Retour à l'accueil

Souvenirs de repêchage | Recap des repêchages de 2013-2017

Au cours du mois de juin, j’ai publié une série de cinq articles revisitant les repêchages de 2013 à 2017. Avec le repêchage qui arrive à grands pas, cet exercice m’a permis de faire une rétrospection sur le travail de chacune des équipes et de leurs recruteurs. Quelle formation a déniché le plus de joueurs réguliers à ce jour? Quelles sont les surprises et déceptions, des années plus tard?

Quand la phrase Le repêchage n’est pas une science exacte prend tout son sens…

LES JOUEURS RÉGULIERS

Entre 2013 et 2017, 301 joueurs ont réussi à se frayer un chemin dans la LNH et y rester. De ce nombre, plus de la moitié (192) sont des attaquants, 84 des défenseurs et 25 évoluent à la position de gardien de but. La meilleure récolte fut en 2013, alors que ce repêchage a recruté 71 joueurs réguliers. Or, 2015 suit de près, avec 70. En 2014 et 2016, on en comptait 58. Puis, il y a eu une légère baisse en 2017, avec 44.

Le plus gros constat qui ressort de cet exercice est le nombre fulgurant de trouvailles de qualité dans les rondes tardives. En troisième ronde en 2013, Brett Pesce était le choix des Hurricanes au 66e rang, Pavel Buchnevich, Jake Guentzel, Anthony Duclair, Carter Verhaeghe et Oliver Bjorkstrand ont suivi dans les rangs suivants.

Jetons un coup d’œil aux plus grands vols des repêchages de 2013-2017:

ANNÉERANGÉQUIPEJOUEUR
201366eCarolineBrett Pesce
201375RangersPavel Buchnevich
201377PittsburghJake Guentzel
201399NashvilleJuuse Sarros
2013206FlorideMacKenzie Weegar
201478IslandersIlya Sorokin
201479Tampa BayBrayden Point
2014108IslandersDevon Toews
2014118RangersIgor Shesterkin
201535CarolineSebastian Aho
201572Tampa BayAnthony Cirelli
2015123ArizonaConor Garland
2015148AnaheimTroy Terry
2015166CalgaryAndrew Mangiapane
201639eChicagoAlex DeBrincat
201666eCalgaryAdam Fox
2016162New JerseyJesper Bratt
201739eDallasJason Robertson
2017111eBostonJeremy Swayman
2017121eOttawaDrake Batherson

LES FEUX DE PAILLE

Bien qu’il y ait eu plusieurs belles surprises, chaque année il y a des joueurs repêchés tôt en première ronde qui n’atteignent pas leur plein potentiel. Par exemple, en 2015 les Canucks de Vancouver préféraient le défenseur Olli Juolevi à Clayton Keller ou Matthew Tkachuk. Refaire la première ronde, et ce, neuf ans plus tard nous fait réaliser que repêcher un joueur à 18 ans est seulement la porte d’entrée de ce dernier chez les professionnels. Après, de nombreux facteurs entrent en compte et vont venir influencer le développement d’un jeune en pleine progression. Valeri Nichushkin (10e, 2013) est un bel exemple. Nichushkin vient de conclure sa campagne la plus productive en carrière, récoltant 52 points en 62 matchs. Il a été un facteur important de la conquête de la Coupe Stanley de l’Avalanche. Bien entendu, les blessures sont aussi un facteur déterminant et imprévisible à ne pas négliger… D’ailleurs, parlez-en à Nolan Patrick (2e, 2017).
Dans trois des cinq repêchages que j’ai scrutés à la loupe, le joueur sélectionné au premier rang était le meilleur de sa cuvée, même des années plus tard. Seuls Nico Hischier (2017) et Aaron Ekblad (2014) ont été décoiffés, mais ils demeurent tout de même dans le top-10.

CAROLINE, BOSTON ET BUFFALO AU SOMMET

Entre 2013 et 2017, dix équipes ont choisi plus que dix joueurs réguliers. Les meilleures récoltes vont aux Hurricanes de la Caroline, aux Bruins de Boston et aux Sabres de Buffalo (14).

Les Hurricanes s’illustrent notamment avec les sélections de Elias Lindholm (5e, 2013), Brett Pesce (66e, 2013), Noah Hanifin (5e, 2015) et Sebastian Aho (35e, 2015). Il est intéressant de noter que tous leurs choix de première ronde dans ces années-là sont dans le top-15.

Il est surprenant de constater la position des Bruins sachant qu’ils ont participé aux séries en 2013, 2014 et 2017. Quatre de leurs cinq sélections en 2014, ainsi que trois de leurs six choix en 2016 jouent actuellement dans la LNH. Imaginez leur taux de succès s’ils avaient mis la main sur Thomas Chabot, Matt Barzal et Kyle Connor en 2015…

Tout comme les Hurricanes, les Sabres de Buffalo ont repêché très tôt à plusieurs occasions entre 2013 et 2017; dont deux fois au deuxième rang. Cependant, bien que quatre de leurs cinq choix de premier tour soient des joueurs réguliers, ils ne sont pas tous les meilleurs de leur cuvée. C’est par ailleurs le cas de Rasmus Ristolainen (8e, 2013) qui a été préféré à Bo Horvat. Sinon, Alexander Nylander (8e, 2016), devant un certain Mikhail Sergachev.

LE RENDEMENT DE CHACUNE DES ÉQUIPES

Les Blues de St-Louis suivent de près, avec 12 joueurs réguliers. De ce lot, il y a quelques belles trouvailles en première et deuxième ronde, avec Robby Fabbri (21e, 2014), Vince Dunn (56e, 2015), Tage Thompson (26e, 2016), Jordan Kyrou (35e, 2016) et Robert Thomas (20e, 2017), pour ne nommer que ceux-là.

La stratégie au repêchage du Lightning de Tampa Bay est fascinante et leur récolte des dernières années abonde dans le même sens. De 2013 à 2017, Tampa s’est illustré avec des sélections tardives qui ont porté fruit grâce à leur manière de développer. Brayden Point (79e, 2014), Anthony Cirelli (72e, 2015), Mathieu Joseph (120e, 2015) et Ross Colton (118e, 2016) sont de bels exemples.

LA POSITION DU CANADIEN DE MONTRÉAL

Sans grande surprise, le Canadien de Montréal ne figure pas parmi les équipes ayant le plus de joueurs réguliers, mais ce n’est pas la seule. Lors des repêchages de 2013-2017, le Canadien n’a déniché que deux joueurs de premier plan. Puis, par premier plan, je veux dire soit un attaquant pouvant évoluer sur un top-6, un défenseur top-4 ou un gardien de la LNH. Les Capitals en compte quatre, les Sens trois, tandis que les Blackhawks deux aussi.

Washington:

  • Andre Burakovsky (23e, 2013)
  • Jakub Vrana (13e, 2014)
  • Vitek Vanecek (39e, 2014)
  • Ilya Samsonov (22e, 2015)

Ottawa:

  • Thomas Chabot (18e, 2015)
  • Alex Formenton (47e, 2017)
  • Drake Batherson (121e, 2017)

Chicago:

  • Nick Schmaltz (20e, 2014)
  • Alex Debrincat (39e, 2016)

Montréal:

  • Artturi Lehkonen (55e, 2013)
  • Mikhail Sergachev (9e, 2016)

Voyez le rendement des 30 formations (excluant évidemment, le Kraken de Seattle et les Golden Knights de Las Vegas), dans ce tableau ci-dessous.

ÉQUIPENOMBRE DE JOUEURS RÉGULIERS
Toronto9
Montréal6
Boston14
Caroline14
Detroit9
Tampa11
St-Louis12
Colorado7
Arizona13
Ottawa6
Winnipeg11
Dallas7
Edmonton8
Vancouver7
Floride11
Phidadelphie9
Chicago6
Rangers5
Islanders7
New Jersey8
Anaheim9
LA8
Columbus13
Buffalo14
Pittsburgh7
San Jose7
Nashville11
Washington6
Calgary9
Minnesota8

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Nouvelles

NHL 03 août 2022

Les Devils du New Jersey évitent l’arbitrage de justesse avec Jesper Bratt

Les Devils du New Jersey évitent l’arbitrage de justesse avec Jesper Bratt
NHL 02 août 2022

État des forces | division Centrale: Une reconstruction longue et pénible en vue à Chicago

État des forces | division Centrale: Une reconstruction longue et pénible en vue à Chicago
Actualité NHL 15 juillet 2022

Adam Sykora signe son contrat d’entrée

Adam Sykora signe son contrat d’entrée
Europe 15 juillet 2022

Marco Kasper s’amènerait en Amérique du nord

Marco Kasper - InStat Hockey - TSLH Espoirs
NHL 10 juillet 2022

Deux jeunes joueurs tomberont agents libres chez les Blackhawks

chicago-blackhawks
NHL 10 juillet 2022

John Gibson n’en a rien à faire des rumeurs le liant aux Maple Leafs

John Gibson n’en a rien à faire des rumeurs le liant aux Maple Leafs
NHL 28 juin 2022

Souvenirs de repêchage | 2017, l’année de Cale Makar

Souvenirs de repêchage | 2017, l’année de Cale Makar
NHL 24 juin 2022

Aucune décision imminente pour Barry Trotz | Il dit non aux Jets !

Aucune décision imminente pour Barry Trotz | Il dit non aux Jets !

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Commentaires

Laisser un commentaire