Retour à l'accueil

Ethan Gauthier : Ce moment qui a tout changé | EXCLUSIF

Le TSLH Espoirs termine sa série de textes découlant d’une entrevue par visioconférence avec Ethan Gauthier du Phoenix de Sherbrooke. Le troisième volet abordé concerne son début de saison et les coéquipiers élites avec qui l’espoir a évolué.

L’équipe du TSLH Espoirs réalisera cette saison des entrevues avec certains espoirs éligibles au repêchage 2023 de la LNH. Le but principal de ce nouveau projet est de faire connaître la cohorte plus en profondeur en se concentrant également sur le facteur humain. Ainsi, les jeunes hommes derrière les joueurs de hockey seront mis de l’avant, eux qu’on perçoit trop souvent comme de simples produits.

Ce midi, nous publierons un texte et une vidéo sur l’entrevue qui a été réalisée avec Denis Gauthier, le père d’Ethan. Alors, restez à l’affût !

Vous pouvez consulter l’intégrale vidéo de l’entrevue ci-dessous.

Un tournoi qui écarquille les yeux

Avant le repêchage de la LHJMQ en 2021, Ethan Gauthier était reconnu comme un espoir talentueux avec une excellente vision du jeu, de bonnes mains en offensive et un style robuste. C’est d’ailleurs ce qui lui avait permis de sortir au premier rang à Sherbrooke lors de la séance.

Ainsi, je m’étonne de voir que plusieurs observateurs à l’heure actuelle sont surpris par le niveau de talent de l’ailier du Phoenix de Sherbrooke. On dirait que l’année manquée en raison de la pandémie et une autre dans l’ombre de coéquipiers comme Joshua Roy ont fait oublier les habiletés de l’espoir.

Avec sa performance au dernier Hlinka-Gretzky de 6 buts et 1 passe en 5 matchs, le prospect a rappelé à tous que c’était un joueur beaucoup plus polyvalent. Si on ajoute à ça sa fin de saison passée et son présent début de campagne, il y a de quoi être enthousiaste. Néanmoins, c’est réellement cet été que le fils de Denis Gauthier a débloqué.

« Ç’a été le déclic de mes succès que je connais présentement à Sherbrooke. J’ai eu la chance de jouer avec d’excellents joueurs. J’ai partagé une ligne avec (Zach) Benson et (Brayden) Yager. J’ai eu beaucoup d’opportunités (au tournoi) (…) et ça m’a permis d’arriver à Sherbrooke en confiance ».

Ethan Gauthier

De pouvoir avoir un impact conjointement avec deux joueurs élites lui a fait rendre compte que son style va bien au-delà de la robustesse. L’offensive découlant de sa fougue s’agence parfaitement au talent et peut même amener davantage en créant de l’espace ainsi que du chaos chez l’adversaire. Avoir de la polyvalence grâce à son identité est majeur pour le jeune et lui amène une production par le fait même.

Vous pouvez consulter le premier volet de l’entrevue ici.

Tout le monde qui a été questionné par rapport à Ethan Gauthier est d’accord avec ce constat. Le Hlinka-Gretzky a été majeur pour l’attaquant. C’est surtout l’élément confiance qui a été abordé par Kaylen, son frère, et Joshua Roy en entrevue avant le match du mercredi 16 novembre contre les Remparts de Québec. Quant à son père, Denis, ce dernier pousse la chose un peu plus loin.

« Ç’a été majeur! Non seulement, il les (en parlant qu’il a évolué avec Brayden Yager et Zach Benson sur le premier trio) a bien complétés, mais il a été un contributeur à son tiers … Il a commencé le tournoi, il jouait (sur les trios de profondeur), mais chaque match il avançait de un, car il faisait bien ».

Denis Gauthier

Pour l’analyste de RDS, le tournoi Hlinka-Gretzky, en général, est un événement phare pour les organisations en vue du repêchage de fin de saison. Un espoir qui y fait bien est souvent classé haut en début de campagne et ne chute que rarement au long du calendrier.

L’important pour son fils, à ses yeux, est de demeurer dans son style et de travailler sur sa constance. Que ses périodes creuses ne soient pas trop longues et que celles ascendantes soient plus récurrentes.

De par son style polyvalent qui peut le rendre utile dans plusieurs aspects du hockey, c’est certain qu’Ethan Gauthier peut trouver son chemin dans l’estime des recruteurs. Néanmoins, l’espoir doit continuer de travailler. Beaucoup de choses peuvent changer en une saison.

Vous pouvez consulter le deuxième volet de l’entrevue ici.

De nouvelles responsabilités

De la confiance, Ethan Gauthier semble en avoir et ça se traduit très bien sur la glace avec 26 points en 22 matchs, dont 9 buts, au moment d’écrire ses lignes. Avec l’augmentation des responsabilités du jeune dans l’alignement, les obstacles sont nombreux. L’avant affronte maintenant de meilleurs adversaires et doit aussi produire offensivement. Néanmoins, celui qui est âgé de 17 ans est prêt.

« Je savais que mon rôle allait être différent cette année. Avec un an de plus, plus de maturité, j’étais prêt à prendre ces responsabilités. J’ai été placé avec (Joshua Roy) et (Justin Gill) en partant l’année. À partir de là, c’était à moi de faire mon propre chemin. J’ai tout pour connaître du succès ».

Ethan Gauthier

Se comparant à Brady Tkachuk ou à tout le moins l’identifiant comme modèle à maturité, Ethan Gauthier (et son père aussi) se qualifie d’attaquant de puissance avec du talent. L’ailier veut amener de la robustesse, mais aussi des habilités. Avec le Hlinka-Gretzky et son début de saison, le jeune croit qu’il a prouvé que son talent va au-delà de seulement l’aspect physique.

En jouant avec des joueurs élites comme Zach Benson et Brayden Yager, l’espoir a retenu beaucoup d’aspects qui lui serviront toute sa carrière. Outre le fait que ce soient des personnes incroyables, le Québécois souligne que ses coéquipiers avec Équipe Canada sont des travaillants acharnés et des meneurs. Ils montrent l’exemple sur la glace et en dehors de celle-ci.

« D’avoir partagé une ligne avec ces deux gars, je vais m’en rappeler toute ma vie. Benson, ce n’est pas le plus gros, mais c’est un travailleur acharné. J’ai jamais vu ça. (Benson) n’arrête jamais. Ses habilités sont incroyables. (Yager) est incroyable sur 200 pieds ».

Ethan Gauthier

Joshua Roy est parfait pour Montréal

On ne peut pas passer sous silence qu’Ethan Gauthier évolue présentement avec Joshua Roy, un espoir des Canadiens de Montréal. Ce dernier n’était pas nécessairement reconnu comme un hockeyeur sérieux lors de son année de repêchage. Cependant, son coéquipier n’a que des éloges pour lui et il y va d’une montée très impressionnante le concernant.

« (Joshua Roy) est exactement (il met l’accent sur exactement) le genre de Québécois qui peut jouer à Montréal. C’est un gars qui deal avec la pression, les attentes et les médias extrêmement bien. Pour vrai, c’est quasiment impressionnant à quel point (les médias ne le dérangent pas). Il veut jouer sa game, il aime le hockey et il est là pour gagner un championnat avec (Sherbrooke).

Ethan Gauthier

Le jeune homme aborde aussi l’éthique de travail de Joshua Roy. Il soutient que son coéquipier rêve à la LNH, mais que ça ne l’affecte pas présentement. Ce qu’il veut pour le moment est de gagner avec Sherbrooke. L’ailier est conscient du chemin à prendre pour le hockey professionnel et des aspects à améliorer (dont la constance quotidienne dans les pratiques et le rythme de jeu) pour y parvenir, mais chaque chose en son temps. “Ça ne se fait pas du jour au lendemain”, le dit-il si bien.

Malgré un gros été, où Josh a été très occupé par les séries, les tournois et les camps du Tricolore, l’attaquant a soutenu en entrevue d’avant-match du 16 novembre qu’il a planifiée son été en fonction de son horaire. Ça ne l’a pas affecté outre mesure et son début de saison le démontre bien malgré quelques périodes plus difficiles au niveau de l’effort.

« Ça fait beaucoup de hockey dans l’année … Cet été j’ai planifié mon entraînement en conséquence de ça. Je ne me suis pas entraîné comme si je n’avais rien eu d’autres. Ça été différent. C’était pour moi de (gérer) mon énergie et de (gérer) mon augmentation ».

Joshua Roy

Bref, Ethan Gauthier démontre une maturité déconcertante et une capacité évidente à échanger des propos sur son cheminement. Il fait le tout avec humilité et professionnalisme à l’image de son père. Son entourage possède toutes les raisons d’être fier de lui et l’avenir semble brillant pour l’espoir québécois. Nous suivrons sa saison de près au TSLH Espoirs, alors restez à l’affût sur nos publications.

Il est également possible d’écouter une version audio de l’entrevue sur toutes les plateformes de balado disponibles sur la toile.

À lire également sur TSLH

Podcasts
& vidéos

13 janvier 23

#78. Évaluation des espoirs du WJC 2023 par le TSLH Espoirs

Cette semaine, 4 membres du TSLH Espoirs discutent du Championnat mondial junior 2023.

31 décembre 22

#77. Le Forum TSLH: Championnat mondial junior 2023

Pascal et Mat prennent vos questions et jasent du prochain WJC 2023 ! Nos intervenants vous offrent aussi leur prédiction concernant le tournoi.

31 décembre 22

#76. (Partie 1) Analyse des espoirs du CH en ce début de saison

Dans cet épisode, nous vous partageons nos observations sur les espoirs du CH en ce début de saison.

Nouvelles

Transaction NHL 30 janvier 2023

Bo Horvat échangé aux Islanders de New York!

trade-echange transaction
Canadiens Montréal 30 janvier 2023

Nick Suzuki tomberait 3e chez les centres selon Brian Wilde après le repêchage 2023

Nick Suzuki tomberait 3e chez les centres selon Brian Wilde après le repêchage 2023
Canadiens Montréal 30 janvier 2023

Rapport hebdomadaire | Luke Tuch sur une belle séquence, Sean Farrell domine et plus encore…

Rapport hebdomadaire | Luke Tuch sur une belle séquence, Sean Farrell domine et plus encore…
Canadiens Montréal 30 janvier 2023

Banque d’espoirs | Le CH exclu du top10 de Scott Wheeler

Banque d’espoirs | Le CH exclu du top10 de Scott Wheeler
Rumeurs NHL 30 janvier 2023

Un gardien #1 inattendu à Los Angeles ? | Du renfort à la date limite des transactions ?

Un gardien #1 inattendu à Los Angeles ? | Du renfort à la date limite des transactions ?
Rumeurs NHL 29 janvier 2023

Les dernières rumeurs dans la LNH, à cinq semaines de la date limite

Les dernières rumeurs dans la LNH, à cinq semaines de la date limite
Rumeurs NHL 29 janvier 2023

Le dossier de Bo Horvat continue de faire couler beaucoup d’encre | Déjà sept équipes ont signifié leur intérêt

Bo Horvat
Rumeurs NHL 29 janvier 2023

O’reilly avec les Maple Leafs? | Dubas serait très intéressé à deux joueurs des Blues

Maple Leafs

Commentaires