Retour à l'accueil

Stian Solberg et le top 32 du repêchage 2024

Tout au long de la saison 2023-2024, le TSLH Espoirs partage des rapports d’observation et profils d’espoir sur les jeunes joueurs qui sont éligibles au prochain repêchage. À l’instar des quatre dernières saisons, les chroniqueurs produisent des textes sur un bon nombre de prospects pour vous donner un portrait global de la cohorte et de sa progression. Aujourd’hui, la cible est Stian Solberg, un défenseur évoluant dans la meilleure ligue de Norvège.

Pour consulter le contenu sur les espoirs, dont ceux des Canadiens, et tout ce qui entoure le repêchage, je vous conseille de visiter la section TSLH Espoirs, de vous abonner aux différentes plateformes audioà notre chaîne YouTube, d’utiliser la barre de recherche dans le haut de la page et de consulter gratuitement nos TSLH Espoirs : Le Guide. N’oubliez surtout pas le Patreon également !

Un profil parfait pour la NHL

Avec un total de 42 matchs de saison régulière (15 pts) et 10 en séries (4 pts) au sein de la meilleure ligue de Norvège, on peut avancer que Stian Solberg a pris la bonne décision de ne pas aller dans une ligue junior étrangère. Jouant autour de 19 minutes par rencontre, le jeune défenseur gaucher a été utilisé à profusion par ses entraineurs avec Valerenga. On peut questionner sa production, mais l’impact que le jeune a eu sur la glace est ce qui m’interpelle le plus. Surtout si on prend en considération que son rôle principal était de s’imposer dans son territoire.

Si vous avez regardé le Championnat du monde junior, le Norvégien vous a peut-être attiré le regard en raison de l’aspect robustesse. Avec ses 6 pieds 2 pouces et 201 lb, Stian Solberg adore s’imposer physiquement, et ce, même contre des hommes. Il dérange énormément l’adversaire, car l’espoir ose des coups qui sont à la limite de la légalité. De plus, même si on veut lui faire payer le prix après les coups de sifflet, vous pouvez être certain qu’il répondra présent.

Celui qui a eu ses 18 ans le 29 décembre dernier est capable de déployer des coups d’épaules spectaculaires, mais c’est plutôt sa force en général qui le démarque. Le prospect est habile pour contrer un opposant avec le positionnement avantageux de son corps dans ses un contre un. Sa mobilité fluide dans les quatre directions l’aide également beaucoup en ce sens, car il lui est aisé de garder la cadence d’un adversaire en accélération. Il peut donc suivre n’importe qui tente de le déborder.

Un prospect limité offensivement

Si on ajoute à ça un bâton actif limitant les options adverses, ça donne un élément fort intéressant dans une brigade défensive. C’est certain que l’offensive n’est pas sa force, mais il n’avait pas ce rôle. On ne l’a pas vu énormément en avantage numérique cette saison (moins d’une minute par match en moyenne) et nous avons observé un léger manque de confiance en possession du disque en entrée de zone. Le jeune se limitait à diriger des rondelles au filet ou en fond de territoire sans trop se casser la tête.

Son élan déploie une certaine puissance de la pointe, en plus d’être exécuté rapidement, mais ce n’est pas une menace en ce moment en raison de la précision qui fait défaut. Stian Solberg n’a seulement pas encore développé un naturel à diriger le jeu pour se donner des options (lignes de tir ou passe). Est-ce que ça pourrait survenir dans son parcours professionnel en Amérique du Nord ? Ce n’est pas impossible, car il communique bien sur la patinoire et démontre une bonne confiance, mais je ne crois pas que ce sera un régulier de la feuille de pointage

C’est correct d’agir principalement comme un défenseur défensif à un aussi jeune âge dans une ligue professionnelle, mais j’aurais voulu un peu plus de progression à l’attaque. Le Championnat du monde junior a aidé quelque peu à le connaître en offensive, mais ce n’est pas un échantillon très éloquent. Heureusement, sa gestion est bonne pour éviter la pression en fond de territoire et pour le transport en zone neutre. Est-ce que c’est au-dessus de la moyenne ? Je n’avancerai pas que c’est le cas. Néanmoins, les erreurs sont terriblement rares.  

Pour le repêchage, j’ai de la difficulté à trouver un endroit où une équipe lui fera confiance. Je crois qu’il est possible de le voir sortir en fin de première ronde, mais la deuxième me semble un peu plus plausible. Son profil transpire la NHL en raison de son gabarit, de sa robustesse et de sa mobilité. Je n’aurais donc vraiment pas de difficulté à défendre sa candidature en dehors du top 20.

À lire également sur TSLH Espoirs

Podcasts
& vidéos

17 mai 24

#132. Special Patreon, Catton ou Lindstrom (?) et l'ascension de Beckett Sennecke !

Mat et Pascal répondent à vos questions et traitent de vos sujets ! En prime, on commente l'actualité de la NHL !

17 mai 24

#131. Épisode spécial Loterie du repêchage avec Marty du Podcast La Relève !

Couverture spéciale de la loterie du repêchage NHL avec le TSLH Podcast et Marty du Podcast La Relève !

17 mai 24

#130. Tournoi U18, bilan des espoirs du CH en NCAA et la défensive du CH en 24-25

Dans cet épisode, on reçoit Simon Servant pour discuter du tournoi U18, regroupant de nombreux espoirs pour le repêchage 2024, mais aussi pour 2025 et 2026 ! On enchaîne ensuite avec un bilan rapide des espoirs de la NCAA appartenant aux Canadiens de Montréal. Et ensuite, Mat vous présente sa brigade défensive pour les Canadiens en 2024-2025 !

Nouvelles

Rocket Laval 17 mai 2024

Rocket de Laval | Un premier changement derrière le banc

Rocket de Laval | Un premier changement derrière le banc
Actualité NHL 17 mai 2024

Les Maple Leafs ont déniché leur nouvel entraîneur!

Maple Leafs
Hockey 17 mai 2024

Kurtis MacDermid prolonge son contrat avec les Devils

signature-sign
Actualité NHL 17 mai 2024

Flyers: déjà le départ d’un gardien russe ?

Flyers: déjà le départ d’un gardien russe ?
Canadiens Montréal 17 mai 2024

Jeff Gorton à Columbus: le CH dit non !

Jeff Gorton à Columbus: le CH dit non !
Actualité NHL 17 mai 2024

Combien coûterait le rachat du contrat de Jesperi Kotkaniemi ?

Combien coûterait le rachat du contrat de Jesperi Kotkaniemi ?
Signature 17 mai 2024

Alex Galchenyuk se trouve une nouvelle équipe !

Alex Galchenyuk AHL
Signature 16 mai 2024

Signature: Maxim Tsyplakov a fait son choix et ce n’est pas le CH !

Signature: Maxim Tsyplakov a fait son choix et ce n’est pas le CH !

Commentaires