Retour à l'accueil

Owen Beck: un creux qui ne devrait pas s’éterniser

La saison 2022-2023 bat son plein et c’est maintenant le temps de se pencher vers les performances dans espoirs des Canadiens de Montréal. Depuis le début de la campagne, je vous offre des rapports hebdomadaires sur tous les espoirs du CH. Chaque semaine, je vous ressors les faits saillants ainsi que les statistiques. Dans le présent texte, il s’agira d’un rapport d’observation complet suite à plusieurs matchs visionnés de l’espoir en question. Aujourd’hui: Owen Beck.

À lire: Rapports hebdomadaires des espoirs du CH

Il s’agit du dernier joueur de ma série de rapports d’observation concernant les espoirs du CH. En cette mi-saison, le TSLH Espoirs s’est penché sur les performances des espoirs du Tricolore et je me réservais Owen Beck en dernier. L’attaquant figure présentement au premier rang des meilleurs espoirs du CH selon ma propre évaluation. Sean Farrell est très près de lui et il s’en est fallu de peu pour interchanger les deux excellents joueurs.

Owen Beck connaît une très belle saison. La progression est bien présente et de nouveaux défis se sont présentés à lui. Ça a bougé quand même pour lui en si peu de temps. Après sa sélection au 33e rang de l’encan 2022, Beck a pris une première décision importante pour sa carrière, soit de lâcher l’école. Soyez sans crainte, l’attaquant était un élève modèle et fut nommé joueur étudiant par excellence de la OHL l’an dernier. Cette décision n’a qu’un seul but: mettre tous les efforts dans le hockey.

Par la suite, Beck a participé au camp d’Équipe Canada junior, mais n’a pas été retenu. On lui aura finalement fait signe en cours de tournoi en raison de la blessure à Colton Dach.

Owen Beck a ensuite été échangé dans la OHL, passant des Steelheads du Mississauga aux Petes de Peterborough.

Puis, récemment, Beck s’est fait rappeler par les Canadiens et a disputé un premier match dans la NHL.

C’est beaucoup, quand même !

Rapport d’observation

Cette saison, j’avais de bonnes attentes au niveau d’Owen Beck. Je voulais le voir encore plus offensif que l’an dernier. En fait, j’espérais qu’il soit en mesure de poursuivre sur la même voie que ses séries l’an dernier. Toute la saison 2021-2022, il a progressé et je souhaitais que ça se maintienne.

Et Owen Beck a répondu à mes attentes générales jusqu’ici.

Par contre, l’attaquant passe présentement dans un creux de vague avec les Petes. Avec seulement quatre points en huit rencontres à Peterborough, doit-on s’inquiéter ?

J’ai regardé quelques matchs de Beck avec sa nouvelle équipe et quelques matchs en décembre lorsqu’il endossait l’uniforme des Steelheads. Disons qu’avec les Petes, la chimie avec Brennan Othmann et Avery Hayes ne s’installe pas vraiment jusqu’ici. Le changement de système semble aussi affecter Beck, qui se montre moins actif sur la patinoire. Hayes marque beaucoup de buts depuis son arrivée avec les Petes, mais Beck semble éprouver des difficultés à joindre le party.

Néanmoins, de façon générale, je constate une progression dans certains aspects de son jeu.

Plus qu’une vitesse

C’était une chose que je pointais l’an dernier dans le jeu de Beck. L’attaquant semblait patiner avec une seule vitesse seulement. Voici ce que j’ai laissé comme évaluation dans le Guide 2022 du TSLH Espoirs:

«Sa vitesse de pointe est très près de sa vitesse de début d’accélération. Ce n’est pas majeur toutefois, puisqu’il est en mesure de maintenir une vitesse de pointe même en possession de la rondelle.»

Je trouve que cette saison, il gère mieux cet aspect. Bien qu’il n’ait pas l’explosion d’un patineur élite, je trouve qu’il choisit bien ses moments pour peser sur l’accélérateur. Cela le rend plus efficace pour battre les défenseurs à contre-pied.

Au niveau des détails, Beck s’applique encore très bien sur son jeu d’ensemble. Il récupère des rondelles et se positionne très bien pour forcer des revirements. Je l’ai vu à quelques reprises donner de bons coups d’épaule également. Son tir est toujours aussi vif et précis. J’aimerais même qu’il s’en serve plus afin de créer du chaos dans l’enclave. Il s’agit ici d’une évaluation globale, mais si je n’avais que visionné des matchs chez les Petes, je ne tiendrais pas le même discours.

Je trouve qu’avec les Petes, il se cherche un peu. Sans dire qu’il manque d’intensité, Owen Beck m’apparaît un peu plus perdu dans le système. Il est clairement en adaptation et je suis sûr qu’il trouvera ses repères sous peu.

Reprendre sa place ?

En se faisant échanger aux Petes, il joue maintenant avec une équipe plus expérimentée. Avec les Steelheads, il était déjà vu comme un jeune vétéran. L’espoir du CH devra trouver sa place dans tout cela. Par contre, je dois mentionner que le contexte n’est pas le plus favorable au niveau de l’adaptation.

En effet, les Petes ont reçu plusieurs bons joueurs, dont des vétérans. Avery Hayes, Brennan White et Brennan Othmann se sont joints au groupe tout comme Beck. Le noyau en général doit passer par une période d’adaptation en raison des nombreux nouveaux venus.

Qui plus est, lorsque je vois comment Brennan Othmann a joué en compagnie de Shane Wright au WJC, je peux comprendre que la chimie ne s’installe pas avec Beck. Ce dernier a un style quelque peu similaire à Wright. Mon collègue Simon Servant a souvent surnommé Beck comme étant un Shane Wright «lite».

Bref, je m’attends à ce que son rappel du CH lui donne un gros boost de confiance pour le reste de la saison. On devrait revoir le Owen Beck menaçant dans les prochains matchs, j’en suis sûr.

Potentiel d’Owen Beck

Nonobstant la période d’adaptation par laquelle Owen Beck passe actuellement, je trouve que l’espoir progresse bien. Il demeure un excellent joueur sur 200 pieds et il s’est montré très dangereux offensivement pendant la majeure partie de la saison jusqu’ici.

Je le vois encore comme un excellent 3e centre capable de venir prendre des minutes dans un top6 à l’occasion. J’aimerais, pour la suite, qu’il prenne un peu en puissance afin de parfaire son explosion sur patin. J’observe quelques améliorations au niveau de la gestion de son explosion, mais sa puissance maximale pourrait être encore bonifiée. C’est tout de même un joueur en qui je vois un futur dans la NHL de manière presque assurée, ce pour quoi il figure au rang #1 dans ma liste des meilleurs espoirs du CH en date de janvier 2023.

À lire également sur TSLH:

Podcasts
& vidéos

17 mai 24

#132. Special Patreon, Catton ou Lindstrom (?) et l'ascension de Beckett Sennecke !

Mat et Pascal répondent à vos questions et traitent de vos sujets ! En prime, on commente l'actualité de la NHL !

17 mai 24

#131. Épisode spécial Loterie du repêchage avec Marty du Podcast La Relève !

Couverture spéciale de la loterie du repêchage NHL avec le TSLH Podcast et Marty du Podcast La Relève !

17 mai 24

#130. Tournoi U18, bilan des espoirs du CH en NCAA et la défensive du CH en 24-25

Dans cet épisode, on reçoit Simon Servant pour discuter du tournoi U18, regroupant de nombreux espoirs pour le repêchage 2024, mais aussi pour 2025 et 2026 ! On enchaîne ensuite avec un bilan rapide des espoirs de la NCAA appartenant aux Canadiens de Montréal. Et ensuite, Mat vous présente sa brigade défensive pour les Canadiens en 2024-2025 !

Nouvelles

Signature 21 mai 2024

Le choix de 6e ronde 2023 des Rangers signe son contrat d’entrée

Dylan Roobroeck
Signature 21 mai 2024

Avalanche du Colorado | Signature d’un gardien de profondeur

Avalanche du Colorado | Signature d’un gardien de profondeur
Transaction NHL 21 mai 2024

Transaction: Ryan McDonagh retourne à Tampa Bay !

Transaction: Ryan McDonagh retourne à Tampa Bay !
Actualité NHL 20 mai 2024

Canadiens : Le rang du choix des Jets est maintenant connu

Canadiens de Montréal
Actualité NHL 20 mai 2024

Bruins de Boston | Un été décisif pour le futur devant le filet?

Bruins de Boston | Un été décisif pour le futur devant le filet?
Actualité NHL 20 mai 2024

Blessures NHL | Le pire se confirme pour Brock Boeser

Blessures NHL | Le pire se confirme pour Brock Boeser
Signature 20 mai 2024

Un des défenseurs les plus productifs de la OHL signe son contrat d’entrée

Rodwin Dionicio
Actualité NHL 19 mai 2024

Lourde perte pour les Canucks en vue du 7ème match

Lourde perte pour les Canucks en vue du 7ème match

Commentaires