Retour à l'accueil

Top 10 des espoirs des Canadiens de Montréal

Chaque année, après le repêchage de la LNH, j’aime bien faire un nouveau top des espoirs des Canadiens de Montréal en raison des jeunes acquis lors de la séance. Cette année n’en fait pas défaut, je vous ai donc mis à jour mon top 10 basé sur mes observations des différents prospects au cours de la dernière année.

Pour les amateurs de repêchage et d’espoir, nous vous invitons à nous écrire au guide2021@toutsurlehockey.com afin de réclamer votre copie gratuite du TSLH Espoir : le Guide 2020-2021 portant sur le draft. Il comprend plus de 720 pages de matériel sur les deux dernières séances, dont des profils, des classements et des rapports de match sur les espoirs des Canadiens de Montréal ! Le tout en français !

Malgré toute la controverse autour de la sélection de Logan Mailloux, j’ai décidé de l’inclure et de n’évaluer que l’aspect hockey afin de la situer dans mon classement.

Je vous insère une courte explication pour chaque rang et je souligne également qu’un profil viendra bientôt pour l’ensemble des nouveaux espoirs dans l’organisation.

Allons-y !

Rang #1 – Kaiden Guhle – Défenseur gaucher
J’ai longuement hésité entre les deux colosses qui ont été repêchés lors des deux premières rondes de 2020 et 2021. J’y suis finalement allé avec le choix le plus sûr des deux. Guhle n’a pas le potentiel offensif de Mailloux, mais le mélange de ses qualités en fait un choix assuré pour la LNH. Robuste, mobile et responsable. On ne peut pas demander plus que cela pour un top ¾ dans la LNH. Peut-être qu’il pourrait également devenir plus si son développement se passe mieux que prévu. Sait-on jamais.

Rang #2 – Logan Mailloux – Défenseur droitier
Lui et Guhle formeront fort probablement une paire très dangereuse dans la LNH. Les deux sont mobiles et physiques, mais, tandis que Mailloux est très offensif, l’autre est plus un expert dans sa zone. C’est assez facile de voir pourquoi Marc Bergevin et sa bande l’avaient haut sur leur liste. Mailloux a les mains, le tir et la vitesse pour s’épanouir dans la LNH. Il ne reste qu’à murir…

Rang #3 – Sean Farrell – Ailier gauche
Avec la saison qu’il vient de connaître, je me voyais mal de mettre Farrell plus bas que le 3e rang. L’ailier est très complet sur la glace en plus d’avoir un talent offensif très élevé. Il a dominé l’USHL cette année et j’ai bien hâte de voir la transition vers la NCAA. Soyez assuré qu’on vous tiendra au courant tout au long de la saison avec des rapports de match.

Rang #4 – Jayden Struble – Défenseur gaucher
J’ai cette brute très haute dans mon top 10 en raison de son potentiel et du fait qu’il s’est grandement amélioré sur la glace malgré sa blessure. Je lui reprochais de ne pas finir ses jeux en zone offensive il y a deux ans et de manquer de créativité, mais ce fut un tout autre défenseur que l’on a vu cette saison. Toujours aussi robuste, Struble démontrait beaucoup de mobilité et de vision avec la rondelle lors de ses montées. J’ai donc apprécié ce que j’ai et il prendra encore en confiance cette année. J’espère qu’il sera épargné par les blessures dans les prochains mois et que son développement se déroulera sans accrocs.

Rang #5 – Cayden Primeau – Gardien
Il reste encore deux ans au périple de Primeau dans la LAH avec le Rocket de Laval. Après cela, Price sera vers la fin de sa carrière et Allen n’aura plus de contrat. Primeau aura autour de 200 matchs dans le circuit et on verra s’il a l’étoffe d’un futur numéro 1. Personnellement, je crois en lui et en l’organisation pour gérer son développement.

Rang #6 – Jordan Harris – Défenseur gaucher
Tout comme la majorité d’entre vous, j’aurais aimé le voir à Laval cette année, mais Harris a préféré retourner dans la NCAA pour jouer au maximum dans un environnement gagnant. Il a une « unfinished business » dans la NCAA, alors que son équipe a déçu en fin de saison. On le verra donc dominer en bas avant de le voir signer avec Montréal. Je serais étonné de le voir quitter l’organisation, car l’alignement manque beaucoup de ce genre d’arrière. Il y a de la place pour lui et il le sait assurément.

Rang #7 – Oliver Kapanen – Centre
Ce Finlandais présente un profil typique de la LNH. Rapide, responsable et présentant un talent offensif. Kapanen est très dangereux en zone ennemie en raison de son tir et de son habileté à trouver les espaces libres. De plus, il possède d’excellentes mains pour se libérer de ses couvreurs. Il pourrait fort bien être un coup de circuit si son développement se passe bien et s’il prendre de la masse.

Rang #8 – Riley Kidney – Centre
Cet espoir de la LHJMQ a eu une fin de saison explosive dans le circuit Courteau. J’ai bien aimé son jeu et je l’ai grandement sous-estimé lors de l’élaboration de mon classement. Son développement prendra probablement un peu de temps, mais je vois en lui un centre responsable de milieu de formation capable de jouer dans toutes les situations.

Rang #9 – Ryan Poehling – Centre
J’ai encore beaucoup d’espoir pour le jeune américain. Il vient de connaître une excellente saison et le CH manquera de centre si aucun joueur à cette position n’est signé d’ici le début de la campagne. Il aura toutes les chances de faire sa place en présaison et je crois que Poehling réussira. Niveau futur, je le vois comme un top 9 complet amenant énergie et rapidité sur la glace. Toute équipe a besoin de cela, surtout au centre avec ce gabarit. J’aurais pu le mettre au-dessus de Kidney et Kapanen, mais son plafond me semble moins élevé qu’eux.

Rang #10 – Jesse Ylonen – Ailier droit
Ylonen possède toutes les qualités pour devenir un excellent ailier de troisième trio. C’est un espoir responsable, ultra rapide, capable de jouer physique (aspect sous-estimé) et qui possède un tir foudroyant. Sa carrière en Amérique du Nord vient tout juste de commencer et on le voit déjà chez les Canadiens. Personnellement, je veux le voir encore une saison complète à Laval. On verra par la suite.

Mentions honorables

Dmitry Kostenko – Défenseur droitier
Il pourrait très bien se retrouver dans le top 10, mais ce défenseur russe n’a pas fait partie de mes visionnements l’an dernier. Je ne l’ai donc pas classé, mais je suis en train de faire mes devoirs. Ce prospect est un exemple typique de « boom or bust ». Le gaucher est ultra offensif et expert en relance/transition. Toutefois, il doit absolument améliorer l’aspect physique ainsi que son jeu en défensive. Heureusement, son patin n’est pas loin d’être sans faille.

Jan Mysak – Attaquant
Mysak est l’un de mes espoirs favoris des Canadiens de Montréal. Ç’a été une année de transition cette saison et nous n’avons pas vu beaucoup d’offensive comme il est capable. Même si je ne détesterais pas le voir à Laval, j’espère sincèrement que Mysak retournera dans l’OHL, malgré le nouveau règlement (si un espoir non éligible à la LAH a joué 20 matchs cette saison, il peut y retourner l’an prochain). L’attaquant doit dominer offensivement pour prendre de la confiance et il n’y a rien de mieux comme option que le hockey junior canadien pour lui.

Luke Tuch – Ailier gauche
Avec son gabarit, sa vitesse et sa « drive », j’aurais pu mettre Tuch un peu plus haut, mais je doute encore de son réel potentiel offensif dans la LNH. Néanmoins, c’est un joueur complémentaire parfait pour un duo talentueux. Je le vois très bien atteindre le circuit Bettman d’ici trois ans. À suivre.

Mattias Norlinder – Défenseur gaucher
Mattias Norlinder a été omis de cette liste en raison du manque de progression dans son jeu. Il reste beaucoup de chemin à ce défenseur gaucher avant d’atteindre la LNH. Il a été un peu perdu dans la SHL après sa blessure en début de saison et j’ai bien hâte de voir son progrès cette année. Après son séjour en Europe, je le vois passer minimum une saison à Laval avant de voir de l’action avec le CH.

Podcasts
& vidéos

22 septembre 21

ScoutCast #3: Top 20 des meilleurs espoirs européens du repêchage 2022

Dans ce 3e épisode du ScoutCast, Pascal vous présente sont top 20 des meilleurs espoirs européens visionnés jusqu'ici pour le repêchage 2022. Le chroniqueur aborde également le dossier de David Ettedgui et le mandat de toutsurlehockey.com.

13 septembre 21

ScoutCast #2: Espoirs du CH et début de saison de certains espoirs européens

Dans ce 2e épisode du ScoutCast, Pascal vous parle de plusieurs espoirs du CH: Jayden Struble, Dmitri Kostenko, Jordan Harris, Kaiden Guhle et Mattias Norlinder. Également, notre chroniqueur vous parle de certains espoirs européens qui ont débuté leur saison.

06 septembre 21

ScoutCast #1: Hlinka et espoirs du CH

Dans cet épisode, notre chroniqueur Pascal vous livre ses dernières observations chez les espoirs. En débutant par le tournoi Hlinka Gretzky, il livre ensuite un topo sur les espoirs du CH qui performent jusqu'ici.

Commentaires

  1. Ced244

    On rit beaucoup de la sélection du CH mais on le place haut dans les choix! Et a voir comment Robertsson, Pastulov et Stamkoven ont dropper, je crois que certain joueur était surestimer! Et j'ajoute Wallstead a tout sa! Sa me rapelle l'histoire de Sebastian Colberg qu'on avait réussi a le prendre en 2e alors que plusieurs le voyait haut en 2e ronde!
  2. pascal96

    Qui rit de la sélection du ch dans ce texte ? Pour les espoirs cités, je demeure high sur eux. On verra dans 5 ans ;)
  3. sébastien.allard-martel

    Kostenko tire de la droite et il a un méchant paquet d'outils. Dans mon classement, Struble serait devant Farrell par une bonne marge. Struble est un des plus jeune de son repêchage et jouait dans la USHS lorsqu'il a été repêché. Malgré ça il a déjà un gros impact dans la NCAA, ça en dit long. Un futur genre de McDonagh? Même genre d'attributs, même genre de parcourt. Farrell a un certain talent, mais je reste un peu méfiant face à la possibilité de voir son jeu faire la transition chez les pros, à plus forte raison la NHL. On le voit peu sur la glace mais il empile les pts, plus un joueur complémentaire qu'un gars qui va ''driver'' le jeu. On verra.
  4. Kaiden Guhle, prochain capitaine de Team Canada ?

    […] dans la NHL. À l’heure actuelle, il se trouve à être le meilleur espoir hors-NHL du CHselon mon collègue Pascal. Un titre mérité pour celui qui pourrait patrouiller la plus haute paire de défenses un joueur […]

Laisser un commentaire