Retour à l'accueil

Profil de Petteri Nurmi | Choix de 7e ronde des Canadiens de Montréal

Avec 14 choix au repêchage 2022 de la LNH, c’est plutôt 11 espoirs qui ont été sélectionnés par les Canadiens de Montréal. Sur le TSLH Espoirs, 5 de ces jeunes n’ont jamais eu de contenu les concernant sur le site. Ainsi, comme chaque saison, nous avons fait un tour d’horizon de ces derniers au cours des derniers jours pour vous les présenter. Aujourd’hui, c’est le tour de Petteri Nurmi.

Pour une description de Juraj Slafkovsky, Owen Beck, Lane Hutson, Vinzenz Rohrer, Miguel Tourigny, Cedrick Guindon, Emmett Croteau, Jared Davidson, Adam Engstrom et Filip Mesar, je vous invite à télécharger le TSLH Espoirs : Le guide 2022, à consulter la chaîne YouTube et à utiliser la barre de recherche dans le haut du site.

Donc, c’est au tour du Finlandais repêché en 7e ronde, Petteri Nurmi qui est âgé de 20 ans. Ce défenseur gaucher a évolué toute la saison avec HPK dans la Liiga y cumulant 4 points en 58 matchs. Selon les mesures au camp de développement des Canadiens de Montréal, l’arrière mesure 6 pieds 1 pouce et 187 livres ce qui fait plus de sens, après l’avoir vu jouer, que les informations sur elite prospects le mettant à 6 pieds et 168 livres.

L’espoir des Canadiens de Montréal possède le #40 dans toutes les vidéos du texte. Son chandail est blanc à certains endroits et orange à d’autres.

Après avoir visionné quelques matchs, je me sens à l’aise de vous parler de cet espoir qui m’était complètement inconnu. Sa fiche démontre quand même bien son jeu jusqu’ici je dois avouer. Petteri Nurmi n’est absolument pas un défenseur offensif. C’est, évidemment, un jeune qui apprend à jouer dans la meilleure ligue de Finlande, mais on voit déjà que ce n’est pas le plus créatif en offensive.

En attaque, même si sa mobilité est très appréciable, Petteri Nurmi ne l’utilise pas énormément pour occuper l’espace et attaquer le filet. On ne l’observe pas non plus longer la ligne bleue pour influencer le corps défensif adverse afin de s’ouvrir des lignes de passes ou de tir. Je ne déteste pas son élan vers le filet qui frappe très souvent le gardien, mais il n’y a rien de bien imposant à l’heure actuelle.

Je crois que le jeune manque un peu de confiance pour ce qui est de l’attaque. On voit bien dans les deux séquences ci-dessus que le jeune panique en possession du disque. À deux occasions, il crée une perte de possession, alors qu’il aurait eu du temps pour mieux évaluer ses options. La plupart du temps, ce sont ses tirs au filet qui créent le plus d’occasions à son équipe et non pas quand il conserve la rondelle pour créer quelque chose. Ça me démontre donc peu de vision offensive, mais aussi qu’il n’est pas encore à l’aise.

Comme je l’ai mentionné ci-haut, Petteri Nurmi présente une mobilité appréciable. Dans la vidéo ci-dessous, on voit bien que le défenseur est capable de développer de la puissance dans ses premiers pas pour mettre de la pression en « pinchant » avec un bon timing ou pour gagner ses batailles en récupération de rondelle pour ensuite s’écarter de ses opposants avec agilité. Se faisant, le Finlandais, s’il prend l’information au préalable, est capable de rapidement envoyer la rondelle en sécurité à un coéquipier.

Par contre, sous pression, quand le temps manque, Petteri Nurmi a de la difficulté avec la justesse de ses actions. On le voit un peu plus hésitant et imprécis dans ses courtes ou longues passes pour se sortir d’embarras (la vidéo ci-dessous le montre bien). Avec sa mobilité et sa force, j’aurais tendance à lui dire de calmer le jeu et de ne pas précipiter le tout, mais je crois que ça va venir avec la maturité et l’expérience. Ça demeure sa première saison en Liiga et le métier doit rentrer. Au moins, assez souvent, il fait le bon jeu pour mettre la rondelle en sécurité, mais c’est surtout s’il a de l’espace.

Au niveau de la relance de l’attaque, Petteri Nurmi ne prend pas beaucoup de chances, il préfère passer la rondelle au lieu de la transporter. Quand ce sont de petites passes à ses coéquipiers dans sa zone, ça se déroule assez bien. Toutefois, pour les longues qui traversent 100 pieds, c’est laborieux. Le Finlandais n’est pas très précis et les dégagements refusés sont coutumes. Ce n’est pas la fin du monde, mais c’est une des choses qui m’a le plus marquée lors de mes visionnements.

Finalement, pour le positif, je dirais que Petteri Nurmi est excellent dans son territoire. Le gaucher se positionne bien et identifie rapidement les actions à prendre en demeurant actif avec sa tête qui regarde constamment les déploiements ennemis. Je ne l’ai pas observé souvent complètement hors position et j’ai bien aimé ça. De plus, au corps à corps, l’espoir ne s’en laisse pas imposer. Ce n’est pas un gars physique qui va mettre en échec ses opposants, mais il est assez fort pour les neutraliser le long de la rampe ou devant le filet. Quand le disque se ramasse libre, il est ensuite compétent pour le récupérer. Vous pouvez voir dans la vidéo ci-dessous deux séquences le représentant bien.

Toutefois, comme il lui arrive souvent de ne pas faire une passe précise après une récupération de rondelle, les revirements ne sont pas rares. Ainsi, ses présences peuvent s’allonger et il perd tranquillement de l’énergie. Dans ces temps-là, c’est certain que ça devient difficile, mais, au moins, Petteri Nurmi ne devient pas une poule sans tête. Le Finlandais va plutôt demeurer un peu plus inactif et viser à dégager le territoire sans se compliquer la tête. Ça limite les revirements devant le filet, alors on aime ça.

Pour conclure, même s’il y avait des options que j’aurais préférées en 7e ronde du repêchage, Petteri Nurmi démontre quelques qualités intéressantes pour le hockey nord-américain. Il ne jouera probablement jamais dans la LNH, mais son jeu défensif, sa mobilité et son gabarit me font comprendre pourquoi les Canadiens de Montréal ont pris une chance avec lui. Laissons le jeune se développer et venir à Laval éventuellement pour démontrer ce qu’il sait faire.

À lire également sur TSLH

Podcasts
& vidéos

21 novembre 22

Entrevue avec Ethan Gauthier, espoir de la LHJMQ pour le repêchage 2023

Dans cette entrevue, Pascal discute avec Ethan Gauthier, joueur du Phoenix de Sherbrooke qui est admissible au repêchage 2023. Dans un reportage complet de trois textes, nous vous présentons cet espoir avec des commentaires de deux coéquipiers et de son père, Denis Gauthier.

21 novembre 22

#74. Listes préliminaires (top 32) de Mat, Pascal et de Simon Servant pour le repêchage 2023

Épisode de «rankings» pour le TSLH Espoirs ! Mathieu, Pascal et Simon Servant vous présentent leur liste préliminaire des meilleurs espoirs pour le repêchage 2023 de la NHL. Pour en savoir plus sur les prospects admissibles au prochain repêchage, cet épisode est pour vous !

21 novembre 22

#73. Le Forum TSLH: Bilan du CH, Rocket et repêchage 2023

Dans cet épisode, nous répondons aux questions des auditeurs. Nous présentons notre bilan du CH après dix matchs, nous parlons du Rocket de Laval et du repêchage 2023 (et même 2024 !)

Nouvelles

Rocket Laval 25 novembre 2022

Rocket de Laval | Quelques changements pour débuter le voyage à l’étranger

Rocket de Laval | Quelques changements pour débuter le voyage à l’étranger
Actualité NHL 25 novembre 2022

Les Blue Jackets récompensent Jordan Dumais

Les Blue Jackets récompensent Jordan Dumais
Canadiens Montréal 25 novembre 2022

Martin St-Louis réitère sa confiance en Jake Allen, mais…

Martin St-Louis réitère sa confiance en Jake Allen, mais…
NHL 25 novembre 2022

Un record pour Cal Clutterbuck

new-york-islanders
Canadiens Montréal 25 novembre 2022

Ty Smilanic et Dmitri Kostenko: des productions anémiques qui s’expliquent

Ty Smilanic et Dmitri Kostenko: des productions anémiques qui s’expliquent
Actualité NHL 25 novembre 2022

Un bon début dans la AHL pour Shane Wright

Un bon début dans la AHL pour Shane Wright
Rumeurs NHL 24 novembre 2022

Rumeurs NHL | Les Panthers n’auront pas le choix de transiger

Rumeurs NHL | Les Panthers n’auront pas le choix de transiger
Canadiens Montréal 24 novembre 2022

CH: rien ne presse pour combler ce besoin

Kent Hughes - Transaction - Sportsnet

Commentaires