Retour à l'accueil

Tyler Smilanic | Un espoir représentatif des Canadiens sous Hughes

Je poursuis mes publications sur les espoirs des Canadiens de Montréal en vous parlant cette fois-ci de Tyler Smilanic. Ce dernier a été sélectionné en troisième ronde lors du repêchage 2020 par les Panthers de la Floride et a été acquis par le CH contre Ben Chiarot. Ce texte se veut être un ramassis de notes que j’ai cumulé durant quinze parties depuis le début de la saison.

Pour en connaître plus sur les espoirs des Canadiens ou du repêchage 2022, je vous invite à consulter la section TSLH ESPOIRS ou à utiliser la barre de recherche dans le haut du site.

En mars 2020, j’avais produit un profil sur Tyler Smilanic. Le voyant comme un espoir de fin de première ou début de deuxième ronde, il avait malheureusement manqué de l’action en cours de campagne. Malgré cela, il était 48e sur ma liste, mais a été repêché en troisième ronde. Son gabarit frêle et ses parties manquées expliquaient principalement cette chute. Néanmoins, depuis ce temps, est-ce que la progression est intéressante ? Jusqu’ici en NCAA avec Quinnipiac, le prospect a cumulé 43 points en 67 parties étalées sur deux saisons. On voit un manque d’augmentation de sa fiche offensive entre les deux campagnes, mais le jeune de 20 ans prend de la maturité.

J’avais déjà vu Tyler Smilanic durant le World Junior Summer Showcase cet été. J’avais remarqué une rapidité explosive et un tir bien au-delà de la moyenne. C’était en gros ce qui avait été observé en 2020 lors de mes visionnements. Dans la NCAA, c’est aussi ce qu’on peut voir. L’espoir est un marqueur né. Oui, son arsenal est diversifié et son élan est foudroyant, mais c’est surtout sa capacité à cacher son jeu avant de s’élancer et à trouver les espaces libres qui le caractérisent. Le gaucher jouant à droite est excellent pour profiter de sa rapidité afin de déborder les défenseurs ou d’échapper à leur couverture pour se rendre près du filet. Là, le jeune attend les retours ou les passes pour essayer de battre le gardien.

J’aimerais qu’il soit plus impliqué physiquement dans le trafic. Malgré un gabarit de 6 pieds 1 pouce et 174 livres, Tyler Smilanic est plus un buteur « sneaky » que vraiment puissant autour du gardien. Il est excellent pour repérer les occasions de marquer, pour récupérer les rondelles et attaquer les espaces libres avec sa rapidité. Cependant, si ce n’est pas possible pour lui de jouer du bâton rapidement pour profiter de la situation, il perd souvent ses bagarres. Celui qui était plus connu comme un centre à son repêchage doit prendre de la maturité physique et développer une attitude plus agressive dans ses situations. C’est la même chose le long de la bande et en défensive, c’est-à-dire qu’on voit une bonne utilisation du bâton et un acharnement, mais une propension à éviter les contacts.

Maintenant, outre son instinct de marqueur, ce que j’ai apprécié le plus est son rythme ou « pace ». Tyler Smilanic devrait apprendre à se calmer un peu sur la glace pour améliorer son efficacité, mais le jeune fait tout à un rythme très élevé. Avec son agilité et ses mains très agiles, ça lui donne une bonne longueur d’avance sur ses couvreurs au point de vue de la protection de rondelle lorsqu’il est en mouvement. De plus, son centre de gravité est extrêmement bas lui permettant d’absorber les contacts et de ne pas perdre l’équilibre lorsqu’il est sur son erre d’aller.

Pour s’améliorer, Tyler Smilanic doit continuer de travailler sur ses décisions avec la rondelle, sa force physique et son jeu en général en défensive. J’avais surestimé cet aspect spécifique avec le programme américain en 2020. Présentement, je vois encore un bon niveau d’implication, mais avec sa tendance à éviter les contacts, ça n’aide pas. Comme je le crois assez fort dans le bas du corps, je pense qu’avec beaucoup de temps à visionner des séquences vidéos pour corriger ses lacunes l’aidera énormément à devenir un joueur professionnel de hockey. Le talent est définitivement présent et son style sied très bien à ce que Kent Hughes semble vouloir faire des Canadiens de Montréal.

À lire également sur TSLH

Podcasts
& vidéos

31 janvier 23

#79. Analyse des espoirs des Canadiens de Montréal (Partie 2)

Voici la deuxième partie de nos analyses des espoirs du CH en cette saison 2022-2023.

13 janvier 23

#78. Évaluation des espoirs du WJC 2023 par le TSLH Espoirs

Cette semaine, 4 membres du TSLH Espoirs discutent du Championnat mondial junior 2023.

31 décembre 22

#77. Le Forum TSLH: Championnat mondial junior 2023

Pascal et Mat prennent vos questions et jasent du prochain WJC 2023 ! Nos intervenants vous offrent aussi leur prédiction concernant le tournoi.

Nouvelles

Signature 05 février 2023

Islanders | Contrat de huit ans pour Bo Horvat !

new-york-islanders
Espoirs NHL 05 février 2023

Logan Stankoven établit une marque incroyable dans la WHL

Logan Stankoven établit une marque incroyable dans la WHL
Actualité NHL 04 février 2023

Sonny Milano prolongé par les Capitals de Washington

Sonny Milano
AHL 04 février 2023

Alex Galchenyuk performe très bien dans la AHL

Alex Galchenyuk performe très bien dans la AHL
Espoirs NHL 04 février 2023

De la AHL à la CHL | Rendement des espoirs assignés dans les rangs juniors

De la AHL à la CHL | Rendement des espoirs assignés dans les rangs juniors
Actualité NHL 04 février 2023

Match des étoiles 2024: un retour au Canada ?

Match des étoiles 2024: un retour au Canada ?
Actualité NHL 03 février 2023

Est-ce que le format du match des étoiles devrait être changé?

nhl-lnh
Signature 03 février 2023

Cinq ans de plus pour Dylan Strome avec les Caps

capitals-washington

Commentaires