Retour à l'accueil

La LNH et les Québécois

Il y a exactement 4 ans, le quotidien Montréalais, The Gazette produisait un article qui traitait du manque de Québécois dans l\’organisation du Canadien de Montréal. À l\’époque, le tricolore venait de connaître l\’une de ses pires saisons en ne récoltant que 78 points en 82 matchs, ce qui le plaçait au 28e rang de toute la ligue alors que seuls Edmonton et Columbus avaient fait pire.

5 joueurs québécois ont patiné dans au moins un match régulier lors de cette saison-là et force est d\’admettre que ce n\’est pas beaucoup comparativement à l\’époque de gloire qu\’a connue l\’organisation dans les années 50 à 70. Depuis ce temps, l\’équipe ne s\’est pas beaucoup améliorée de ce côté alors que, si rien ne change pour le début de la prochaine saison, seulement 3 Québécois entameront la saison à Montréal.

Dans la ligue

À plus grande échelle, le nombre de québécois est en constante diminution dans le circuit Bettman. En regardant les statistiques de la saison dernière, le meilleur joueur d\’origine québécoise est Patrice Bergeron avec une récolte de 68 points. Il est suivi par Kristopher Letang (67), Jonathan Huberdeau (59), Derick Brassard (58) et Mike Ribeiro (50).
[STATS]78[/STATS]

Si les Québécois sont en diminution, le Canada s\’impose

À l\’inverse de notre fière province, le reste du Canada se porte à merveille sur le point de vue talent. Nous n\’avons qu\’à regarder l\’alignement de l\’équipe Canadienne qui se présentera à la coupe du Monde le mois prochain et nous constatons que le pays est très bien représenté et à un point tel que l\’équipe des espoirs de la LNH est également composée en majeure partie de joueur d\’origine Canadienne.

Le dernier joueur québécois à avoir terminé au sommet des pointeurs de la LNH est Martin St-Louis en 2012-2013 alors que lui et son ancien coéquipier Vincent Lecavalier, ont été les meilleurs Québécois lors des 10 dernières saisons dans la LNH. Ils sont tous les deux à la retraite et rien ne laisse présager qu\’un Québécois remontera au sommet des pointeurs de sitôt, outre Jonathan Drouin qui aurait le talent requis pour produire près de 100 points par saison lorsque sa progression sera à son plus haut.

En regardant les 10 derniers repêchages de la LNH, 7 joueurs d\’origine canadienne ont été repêchés en tant que tout premier choix de leurs années respectives. Si nous complétons le top 3 de chaque repêchage, 13 joueurs ont été sélectionnés parmi les 2e et 3e position et du nombre, seulement 3 Québécois ont entendu leur nom et il s\’agit de Jonathan Huberdeau en 2011 (3e), Jonathan Drouin en 2013 (3e) et Pierre-Luc Dubois en 2016 (3e).

Les gardiens de but

Le Québec est beaucoup mieux représenté du côté des gardiens de but alors que les Penguins de Pittsburgh alignaient le gardien Marc-André Fleury dans leurs rangs lorsqu\’ils ont soulevé la coupe le printemps dernier. Bien qu\’il n\’ait pas été d\’office pour la majorité des séries, Fleury a grandement contribué à son équipe notamment pour la remettre sur le droit chemin lorsqu\’ils connaissaient des difficultés en première moitié de saison.
[STATS]483[/STATS]

Notons également la brillante carrière que connaît Roberto Luongo dans la LNH malgré l\’absence de coupe Stanley dans son cas et il y a également le gardien des Blackhawks, Corey Crawford qui a 2 bagues de la coupe Stanley à son actif. Crawford contribue à maintenir les Blackhawks dans le haut du classement chaque saison et sa stabilité lui vaut également une présence à la coupe du Monde avec l\’équipe canadienne.
[STATS]3855[/STATS]

Les espoirs

Du côté des espoirs québécois, le jeune Pierre-Luc Dubois devrait faire son entrée dans la LNH dès la saison prochaine avec les Blue Jackets de Columbus. Repêché 3e au total lors du dernier repêchage, il s\’agira du meilleur espoir québécois depuis l\’entrée en scène de Jonathan Drouin chez le Lightning de Tampa Bay. Le défenseur Samuel Morin représente également un espoir de qualité chez les Flyers de Philadelphie, mais Dubois est l\’un des seuls joueurs susceptibles d\’avoir un impact immédiat dès la prochaine saison.

Le nombre d\’équipes a augmenté depuis les 25 dernières années et pour ceux qui espèrent voir plus de Québécois avec le Canadien de Montréal, il faudrait plutôt espérer voir plus de Québécois dans la LNH en général avant d\’en voir plus chez le Canadien.

Une question s\’impose donc: Que devrait-on faire pour améliorer le nombre de québécois dans la LNH selon vous?

Podcasts
& vidéos

02 décembre 22

#75. Repêchage 2023 avec Seb Gagné + Forum TSLH

Dans cet épisode, on jase espoirs avec Seb Gagné du TSLH Espoirs. Nous présentons et commentons sa liste préliminaire pour le repêchage 2023. Nous répondons également aux questions des auditeurs.

02 décembre 22

TSLH Espoirs: Entrevue avec Denis Gauthier

Dans cette entrevue du TSLH Espoirs, Pascal discute avec Denis Gauthier. L'ancien joueur de la NHL et présentement analyste à RDS est aussi le père d'Ethan Gauthier. Le joueur du Phoenix de Sherbrooke est admissible pour le repêchage de la NHL cette saison. Dans un reportage complet de trois textes, nous vous présentons cet espoir avec des commentaires de deux coéquipiers et de son père, Denis Gauthier.

21 novembre 22

Entrevue avec Ethan Gauthier, espoir de la LHJMQ pour le repêchage 2023

Dans cette entrevue, Pascal discute avec Ethan Gauthier, joueur du Phoenix de Sherbrooke qui est admissible au repêchage 2023. Dans un reportage complet de trois textes, nous vous présentons cet espoir avec des commentaires de deux coéquipiers et de son père, Denis Gauthier.

Nouvelles

NHL 05 décembre 2022

Charles Hudon de retour dans la LNH

Colorado Avalanche
NHL 02 décembre 2022

Absence de six semaines pour un joueur vedette des Red Wings de Detroit

Absence de six semaines pour un joueur vedette des Red Wings de Detroit
Actualité NHL 28 novembre 2022

Deux jeunes joueurs de Vancouver déçoivent

Deux jeunes joueurs de Vancouver déçoivent
NHL 26 novembre 2022

Retour sur l’entre-saison des Blackhawks

chicago-blackhawks
NHL 25 novembre 2022

Un record pour Cal Clutterbuck

new-york-islanders
Actualité NHL 16 novembre 2022

Rocket de Laval: Brigade défensive et retour de William Trudeau

Rocket de Laval: Brigade défensive et retour de William Trudeau
Actualité NHL 14 novembre 2022

Matias Maccelli sort de l’ombre

Matias Maccelli sort de l’ombre
Canadiens Montréal 13 novembre 2022

Mike Hoffman sort de sa torpeur

Mike Hoffman sort de sa torpeur

Commentaires

  1. alain.pomerleau

    Je crois que changer de facon de faire et orienter les jeunes qui commencent a jouer au hockey et faire des sports etudes ou les jeunes vont apprendre a bien patiner et manier le baton et faire des ligues d ecoles. Lorsqu ils vont arriver dans le junior majeur, il vont etre beaucoup plus performent avec les bons outils.
  2. jacques.catudal

    f c'est sûr que quelque chose ne vas pas dans le développement au Québec ,il faudrait peut-être regarder du côté de l'ouest ce wt qu'ils font de bien avant le junior.
  3. SteB_Mtl

    Le hockey s'étant beaucoup développé depuis une vingtaine d'année, les autres ligues ont probablement augmenté en quantité et en qualité de toute évidence, reléguant la LHJMQ à maintenant UNE des NOMBREUSES source de développement de joueurs. À cela il faut ajouter l'arrivé massive des joueurs européens, etc. Bref la LHJMQ semble avoir perdu beaucoup en notoriété malheureusement. 1) Attirer plus de jeunes, accès, coûts, bourses, etc, afin d'attraper plus de jeunes talents (dans tous les sports). 2) Revoir et mieux encadrer les programmes de développement, avec plus de jumelages sports-études comme aux États Unis, du primaire à l'université (dans tous les sports). 3) Laisser les jeunes rire et s'amuser et donner des amendes aux parents qui prennent çà trop au sérieux. 4) Mettre notre égo de coté et observer/apprendre de ce que les autres ligues de développement font maintenant avec leurs jeunes. 5) Aller jouer dans le parc avec nos enfants, comme nos pères faisaient dans le temps. ;-)
  4. Barbe_rousse

    Nous sommes sous le joug de hockey Canada et comme nous le faisons pour tous le reste de la sphère artistique et sportive, nous devrions nous développer sous notre propre tutelle. En étant avec hockey Canada nous essayons de faire comme le reste du Canada et c'est pour cela que nous développons des hockeyeur qui doivent ressembler à au lieu de développer notre identité propre.

Laisser un commentaire