Retour à l'accueil

Les trophées de mi-saison dans la LNH

Le cap de la mi-saison vient officiellement d’être atteint dans la LNH et plusieurs constats peuvent être faits avec une moitié du calendrier régulier de joué. J’ai décidé de me prêter à l’exercice d’octroyer sept des honneurs individuels les plus prestigieux, remis lors de la soirée des trophées à la fin de la saison. Sachez que ce sont des choix basés sur le nombre de parties que j’ai regardé, ainsi que les analyses qui en sont écoulées. N’hésitez pas à partager quels seraient vos choix en commentaire.

Hart (Joueur le plus utile): Alexander Ovechkin (Washington)

Alors qu’un vent de jeunesse souffle sur la Ligue nationale de hockey, certaines vedettes refusent de vieillir. Alex Ovechkin est l’un de ceux qui continuent de faire vivre le martyre aux boîtes défensives et gardiens adverses, même à l’âge de 36 ans et des poussières. Avec 29 filets au compteur, Ovi est en voie de franchir la barre des 50 buts pour une huitième fois en carrière. Ses 44 points à égalité numérique représentent un sommet dans le circuit Bettman.

Finalistes : Jonathan Huberdeau (Floride), Igor Shesterkin (Rangers de New York)

Vezina (Meilleur gardien de but): Igor Shesterkin (Rangers de New York)

Au sein d’une équipe qui débute tout juste son ascension, Igor Shesterkin s’établit tranquillement comme le digne successeur d’Henrik Lundqvist à New York. Shesterkin a accordé deux buts ou moins dans 15 de ses 28 départs en 2021-2022. Le plus gros constat reste la tenue des Rangers lorsqu’il n’est pas devant le filet. Le gardien de 26 ans en est peut-être qu’à sa deuxième saison complète, mais déjà il impose calme et respect.

Finalistes : Andrei Vasilevskiy (Tampa Bay), Tristan Jarry (Pittsburgh)

Norris (Défenseur de l’année): Cale Makar (Colorado)

La course sera très serrée entre Cale Makar et Adam Fox pour l’obtention du trophée Norris, et ce, pour la prochaine décennie probablement. Néanmoins, si la tendance se maintient, c’est l’arrière de l’Avalanche qui devrait sortir grand gagnant cette année. Makar pourrait devenir le premier défenseur à atteindre le plateau des 30 buts, depuis Mike Green en 2009. Niveau habiletés individuelles, il est dans une classe à part, de la même manière que Connor McDavid l’est à l’attaque.

Finalistes : Adam Fox (Rangers de New York), Roman Josi (Nashville)

Calder (Recrue de l’année): Moritz Seider (Detroit)

Ce n’est certainement pas le choix le plus populaire lorsqu’on voit les prouesses d’un certain Trevor Zegras à Anaheim faire le tour du web. Pourtant, l’impact de Moritz Seider ne se définit pas par la production offensive, même s’il s’illustre aussi à ce chapitre. À 20 ans, il est le maître d’une des pires brigades défensives de la ligue. Tenir le fort à cet âge est impressionnant, mais de le faire sur une base régulière et avec autant d’assurance l’est encore plus.

Finalistes : Trevor Zegras (Anaheim), Lucas Raymond (Detroit)

Selke (Meilleur attaquant défensif): Patrice Bergeron (Boston)

En mettant la main sur son cinquième Selke, l’attaquant québécois deviendrait le tout premier joueur de l’histoire à graver son nom sur le trophée à cinq occasions. Au cours des dix dernières campagnes, il ne s’est pas passé un an sans que Bergeron obtienne une nomination. D’ailleurs, c’est à se demander si l’honneur ne portera pas son nom un jour…

Finalistes : Aleksander Barkov (Floride), Matthew Tkachuk (Calgary)

Jack Adams (Entraîneur de l’année): Mike Sullivan (Pittsburgh)

La saison n’était pas encore commencée que plusieurs doutes planaient sur les Penguins de Pittsburgh. Non seulement le gardien Tristan Jarry avait été chancelant lors des dernières séries, mais les Penguins devaient commencer leur périple de 82 matchs sans ses deux meilleurs joueurs. Par la suite, c’est la Covid qui s’est montré le bout du nez. Malgré tout, des vétérans se sont levés, en commençant par un Jarry méconnaissable devant la cage des siens et le rendement de Kris Letang en défense. Les Penguins ont gardé la tête hors de l’eau et occupent présentement le troisième rang de la division Métropolitaine.

Finalistes : Gerard Gallant (Rangers de New York), Dallas Eakins (Anaheim)

Jim Gregory (Directeur général de l’année): Bill Zito (Floride)

Cette formation qui semblait destinée à fréquenter les bas-fonds du circuit il y a de cela quelques années à peine, est maintenant l’une des plus redoutables. Après 45 matchs, huit patineurs ont atteint le plateau des 10 buts ou plus. C’est autant que tous les joueurs des Coyotes, Canadiens, Sénateurs et Kraken combiné. Quatre des sept meilleurs pointeurs des Panthers ont été des acquisitions de Bill Zito. Lou Lamoriello a eu le pas sur ce dernier en 2021, mais le scénario ne devrait pas se répéter lors de la soirée de juillet prochain.

Finalistes : Don Waddell (Caroline), Kyle Dubas (Toronto)

Podcasts
& vidéos

27 juin 22

#63. Top 64 final de Pascal pour le repêchage LNH 2022

Dans cette vidéo, Pascal du TSLH Espoirs vous présente son top64 final détaillé en plus de 13 mentions honorables. Sur le site de Toutsurlehockey.com, le top64 de Pascal sera disponible à l'écrit.

27 juin 22

#62. Top 32 final (Mathieu) | Les meilleurs espoirs du repêchage 2022

Dans cette vidéo, Mathieu du TSLH Espoirs vous présente son top32 final détaillé. Sur le site de Toutsurlehockey.com, le top50 de Mathieu sera disponible à l'écrit.

18 juin 22

#61. Top 32 final de Simon Servant du TSLH Espoirs

Dans cet épisode, Simon Servant, intervenant du TSLH Espoirs, nous présente son top 32 pour le repêchage 2022. Consultez la version vidéo avec des séquences de jeu via sa chaîne Youtube juste ici: https://www.youtube.com/c/SimonServant

Nouvelles

NHL 28 juin 2022

Souvenirs de repêchage | 2017, l’année de Cale Makar

Souvenirs de repêchage | 2017, l’année de Cale Makar
NHL 24 juin 2022

Aucune décision imminente pour Barry Trotz | Il dit non aux Jets !

Aucune décision imminente pour Barry Trotz | Il dit non aux Jets !
NHL 23 juin 2022

Souvenirs de repêchage | Retour sur le repêchage de 2016

Souvenirs de repêchage | Retour sur le repêchage de 2016
NHL 12 juin 2022

Souvenirs de repêchage | 2015, un des meilleurs repêchages de l’histoire

Pool de hockey - McDavid
NHL 08 juin 2022

Souvenirs de repêchage | Le repêchage de 2014 revisité

igor-shesterkin
NHL 07 juin 2022

Comment Joe Sakic a réussi à bâtir une équipe aspirante à la Coupe Stanley

Comment Joe Sakic a réussi à bâtir une équipe aspirante à la Coupe Stanley
NHL 06 juin 2022

Souvenirs de repêchage | Le repêchage de 2013 revisité

Nathan Mackinnon
NHL 03 juin 2022

L’impact d’Artturi Lehkonen se fait bien ressentir au Colorado

L’impact d’Artturi Lehkonen se fait bien ressentir au Colorado

Podcasts
& vidéos

27 juin 22

#63. Top 64 final de Pascal pour le repêchage LNH 2022

Dans cette vidéo, Pascal du TSLH Espoirs vous présente son top64 final détaillé en plus de 13 mentions honorables. Sur le site de Toutsurlehockey.com, le top64 de Pascal sera disponible à l'écrit.

27 juin 22

#62. Top 32 final (Mathieu) | Les meilleurs espoirs du repêchage 2022

Dans cette vidéo, Mathieu du TSLH Espoirs vous présente son top32 final détaillé. Sur le site de Toutsurlehockey.com, le top50 de Mathieu sera disponible à l'écrit.

18 juin 22

#61. Top 32 final de Simon Servant du TSLH Espoirs

Dans cet épisode, Simon Servant, intervenant du TSLH Espoirs, nous présente son top 32 pour le repêchage 2022. Consultez la version vidéo avec des séquences de jeu via sa chaîne Youtube juste ici: https://www.youtube.com/c/SimonServant

Commentaires

Laisser un commentaire