Retour à l'accueil

Le plus grand flop et vol de chaque repêchage: année 2003

Le repêchage de 2003 à Nashville est définitivement l’un des meilleurs de l’histoire. Au total, 9 rondes, 292 joueurs sélectionnés, et 130 de ces joueurs ont joué au moins 1 match en LNH ce qui constitue 44,5%. Du lot on retrouve Marc-André Fleury (1), Eric Staal (2), Ryan Suter (7), Dion Phaneuf (9), Jeff Carter (11), Ryan Getzlaf (19), Brent Burns (20), Corey Perry (28), Shea Weber (48), et j’en passe. Les 33 premiers joueurs sélectionnés lors de repêchage ont tous au moins disputé un match en LNH.

Malgré toutes ces légendes disponibles, le Canadien a quand même réussi à manquer son coup en sélectionnant le russe Andrei Kostitsyn au 10ème rang. Mais comme on dit, quand on se compare, on se console, puisqu’une équipe a fait pire en sélectionnant notre flop d’aujourd’hui. 

Le flop: Hugh Jessiman – AD – 12ème rang

Hugh Jessiman est un ailier droit format géant provenant des collèges américains. L’attaquant mesure 6 pieds 6 pouces et pèse 231 livres. Il fut sélectionné au 12ème rang par les Rangers de New York. Avant son repêchage, il dominait la ECAC avec son coéquipier Lee Stempniak. Celui-ci a d’ailleurs connu une brillante carrière en LNH, malgré avoir été sélectionné 136 rangs plus tard que son coéquipier. Jessiman, lui, connaitra une longue carrière dans la ligue américaine, 458 matchs pour être plus précis. Il jouera seulement 2 matchs en LNH lors de la saison 2010-2011 avec les Panthers. Le plus dur avec cette sélection est le fait que Dustin Brown et Brent Searbrook sont les deux joueurs ayant été sélectionné après lui, et à deux, ces joueurs combinent 5 Coupes Stanley et 2500 matchs en LNH…

Le vol : Patrice Bergeron – C – 2ème ronde 45ème rang 

Plusieurs candidats de qualité m’ont fait hésiter pour la sélection du vol, mais je n’ai pu passer par-dessus Patrice Bergeron. Après une année junior de 73 points en 70 matchs avec le Titan d’Acadie Bathurst dans la LHJMQ, Bergeron fera le saut directement dans la LNH après sa sélection, ce qui n’arrive pratiquement plus aujourd’hui pour un choix de 2ème tour. Ceux-ci prennent généralement au moins 3 ans avant de faire le saut en LNH.

Pour Bergeron, il sera dans une classe à part dès le début de sa carrière. Le québécois est l’un des meilleurs centres défensifs de l’histoire avec 5 trophées Selke à son actif (11 nominations) ce qui le classe au 1er rang devant Bob Gainey à 4 trophées Selke. Il a aussi remporté le King Clancy lors de la saison 2012-2013 remis au joueur ayant démontré le plus de leadership sur et en dehors de la glace et ayant fait une différence dans sa communauté. De plus, Bergeron a mis la main sur le trophée Mark Messier en 2020-2021 remis au meilleur leader durant la saison régulière. Bref, une belle petite récolte de 7 trophées individuelles alors que sa carrière n’est toujours pas finie. Il possède aussi une médaille d’or au Championnat mondial junior de 2005, 2 médailles d’or olympique à Vancouver et Sotchi en 2010 et 2014, et une Coupe Stanley remportée en 2011. Il est d’ailleurs passé très près d’en ajouter deux autres à son actif mais les Blackhawks et les Blues ont eu le dessus en 2013 et 2019. Le québécois sera définitivement intronisé au temple de la renommée à la fin de sa carrière. À noter, qu’il est toujours sans contrat à l’aube de la prochaine saison. 

Mentions honorables: Shea Weber (49, 2ème ronde), Joe Pavelski (205, 7ème ronde), Dustin Byfuglien (245, 8ème ronde)

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Nouvelles

Repêchage 13 août 2022

Nathan Gaucher: une sélection pressentie au repêchage 2022

Jonathan Roy - LHJMQ - Nathan Gaucher
Repêchage 13 août 2022

Le plus grand flop et vol de chaque repêchage : année 2005

Le plus grand flop et vol de chaque repêchage : année 2005
Repêchage 07 août 2022

Le plus grand flop et vol de chaque repêchage: Année 2004

Alexander Ovechkin - InStat Hockey
Repêchage 04 août 2022

(Vidéo) Matvei Michkov à l’écart pour plusieurs semaines

Matvei Michkov
Repêchage 31 juillet 2022

Le plus grand flop et vol de chaque repêchage : Année 2002

rumeurs
Repêchage 27 juillet 2022

Le plus grand flop et vol de chaque repêchage : année 2001

repechage-draft
Repêchage 25 juillet 2022

Le plus grand flop et vol de chaque repêchage : année 2000

repechage-draft
Repêchage 24 juillet 2022

Repêchage 2022 | Un pari payant par le Wild en première ronde

Danila Yurov - Repêchage 2022

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Commentaires

Laisser un commentaire