Retour à l'accueil

Bilan sur les meilleurs espoirs de la Suède | Repêchage 2024

Depuis septembre, je partage des rapports hebdomadaires sur la production offensive des espoirs éligibles au repêchage 2024 de la LNH. Faisant un roulement entre le Canada, les États-Unis, le duo Finlande-Suède, ainsi que la Russie et les autres pays d’Europe, j’ai essayé de vous tenir à jour sur les performances des jeunes aux quatre coins du globe. Maintenant qu’on aborde le dernier droit de la saison, concentrons-nous sur les prospects les plus connus de la Suède.

Pour consulter le contenu sur les espoirs, dont ceux des Canadiens, et tout ce qui entoure le repêchage, je vous conseille de visiter la section TSLH Espoirs, de vous abonner aux différentes plateformes audioà notre chaîne YouTube, d’utiliser la barre de recherche dans le haut de la page et de consulter gratuitement nos TSLH Espoirs : Le Guide. N’oubliez surtout pas le Patreon également !

Ce n’est peut-être pas le plus talentueux cette année, mais Dominik Badinka (3 pts en 28 matchs SHL) est un défenseur droitier jouant régulièrement dans la SHL. Il n’a pas réellement de force élite, mais l’ensemble de son jeu est stable et il peut aspirer à un poste dans la LNH. Son attitude agressive, mêlée avec son gabarit et sa mobilité aide assurément à ce constat. Il doit seulement démontrer d’ici la fin de la saison que sa prise de décision progresse dans le bon sens.

Simon Zether (3 pts en 33 matchs SHL) a tout pour plaire aux recruteurs de la LNH. C’est un attaquant à gros gabarit qui peut être inséré dans n’importe quelles situations et y avoir un impact. Après avoir dominé offensivement la compétition en J20 Nationell, l’espoir a été rappelé dans la SHL avec Rogle pour y être utilisé sporadiquement. Il nous montre qu’il peut évoluer dans cette ligue, mais on ne lui fait pas assez confiance pour qu’il puisse se faire justice. On croise les doigts pour que ses entraîneurs lui donnent un peu plus de latitude.

On peut déplorer la production de Michael Brandsegg-Nygard (15 pts en 35 matchs HockeyAllsvenskan) dans la deuxième division en Suède, mais ce serait le sous-estimer que de dire qu’il ne mérite pas d’éloges. C’est un ailier à haut moteur et responsable en plus d’avoir l’un des meilleurs tirs du repêchage 2024. Il crée beaucoup de choses sur la patinoire en offensive avec son style agressif et intelligent. Il y a définitivement des ailiers avec plus de potentiel, mais peu affiche une certitude aussi solide de jouer dans la LNH.

C’est difficile de pratiquer un style comme Melvin Fernstrom (58 pts en 40 matchs J20 Nationell) dans le hockey mineur suédois. Souvent, les pénalités viennent, alors que ça ne devrait pas être le cas si on compare au hockey nord-américain. Ainsi, le jeune s’est éteint quelque peu en cours de saison pour ce qui est de la robustesse. Néanmoins, sa production n’a jamais été affectée et il a été au sommet des pointeurs tout au long du calendrier. On doit noter que son équipe est excellente, mais il est l’une des raisons principales de ce fait. Sa fiche ne découle pas réellement des autres.

Après un début de saison dans la SHL dans un rôle de profondeur, Oskar Vuollet (45 pts en 34 matchs J20 Nationell) a été renvoyé dans la J20 Nationell pour s’amuser offensivement. C’est en plein ce qui arrive présentement, alors que le jeune fait ce qu’il veut. C’est un attaquant responsable, mais le calibre est inférieur à ce qu’il est capable d’affronter. Ainsi, on voit du « stuff » de junior un peu trop. Personnellement, je n’en fais pas de cas, car je sais qu’il est compétent dans son territoire. Il nous l’a déjà démontré. Un petit tour en Amérique du Nord aurait été la meilleure affaire pour lui à mes yeux.

Liam Danielsson (56 pts en 42 matchs J20 Nationell) et Alexander Zetterberg (49 pts en 37 matchs J20 Nationell) sont deux coéquipiers de Melvin Fernstrom qui ont dominé offensivement toute la saison dans la J20 Nationell. Ça aurait été vraiment intéressant de voir le trio dans la SHL avec Orebro, mais ça n’a pas été possible. Lucas Pettersson (47 pts en 39 matchs J20 Nationell) est aussi un attaquant qui domine dans le junior suédois. C’est un centre responsable qui fait tout bien sur la glace et qui n’a pas nécessairement de particularités nous permettant de dire qu’il pourrait œuvrer sur un top 6.

À lire également sur TSLH Espoirs

Podcasts
& vidéos

17 mai 24

#132. Special Patreon, Catton ou Lindstrom (?) et l'ascension de Beckett Sennecke !

Mat et Pascal répondent à vos questions et traitent de vos sujets ! En prime, on commente l'actualité de la NHL !

17 mai 24

#131. Épisode spécial Loterie du repêchage avec Marty du Podcast La Relève !

Couverture spéciale de la loterie du repêchage NHL avec le TSLH Podcast et Marty du Podcast La Relève !

17 mai 24

#130. Tournoi U18, bilan des espoirs du CH en NCAA et la défensive du CH en 24-25

Dans cet épisode, on reçoit Simon Servant pour discuter du tournoi U18, regroupant de nombreux espoirs pour le repêchage 2024, mais aussi pour 2025 et 2026 ! On enchaîne ensuite avec un bilan rapide des espoirs de la NCAA appartenant aux Canadiens de Montréal. Et ensuite, Mat vous présente sa brigade défensive pour les Canadiens en 2024-2025 !

Nouvelles

Rocket Laval 17 mai 2024

Rocket de Laval | Un premier changement derrière le banc

Rocket de Laval | Un premier changement derrière le banc
Actualité NHL 17 mai 2024

Les Maple Leafs ont déniché leur nouvel entraîneur!

Maple Leafs
Hockey 17 mai 2024

Kurtis MacDermid prolonge son contrat avec les Devils

signature-sign
Actualité NHL 17 mai 2024

Flyers: déjà le départ d’un gardien russe ?

Flyers: déjà le départ d’un gardien russe ?
Canadiens Montréal 17 mai 2024

Jeff Gorton à Columbus: le CH dit non !

Jeff Gorton à Columbus: le CH dit non !
Actualité NHL 17 mai 2024

Combien coûterait le rachat du contrat de Jesperi Kotkaniemi ?

Combien coûterait le rachat du contrat de Jesperi Kotkaniemi ?
Signature 17 mai 2024

Alex Galchenyuk se trouve une nouvelle équipe !

Alex Galchenyuk AHL
Signature 16 mai 2024

Signature: Maxim Tsyplakov a fait son choix et ce n’est pas le CH !

Signature: Maxim Tsyplakov a fait son choix et ce n’est pas le CH !

Commentaires