Retour à l'accueil

Rocket de Laval | Bulletin du quart de saison

Le club-école du Canadien de Montréal a franchi l’étape du quart de saison. La troupe de Jean-François Houle présente actuellement une fiche de 7-11-3, bon pour l’avant-dernier rang de la division Nord et le 27e rang du classement général de la LAH (sur 32 formations). Dans ce présent texte, j’évaluerai le rendement de chacun des membres de l’équipe jusqu’à présent.

Les attaquants

  • Anthony Richard: A
  • Xavier Simoneau: A-
  • Peter Abbandonato: A-
  • Brandon Gignac: B
  • Alex Belzile: B-
  • Danick Martel: B-
  • Jesse Ylonen: B-
  • Rem Pitlick: B-
  • Lucas Condotta: B-
  • Rafaël Harvey-Pinard: B-
  • Gabriel Bourque: B-
  • Joël Teasdale: C+
  • Jan Mysak: C+
  • Mitchell Stephens: D

Non-évalué: Nate Schnarr.

Les défenseurs

  • Justin Barron: B+
  • Otto Leskinen: B
  • Mattias Norlinder: B
  • Tory Dello: B
  • Corey Schueneman: B-
  • Madison Bowey: B-

Non-évalué: Nicolas Beaudin, William Trudeau.

———————————————————–

Anthony Richard

13 buts, 7 passes en 21 matchs, -2.

Richard connaît un solide début de saison avec le Rocket. Il pointe au deuxième rang des buteurs de la LAH avec 13 filets en 21 matchs. Il est actuellement le plus méritant pour un rappel avec le grand club. Il démontre une attitude exemplaire face à ses succès individuels au sein d’une équipe qui éprouve des difficultés à remporter des matchs.

Xavier Simoneau

4 buts, 12 passes en 20 matchs, -2.

L’attaquant de 5 pi 6 est à égalité au quatrième rang des pointeurs des recrues de la LAH avec 16 points en 20 matchs. Lorsqu’il est sur la glace, il provoque toujours quelque chose: il produit, il dérange, il engendre des pénalités à l’équipe adverse, il défend ses coéquipiers… Simoneau est un « fit » parfait dans la culture qu’on désire implanter dans l’organisation du Canadien de Montréal. Si on croyait que sa taille allait lui nuire au hockey professionnel, force est d’admettre que son style de jeu s’est particulièrement bien transposé.

Peter Abbandonato

4 buts, 8 passes en 15 matchs, +1.

L’attaquant progresse bien et démontre une belle constance dans son jeu cette saison. Il a gravi les échelons un à un depuis le début de la campagne. Son jeu est intelligent et efficace. Il mérite une des meilleures notes à l’attaque, assurément!

Brandon Gignac

3 buts, 7 passes en 20 matchs, -4.

Le choix de 3e ronde des Devils du New Jersey en 2016 ne connaît certainement pas le début de saison espéré. Gignac génère toutefois beaucoup de chances de marquer depuis quelques matchs et son éthique de travail sera éventuellement récompensée. Il amène de l’énergie au groupe, sur la glace et à l’extérieure de celle-ci. Il a d’ailleurs signé un pacte de 2 ans avec le Rocket l’été dernier, chose plutôt rare dans la LAH, où on tend à offrir des contrats d’un an seulement.

Alex Belzile

1 but, 3 passes en 11 matchs, +/- 0.

Le nouveau capitaine du Rocket a été ralenti par une blessure lors de ces derniers matchs et son retour avec l’équipe est imminent. Belzile est un joueur de caractère, très respecté par ses coéquipiers. On a pu le voir au sein du premier trio autant que dans un rôle offensif plus secondaire. Son apport va bien au-delà des points. Son retour au jeu sera important pour le groupe.

Danick Martel

2 buts, 6 passes en 18 matchs, -4.

On a pu sentir un Danick Martel bouillant dans le vestiaire à plusieurs reprises cette saison après la défaite de son équipe. Le vétéran doit par moment sauter son tour en raison des nombreux effectifs en santé chez le Rocket. Il a démontré beaucoup de caractère aux moments où il réintégrait l’alignement.

Jesse Ylonen

4 buts, 12 passes en 21 matchs, -4.

L’ailier tend à me décevoir un peu en ce début de saison. Il présente des habiletés au-dessus de la moyenne de la LAH mais ne parvient pas à avoir un impact franc soir après soir. J’aimerais voir plus d’acharnement et d’émotion dans son jeu. Il n’est pas le candidat qui mériterait le plus un rappel avec le grand club au terme de ce quart de saison.

Rem Pitlick

1 but, 5 passes en 9 matchs, -3.

L’attaquant sera possiblement celui qui voyagera le plus entre Laval et Montréal cette saison. Il compte 6 points en 9 matchs avec le Rocket jusqu’ici. Il n’a pas l’impact escompté offensivement au sein d’un groupe qui en aurait bien besoin.

Lucas Condotta

4 buts, 1 passe en 21 matchs, -2.

Condotta occupe un rôle de soutien au niveau du « bottom 6 ». Son rendement est correct, il a évolué principalement avec la recrue Jan Mysak (différentiel de -7). Lucas Condotta avait été particulièrement efficace aux côtés de Nate Schnarr et de Gabriel Bourque en début de saison dans un trio qui avait été qualifié de « shutdown » par Jean-François Houle.

Rafaël Harvey-Pinard

7 buts, 5 passes en 21 matchs, -5.

Je m’attends à plus de RHP, tant au niveau des points que de l’implication en zone défensive. Il présente un des pires différentiels de son équipe avec -5. L’an dernier, il avait connu un lent départ offensivement pour terminer avec une récolte de 56 points en 69 matchs avec un différentiel de +29. Pour l’instant, RHP n’a pas été délogé des deux premières unités d’attaque, contrairement à son coéquipier Ylonen qui a été rétrogradé sur le troisième trio depuis 4 matchs.

Gabriel Bourque

6 buts, 1 passe en 18 matchs, -1.

La contribution offensive de Bourque est assez surprenante en ce début de saison avec 6 filets en 18 matchs. L’an dernier, il en avait marqué 11 en 67 matchs. Le vétéran demeure un joueur de soutien et sa contribution offensive est un « plus ».

Joël Teasdale

2 passes en 10 matchs, -7.

Teasdale n’a disputé que 10 matchs jusqu’à présent cette saison. Son différentiel de -7 explique sa note plutôt basse. Il demeure un jeune vétéran important pour l’équipe. J’ai beaucoup aimé sa réaction lorsqu’il a jeté les gants pour défendre son coéquipier Xavier Simoneau, victime d’une violente mise en échec. Teasdale doit être meilleur, surtout défensivement.

Jan Mysak

2 buts, 1 passe en 19 matchs, -7.

Jan Mysak présente également des difficultés à défendre avec un différentiel de -7. Sa progression est « correcte » selon son entraîneur-chef, qui a mentionné faire beaucoup de vidéo avec son jeune joueur. Mysak a connu de bons matchs dernièrement, surtout au chapitre des mises aux jeux, la patience est de mise dans son cas.

Mitchell Stephens

1 but, 4 passes en 17 matchs, +5.

Ma plus grande déception jusqu’à présent. Le Rocket a perdu plusieurs vétérans lors de l’entre-saison et Stephens devait faire partie de la solution pour combler un besoin d’expérience. En 17 matchs, c’est 23 minutes de pénalités au total. Précisons que Stephens fait preuve d’indiscipline et qu’il a souvent mis son équipe dans l’embarras avec ses pénalités. Il ne faut pas se laisser berner par son différentiel de +5, Stephens doit démontrer davantage de leadership et de discipline.

Justin Barron

6 buts, 6 passes en 21 matchs, -4.

Justin Barron progresse. Il joue de grosses minutes sur la première paire défensive. C’est exactement là qu’on désire le voir. Sa prise de décision demeure parfois hésitante en défensive, son niveau de confiance tend à paraître beaucoup dans son jeu. Offensivement, il gagne à jouer intelligemment plutôt qu’en puissance. Il tend à rater le filet souvent lorsqu’il mise sur la puissance de son tir. Lorsqu’il se concentre à simplement diriger des rondelles au filet, de belles choses se produisent.

Otto Leskinen

1 buts, 6 passes en 19 matchs, +1.

Leskinen fait le travail actuellement. Il démontre une belle confiance avec la rondelle dernièrement. Un peu comme l’ensemble de la brigade défensive, il doit jouer plus serrer.

Mattias Norlinder

5 passes en 18 matchs, -3.

Norlinder présente de bon « flash » offensivement. Il a de l’aplomb en possession de rondelle. Ça se gâte un peu dans sa zone, comme l’ensemble de la brigade défensive. Malheureusement pour lui, il y a plusieurs défenseurs du même style chez le Rocket.

Tory Dello

1 but, 4 passes en 14 matchs, +5.

Dello est un défenseur défensif efficace, surtout en désavantage numérique. L’organisation semble vouloir miser sur le développement des jeunes défenseurs, Dello doit donc sauter son tour fréquemment. Les lacunes en désavantages numériques ont couté plusieurs matchs au Rocket jusqu’à présent… à voir si Dello sera davantage utilisé dans ses forces.

Corey Schueneman

3 buts, 5 passes en 16 matchs, -3.

Je m’attendais à plus de contribution et de stabilité de la part de Schueneman. Heureusement, la saison est jeune.

Madison Bowey

1 but, 5 passes en 19 matchs, +1.

Même constat que pour son coéquipier Schueneman, Madison Bowey doit en donner plus. Il s’est rendu coupable de plusieurs revirements lors du dernier match à la Place Bell le 23 novembre dernier. En tant que vétéran, si la constance n’est pas là, difficile de pouvoir miser sur une brigade défensive fiable.

Cayden Primeau

4 victoires, 6 défaites. Moyenne de but accordée à 3.53, % efficacité à 0.893.

Primeau connaît des difficultés jusqu’à présent cette saison. Sa confiance semble plus facilement ébranlée. Le manque de cohésion en défensive n’aide certainement pas son travail mais il se doit de revenir à la base: faire le premier arrêt. Il est trop tôt pour s’inquiéter au sujet de Cayden Primeau, qui n’a pas encore joué 100 matchs en carrière dans la LAH jusqu’à présent.

Kevin Poulin

3 victoires, 5 défaites. Moyenne de but accordée à 3.37, % efficacité à 0.888.

Poulin a été étincelant lors de la dernière victoire de son équipe en prolongation. Le portier ne démontre pas la même prestance que l’an dernier mais garde une bonne attitude malgré tout. En mêlée de presse, Poulin indiquait qu’un gardien nécessitait une chimie et une bonne communication avec ses défenseurs. On peut penser que cette chimie tarde à s’installer chez le Rocket pour l’instant.

En conclusion

Plusieurs joueurs doivent en donner plus chez le Rocket actuellement. Le désavantage numérique doit absolument être meilleur. La cohésion et la constance doivent être au rendez-vous. Tout le monde est imputable, il s’agit de résultats d’équipe. L’unité de corps qui règne dans le vestiaire permettra à cette équipe de connaître de meilleures séquences cette saison, j’en suis certaine!

Podcasts
& vidéos

31 janvier 23

#79. Analyse des espoirs des Canadiens de Montréal (Partie 2)

Voici la deuxième partie de nos analyses des espoirs du CH en cette saison 2022-2023.

13 janvier 23

#78. Évaluation des espoirs du WJC 2023 par le TSLH Espoirs

Cette semaine, 4 membres du TSLH Espoirs discutent du Championnat mondial junior 2023.

31 décembre 22

#77. Le Forum TSLH: Championnat mondial junior 2023

Pascal et Mat prennent vos questions et jasent du prochain WJC 2023 ! Nos intervenants vous offrent aussi leur prédiction concernant le tournoi.

Nouvelles

Canadiens Montréal 01 février 2023

Performances du «Rocket» de Montréal: crédit à Jean-François Houle

Performances du «Rocket» de Montréal: crédit à Jean-François Houle
Blessure 31 janvier 2023

Rocket de Laval | Mise à jour des blessures

Rocket de Laval | Mise à jour des blessures
Hockey 25 janvier 2023

Rocket de Laval | Bilan de mi-saison

Rocket Laval
Canadiens Montréal 16 janvier 2023

Anthony Richard | « Jonathan Drouin m’a beaucoup aidé »

Anthony Richard | « Jonathan Drouin m’a beaucoup aidé »
AHL 14 janvier 2023

Kevin Poulin brille dans une victoire de 6 à 2 du Rocket de Laval

Kevin Poulin brille dans une victoire de 6 à 2 du Rocket de Laval
Actualité NHL 10 janvier 2023

Le Rocket de Laval a du renfort

Le Rocket de Laval a du renfort
Rocket Laval 07 janvier 2023

Rocket de Laval | Mise à jour des blessés

Rocket de Laval | Mise à jour des blessés
Rocket Laval 07 janvier 2023

Rocket | Deux facteurs qui expliquent les récents succès du club

Rocket Laval

Commentaires

Laisser un commentaire