il fait partie de l'élite de la ligue et sa réputation devient de plus en plus solide à travers la ligue.

Des éloges de toute part

Dans une chronique Joe Smith, pour le Tampa Bay Times, on y rapporte plusieurs éloges envers le jeune joueur du Lightning, la majorité le qualifiant même comme étant ''l'un des meilleurs joueurs de la ligue.'' En effet, depuis la blessure de Steven Stamkos, Kucherov cumule 11 points en autant de rencontres et son rendement cumulatif depuis le début de la présente campagne l'installe présentement dans les favoris pour l'obtention du trophée Hart, remis au joueur le plus utile à son équipe. S'il maintient sa production, il pourrait même ravir le trophée Art-Ross, discerné au meilleur pointeur de la saison. Les entraîneurs adverses expriment également le plus grand des respects envers l'attaquant du Lightning, comme le rapporte Smith dans son billet:

''Il est dans le top 10 de la ligue,. Il peut faire du dommage partout. Il vient dans le trafic et il est fort lorsqu'il a la rondelle, malgré le fait qu'il n'ait pas le gabarit le plus imposant," selon Ken Hitchcock.
''Il est l'un des meilleurs joueurs de la ligue cette saison. Il sait se faire oublier sur la glace pour ensuite réapparaître avec une chance en or de compter. Il fait des passes là où on ne croit point que cela ne fonctionne,'' mentionne Barry Trotz.

Cependant, le plus grand respect témoigné envers Kucherov provient de John Tortorella lui-même:

''Lors de la rencontre du 24 novembre contre Tampa Bay, j'ai réellement pensé à installer un joueur sur lui pendant toute la rencontre, quitte à jouer à quatre contre quatre pour l'entière partie de la joute. Voilà à quel point il est dangereux.''

Le compatriote russe de Kucherov, Alex Ovechkin, mentionne également ''qu'il a tous les outils pour devenir l'un des plus grands joueurs russes de tous les temps.'' Ayant connu beaucoup de succès à l'internationale, Kucherov est réellement en voie de le devenir, puisque dans les dernières années, il conserve une meilleure moyenne de points par rencontre qu'Ovechkin lors des tournois internationaux. Pas mal pour un joueur sélectionné en deuxième ronde (58e total) par le Lightning. On peut considérer cela comme étant un vol de la part de Tampa Bay, puisque voici quelques attaquants qui ont été nommés avant lui et qui n'affichent pas exactement le même rendement actuellement:

Ryan Strome
(5e total)
Sven Baertschi
(13e total)
J.T Miller (15e total)
Joel Armia
(16e total)
Matt Puempel
(24e total)
Phillip Danault
(26e total)
Vladislav Namestnikov
(27e total)
Rickard Rakell
(30e total)
Tomas Jurco
(35e total)
Boone Jenner
(37e total)
Dmitrij Jaskin
(41e total)
Viktor Rask (42e total)
Brandon Saad
(43e total)
Matthew Nieto
(47e total)

Au final, les Remparts n'ont pas su voir le plein potentiel de Kucherov, préférant garder Grigorenko dans leur rang. Étant sacrifié par l'équipe qui lui a promis une place dans la LHJMQ, Kucherov a su démontrer son potentiel à travers les années et il prouve qu'il appartient à la classe des 80 points et plus. L'un des joueurs les plus dominants en série aura à nouveau la tâche de guider son club vers les grands honneurs cette saison et il ne fait nul doute que Kucherov saura répondre. Il a la pleine confiance de Jon Cooper et malgré le respect des autres organisations à son égard et malgré l'adversité que les équipes lui donnent lors des rencontres, le Russe continue de produire à un bon rythme. Croyez-vous que Kucherov pourrait mettre la main sur le Hart et le Art-Ross cette saison ?

Nikita Kucherov - (RW) - TBL - [ 24 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2017-2018 TBL 0 0 0 0 0 0 4,767$ M
2016-2017 TBL 74 40 45 85 1.15 13 4,767$ M
2015-2016 TBL 77 30 36 66 0.86 9 0,712$ M

+1
  

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

LIGHTNING DE TAMPA BAY - 2017-2018

11 contrats à échéances au 2018-07-01.
0 joueur autonome au 2018-07-01.
0 joueur autonome avec restriction au 2018-07-01.
Dirigé par monsieur Steve Yzerman



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2017-2018

 [LW] - Chris Kunitz 2$ M 2017-2018 JA
 [D] - Andrej Sustr 1,95$ M 2017-2018 JA
 [C] - Vladislav Namestnikov 1,94$ M 2016-2018 JAR
 [R] - Erik Condra 1,25$ M 2015-2018 JA
 [R] - J.T. Brown 1,25$ M 2016-2018 JAR
 [LW] - Adam Erne 0,87$ M 2015-2018 JAR
 [C] - Cedric Paquette 0,81$ M 2016-2018 JAR
 [D] - Jamie Mcbain 0,65$ M 2017-2018 JA
 [LW] - Michael Bournival 0,65$ M 2017-2018 JAR
 [C] - Matthew Peca 0,65$ M 2017-2018 JAR
 [G] - Michael Leighton 0,65$ M 2017-2018 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2017-2018

Début de la saison : 2017-10-04
Fin de la saison : 2018-04-07
Date limite des transactions : 2018-02-26
Début du marché des agents libres : 2018-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2017-2018

Plancher salarial : 55,4 $ M
Plafond salarial : 75 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux