Retour à l'accueil

Shane Wright, Juraj Slafkovsky et Logan Cooley | Le monstre à trois têtes

Je ne pense pas choquer personne en avançant que le débat Shane Wright, Juraj Slafkovsky et Logan Cooley accapare beaucoup trop les médias montréalais depuis quelques mois. Les trois espoirs de haut niveau se partagent les votes des partisans, journalistes et experts de la toile qui se prononcent tous sur qui devrait sortir en premier. Peu importe qui sera l’élu des Canadiens de Montréal, je voulais vous offrir un profil à trois têtes. Une vidéo et un texte vous parlant de mes observations concernant les trois rivaux.

Premièrement, ce texte n’a pas pour objectif de descendre un espoir pour en monter un autre. Ce n’est pas ma façon de voir le débat ou d’aborder le « scouting » en général. On le voit beaucoup trop sur les réseaux sociaux depuis le début de la saison et ça devient toxique. Ce que je veux est vous présenter ce que je pense de chacun d’eux.

Deuxièmement, Shane Wright, Juraj Slafkovsky et Logan Cooley méritent les éloges qu’ils reçoivent. Ce sont tous des espoirs de grand talent qui pourraient être classés au premier rang. Tout dépendra de l’importance que les Canadiens accordent à leurs défauts par rapport à leurs qualités. Avec ça, ils peuvent faire leur projection.

Enfin, aucun d’eux n’est parfait. Ils ont tous des points négatifs sur lesquels travailler. Si on les souligne de la bonne façon, c’est parfait, mais trop souvent ce n’est pas ça que l’on voit. Ils ont 18 ans. Même Connor McDavid n’était, ni n’est parfait, alors on peut se calmer sur les certitudes et les attaques insensées.

Alors, commençons !

Je ne vous ferai pas un texte de 4000 mots avec une analyse poussée de chacun des espoirs à l’écrit. Ceci a déjà été fait par mon collègue Simon St-Laurent dernièrement et ma vidéo le fait de mon côté (en plus de vous montrer des séquences de jeu).

Pour revoir les textes de mon collègue, c’est ci-dessous :

Shane Wright
Juraj Slafkovsky
Logan Cooley

Shane Wright

J’ai eu Shane Wright au premier rang de ma liste depuis le début de la saison et ça ne changera pas d’ici le repêchage. Est-ce qu’il sera absolument le meilleur joueur de la séance d’ici 10 ans ? Statistiquement, les chances que ce soit le cas sont faibles. Mais c’est lui qui, selon moi, présente les meilleures probabilités d’avoir un impact important pour longtemps.

Shane Wright a l’un des meilleurs tirs du repêchage au niveau de la technique, de la force et de la précision. Son rôle au sein de Kingston n’a pas été de produire offensivement toute la saison, alors sa fiche en a ressenti les contrecoups. Par contre, l’espoir est devenu un meilleur professionnel. Il a vécu de l’adversité et de la pression sur la glace, mais aussi en dehors. Ainsi, la transition vers le hockey professionnel (peu importe où) devrait bien se passer avec toute la maturité qu’il a cumulée.

C’est un joueur qu’on dit méticuleux et cérébral (il le dit lui-même également). C’est quelque chose que j’avance depuis le début de la saison le concernant. Dans toutes les phases du jeu, Shane Wright essaie de prendre les bonnes décisions à l’avance en analysant l’action et en anticipant les déploiements. Il ne contrôle donc pas la rondelle longuement. Généralement, aussi vite le disque arrive à lui, aussi vite il est parti.

Ça marche très souvent, mais ça donne une illusion de paresse quand on s’attend à voir un jeune de son talent jouer avec un haut niveau de dynamisme. Ce n’est pas ce qu’il est au fond de lui. Même si je ne lui reproche pas, Shane Wright doit se regarder dans le miroir concernant cet aspect du jeu. Dans la OHL, le centre peut se permettre de pratiquer une « game » basée sur sa tête et son sang-froid. Toutefois, dans la LNH, il devra se fier aussi à ses instincts et à être plus en réaction par moment, plus fonceur.

Je crois qu’il en est capable, car on le voit souvent le faire sur la glace, mais le prospect devra trouver le juste milieu entre tête et jambes. La LNH l’attend l’an prochain à mes yeux dans un rôle moins important que ce qu’il a vécu cette saison dans la OHL. Je suis certain qu’on verra un jeune plus dynamique sur la glace, plus libre, mais la marche sera tout de même haute.

Logan Cooley

Logan Cooley est un centre complètement différent de Shane Wright tout en étant aussi intéressant. Je l’ai deuxième sur ma liste depuis le début de la saison. Dès qu’il est sur la glace, on le remarque. C’est le genre d’attaquant qui vous fait aimer le hockey en tant que partisan. Ce n’est jamais sans émotion avec lui.

Dans son jeu, tout est une question de rapidité, d’agilité et de « guts ». Ce qui est bien est que c’est le cas autant en offensive, qu’en zone neutre et dans son territoire. Ça ne doit pas être toujours facile de le « coacher » et de combattre ses instincts, mais le kid est intelligent et veut être le meilleur. Ainsi, je suis certain que Logan Cooley va prendre tout ce qu’on lui donne pour faire de lui un joueur remarquable.

L’Américain a dans les meilleures mains du repêchage et ça lui donne beaucoup d’armes pour battre ses opposants quand il les utilise avec sa rapidité. C’est certain que de tourner et tourner en offensive peut devenir dangereux dans la LNH avec son gabarit, mais le jeune est tellement bon pour éviter la pression ou les contacts que je ne crains rien pour lui.

Ce n’est pas un joueur de périphérie, car on le voit attaquer l’enclave avec récurrence, mais on ne peut pas dire non plus qu’il peut s’y frayer un chemin avec force, ce n’est juste pas son style. Plusieurs pensent que Logan Cooley sera un ailier dans la LNH, mais je n’y crois pas. Il y aurait assurément beaucoup de succès, mais c’est un centre à mes yeux.

Pour passer chez les professionnelles, je veux le voir simplifier un peu son jeu. Il ne pourra pas passer au travers de ses adversaires ou les contourner avec autant de régularité. Ce sera beaucoup plus difficile. Pour éviter les blessures, j’espère qu’il va être un peu plus en ligne droite. Je ne crois pas que ça va jouer sur son impact ou que ça va le museler, il est trop talentueux pour que ça se produise. Il devrait atteindre la LNH d’ici deux ans, après une saison dans la NCAA.

Juraj Slafkovsky

Le gros ailier slovaque a fait couler beaucoup d’encre depuis les Olympiques et avec raison. Alors que plusieurs personnes doutaient de lui en raison de sa fiche ordinaire en Liiga, l’espoir a confondu les sceptiques avec des performances offensives magistrales sur la scène internationale.

Je l’ai dans mon top 10 depuis le début de la saison, mais Juraj Slafkovsky a tout de même fait un bon dans le top 3 au sein de mon classement final qui sera publié mercredi ou jeudi. Il a su enlever ou amoindrir une partie des doutes que j’avais sur lui. Le jeune est un compétiteur né et veut faire une différence.

En Finlande, son rôle n’était pas de produire de l’offensive, mais bien d’être physique, de ne pas faire d’erreur et d’apprendre le hockey pro. Ç’a bien marché, mais il a eu besoin de renvoi dans les mineures pour reprendre confiance en ses moyens à certains moments. J’ai toujours aimé comment le Slovaque a répondu à l’adversité. Ça ne me semble pas être un joueur qui abandonne sur ainsi qu’en dehors de la glace et ce sera l’une de ses qualités les plus importantes dans le hockey professionnel.

Comme attaquant, Juraj Slafkovsky a un peu de tout. Le patin est bon, tout comme l’agilité. L’intelligence est là dans les trois zones, car on le voit reconnaître les situations. Son positionnement le rend fortement utile et dangereux. Ses mains lui permettent de se frayer un chemin, mais aussi de protéger la rondelle en utilisant sa longue portée. Mêlé à tout ça, vous avez un gabarit imposant et une férocité. Son profil est donc hyper intéressant et rare sur le marché. L’attrait de le sélectionner qui en découle est donc important.

Ce qui me fait hésiter de mon côté à le mettre premier est le manque de constance, un tir des poignets moins bon qu’il ne pourrait l’être et l’aspect imprévu de sa production internationale. Je ne doute pas vraiment du talent de Juraj Slafkovsky. Il aura un impact dans la LNH et pourra jouer avec n’importe qui. Néanmoins, je ne le vois pas nécessairement comme un gros producteur de points potentiel comme les deux autres ni comme un joueur qui va diriger le jeu. Est-ce que c’est « legit » si une équipe l’a premier sur sa liste ? Absolument, son profil est rare. J’ai seulement mes doutes sur le plafond.

Les Canadiens dans tout ça ?

Le meilleur choix disponible. En raison de l’absence de Connor McDavid ou d’Auston Matthews, c’est moins évident de choisir celui qui sied le mieux à l’organisation. Doit-on regarder les besoins vu la proximité entre le talent des trois joueurs ? Oui et non. De toute façon, le CH est en manque de talent, de centres et d’ailiers robustes. Ainsi, les trois espoirs représentent des profils recherchés.

Bref, les Canadiens ont un beau problème entre les mains et je serai content qu’ils ajoutent n’importe lequel de ces trois jeunes dans leur rang. J’espère que c’est le cas de tous les partisans.

Juraj Slafkovsky et Shane Wright auront leurs chances dès l’an prochain dans la LNH selon moi. Tandis que Logan Cooley devra probablement attendre un an de plus (c’est une supposition basée sur son style de jeu et un physique un peu moins matures que les deux autres). Le 7 juillet sera une date fort importante pour le nouvel organigramme, alors il ne faut pas se tromper, encore.

À lire également sur TSLH

Podcasts
& vidéos

31 janvier 23

#79. Analyse des espoirs des Canadiens de Montréal (Partie 2)

Voici la deuxième partie de nos analyses des espoirs du CH en cette saison 2022-2023.

13 janvier 23

#78. Évaluation des espoirs du WJC 2023 par le TSLH Espoirs

Cette semaine, 4 membres du TSLH Espoirs discutent du Championnat mondial junior 2023.

31 décembre 22

#77. Le Forum TSLH: Championnat mondial junior 2023

Pascal et Mat prennent vos questions et jasent du prochain WJC 2023 ! Nos intervenants vous offrent aussi leur prédiction concernant le tournoi.

Nouvelles

Actualité NHL 04 février 2023

Sonny Milano prolongé par les Capitals de Washington

Sonny Milano
AHL 04 février 2023

Alex Galchenyuk performe très bien dans la AHL

Alex Galchenyuk performe très bien dans la AHL
Espoirs NHL 04 février 2023

De la AHL à la CHL | Rendement des espoirs assignés dans les rangs juniors

De la AHL à la CHL | Rendement des espoirs assignés dans les rangs juniors
Actualité NHL 04 février 2023

Match des étoiles 2024: un retour au Canada ?

Match des étoiles 2024: un retour au Canada ?
Actualité NHL 03 février 2023

Est-ce que le format du match des étoiles devrait être changé?

nhl-lnh
Signature 03 février 2023

Cinq ans de plus pour Dylan Strome avec les Caps

capitals-washington
AHL 03 février 2023

AHL | Congédié pour avoir aidé une autre organisation ?

AHL | Congédié pour avoir aidé une autre organisation ?
Espoirs NHL 03 février 2023

Espoirs NHL: Frank Nazar devra s’armer de patience

Frank Nazar - TSLH Espoirs - InStat Hockey

Commentaires