Retour à l'accueil

Cole Eiserman: tout ou rien ! | Profil d’espoir du repêchage 2024

Pour le repêchage 2024, le TSLH Espoirs vous offre du contenu exclusif préparé à la suite de nombreux visionnements d’espoirs. D’ici le repêchage NHL, TSLH vous partagera des profils d’espoirs de la NHL ainsi que ses classements finaux des meilleurs espoirs du repêchage 2024.

Cole Eiserman est définitivement l’espoir qui éveille les discussions les plus enflammés cette année. Il y en a toujours un et clairement, l’Américain a hérité de ce bien triste rôle pour le repêchage 2024. Classé dans le top 3 des espoirs à surveiller pour l’encan 2024 il y a de cela un an, la saison s’est amorcée et la candidature d’Eiserman a perdu rapidement du lustre. Comme si soudainement, on apprenait que Cole Eiserman n’était pas tellement impliqué en défensive. Pourtant, à Shattuck avant son arrivée dans le USNTDP, c’était déjà quelque chose de perceptible. Même constat l’an dernier alors qu’à 16 ans, il dominait avec l’équipe U18. Durant sa saison de repêchage disputée complètement à 17 ans (il aura 18 le 29 août), on se questionne soudainement sur sa capacité à marquer des buts dans la NHL.

Une nullité ?

Or, l’attaquant américain en a inscrit 58 en 57 matchs cette saison. Il détient désormais le record du plus grand nombre de buts (127) dans l’histoire du programme de développement américain. Pourquoi diable en a-t-on contre l’un des plus jeunes espoirs de la cohorte qui, selon des données perceptibles à l’oeil nu, est un marqueur élite ? Parce que c’est difficile de ne pas constater que Cole Eiserman aime marquer des buts. Il adore ça, mais est-ce de l’individualisme pour autant ?

Certains recruteurs voient Cole Eiserman comme une nullité en défensive. D’autres attribuent à l’Américain ce qui lui revient, soit un talent indéniable pour marquer des buts de multiples façons. Alors que d’autres observateurs soulignent qu’il s’agit d’un joueur individualiste et têtu qui ne voudra jamais changer sa façon de jouer. Ça me fait penser au texte sur Trevor Connelly où l’on avouait que les problèmes d’attitude des joueurs provenaient souvent du bouche à oreille. Et qu’on avait tendance à oublier que les jeunes de 17-18 ans ont tendance à prendre de la maturité et à grandir mentalement à travers leur développement.

Qu’en est-il donc de Cole Eiserman, le joueur de hockey ? Car qu’il soit repêché 2e ou 20e, ça ne change rien au profil de ce que peut offrir un tel marqueur que plusieurs projettent comme un contributeur de 35 à 45 buts dans la NHL.

N.DL.R: Peu avant le repêchage, mon collègue Simon St-Laurent vous offrira un profil complet de Cole Eiserman selon sa propre évaluation, un espoir qu’il ne porte pas dans son coeur d’observateur. Soyez à l’affût via le TSLH Espoirs.

PROFIL D’ESPOIRS – REPÊCHAGE 2024

Il faut toujours avoir un joueur polarisant à chaque repêchage et cette saison, c’est Cole Eiserman qui a hérité de ce titre. L’attaquant américain a pourtant connu une saison à la hauteur du talent qu’il montre depuis deux ans. Cependant, on a décidé de déprécier sa candidature pour des éléments de son jeu qui ont déplu. Je dois dire que je ne suis pas en désaccord avec les observations concernant les lacunes d’Eiserman.

En 2e vague

Il est vrai de dire qu’il agit souvent en deuxième vague et qu’il devient efficace lorsque le jeu est installé en zone offensive. Je trouve qu’il n’a pas toujours la créativité pour battre un défenseur en «man-to-man» à part s’il décide de le déborder. Car l’explosion sur patin d’Eiserman est très bonne et il est fort sur ses jambes. Cela lui permet d’exploser en débordement et de bien protéger la rondelle avec ses jambes et son corps.

Ceci étant dit, je trouve que Cole Eiserman voit sa valeur déprécier par ses lacunes, mais on ne semble pas toujours donner de la valeur à ses qualités. Eiserman possède le meilleur tir du repêchage. Il marque de plusieurs façons, que ce soit en tir sur réception ou en terminant son action au filet. Il a récolté plusieurs filets en récupérant des rebonds près du gardien. Son flair pour marquer des buts est tout simplement élite et son positionnement pour être une menace offensive l’est tout autant. À l’image d’Ovechkin, tout le monde croit savoir où se trouve Eiserman sur la patinoire jusqu’à ce que la passe lui soit faite. En effet, il se sort légèrement de sa couverture au bon moment pour ensuite dégainer un tir qui battrait des gardiens de la NHL à ce jour.

Seulement en périphérie ?

Cole Caufield est excellent en périphérie, mais son problème résidait dans son inefficacité à attaquer le centre. Eiserman étant meilleur en périphérie que Caufield, il possède déjà ce flair pour attaquer le centre et le devant du filet. C’est donc pour moi une évidence que son talent pour marquer des buts se transposera aisément dans la NHL. Il possède la force, le tir et le flair offensif pour être dominant. Ses lacunes demeurent bien présentes et son classement diverge selon l’importance qu’on accorde aux lacunes versus celle qu’on accorde à son talent. Et pour moi, les lacunes de Cole Eiserman peuvent se corriger avec l’expérience, la maturité et l’encadrement. Une chose ne s’apprend pas et c’est marquer des buts comme il le fait. C’est un joueur qui peut s’identifier très bien aux meilleurs francs-tireurs de la NHL.

À LIRE SUR LE TSLH ESPOIRS

Podcasts
& vidéos

11 juin 24

#137. Top 32: Liste finale de Mathieu pour le repêchage 2024

Mathieu vous présente ses analyses et ses profils de joueur pour le repêchage 2024 concernant les 32 meilleurs espoirs, à ses yeux.

11 juin 24

#136. TOP32: Liste finale de Pascal pour le repêchage 2024

Dans cet épisode, Pascal vous présente ses 32 meilleurs espoirs pour le repêchage 2024 !

27 mai 24

#135. Mock Draft 2024 (Rangs 11 à 20) et prédiction pour la Coupe Memoriale !

Dans cet épisode, on poursuit notre Mock Draft NHL avec les rangs 11 à 20 et on met la table pour le tournoi de la Coupe Memoriale !

Nouvelles

Actualité NHL 18 juin 2024

Finales de la Coupe Stanley | Quels sont les taux de réussite?

Finales de la Coupe Stanley | Quels sont les taux de réussite?
Actualité NHL 18 juin 2024

Retour à St-Louis pour Brian Elliott

Retour à St-Louis pour Brian Elliott
Actualité NHL 17 juin 2024

Pascal Vincent ne sera pas l’homme de Don Waddell

Pascal Vincent
Signature 17 juin 2024

Prolongation de contrat pour un joueur québécois à Tampa Bay

Gabriel Fortier
Actualité NHL 17 juin 2024

Maple Leafs de Toronto | Près d’une entente avec Tyler Bertuzzi?

Tyler Bertuzzi
Signature 17 juin 2024

Une prolongation de deux saisons pour un choix de 2e ronde des Flyers

Adam Ginning
Rumeur NHL 17 juin 2024

Quatre destinations plausibles pour Patrik Laine

Quatre destinations plausibles pour Patrik Laine
LPHF 17 juin 2024

LPHF | Elaine Chuli s’entend avec Montréal

LPHF | Elaine Chuli s’entend avec Montréal

Commentaires