Retour à l'accueil

Danila Yurov pourrait faire rager les observateurs dans quelques années

L’avis des observateurs peut être partagé concernant les espoirs de demain dans la NHL. On peut tous se tromper et c’est ce qui fait que le repêchage est une science inexacte. Au moment de la sélection, plusieurs facteurs demeurent encore inconnus au niveau de la progression. Il faut donc parfois se tenir loin des certitudes. Dans le cas de Danila Yurov, de nombreux facteurs demeurent inconnus encore à ce jour.

À moins de deux mois de la journée du repêchage, c’est probablement le joueur qui risque de faire rager les observateurs dans cinq-six ans.

Évaluation à la baisse ?

Actuellement, j’ai la perception que l’évaluation de Yurov est revue à la baisse. Plusieurs raisons viendraient expliquer cela. D’abord, le contexte impliquant la Russie dans l’invasion de l’Ukraine n’aide certainement pas.

Aux dernières nouvelles, il me semble que Yurov est signé pour la prochaine saison seulement. Le contexte politique de la Russie ne change rien à mon évaluation, mais je comprendrais qu’à la journée du repêchage, plusieurs équipes lèvent le nez.

De plus, l’attaquant russe ne joue pas en KHL. En fait, il joue en KHL, mais il ne joue pas. Vous me suivez ?

Voici son temps d’utilisation à la fin de la présente campagne au sein du Metallurg dans la KHL:

Image tirée de la plateforme InStat Hockey

Son utilisation fut ainsi pour l’entièreté de la saison. Pour voir des matchs de qualité, j’ai dû retourner au mois de février pour l’évaluer.

Ces facteurs n’aident en rien l’évaluation. D’ailleurs, le nom de Yurov a passablement chuter dans la liste de la Centrale de recrutement de la NHL. À la mi-saison, il figurait au 3e rang des espoirs européens. Il termine la saison au 7e rang. Chez plusieurs observateurs, le nom de Yurov glisse. Parfois même drastiquement…

Pour ma part, entre le début de l’année et mon classement de février, on parle d’une chute du rang 4 à 7.

Classement de Yurov à ce jour:

  • Centrale scouting NHL: 7e (euro)
  • Elite Prospect: 13e (6e début de saison)
  • Smaht Scouting: 15e (4e début de saison)
  • FC Hockey: 7e (5e début de saison)
  • DobberProspects: 6e (9e début de saison)
  • Pascal (TSLH Espoirs): 12e (10e début de saison)

Yurov nous fera regretter

J’ai bien peur que Danila Yurov nous fasse regretter de moins croire en lui. Le Russe montre clairement qu’il est trop fort pour la ligue junior lorsqu’il y est renvoyé. Pourquoi ne le fait-on pas jouer en KHL ? Ça s’est une autre histoire…

À mes récents visionnements, Yurov a continué de m’impressionner par sa fiabilité en possession de rondelle. C’est un joueur dont le centre de gravité demeure large pour un maximum de protection contre les bâtons adverses. Qui plus est, il attaque le centre avec précision plutôt que de constamment rester en périphérie. L’ailier droit utilise excessivement bien son corps pour protéger la rondelle également.

C’est aussi un joueur qui peut marquer de plusieurs façons. Que ce soit d’un tir précis, d’une feinte sortant le gardien de sa position ou d’un rebond devant le filet, Danila Yurov trouve le moyen d’avoir un impact positif offensivement.

En défensive et sans la rondelle, il est habile avec son bâton et anticipe bien les lignes de passe. En entrée de zone, il s’exécute très souvent avec succès et va préférer garder la rondelle ou passer plutôt que de la tirer dans le fond de la zone.

Yurov profite aussi au maximum de l’espace qu’on lui donne. L’exemple dans la vidéo suivante est bon pour comprendre. Après avoir gagné sa bataille, il va profiter de chaque pouce laissé par les défenseurs pour sortir le gardien de son angle. Il l’a d’ailleurs refait peu de temps après, dans le même match, et le résultat fut le même.

Vite en Amérique du Nord

Danila Yurov est un joueur que je vois exceller dans la AHL dès l’an prochain. Malheureusement, on devra attendre avant de le voir arriver.

Je prends souvent cet exemple dans le cas de Yaroslav Askarov, mais il s’applique aussi pour Yurov.

L’attaquant manque de volume pour penser à jouer NHL dès l’an prochain ou dans deux ans. Ce n’est pas en jouant 2 présences par match que tu améliores ton jeu. Surtout, ce n’est pas de cette façon que tu apprends à gérer ton énergie et à endosser une charge de travail de la NHL.

C’est pourquoi je pense qu’un petit passage dans la AHL serait de mise pour qu’il voit du temps de jeu de qualité. Une fois que cela sera fait, je pense qu’on peut voir grand pour Yurov dans la NHL. Il possède tous les outils pour y dominer. Suffit de sortir de la Russie par contre…

Au repêchage

La journée du repêchage, je le vois chuter pour les raisons abordées plus tôt. Cela dit, je ne crois pas en une chute vertigineuse. S’il n’est pas sorti au 25e rang, j’espère qu’une équipe en particulier lèvera la main pour s’avancer afin de le prendre.

Sur ma liste, il demeurera dans mon top10 final. Ce gars-là a trop de talent pour affaiblir mon évaluation en fonction du contexte politique ou de son utilisation en KHL.

Stats 2021-2022

MHL: 13 buts / 23 passes (23 matchs)

KHL: Aucun point en 21 matchs

Podcasts
& vidéos

27 juin 22

#63. Top 64 final de Pascal pour le repêchage LNH 2022

Dans cette vidéo, Pascal du TSLH Espoirs vous présente son top64 final détaillé en plus de 13 mentions honorables. Sur le site de Toutsurlehockey.com, le top64 de Pascal sera disponible à l'écrit.

27 juin 22

#62. Top 32 final (Mathieu) | Les meilleurs espoirs du repêchage 2022

Dans cette vidéo, Mathieu du TSLH Espoirs vous présente son top32 final détaillé. Sur le site de Toutsurlehockey.com, le top50 de Mathieu sera disponible à l'écrit.

18 juin 22

#61. Top 32 final de Simon Servant du TSLH Espoirs

Dans cet épisode, Simon Servant, intervenant du TSLH Espoirs, nous présente son top 32 pour le repêchage 2022. Consultez la version vidéo avec des séquences de jeu via sa chaîne Youtube juste ici: https://www.youtube.com/c/SimonServant

Nouvelles

Repêchage 28 juin 2022

Repêchage 2022 | Liste finale de Bob McKenzie

Juraj Slafkovsky - Shane Wright - Logan Cooley
Repêchage 27 juin 2022

Un futur prometteur chez le Wild du Minnesota | Stratégie au repêchage

Un futur prometteur chez le Wild du Minnesota | Stratégie au repêchage
Repêchage 27 juin 2022

Viser la sécurité avant tout chez les Blues de Saint-Louis | Stratégie au repêchage

Viser la sécurité avant tout chez les Blues de Saint-Louis | Stratégie au repêchage
Repêchage 26 juin 2022

La croisée de chemin chez les Penguins de Pittsburgh | Stratégie au repêchage

La croisée de chemin chez les Penguins de Pittsburgh | Stratégie au repêchage
Repêchage 26 juin 2022

Se maintenir au sommet chez les Capitals de Washington | Stratégie au repêchage

Ivan Miroshnichenko
Repêchage 25 juin 2022

Ce n’est que le début chez les Kings de Los Angeles | Stratégie au repêchage

Ce n’est que le début chez les Kings de Los Angeles | Stratégie au repêchage
Repêchage 25 juin 2022

Quelle est la suite chez les Stars de Dallas ? | Stratégie au repêchage

Owen Pickering - TSLH Espoirs - InStat Hockey
Canadiens Montréal 24 juin 2022

Un gros « party » attend les partisans sur la Place des Canadiens lors du repêchage

Canadiens Ballottage

Podcasts
& vidéos

27 juin 22

#63. Top 64 final de Pascal pour le repêchage LNH 2022

Dans cette vidéo, Pascal du TSLH Espoirs vous présente son top64 final détaillé en plus de 13 mentions honorables. Sur le site de Toutsurlehockey.com, le top64 de Pascal sera disponible à l'écrit.

27 juin 22

#62. Top 32 final (Mathieu) | Les meilleurs espoirs du repêchage 2022

Dans cette vidéo, Mathieu du TSLH Espoirs vous présente son top32 final détaillé. Sur le site de Toutsurlehockey.com, le top50 de Mathieu sera disponible à l'écrit.

18 juin 22

#61. Top 32 final de Simon Servant du TSLH Espoirs

Dans cet épisode, Simon Servant, intervenant du TSLH Espoirs, nous présente son top 32 pour le repêchage 2022. Consultez la version vidéo avec des séquences de jeu via sa chaîne Youtube juste ici: https://www.youtube.com/c/SimonServant

Commentaires

Laisser un commentaire