Retour à l'accueil

Quel est la réelle valeur d\’un choix au repêchage?

Rapporte que plusieurs choix au repêchage ont changé de main, lors des derniers jours. Pour être plus précis, vingt-quatre transactions ont été conclues, lundi dans la journée. Parmi celles-ci se retrouvaient pas moins que vingt-et-une sélection au repêchage. Ainsi, la chronique a dressé un bilan des différentes sélections qui ont réussi à se rendre jusqu’à la Ligue nationale de hockey. Cet échantillon a été cumulé entre l’encan amateur de 2005 et 2010.

Première ronde: 180 choix
De bonnes sélections au premier tour du repêchage représentent sans aucun doute la fondation d’une excellente équipe. En fait, elle note que pas moins que 180 joueurs ont été choisis parmi lesquels 123 patineurs ont réussi à disputer au minimum 100 matchs dans le circuit Bettman. De plus, 163 hockeyeurs de ce lot ont été en mesure de participer à une partie dans la LNH.

Joueurs notables: Sidney Crosby (2005), Jonathan Toews (2006), Patrick Kane (2007), Steven Stamkos (2008), John Tavares (2009) Tyler Seguin (2010)

Nombre de choix ayant participé à au moins un match : 163 (90.6%)
Nombre de choix ayant participé à au moins 100 matchs : 120 (66.7%)

Deuxième ronde: 187 choix
Cette ronde permet la majorité du temps d’obtenir de très bons hockeyeurs, toutefois leur efficacité est beaucoup plus variée. Autrement dit, le succès n’est pas garanti lorsqu’une équipe sélection un espoir à cette position. Reste que plusieurs vedettes ont émergé de ce rang, depuis les dernières années.

Joueurs notables: Paul Stastny (2005), Milan Lucic (2006), P.K. Subban (2007), Derek Stepan (2006)

Nombre de choix ayant participé à au moins un match : 118 (63.1%)
Nombre de choix ayant participé à au moins 100 matchs : 50 (27.7%)

Troisième ronde: 180 choix
Lors de ce tour, la moitié des joueurs sont capables d’atteindre la Ligue nationale de hockey, néanmoins rares sont ceux qui réussissent à avoir un impact considérable avec leur concession respective. Conséquemment, la valeur de cette sélection est de loin inférieure aux deux rondes précédentes.

Joueurs notables : Kris Letang (2005), Brad Marchand (2006), Adam Henrique (2008), Tyson Barrie (2009)

Nombre de choix ayant participé à au moins un match : 81 (45%)
Nombre de choix ayant participé à au moins 100 matchs : 31 (17.2%)

Quatrième ronde : 184 choix
La différence entre cette ronde et la troisième est pratiquement nulle. Pour être plus précis, lors de l’encan de 2006 les pourcentages de réussites étaient quasiment identiques. C\’est donc dire que son évaluation est sensiblement la même au yeux des états-majors.

Nombre de choix ayant participé à au moins un match : 74 (40.2%)
Nombre de choix ayant participé à au moins 100 matchs : 27 (14.37%)

Joueurs notables : Keith Yandle (2005), James Reimer (2006), Gustav Nyquist (2008), Craig Smith (2009)

Cinquième ronde : 187 choix
La chronique indique que ce tour est certainement un coup de dés, puisque peu de joueurs sont capables d’avoir une grande carrière dans le circuit Bettman. Bien que la rente de cette sélection représente des bagatelles auprès des directeurs généraux.

Joueurs notables : Jamie Benn (2007), Brendan Gallagher (2010)

Nombre de choix ayant participé à au moins un match : 59 (31.6%)
Nombre de choix ayant participé à au moins 100 matchs : 16 (8.6%)

Sixième ronde : 182 choix
Avec étonnement plus de hockeyeurs d’impacts ont découlé de cette ronde comparativement à celle précédente. En fait, plus d’athlètes ont été en mesure de participer à au moins 100 rencontres dans la LNH. Certes, les chances d’obtenir les services d’un joueur de qualité sont très minimes.

Joueurs notables : Mathieu Perreault (2006), Carl Hagelin (2007), Nick Bonino (2008)

Nombre de choix ayant participé à au moins un match : 55 (30.2)
Nombre de choix ayant participé à au moins 100 matchs : 18 (9.9%)

Septième ronde : 186 choix
Les probabilités d’acquérir un espoir de niveau professionnel sont pratiquement inexistantes à cette position. Plus précisément, la chronique note que les chances sont sous la barre des 20%. En d’autres mots, ces sélections ne symbolisent absolument rien.

Joueurs notables : Patric Hornqvist (2005), Derek Dorsett (2006), Carl Gunnarsson (2007), Jason Demers (2008)

Nombre de choix ayant participé à au moins un match : 36 (19.4%)
Nombre de choix ayant participé à au moins 100 matchs : 13 (7%)

Podcasts
& vidéos

20 mai 22

Top32 final des meilleurs espoirs pour le repêchage 2022 selon Seb Gagné du TSLH Espoirs

Seb Gagné vous livre son top 32 final des meilleurs espoirs pour le repêchage 2022.

20 mai 22

#58. Top 10 des meilleurs espoirs de la LHJMQ pour le repêchage 2022

Dans cet épisode, Mathieu et Pascal présentent leur top 10 respectif des meilleurs espoirs de la LHJMQ en prévision du repêchage 2022. Pour plus de nouvelles sur le hockey, visitez nous ! Site web: https://www.toutsurlehockey.com/ Facebook: https://www.facebook.com/toutsurlehockeycom Twitter: https://twitter.com/Toutsurlehockey?s=20 ***Abonnez-vous à nos chroniqueurs*** Mat: https://twitter.com/mat_paradis?s=20 Pascal: https://twitter.com/SousleradarLNH?s=20

15 mai 22

#57. Collaboration spéciale entre le TSLH Podcast et La Relève!

Épisode spécial ! Mathieu, Pascal et Simon s'assoient et jasent espoirs avec Anthony Desaulniers et Martin Therriault du Podcast La Relève !

Nouvelles

Repêchage 22 mai 2022

Repêchage 2022 | Un indice comme quoi le Kraken choisirait Simon Nemec ?

Repêchage 2022 | Un indice comme quoi le Kraken choisirait Simon Nemec ?
Repêchage 21 mai 2022

La pièce manquante des Devils du New Jersey ? | Stratégie au repêchage

Juraj Slafkovsky - Devils du New Jersey
Repêchage 19 mai 2022

Renaître de ses cendres chez les Coyotes de l’Arizona | Stratégie au repêchage

Logan Cooley - InStat Hockey - TSLH Espoirs2 - Mondial u18 - Coyotes de l'Arizona
Repêchage 15 mai 2022

Danila Yurov pourrait faire rager les observateurs dans quelques années

Danila Yurov pourrait faire rager les observateurs dans quelques années
Repêchage 14 mai 2022

Top 10 | Les meilleurs espoirs de la LHJMQ pour le repêchage 2022

Top 10 | Les meilleurs espoirs de la LHJMQ pour le repêchage 2022
Repêchage 13 mai 2022

Une reconstruction assumée pour les Ducks d’Anaheim | Stratégie au repêchage

Pavel Mintyukov - InStat Hockey - TSLH Espoirs
Repêchage 12 mai 2022

Des nouvelles encourageantes pour Ivan Miroshnichenko

Ivan Miroshnichenko - InStat Hockey - TSLH Espoirs
Repêchage 12 mai 2022

Shane Wright serait toujours en tête de liste chez les Canadiens

Shane Wright - InStat Hockey - TSLH Espoirs

Podcasts
& vidéos

20 mai 22

Top32 final des meilleurs espoirs pour le repêchage 2022 selon Seb Gagné du TSLH Espoirs

Seb Gagné vous livre son top 32 final des meilleurs espoirs pour le repêchage 2022.

20 mai 22

#58. Top 10 des meilleurs espoirs de la LHJMQ pour le repêchage 2022

Dans cet épisode, Mathieu et Pascal présentent leur top 10 respectif des meilleurs espoirs de la LHJMQ en prévision du repêchage 2022. Pour plus de nouvelles sur le hockey, visitez nous ! Site web: https://www.toutsurlehockey.com/ Facebook: https://www.facebook.com/toutsurlehockeycom Twitter: https://twitter.com/Toutsurlehockey?s=20 ***Abonnez-vous à nos chroniqueurs*** Mat: https://twitter.com/mat_paradis?s=20 Pascal: https://twitter.com/SousleradarLNH?s=20

15 mai 22

#57. Collaboration spéciale entre le TSLH Podcast et La Relève!

Épisode spécial ! Mathieu, Pascal et Simon s'assoient et jasent espoirs avec Anthony Desaulniers et Martin Therriault du Podcast La Relève !

Commentaires

  1. Red

    7ème ronde de très haut niveau...Zetterberg 210 ème choix en 99...good choice!!!
  2. Bruins17

    Bon papier ! Vrai que le repêchage n'est pas scientifique mais parfois la patience porte fruit.
  3. Makaveli

    @Red Tout comme Joe Pavelski en 2003, 205e au total. Il est présentement le quatrième meilleur buteur de la Ligue nationale.
  4. Ced244

    N'importe quel gars peut jouer dans la NHL quand tu te fait repêcher, le développement de l'attitude du joueur sont les facteurs les plus important.
  5. gab.duhamel

    On a pu entendre dans les derniers jours, dans le contexte des transactions, qu'on payait beaucoup trop cher en donnant des choix de 2ième ronde, puis de 3ième ronde contre des joueurs qui pourtant, auront un impact direct dans leur nouvelle équipe et qui ont fait leurs preuves. Ils ne sont peut-être pas des joueurs étoiles, certains sont plutôt des joueurs de 3ième-4ième trio, mais au moins, nous avons la certitude qu'ils peuvent évoluer sur une base régulière dans la LNH, contrairement à un choix au repêchage qui représente plus un hasard que d'autre chose, surtout quand je vois qu'à peine plus que le quart des choix de 2ième tour sont des réguliers dans la LNH.
  6. Ced244

    @NHL_FAN C'est que c'est des joueurs qui vont tous quitter (ou la plus part) en juillet.. ton choix au repêchage lui joura beaucoup plus longtemps avec ta formation! S'il atteint la LNH... Mais sa.. c'est au dirigeant de s'en assurer

Laisser un commentaire