Retour à l'accueil

Adam Jiricek : Analyse détaillée

Cadet du défenseur des Blue Jackets de Columbus, Adam Jiricek est un joueur en qui je fondais énormément d’espoir en prévision du repêchage 2024. L’ayant vu jouer dans divers tournois internationaux à 16 ans (dans le groupe des moins de 18 ans), je croyais fermement qu’une sélection parmi les cinq premiers élus de cet encan était envisageable. Il ne va sans dire que sa saison ne se déroula pas comme qu’anticipé. Il fut contraint à rater l’intégralité de la 2e moitié de saison suite à une vilaine blessure subie au WJC. Et soyons francs, l’échantillonnage de match qu’il nous aura fourni avant cette blessure n’aura pas été des plus convaincant.

En différents points, il ressemble à son frère David sur la glace. Il a une posture qui est très similaire et opte pour une sélection de jeux offensifs qui s’y apparente. C’est principalement dans sa distribution de rondelle que s’établissent les comparaisons les plus évidentes entre les deux. Adam fait preuve de beaucoup d’audace offensivement et il réalise nombre de ses jeux les plus captivants du côté droit alors qu’il aime se détacher de son couvreur avec un mouvement d’épaules et ensuite descendre bas, le long de la rampe. L’an dernier il parvenait à réaliser des passes transversales à l’intérieur de ces séquences, ce qui était sensiblement une copie carbone de son frère, mais cette saison son taux de succès pour ces jeux n’était pas aussi élevé alors qu’il conservait souvent la rondelle jusque derrière le filet du gardien. En réalisant ces incursions profondes dans le territoire ennemi, la défensive adverse ‘s’effondre’ alors que les joueurs descendent pour protéger l’enclave, cela ouvre considérablement d’espace pour les coéquipiers de Jiricek qui sont stationnés à la ligne bleue (son partenaire à la défense ainsi qu’un attaquant couvrant son départ). Même si ces jeux n’ont pas offert grand résultats concrets cette saison, je crois qu’utiliser adéquatement, son audace en ces situations pourrait rapporter des dividendes dans l’avenir.

Outre que cela, Jiricek démontre aussi des flashs très intéressants alors qu’il a un penchant dans son jeu à effectuer des passes transversales à un joueur se situant à l’embouchure du filet. Pour un défenseur, ce sont des passes difficiles à réaliser, mais si elles connectent, elles deviennent très dangereuses. Ce que Jiricek fait de bien, c’est qu’il n’établit jamais de contact visuel avec la cible visée, ce qui amène un gros aspect de tromperie et d’imprévisibilité à sa distribution de rondelle.

Son arsenal offensif se voit toutefois amenuiser dû à la faiblesse de son lancer. C’est dommage, car j’aime le positionnement qui précède ses tirs lors des avantages numériques. Jiricek sait comment se placer dans des positions avantageuses, comme à l’intérieur du cercle gauche pour utiliser son tir sur réception. Le problème est qu’il n’a pas la puissance pour battre les gardiens. Ses tirs des poignets en provenance de la ligne bleue se voient rarement menaçants eux aussi.

Ce qui me dérange le plus avec son tir est la façon dont il les ‘setup’. J’avais fait mention d’une certaine imprévisibilité avec sa distribution de rondelle, et bien c’est tout le contraire lorsqu’il est question de son tir.

On en voit un bon exemple ici

Jiricek a tout le centre de la zone offensive à sa disposition, ainsi qu’une option sur le flanc gauche.

Il privilégiera le tir sur cette séquence, mais pour être confortable, il doit pivoter les hanches vers la bande, laissant le temps à la couverture défensive de s’ajuster. Il devient aussi prévisible pour le gardien et il vient lui-même d’éliminer l’option de passe à sa gauche.

De plus en plus, j’observe chez les espoirs certaines particularités où, ils vont maitriser une sous-catégorie d’une habilité à un haut niveau, mais vont présenter des lacunes vitales pour cette même habilité. Cela se présente souvent chez le patin des joueurs. Jiricek n’échappe pas à cette anomalie.

En ce qui me concerne, le défenseur droitier possède de très bons ‘Edge Work’. Il parvient à utiliser l’intérieur ou l’extérieur de ses lames de patins avec précision pour se détacher de la pression d’un adversaire. J’ai également apprécié quelques séquences où, tentant de barrer la route à un adversaire qui cherchait à le contourner, Jiricek poursuivait de pousser avec son patin arrière pour maintenir un bon ‘Gap-Control’ avec son rival.

Par contre, bien que tape l’œil, on ne doit pas laisser cela nous distraire des aspects plus importants dans le patin chez un défenseur, qui ne sont malheureusement pas atteints dans le cas de Jiricek. 

C’est particulièrement lorsqu’il est appelé à pivoter à ligne bleue offensive qu’on observe des lacunes inquiétantes chez Jiricek. Non seulement ses pivots sont plutôt lents, mais les enjambées qui s’en suivent manquent beaucoup de puissance, ce qui fait en sorte qu’un attaquant adverse peut rapidement se créer une séparation avec lui. Ses foulées sont beaucoup trop courtes, alors que l’on observe aucune extension à la hanche dans ses poussées, n’impliquant pas les muscles du complexe fessier.

J’ai tout de même certains espoirs qu’il parviendra à corriger ce dernier point dans une certaine mesure, car, pour le moment, Jiricek est très vert physiquement. Du haut de ses 6’2, il ne fait présentement que 168 lbs.

L’une des raisons qui me retient de trop descendre Jiricek est que j’aime beaucoup l’intensité avec laquelle il joue. Une connaissance personnelle à moi a évolué en Tchéquie lors de la saison 2021-2022 et je me souviens d’une discussion que j’avais eue avec lui à l’été à propos de David Jiricek. Il m’avait mentionné qu’à chaque fois qu’il l’affrontait, David, à peine âgé de 18 ans, lui courrait après sur la patinoire pour, je le cite ‘’lui arracher la tête’’. Il était fortement impressionné du niveau de compétition du jeune défenseur, et pour votre information, ladite personne n’est pas un petit client non plus ! On parle d’un joueur dans les 6’2 et qui se tire très bien d’affaire lorsqu’il jette les gants.

Ça prend un ADN bien particulier pour aborder chaque match comme si c’était une véritable guerre de tranchées et jouer avec une telle agression pour intimider et faire payer le prix à ses adversaires. Adam est taillé du même tissu que son frère, il aime frapper et jouer physique.

Il présente une hargne bien particulière et aborde chaque confrontation physique comme si la défaite n’était simplement pas envisageable. Lorsqu’il évolue avec son groupe d’âge, on l’a vu distribué de très percutantes mises en échec au centre de la patinoire.

Même s’il n’est pour ne pas atteindre le potentiel que je voyais en lui l’an dernier, je regarde les nécessités chez un défenseur et je crois que Jiricek offre quand même beaucoup de substance en remportant ses batailles pour la rondelle et en nettoyant le devant de son filet lorsqu’un adversaire s’y aventure.

Par contre, j’aurais de la difficulté à le sélectionner haut au repêchage si je ne possédais pas un autre choix, plus haut. C’est ce qui rend son classement si difficile. En début de saison, j’avais écrit un article sur des classements de joueurs des deux derniers repêchages que je regrette et lorsque je regarde les thématiques qui en émergent, elles cadrent toutes à Jiricek…

  • Un joueur en qui je voue un certain biais favorable d’ancrage dû à son jeu la saison dernière.
  • Un joueur chez qui la production offensive ne semble pas représentative des flashs que l’on observe à priori.
  • Et le plus important, un joueur dont la projection physique demeure très incertaine.

Par le passé, je classais les joueurs présentant ce type de profil (faible Indice de Masse Corporelle et date de naissance vers la fin de l’été, indiquant que le joueur est l’un des jeunes de sa cuvée) de manière très agressive, croyant que lorsqu’ils auront rattrapé leurs paires sur le plan du développement physique, ils allaient atteindre un niveau encore supérieur.

Cela dit, lorsque je regarde mes erreurs du passé, beaucoup de celles-ci concernent des joueurs qui, au final, n’auront jamais été en mesure de progresser physiquement et que leurs faiblesses dans leur jeu ne virent aucune amélioration. Pour travailler dans le domaine de la Kinésiologie, je suis bien positionné pour constater qu’il est naïf de croire que de faire des progrès notables dans le département physique est à la portée de mains de tous et chacun.

Analyse vidéo :

Podcasts
& vidéos

06 juillet 24

#143. Draft Recap, analyse des choix du CH et marché des joueurs autonomes

Dans ce dernier podcast de la saison, Mat et Pascal vous parlent de tous les choix du CH après les avoir analysé dans les derniers jours. On revient sur les bons coups et les moins bons coups du repêchage en général ainsi que sur la journée des agents libres dans la NHL !

06 juillet 24

#142. Repêchage 2024 LIVE

Pour réentendre notre podcast en direct pour la tenue du repêchage 2024 dans la NHL, c'est ici !

25 juin 24

#141. Repêchage 2024: Top 32 détaillé de Simon Servant !

Dans cet épisode, Simon Servant vous offre ses analyses détaillées de son top 32 des meilleurs espoirs pour le repêchage 2024.

Nouvelles

Actualité NHL 11 juillet 2024

Des rumeurs évoquent une transaction impliquant Filip Mesar

Des rumeurs évoquent une transaction impliquant Filip Mesar
Actualité NHL 11 juillet 2024

J.J. Moser s’entend avec le Lightning de Tampa Bay

J.J. Moser s’entend avec le Lightning de Tampa Bay
Actualité NHL 11 juillet 2024

Un des meilleurs espoirs des Islanders tourne le dos à l’organisation !

Un des meilleurs espoirs des Islanders tourne le dos à l’organisation !
Actualité NHL 11 juillet 2024

Rutger McGroarty: sa cote baisse même ailleurs que chez les Jets !

Rutger McGroarty: sa cote baisse même ailleurs que chez les Jets !
Actualité NHL 10 juillet 2024

Une quatrième équipe dans la division Centrale pour Ryan Suter!

Une quatrième équipe dans la division Centrale pour Ryan Suter!
Hockey 09 juillet 2024

Rocket de Laval | Alex Beaucage s’ajoute au groupe d’attaquants

Rocket de Laval | Alex Beaucage s’ajoute au groupe d’attaquants
Actualité NHL 09 juillet 2024

Les Panthers prennent une chance avec Adam Boqvist

Les Panthers prennent une chance avec Adam Boqvist
Actualité NHL 09 juillet 2024

Konsta Helenius | Le plus récent projet des Sabres de Buffalo

Konsta Helenius | Le plus récent projet des Sabres de Buffalo

Commentaires