Retour à l'accueil

Les meilleures signatures sur le marché des joueurs autonomes en 2017 jusqu’à maintenant

Plusieurs millions ont été donnés durant la saison morte pour chacune des 31 formations. Depuis l’instauration du plafond salarial, le marché des joueurs autonomes n’a plus la même utilité que par le passé. Avant, les équipes les plus riches n’hésitaient pas à offrir beaucoup de millions sur plusieurs années pour se monter un noyau d’équipe alors que maintenant, on va plutôt chercher à développer les jeunes qui proviennent des repêchages et ensuite on ira peaufiner avec le marché.

Une sélection de 5 attaquants, 3 défenseurs et 2 gardiens seront choisis dans ce palmarès des 10 meilleures signatures sur le marché des joueurs autonomes durant l’été 2017.

ATTAQUANTS

5. Alexander Kerfoot (Université vers Colorado)

Kerfoot fut un choix de 5e ronde des Devils du New Jersey en 2012 et n’ayant pu s’entendre avec la formation, il est devenu joueur autonome sans compensations durant l’été 2017. Il a attiré beaucoup d’intérêt de la part des formations de la LNH de par son excellent jeu avec l’université d’Harvard et ce sera finalement Joe Sakic qui aura eu gain de cause pour l’obtention de ses services. Il ne déçoit pas l’organisation jusqu’à maintenant avec ses 15 points en 22 matchs.
[STATS]13689[/STATS]

4. Patrick Marleau (San Jose vers Toronto)

Il a toujours évolué pour les Sharks de San Jose depuis la saison 1997-98 et, devenant joueur autonome l’été dernier, il a décidé d’accepter un pacte de 3 ans à 6.25 millions par année, ce qui semblait être beaucoup pour un joueur de 36 ans qui ralentit au fil des ans. Néanmoins, Marleau trouve le moyen de rentabiliser son contrat en ayant inscrit 16 points en 25 rencontres et surtout, en agissant à titre de mentor pour l’excellent Auston Matthews qui est vu comme le prochain capitaine de la formation canadienne. Une bonne signature jusqu’à maintenant, mais pour combien de temps?
[STATS]376[/STATS]

3. Justin Williams (Washington vers Caroline)

C’est un retour pour Williams avec l’équipe qui lui a permis de soulever la 1re de ses 3 coupes Stanley en 2006. Évidemment, on ne peut pas s’attendre à ce qu’il produise autant que lorsqu’il affichait des saisons de plus de 70 points, mais à 36 ans, ses 17 points en 22 matchs font de lui une bonne acquisition pour la formation de Ron Francis. Signé à 4.5 millions par saison pendant 2 ans, il produit bien, mais il devra continuer ainsi jusqu’en 2019 si on veut qualifier Williams comme étant une bonne signature à long terme.
[STATS]196[/STATS]

2. Evgeny Dadonov (KHL vers Floride)

C’est également un retour aux sources dans le cas de Dadonov avec l’équipe qui a fait sa sélection en 3e ronde, 71e au total en 2007. Après 55 matchs échelonnés sur 3 saisons, le russe s’en retourne chez lui et joue pendant 5 saisons dans la KHL. Sa domination offensive lui a valu ce contrat de 3 ans et 4 millions par année avec les Panthers et pour l’instant, il ne déçoit pas la direction avec ses 18 points en 22 rencontres.
[STATS]4787[/STATS]

1. Alexander Radulov (Montréal vers Dallas)

Que ce soit de sa faute ou celle de Marc Bergevin, Radulov jouera maintenant pour les Stars durant les 5 prochaines saisons incluant celle-ci et pour l’instant, son duo avec Jamie Benn donne les résultats escomptés. Le russe de 31 ans a produit 22 points en 23 matchs jusqu’à maintenant et il ne dérougit pas depuis près d’un mois. Pour l’instant, 6.25 millions par saison, c’est une aubaine pour la production offensive qu’il affiche, mais pendant combien de temps il sera considéré comme une bonne signature?
[STATS]4100[/STATS]

DÉFENSEURS

3. Ron Hainsey (Caroline/Pittsburgh vers Toronto)

À l’instar de Patrick Marleau, Ron Hainsey a été signé par les Leafs dans le but d’avoir un impact sur la glace, mais également en dehors de celle-ci. Il a soulevé la coupe Stanley l’an dernier et cette expérience sera bénéfique pour un jeune comme Morgan Rielly en qui on fonde beaucoup d’espoir. Malgré ses 36 ans, l’ancien choix de 1re ronde du Canadien apporte beaucoup présentement pour la troupe de Babcock avec ses 12 points et son différentiel de +6.
[STATS]203[/STATS]

2. Kevin Shattenkirk (Saint-Louis/Washington vers NY Rangers)

En terme d’offensive, on peut ajouter le nom de Kevin Shattenkirk, mais on le classera plutôt comme étant le 2e meilleur en général, car son différentiel défensif de -4 lui fait perdre des plûmes envers ses confrères à la ligne bleue malgré un apport offensif de 18 points en 24 matchs. Un bon défenseur offensif, mais à risque défensivement et avec un salaire de 6.65 millions par saison, ses lacunes défensives pourrait le faire devenir un boulet financier pour les Rangers dans un avenir proche.
[STATS]4901[/STATS]

1. Will Butcher (Université vers New Jersey)

Un peu à l’instar de Kerfoot, Butcher a été une sélection de l’Avalanche du Colorado en 5e ronde de 2013, mais n’a pu signer de contrat avec l’organisation. Après de bonnes performances avec l’université de Denver, Butcher a suscité beaucoup d’intérêt durant l’été et avec raison, car il domine présentement avec les Devils.

Ses 18 points en 23 matchs et son différentiel de +7 fait de lui le 2e meilleur pointeur de son équipe derrière Taylor Hall. S’il parvient à maintenir ce rythme, il pourrait voir son nom être cité parmi les finalistes pour le trophée du meilleur joueur recru.
[STATS]13650[/STATS]

GARDIENS

2. Brian Elliott (Calgary vers Philadelphie)

Pour placer Elliott parmi les meilleures signatures, il faut que les autres signatures de gardien soient vraiment mauvaises. Elliott s’est fait donner le poste de #1-A en compagnie de Michal Neuvirth et force est d’admettre qu’il n’est pas la solution devant le filet des Flyers. Il affiche une moyenne de 2.85 et un pourcentage d’efficacité de 0.905% durant les 16 rencontres qu’il a disputées auxquels il a récolté une fiche de 6-5-5. Elliott est à Philadelphie pour 2 ans à 2.75 millions par saison, ce qui n’est pas très élevé comme contrat, mais ses statistiques ne sont pas au niveau de la LNH.
[STATS]4305[/STATS]

1. Ryan Miller (Vancouver vers Anaheim)

Il fut dominant vers la fin des années 2000 et début 2010, mais il a beaucoup ralenti au fil des années. Il agit maintenant à titre de second à John Gibson à Anaheim et son rôle semble être le bon pour terminer sa carrière. 37 ans et signé pour 2 ans à 2 millions, il présente une fiche de 2-0-3 avec une moyenne de 1.63 et un pourcentage d’efficacité de 0.950%. On ne peut pas donner plus de 60 matchs à John Gibson et Ryan Miller démontre qu’il peut prendre cette charge de travail d’environ 20-22 matchs cette saison.
[STATS]178[/STATS]

Ce fut difficile de faire cette recherche, car le marché des joueurs autonomes 2017 n’a pas été des plus excitant l’été dernier. Non seulement on n’a pas vu beaucoup de gros noms déménager, mais plusieurs des joueurs qui ont changé de camp ne font clairement pas le travail présentement et nous pourrons le voir dans un prochain texte.

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Nouvelles

NHL 03 août 2022

Les Devils du New Jersey évitent l’arbitrage de justesse avec Jesper Bratt

Les Devils du New Jersey évitent l’arbitrage de justesse avec Jesper Bratt
NHL 02 août 2022

État des forces | division Centrale: Une reconstruction longue et pénible en vue à Chicago

État des forces | division Centrale: Une reconstruction longue et pénible en vue à Chicago
Actualité NHL 15 juillet 2022

Adam Sykora signe son contrat d’entrée

Adam Sykora signe son contrat d’entrée
Europe 15 juillet 2022

Marco Kasper s’amènerait en Amérique du nord

Marco Kasper - InStat Hockey - TSLH Espoirs
NHL 10 juillet 2022

Deux jeunes joueurs tomberont agents libres chez les Blackhawks

chicago-blackhawks
NHL 10 juillet 2022

John Gibson n’en a rien à faire des rumeurs le liant aux Maple Leafs

John Gibson n’en a rien à faire des rumeurs le liant aux Maple Leafs
NHL 05 juillet 2022

Souvenirs de repêchage | Recap des repêchages de 2013-2017

Souvenirs de repêchage | Recap des repêchages de 2013-2017
NHL 28 juin 2022

Souvenirs de repêchage | 2017, l’année de Cale Makar

Souvenirs de repêchage | 2017, l’année de Cale Makar

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Commentaires

Laisser un commentaire