Retour à l'accueil

(Vidéo) Quand Auston Matthews se produit au Tournoi Peewee de Québec…sous la bannière d’une équipe ukrainienne

Le Tournoi international de hockey Peewee de Québec bat son plein actuellement au Centre Vidéotron et comme à chaque année, plusieurs futurs joueurs vedettes s’y produisent au grand plaisir des fidèles partisans de ce tournoi. Au total, c’est 1430 joueurs de 1960 à 2008 qui se sont alignés tôt ou tard dans la LNH tout en ayant foulé les patinoires de Québec dans le cadre du Tournoi Peewee. D’ailleurs, la liste complète de ces joueurs peut être consultée en cliquant ICI. Toutefois, bien qu’un grand nombre de ces joueurs nous rappelle de beaux souvenirs quant à leur passage, il y a un jeune joueur originaire de Scottsdale en Arizona, qui s’est démarqué lors du tournoi de 2010. La jeune recrue des Maple Leafs, Auston Matthews, n’a pas eu la chance de s’aligner pour un club américain, mais une invitation de la part d’un club ukrainien donna le coup de départ à une fulgurante carrière, qui ne fit que commencer.

Cet appel du destin

En 2010, Auston Matthews semblait être mis à l’écart des équipes participant au Tournoi international de hockey Peewee. À 12 ans, l’attaquant a cependant reçu l’appel qui lui permit de prouver sa valeur avant même de pouvoir participer au tournoi. Un certain Boris Dorozhenko s’est fait contacter par l’équipe Druzhba-78 Kharkov pour savoir s’il connaissait un joueur né dans les années 97 qui pourrait être ajouté à la formation dans le cadre du tournoi à Québec. Après plusieurs discussions avec le père du jeune athlète de l’Arizona, les arrangements étaient en place pour permettre à Matthews de vivre un rêve que plusieurs joueurs ne pouvaient caresser. Mais d’abord, il devait disputer quelques parties d’exhibition en terrain américain avec l’équipe ukrainienne, une forme d’essai si on veut. Ses trois buts en une période contre une équipe du New Jersey lui auront permis d’obtenir immédiatement son billet pour le tournoi, après seulement une rencontre. Sa préparation s’est toutefois faite en individuel, sous la supervision de Dorozhenko, comme il l’explique à Chris Johnston, dans une entrevue pour le compte du réseau Sportsnet.

«Ils parlaient la langue russe pour la plupart, mais ils parlaient bien l’anglais aussi. Je n’avais pas de points de repère, ni d’amis et c’était la première fois que je m’exilais de ma maison pour jouer au hockey,»explique l’attaquant des Leafs dans cette même entrevue.

L’adaptation n’a pas pris de temps au jeune Matthews pour s’implanter dans l’équipe. Ses six points en trois rencontres avec le Kharpov faisaient de lui l’un des joueurs les plus dominants dans sa classe. Son équipe s’est toutefois inclinée en quart de finale contre le Compuware de Détroit, que l’on retrouve à nouveau dans le tournoi cette année. Sa présence au sein de l’équipe ukrainienne lui aura cependant permis de mettre un pied dans la porte des grands et une expérience comme telle lui aura apporté une grande maturité pour un jeune de 12 ans. D’ailleurs, cette expérience lui a grandement servi lorsqu’est venu le temps de s’exiler en Suisse pour son développement pré-LNH. Non seulement le fait de se retrouver avec des joueurs inconnus, un système européen complètement différent en y ajoutant la barrière de la langue, mais aussi à cause qu’il s’agissait de la toute première fois que Matthews se produisait devant une aussi grande foule.

«Je me rappelle que j’étais nerveux. C’est une opportunité d’une vie de pouvoir jouer devant une aussi grosse foule, dans un tournoi aussi gros que celui-là.»

Au final, ce sont plusieurs équipes Peewee de l’Arizona qui ont dû regretter de ne pas avoir sélectionné le jeune Auston Matthews au sein de leur formation. En effet, Matthews peut être clairement catégorisé parmi les meilleurs joueurs pros de cette cuvée 2010. C’est avec fierté tout de même que l’attaquant regarde d’un oeil attentif les performances des Bobcats de l’Arizona, champion de la catégorie AAA l’an dernier. L’équipe dirigée par Kris Draper avait vécu tout qu’un conte de fées l’an dernier et sa formation tentera de soutirer les grands honneurs à nouveau cette saison. Les Bobcats font maintenant partie de la catégorie AA-Élite cette année et leur premier match sera disputé ce matin. L’entraîneur sera Ronald Fillion pour le tournoi de cette année.

Note : Auston Matthews portait le numéro 8 lors de ce tournoi. Dans son uniforme bleu et jaune, on le voit en début de vidéo inscrire le but qui donne l’avance à son équipe contre les Éclaireurs de Richelieu.

Podcasts
& vidéos

21 novembre 22

Entrevue avec Ethan Gauthier, espoir de la LHJMQ pour le repêchage 2023

Dans cette entrevue, Pascal discute avec Ethan Gauthier, joueur du Phoenix de Sherbrooke qui est admissible au repêchage 2023. Dans un reportage complet de trois textes, nous vous présentons cet espoir avec des commentaires de deux coéquipiers et de son père, Denis Gauthier.

21 novembre 22

#74. Listes préliminaires (top 32) de Mat, Pascal et de Simon Servant pour le repêchage 2023

Épisode de «rankings» pour le TSLH Espoirs ! Mathieu, Pascal et Simon Servant vous présentent leur liste préliminaire des meilleurs espoirs pour le repêchage 2023 de la NHL. Pour en savoir plus sur les prospects admissibles au prochain repêchage, cet épisode est pour vous !

21 novembre 22

#73. Le Forum TSLH: Bilan du CH, Rocket et repêchage 2023

Dans cet épisode, nous répondons aux questions des auditeurs. Nous présentons notre bilan du CH après dix matchs, nous parlons du Rocket de Laval et du repêchage 2023 (et même 2024 !)

Nouvelles

Hockey 22 novembre 2022

Éric Bélanger démissionne!

Éric Bélanger démissionne!
Hockey 20 novembre 2022

Shane Wright prend la direction de la AHL

Shane Wright avec le Kraken
Hockey 18 novembre 2022

Rocket de Laval | Contribuer à sa façon

Rocket de Laval | Contribuer à sa façon
Actualité NHL 17 novembre 2022

Fantasy Hockey | Des options comme agents libres

Fantasy Hockey | Des options comme agents libres
Actualité NHL 16 novembre 2022

Rocket de Laval: Brigade défensive et retour de William Trudeau

Rocket de Laval: Brigade défensive et retour de William Trudeau
Actualité NHL 14 novembre 2022

Matias Maccelli sort de l’ombre

Matias Maccelli sort de l’ombre
Actualité NHL 10 novembre 2022

Charlie McAvoy marque à son retour au jeu

Charlie McAvoy marque à son retour au jeu
Hockey 10 novembre 2022

Rocket de Laval | «On joue avec la peur de perdre».

Rocket de Laval | «On joue avec la peur de perdre».

Commentaires

Laisser un commentaire