Retour à l'accueil

Top 10 | Les meilleurs espoirs de la LHJMQ pour le repêchage 2022

Les séries sont en cours dans le circuit Courteau. À ce stade, mes visionnements d’espoirs dans la LHJMQ ne me serviront qu’à comparer avec les joueurs d’ailleurs pour l’aboutissement de ma liste finale. À même la ligue junior du Québec, mon classement risque de demeurer le même malgré les séries. C’est pourquoi j’ai décidé de vous offrir mon top 10 avant la conclusion des séries.

  • Crédit photo: Trevor MacMillan (LHJMQ)

Dans notre section TSLH Espoirs, retrouvez tout notre contenu repêchage ainsi que nos rapports de progression pour les espoirs du CH.

Une cohorte sans trop d’éclat

La cohorte 2022 dans la LHJMQ n’a rien de «flashy» je dirais. Le talent élite y est absent cette saison. L’an dernier, des gars comme Xavier Bourgault, Zachary Bolduc et Zachary L’Heureux se présentaient fréquemment dans les top32 des divers observateurs.

Bien que la cohorte 2022 n’ait pas vraiment de talent élite, elle demeure tout de même intéressante surtout au niveau des défenseurs. Vous remarquerez que dans mon classement du circuit Courteau, 50% des joueurs évoluent à la position de défenseurs. On constate deux beaux projets également à l’intérieur du lot d’espoirs de la LHJMQ. J’ai d’ailleurs travaillé sur un texte pour vous différencier les deux géants défenseurs en Maveric Lamoureux et en Noah Warren.

Top 10 des meilleurs espoirs de la LHJMQ

Allons-y maintenant avec les 10 meilleurs produits sortant de la LHJMQ pour le repêchage 2022. À noter que l’élaboration de cette liste est subjective puisque j’offre ma propre opinion basée sur mes visionnements. Je n’ai pas la prétention d’avoir vu tous les joueurs du circuit Courteau. Pour les fins de l’exercice, j’ai omis de mettre les joueurs que l’on dit «double overagers». Ainsi, Theo Rochette et Miguel Tourigny ne font pas partie de la liste. J’y reviendrai à la fin.

En version podcast

1. Nathan Gaucher (C)

C’est sans surprise que l’on retrouve le joueur de centre des Remparts au premier rang. Il est le meilleur espoir de la LHJMQ à mes yeux. C’est un joueur qui peut se rendre utile même en ne mettant pas de points sur la feuille. Je le vois devenir un très bon 3e centre dans la NHL avec le potentiel de graduer vers le statut de 2e centre. Je prends Gaucher n’importe quand à la fin de la 1ere ronde. S’il glisse tard dans la 2e ronde, l’équipe qui le prendra se frottera les mains assurément.

Repêchage 2022 | Nathan Gaucher sait se rendre utile de plusieurs façons

2. Noah Warren (DD)

Au début de la saison, j’ai été saisi par les performances de Warren. Fin patineur fluide et mobile pour un gars de 6’5, 214 livres, l’arrière des Olympiques m’a plu tout au long de l’année. Il a été assez stable. Ce qu’on a vu de Warren est ce qu’il va te donner pas mal tout le temps. Il est physique, efficace pour contrer l’adversaire et est sécuritaire dans ses relances. Je pense qu’on n’a pas encore exploré son potentiel offensif et c’est ce qui m’intrigue chez lui. Un excellent choix de 2e tour à mes yeux. Par contre, je ne serais pas surpris de le voir sortir en 3e.

Noah Warren, le train de la LHJMQ | Profil d’espoir du repêchage 2022
Repêchage 2022 | Comparatif de deux projets en défense dans la LHJMQ

3. Tristan Luneau (DD)

Le défenseur des Olympiques m’a un peu déçu cette saison, mais je pense que j’avais de grosses attentes à son égard. J’ai bien aimé sa saison 2020-2021, mais cette année, son manque de progression m’a un peu tanné. Je pense qu’il y a un potentiel offensif important qui se cache dans Luneau, mais il a peu donné signe de vie. À 6’2, il joue petit. Il est cependant très bon en relance, possède un bon tir et une belle vision. Tout est bien, mais rien ne semble excellent. Il peut grandement sortir au 1er tour, mais j’attendrais pour ma part au 2e.

Tristan Luneau glisse dans les classements en vue du repêchage 2022

4. Maveric Lamoureux (DD)

En toute franchise, j’ai passé près de mettre Lamoureux en avant de Luneau. Je pense que le défenseur des Voltigeurs peut avoir une chaise dans la NHL comme «shutdown defense» tout comme Warren. Pour Luneau, sa chaise demeure abstraite considérant qu’il ne se démarque de façon élite dans rien en particulier. Par contre, l’aspect décisionnel de Lamoureux m’a convaincu de le garder au 4e rang. Il n’est pas mauvais en relance, bien que très prévisible. Il excelle pour contrer l’adversaire en contre-attaque et pour fermer le centre. Lamoureux est méchant envers l’adversaire. Un peu «à la Chara» par moment. Je ne tomberais pas de ma chaise si Lamoureux sort au 1er tour, mais pour moi, c’est un choix de 2e.

Maveric Lamoureux, le géant de la LHJMQ | Profil d’espoir du repêchage 2022
Repêchage 2022 | Comparatif de deux projets en défense dans la LHJMQ

5. Jordan Dumais (AD)

Comment un marqueur de 109 points à 17-18 ans peut-il être 5e meilleur espoir de la LHJMQ ? Jordan Dumais est un cas polarisant dont j’ai parlé souvent sur le TSLH Espoirs. Il possède une belle intelligence sur la patinoire, sait cibler les endroits où il pourra marquer et travaille bien en fond de zone. Par contre, en début d’année, je voyais plus d’acharnement sur cet aspect. On dirait que plus les points s’enchaînaient, plus c’était l’objectif de Dumais. Il récolte les points, mais un joueur de sa taille avec un patin ordinaire se transpose mal en NHL habituellement. Pour de nombreuses raisons expliquées dans un récent texte, je prendrais Dumais quelque part entre le milieu de la 2e et de la 3e ronde.

Démystifions Jordan Dumais, meilleur marqueur de 17 ans dans la LHJMQ

6. David Spacek (DD)

Autre défenseur droitier issu de la LHJMQ. Spacek en est à sa 2e année d’éligibilité. Il a fait le saut de la Tchéquie pour rejoindre la LHJMQ dans le but d’améliorer ses chances d’être repêché. Je crois qu’il a réussi son pari pour être franc. De tous les défenseurs nommés jusqu’ici, je pense que le meilleur tir revient à Spacek. Il anticipe très bien le jeu et a su avoir un impact dans une formation de qualité comme le Phoenix de Sherbrooke. Un choix fort appréciable dès la 4e ronde.

David Spacek | Profil d’espoir du repêchage 2022

7. Jeremy Langlois (DG)

L’année de la COVID lui a fait mal comme pour tous les joueurs, mais c’est fascinant de voir l’apport offensif de Langlois cette année. Il joue au sein du pire club du circuit Courteau et pourtant, il a un impact avec ses performances. 13 buts pour un total de 47 points en 60 matchs cette année pour le défenseur de 18 ans. C’est un gars très mobile sur la ligne bleue. Niveau patin avant, il n’est pas le plus explosif, mais sa vitesse moyenne demeure acceptable. Dans sa technique de patin, il me fait penser à Conor Geekie. Son manque d’anticipation en sortie de zone peut coûter cher. Par contre, difficile de relancer l’attaque ou de se démarquer défensivement aussi chez les Eagles cette année. Je prendrais Langlois à partir de la 3e ronde si ce n’était que de moi.

8. Antonin Verreault (AG)

Un joueur complémentaire qui peut s’adapter à n’importe qui sur son trio. C’est un peu ça, Antonin Verreault. Par contre, pour son petit gabarit, il n’y a rien d’élite ou d’excellent dans son jeu. C’est un bon joueur de hockey qui a une utilité clé dans un alignement. Pour une transition NHL, j’ai plus de doutes. C’est un bon travaillant qui possède une belle vision du jeu. Contre les Remparts, je l’ai souvent vu avoir de la difficulté à déborder le 5e ou le 6e défenseur de l’équipe. Ça m’a dérangé un peu je dirais. À la fin de la saison, il jonglait plus avec la rondelle et était moins agressif dans ses contre-attaques. Sa perte de confiance possible peut-elle être liée à un stress au sujet du repêchage ? Je le vois tout de même sortir à la mi-repêchage, soit autour de la 4e-5e ronde.

Antonin Verreault | Profil d’espoir du repêchage 2022

9. Maxim Barbashev (AG)

Simon Servant m’a parlé de Yoan Loshing chez les Wildcats. Pas détesté son profil, mais en regardant Barbashev, je me suis dit que ce dernier était plus facile à projeter chez les professionnels que le jeune Loshing. Il faudra par contre qu’il améliore son explosion sur patin. Il déploie beaucoup d’énergie pour le peu d’explosion. La force de Barbashev réside dans son efficacité à marquer là où les buts se comptent dans la NHL. Il est constamment dans les zones payantes à prendre des tirs et récupérer des rebonds. Je le vois sortir après la 5e ronde par contre. Beaucoup de peaufinage à faire dans son jeu.

10. Markus Vidicek (C)

Pour clore mon top10, j’ai ratissé large pour trouver le candidat final. Alex Blais, Yoan Loshing et Samuel Savoie n’ont finalement pas passé la coupure. Bien que sa progression soit plutôt moyenne depuis l’an dernier, Vidicek demeure efficace sur la patinoire. C’est un joueur comme Verreault qui sera bon peu importe qui joue avec lui. Il demeurera bon, mais jamais excellent. C’est un homme à tout faire qui ne risque pas de transitionner vers le hockey professionnel au centre en raison de son gabarit (5’10, 154 livres). Sa polyvalence lui permet d’être ce fameux couteau suisse dont une équipe junior a besoin. Pour le repêchage, je ne le vois pas sortir avant la 5e ronde.

Markus Vidicek, la production viendra | Rapport d’observation

HM: Rochette et Tourigny

Theo Rochette et Miguel Tourigny sont deux excellents joueurs qui pourraient sortir au repêchage malgré leur âge. Récemment, on apprenait que le CH serait intéressé à repêcher Tourigny. Le petit défenseur est hyper explosif, très tannant sur la patinoire et excelle sur le plan offensif. J’ai toutefois des bémols au sujet de son attitude sur la glace, notamment ses réactions après de mauvais jeux de ses coéquipiers.

Quant à Rochette, il fut libéré de son camp avec les Leafs avec comme mention d’améliorer son jeu physique. Les Leafs lui ont mentionné qu’il a le talent et l’intelligence, mais que le physique l’empêchera d’aspirer à une carrière en NHL. J’ai constaté une progression à ce niveau dans son cas et il se pourrait que des équipes choisissent de prendre un choix au repêchage pour l’avoir.

Évidemment, tout est une question d’intérêt. Si aucune équipe n’est intéressée à repêcher des gars de même, pourquoi perdre un choix au repêchage quand on peut inviter l’espoir au camp par après ? J’en parlais d’ailleurs dans un texte sur Theo Rochette:

Repêchage 2022 | Theo Rochette mérite sa chance

Tableau récapitulatif:

Podcasts
& vidéos

27 juin 22

#63. Top 64 final de Pascal pour le repêchage LNH 2022

Dans cette vidéo, Pascal du TSLH Espoirs vous présente son top64 final détaillé en plus de 13 mentions honorables. Sur le site de Toutsurlehockey.com, le top64 de Pascal sera disponible à l'écrit.

27 juin 22

#62. Top 32 final (Mathieu) | Les meilleurs espoirs du repêchage 2022

Dans cette vidéo, Mathieu du TSLH Espoirs vous présente son top32 final détaillé. Sur le site de Toutsurlehockey.com, le top50 de Mathieu sera disponible à l'écrit.

18 juin 22

#61. Top 32 final de Simon Servant du TSLH Espoirs

Dans cet épisode, Simon Servant, intervenant du TSLH Espoirs, nous présente son top 32 pour le repêchage 2022. Consultez la version vidéo avec des séquences de jeu via sa chaîne Youtube juste ici: https://www.youtube.com/c/SimonServant

Nouvelles

Repêchage 27 juin 2022

Un futur prometteur chez le Wild du Minnesota | Stratégie au repêchage

Un futur prometteur chez le Wild du Minnesota | Stratégie au repêchage
Repêchage 27 juin 2022

Viser la sécurité avant tout chez les Blues de Saint-Louis | Stratégie au repêchage

Viser la sécurité avant tout chez les Blues de Saint-Louis | Stratégie au repêchage
Repêchage 26 juin 2022

La croisée de chemin chez les Penguins de Pittsburgh | Stratégie au repêchage

La croisée de chemin chez les Penguins de Pittsburgh | Stratégie au repêchage
Repêchage 26 juin 2022

Se maintenir au sommet chez les Capitals de Washington | Stratégie au repêchage

Ivan Miroshnichenko
Repêchage 25 juin 2022

Ce n’est que le début chez les Kings de Los Angeles | Stratégie au repêchage

Ce n’est que le début chez les Kings de Los Angeles | Stratégie au repêchage
Repêchage 25 juin 2022

Quelle est la suite chez les Stars de Dallas ? | Stratégie au repêchage

Owen Pickering - TSLH Espoirs - InStat Hockey
Canadiens Montréal 24 juin 2022

Un gros « party » attend les partisans sur la Place des Canadiens lors du repêchage

Canadiens Ballottage
Repêchage 23 juin 2022

Du renfort requis chez les Prédateurs de Nashville | Stratégie au repêchage

Danila Yurov - InStat Hockey - TSLH Espoirs1

Podcasts
& vidéos

27 juin 22

#63. Top 64 final de Pascal pour le repêchage LNH 2022

Dans cette vidéo, Pascal du TSLH Espoirs vous présente son top64 final détaillé en plus de 13 mentions honorables. Sur le site de Toutsurlehockey.com, le top64 de Pascal sera disponible à l'écrit.

27 juin 22

#62. Top 32 final (Mathieu) | Les meilleurs espoirs du repêchage 2022

Dans cette vidéo, Mathieu du TSLH Espoirs vous présente son top32 final détaillé. Sur le site de Toutsurlehockey.com, le top50 de Mathieu sera disponible à l'écrit.

18 juin 22

#61. Top 32 final de Simon Servant du TSLH Espoirs

Dans cet épisode, Simon Servant, intervenant du TSLH Espoirs, nous présente son top 32 pour le repêchage 2022. Consultez la version vidéo avec des séquences de jeu via sa chaîne Youtube juste ici: https://www.youtube.com/c/SimonServant

Commentaires

Laisser un commentaire