Retour à l'accueil

Repêchage 2021 | Production offensive des choix de 1er tour

Zachary Bolduc, des Remparts de Québec, affiche une progression très intéressante après sa sélection par les Blues
Crédit photo: Mario Dechamplain – LHJMQ

L’encan 2021 semblait faible à première vue, mais on a été agréablement surpris par plusieurs performances des espoirs cette saison. Évidemment, on ne peut toujours pas prédire la finalité de la carrière de ces joueurs après une seule saison post repêchage.

Dans le lot, seulement un joueur a performé toute la saison dans la grande ligue: Cole Sillinger. L’attaquant des Blue Jackets présentait déjà un style de jeu propre au hockey professionnel à son année repêchage. Classé 6e rang de ma liste d’espoirs l’an dernier, Sillinger est un joueur qui m’a beaucoup plu.

Dans la cohorte 2021, certains joueurs ont désormais quitté la NCAA pour entamer leur parcours professionnel. C’est le cas notamment d’Owen Power et de Kent Johnson, deux vedettes des Wolverines du Michigan.

Maintenant, observons les productions offensives des joueurs choisis en première ronde de l’encan 2021. J’ajouterai également quelques notes sur les joueurs que j’ai observés cette saison.

Repêchage 2021: production offensive

1. Owen Power (Michigan NCAA)

  • NCAA: En 33 matchs: 3 buts / 29 passes
  • WJC: En 2 matchs: 3 buts / 2 passes
  • JO: En 5 matchs: 0 but / 1 passe

Notes: Lors de son année repêchage, plusieurs remettaient en doute la qualité de ce défenseur pour sortir premier. Or, au Championnat mondial junior, maintenant qu’il était accessible à voir jouer pour le grand public, Power a conquis plusieurs amateurs. Il a connu une bonne saison à Michigan et s’attaque maintenant à l’alignement des Sabres.

2. Matthew Beniers (Michigan NCAA)

  • NCAA: En 37 matchs: 20 buts / 23 passes
  • WJC: En 1 match: 0 but / 1 passe
  • JO: En 4 matchs: 1 but / 1 passe

Notes: Il a été dominant à Michigan cette saison. Pour l’instant, aucune information à savoir s’il signera avec le Kraken. On voyait, en NCAA, qu’il était une coche en haut dans cette ligue. Je le vois bien entamer une transition vers les professionnels l’an prochain.

3. Mason McTavish (San Diego Gulls AHL)

  • NHL: En 9 matchs: 2 buts / 1 passe
  • AHL: En 3 matchs: 1 but / 1 passe
  • OHL: En 26 matchs: 19 buts / 23 passes
  • WJC: En 2 matchs: 3 buts / 2 passes
  • JO: En 5 matchs: 0 but / 1 passe

Notes: J’ai seulement observé McTavish au sein des Petes de Peterborough en observant Tucker Robertson. C’était un homme parmi les enfants. McTavish est LE joueur qui, avec du recul, aurait dû se trouver plus haut sur ma liste. À son année de repêchage, mon échantillonnage provenait de la Swiss League et j’ai eu de la difficulté à bien le comprendre.

4. Luke Hughes (Michigan NCAA)

  • NCAA: En 41 matchs: 17 buts / 22 passes
  • WJC: En 1 match: aucun point

Notes: Cette saison, Hughes a été meilleur que Power. Offensivement, Hughes était une machine, littéralement. Aux dernières nouvelles, l’arrière devait évaluer ses options pendant la période estivale à savoir s’il signe avec les Devils ou s’il retourne à Michigan l’an prochain.

5. Kent Johnson (Michigan NCAA)

  • NCAA: En 32 matchs: 8 buts / 29 passes
  • WJC: En 2 matchs: 1 but / 0 passe
  • JO: En 5 matchs: 1 but / 4 passes

Notes: Kent Johnson passe chez les pros et il fut fidèle à lui-même cette saison. Au WJC, il a démontré son talent sans pour autant remplir la feuille de pointage.

Pour revoir mon top42 2021: Repêchage 2021 | Top 42 final des meilleurs espoirs (mat.para)

6. Simon Edvinsson (Frolunda HC SHL)

  • SHL: En 44 matchs: 2 but / 17 passes
  • WJC: En 2 matchs: 1 but / 2 passes

Notes: Au départ de Mattias Norlinder, Simon Edvinsson a obtenu plus de chances dans l’alignement, notamment sur l’avantage numérique. Il a bien saisi cette opportunité et même au retour de l’espoir du CH, Edvinsson continuait d’être utilisé plus régulièrement. Par contre, dans les séries actuelles, Edvinsson a dû laisser sa place. L’acquisition d’Andreas Borgman et la prise de confiance de Norlinder lui a fait mal pour les séries.

7. William Eklund (Djugardens IF SHL)

  • NHL: En 9 matchs: 0 but / 4 passes
  • SHL: En 29 matchs: 1 but / 13 passes
  • WJC: En 2 matchs: 0 but / 3 passes

Notes: C’est difficile de l’admettre, car j’adore cet espoir. William Eklund m’a déçu cette saison. Lorsque j’observais Jonathan Lekkerimaki à Djurgardens dans la SHL, je trouvais qu’Eklund avait un impact moins important que son comparse. Et Lekkerimaki est un espoir du draft 2022. Après une relégation gênante de Djurgardens, Eklund rejoindra le club junior pour les séries. Espérons que cela lui redonne confiance en son offensive. Je le trouvais moins hargneux cette saison et ça s’est fait sentir dans sa production offensive.

8. Brandt Clarke (Barrie Colts OHL)

  • OHL: En 53 matchs: 11 buts / 47 passes

9. Dylan Guenther (Edmonton Oil Kings WHL)

  • WHL: En 55 matchs: 42 buts / 42 passes
  • WJC: En 2 matchs: 0 but / 2 passes

10. Tyler Boucher (67’s d’Ottawa)

  • NCAA: En 17 matchs: 2 buts / 1 passe
  • OHL: En 22 matchs: 7 buts / 7 passes

Notes: Je n’ai pas vu Boucher à l’oeuvre cette année, mais il est à noter qu’il a lâché l’université de Boston pour obtenir plus de chances de jouer. Il a ainsi rejoint les 67’s d’Ottawa.

11. Forfait

À lire également sur le CH

12. Cole Sillinger (Columbus Blue Jackets NHL)

  • En 69 matchs: 11 buts / 12 passes

13. Matthew Coronato (Harvard Crimson NCAA)

  • NCAA: En 34 matchs: 18 buts / 18 passes
  • WJC: En 1 match: 0 but / 1 passe

Notes: En regardant Sean Farrell à Harvard, j’ai pu apprécier la progression de Coronato. Il demeure le joueur talentueux offensivement que je voyais à son année repêchage.

14. Isak Rosen (Leksand IF SHL)

  • SHL: En 28 matchs: 2 buts / 2 passes
  • J20: En 8 matchs: 4 buts / 5 passes
  • Allsvenskan: En 3 matchs: 1 but / 1 passe

15. Sebastian Cossa (Edmonton Oil Kings WHL)

  • WHL: En 43 matchs: 2,37 moy / 0,910 eff. (31-9-3)
  • WJC: aucun match

Notes: Mes attentes étaient élevées envers Cossa cette saison, surtout avec le club devant lui. Je ne l’ai pas observé en profondeur, outre indirectement en regardant Kaiden Guhle. Il m’a déçu un peu cette saison et sa performance en match hors-concours avec Team Canada ne m’a pas plu. Le développement d’un gardien peut être long, donc il n’y a pas lieu de paniquer.

16. Brennan Othmann (Flint Firebirds OHL)

  • OHL: En 61 matchs: 43 buts / 46 passes

17. Zachary Bolduc (Remparts de Québec LHJMQ)

  • LHJMQ: En 54 matchs: 41 buts / 39 passes

Notes: Bolduc est un joueur que j’ai décidé de ne pas classer en 2021. Je n’accrochais pas et mon échantillon est demeuré trop petit pour qu’à la fin de la saison, je le classe dans mon «ranking». J’ai beaucoup suivi les Remparts cette année. En début de campagne, Bolduc ne m’impressionnait pas. Il revenait d’une blessure, donc je me suis montré patient. Au final, c’est un des joueurs dont la progression est la plus fulgurante. Muté à l’aile maintenant chez les Remparts, il s’exprime beaucoup plus offensivement sans mettre le jeu défensif de côté.

18. Chaz Lucius (Minnesota Univ. NCAA)

  • NCAA: En 24 matchs: 9 but / 10 passes
  • WJC: En 1 match: aucun point

19. Fyodor Svechkov (SKA St.Petersburg VHL)

  • KHL: En 4 matchs: aucun point
  • VHL: En 30 matchs: 9 buts / 22 passes
  • MHL: En 4 matchs: 0 but / 8 passes
  • WJC: En 2 matchs: 1 but / 0 passe

20. Jesper Wallstedt (Lulea SHL)

  • SHL: En 22 matchs: 1,98 moy. / 0,918 eff. (12-10-0)
  • J20: En 1 match (série): 5,00 moy. / 0,800 eff. (0-1-0)

Notes: Au WJC, Wallstedt a été monstrueux pour la Suède. C’est la seule occasion où je l’ai observé cette saison. Il termine présentement sa campagne dans la J20 pour aider Lulea en séries et a connu un faux pas à son premier départ. J’aimerais rappeler que les Oilers ont échangé pour reculer au repêchage, levant le nez sur Wallstedt. Le Wild l’a sélectionné avec le choix des Oilers, qui ciblaient Xavier Bourgault.

21. Fabian Lysell (Vancouver Giants WHL)

  • WHL: En 48 matchs: 21 buts / 35 passes

22. Xavier Bourgault (Cataractes Shawinigan LHJMQ)

  • LHJMQ: En 35 matchs: 30 buts / 27 passes
  • WJC: En 1 match: aucun point

23. Wyatt Johnston (Windsor Spitfires OHL)

  • En 65 matchs: 45 buts / 77 passes

À lire également sur TSLH

24. Mackie Samoskevich (Michigan NCAA)

  • NCAA: En 40 matchs: 10 buts / 19 passes
  • WJC: En 1 match: 1 but / 0 passe

25. Corson Ceulemans (Wisconsin Univ. NCAA)

  • En 34 matchs: 7 but / 15 passes

26. Carson Lambos (Winnipeg Ice WHL)

  • En 47 matchs: 10 buts / 33 passes

Notes: Le Ice de Winnipeg est tellement un club plaisant à regarder pour la présence de Geekie, Savoie, Benson et Lambos. Ce dernier s’impose comme le quart-arrière qu’on a observé à son année repêchage. Il demeure en mesure de bien calmer le jeu tout en se rapportant en offensive lorsque c’est le temps.

27. Zachary l’Heureux (Mooseheads Halifax LHJMQ)

  • En 45 matchs: 21 buts / 34 passes

Notes: Plusieurs ont été surpris de ne pas le voir au camp d’Équipe Canada. Pas moi. L’Heureux demeure à mes yeux un talent de 2e tour. Son attitude sur la patinoire m’a souvent freiné. Cette année, il ne m’a pas impressionné non plus malgré la présence de dynamo offensif dans son club en Jordan Dumais et en Elliott Desnoyers. Même qu’il paraît souvent frustré sur la glace…

28. Oskar Olausson (Generals d’Oshawa OHL)

  • OHL: En 54 matchs: 26 buts / 22 passes
  • WJC: En 2 matchs: 1 but / 1 passe

Notes: Sitôt arrivé dans la CHL chez les Colts de Barrie, sitôt on l’échange. Après 22 matchs à Barrie, il endosse maintenant l’uniforme des Generals. Je ne l’ai toutefois pas observé cette année.

29. Chase Stillman (Petes de Peterborough OHL)

  • OHL: En 56 matchs: 18 buts / 26 passes

Notes: Un autre espoir qui fut échangé cette saison. Les Petes, après s’être départi de Mason McTavish pendant l’année, on accueillit Stillman en provenance de Sudbury.

30. Zach Dean (Gatineau Olympiques LHJMQ)

  • LHJMQ: En 39 matchs: 16 buts / 28 passes

Notes: Dean progresse bien à Gatineau. Il fait tout bien sur la patinoire. J’aurais aimé voir plus d’offensive de sa part cela dit. Je me questionne encore sur la hauteur réelle de son plafond offensif.

31. Logan Mailloux (London Knights OHL)

  • OHL: En 12 matchs: 3 buts / 6 passes

Notes: Logan Mailloux a finalement pu débuter sa saison en janvier 2022 après une suspension émise par la OHL. «Cocky» sur la patinoire et efficace offensivement, il a rapidement effacé les perceptions négatives à son endroit auprès de plusieurs fans du CH. Malheureusement, sa saison s’est terminée par un KO dans une bagarre où son assaillant était fier de son coup. Pour une analyse en profondeur de son jeu:

32. Nolan Allan (Prince Albert Raiders WHL)

  • En 62 matchs: 7 but / 31 passes

Podcasts
& vidéos

31 janvier 23

#79. Analyse des espoirs des Canadiens de Montréal (Partie 2)

Voici la deuxième partie de nos analyses des espoirs du CH en cette saison 2022-2023.

13 janvier 23

#78. Évaluation des espoirs du WJC 2023 par le TSLH Espoirs

Cette semaine, 4 membres du TSLH Espoirs discutent du Championnat mondial junior 2023.

31 décembre 22

#77. Le Forum TSLH: Championnat mondial junior 2023

Pascal et Mat prennent vos questions et jasent du prochain WJC 2023 ! Nos intervenants vous offrent aussi leur prédiction concernant le tournoi.

Nouvelles

Repêchage 23 janvier 2023

Repêchage 2023 | Bob McKenzie diffuse sa liste des meilleurs espoirs (mi-saison)

Repêchage 2023 | Bob McKenzie diffuse sa liste des meilleurs espoirs (mi-saison)
Repêchage 20 janvier 2023

Matvei Michkov: un impact au-delà de la patinoire

Matvei Michkov: un impact au-delà de la patinoire
Repêchage 13 janvier 2023

Repêchage 2023 | La Centrale de recrutement diffuse sa première liste

Repêchage 2023 | La Centrale de recrutement diffuse sa première liste
Repêchage 12 décembre 2022

Ondrej Molnar continue de faire jaser ! | L’espoir quitte son club en Slovaquie

Ondrej Molnar continue de faire jaser ! | L’espoir quitte son club en Slovaquie
Repêchage 07 novembre 2022

TSLH Podcast | Où se classerait Adam Fantilli dans les repêchages antérieurs ?

TSLH Podcast | Où se classerait Adam Fantilli dans les repêchages antérieurs ?
Repêchage 28 octobre 2022

Repêchage 2022 | Le bas de la 1ere ronde produit-il jusqu’ici ?

Repêchage 2022 | Le bas de la 1ere ronde produit-il jusqu’ici ?
Repêchage 27 octobre 2022

Repêchage 2022 | Rendement des joueurs #11 à #20 jusqu’ici

Jonathan Lekkerimaki - InStat Hockey - Suède1
Repêchage 27 octobre 2022

(VIDÉO) Violente mise en échec sur cet espoir du repêchage 2023

(VIDÉO) Violente mise en échec sur cet espoir du repêchage 2023

Commentaires

Laisser un commentaire