Retour à l'accueil

TSLH Espoirs | Un jeune marqueur québécois s’amène chez les Canadiens et voudra faire taire les critiques

Tout comme pour le repêchage 2020, le TSLH Espoirs vous offre des textes concernant les nouveaux prospects des Canadiens de Montréal sélectionnés au cours de la séance de 2021. Vous y trouverez une description écrite et une ou des vidéos vous illustrant le talent du jeune homme.

Le sixième espoir abordé est Joshua Roy qui a été sélectionné au 150e rang en cinquième ronde.

Joshua Roy
Canada
Attaquant
6 août 2003
6 pieds et 190 livres
Gaucher

En cinquième ronde, c’est bien rare qu’on puisse ajouter un talent élite qui deviendra à coup sûr un joueur de la LNH. Rendue à ce rang, chaque sélection est un jet de dés. La plupart du temps, ça ne donne rien, mais vous espérez tout de même chaque fois un développement convenable du jeune pour qu’il vienne jouer un rôle de profondeur à votre formation éventuellement. Avec Joshua Roy, le jeu en vaut la chandelle. Le Québécois présente plusieurs lacunes, mais son talent offensif demeure digne de mention.

Personnellement, j’avais placé Roy au 70e rang de ma liste, donc en troisième ronde. Certains l’avaient plus haut que moi, tandis que d’autres le faisaient glisser un peu plus. Ces derniers auront eu raison finalement, mais on peut être content de sa venue au sein de l’organisation des Canadiens de Montréal. Quand on ajoute un espoir qui présente une qualité élite dans son jeu en cinquième ronde, on ne se pose pas de question, on le prend. Ici, pour Roy, cette qualité est celle de marqueur des buts.

Joshua Roy est l’un des meilleurs marqueurs de but dans la LHJMQ. Ce n’est pas nécessairement que son tir affiche plus de vélocité que les autres, mais le jeune a un flair pour le placer aux bons endroits. De plus, le gaucher est excellent pour cacher la position de la rondelle au début de son élan à l’aide d’un écran devant lui. Bref, son arsenal est très diversifié et il est une menace constante chez l’adversaire.

Chaine officielle LHJMQ – QMJHL Official Channel – Analyse d’espoir : Joshua Roy

Chez les Sea Dogs de Saint-John, je n’étais vraiment pas un partisan du jeu de ce prospect. Je le trouvais mou, non inspiré et sans réel impact sauf pour marquer des buts. Roy était le genre de joueur qui pourrait être le meilleur sur la patinoire tous les soirs, mais qui n’avait pas la « drive » pour le faire. Après son échange chez le Phoenix de Sherbrooke, on a vu une belle amélioration à ce niveau et c’est pourquoi je l’ai finalement classé dans mon « ranking » de fin de semaine en vue du repêchage 2021.

Sa production n’était pas nécessairement meilleure, mais l’impact qu’il avait était de loin plus important. Roy est principalement un marqueur de but, mais il peut aussi créer des jeux. L’attaquant ne sera pas le joueur qui va contrôler le jeu, mais je le trouve compétent pour se donner des chances de marquer en utilisant ses coéquipiers. C’est un talent plutôt spécial, mais ça se voit assez facilement en le regardant jouer. On le voit donc transporter le disque et la refiler à un coéquipier pour que ses couvreurs le laissent libre. Une fois qu’il a trouvé l’espace libre, le disque lui est envoyé et une chance de marquer est créée. C’est un truc vieux comme le monde, mais on le voit à tous les matchs de hockey dans la LNH, donc ça ne doit pas être si mauvais que cela, non ?

J’aime bien ses mains, son calme en possession de la rondelle et son habileté à la protéger le long des rampes pour se donner des options, mais je ne qualifierais pas Joshua Roy de joueur physique. Il manque beaucoup d’implications sur la patinoire. C’était moins pire chez le Phoenix, mais du travail doit être fait là-dessus s’il veut enfiler l’uniforme du Tricolore un jour.

De plus, le Québécois n’est pas vraiment un bon patineur. Avec son manque de vouloir et l’inefficacité de ses pieds à générer de la vitesse, je peux comprendre de l’avoir vu glisser autant au repêchage. Ce jeune devra impérativement prendre son développement en main et travailler fort en sur ainsi qu’en dehors de la patinoire.

Pour les Canadiens de Montréal, la sélection de Joshua Roy est une bonne chose. Le facteur québécois est comblé, en plus de l’ajout d’un prospect de qualité. J’espère seulement que le département de développement des joueurs saura l’aider à cheminer. Si c’est le cas, Roy pourrait s’avérer être une prise de choix.

Podcasts
& vidéos

11 juin 24

#137. Top 32: Liste finale de Mathieu pour le repêchage 2024

Mathieu vous présente ses analyses et ses profils de joueur pour le repêchage 2024 concernant les 32 meilleurs espoirs, à ses yeux.

11 juin 24

#136. TOP32: Liste finale de Pascal pour le repêchage 2024

Dans cet épisode, Pascal vous présente ses 32 meilleurs espoirs pour le repêchage 2024 !

27 mai 24

#135. Mock Draft 2024 (Rangs 11 à 20) et prédiction pour la Coupe Memoriale !

Dans cet épisode, on poursuit notre Mock Draft NHL avec les rangs 11 à 20 et on met la table pour le tournoi de la Coupe Memoriale !

Nouvelles

Actualité NHL 24 juin 2024

Linus Ullmark échangé aux Sénateurs!

Linus Ullmark échangé aux Sénateurs!
Repêchage NHL 24 juin 2024

TSLH Espoirs – Le Guide 2024

TSLH Espoirs – Le Guide 2024
Actualité NHL 23 juin 2024

La retraite pour Derick Brassard

La retraite pour Derick Brassard
Actualité NHL 23 juin 2024

Marc Savard obtient un poste à Toronto

Marc Savard obtient un poste à Toronto
Actualité NHL 23 juin 2024

Zach Hyman et sa saison de rêve

Zach Hyman et sa saison de rêve
Actualité NHL 23 juin 2024

Signature | Une saison de plus pour Ian Mitchell à Boston

Signature | Une saison de plus pour Ian Mitchell à Boston
Transaction NHL 23 juin 2024

Les Sharks échangent un ancien choix de première ronde

Les Sharks échangent un ancien choix de première ronde
Actualité NHL 23 juin 2024

Matvei Michkov | Daniel Brière et les Flyers gagnent leur pari

Matvei Michkov | Daniel Brière et les Flyers gagnent leur pari

Commentaires