Retour à l'accueil

Sean Farrell, un Américain de plus chez les Canadiens de Montréal | Profil détaillé

Pour le repêchage 2020, je visais l’élaboration de 100 profils de joueurs éligibles à la séance, mais c’est 89 que j’ai eu le temps de faire. L’une des prochaines cibles que j’avais était Sean Farrell. Je l’avais vu jouer à quelques reprises en étudiant ses coéquipiers, mais je ne m’étais jamais attardé réellement à lui. Ainsi, je peux dire que sa sélection ne m’a pas emballé sur le coup, non en raison du fait que je le trouvais médiocre, mais plus par ignorance envers son talent.

Aujourd’hui, je le connais bien en raison d’Instat Hockey et peux vous monter un profil détaillé appuyé d’une vidéo illustrant son talent. Je ne le qualifierai pas de vol, mais le jeune américain est une belle prise en 4e ronde et le talent est là pour devenir un bon joueur de hockey. Il ne reste que le développement maintenant.

Sean Farrell
2 novembre 2001
Hopkinton, États-Unis
5 pieds 9 pouces
174 livres
Ailier gauche


Faits saillants de Sean Farrell, espoir des Canadiens de Montréal, repêché en 4e ronde en 2020. Propulsé par Instat Hockey.

Offensive

Farrell possède un excellent tir du poignet. Ce dernier est précis ainsi que sec et peut flouer un gardien sans écran. On le reconnait surtout en raison de sa vision et de sa capacité à créer des jeux pour ses coéquipiers, mais je trouve que son lancer n’est pas en reste. Le gaucher ne sera jamais un Caufield ou un Mysak, mais vous pourrez voir dans la vidéo que la vélocité de son élan et la diversité de son arsenal sont forts appréciables. Il est possible que ce soit lui qui préfère la passe au lancer, mais j’aimerais le voir essayer un peu plus. On voit aussi sur des séquences qu’il force les jeux parfaits au lieu de lancer et ça tue les occasions. C’est certain que lorsque vous jouez avec deux des meilleurs francs-tireurs de l’USHL, vous avez plus tendance à leur passer la rondelle qu’à la conserver, mais quand même. Avec la maturité et un peu plus de confiance, je suis certain que ce sera réglé.

Comme je l’ai dit plus haut, Farrell est un fabricant de jeu. Un très bon devrais-je dire. Dans l’USHL, l’ailier présente une habilité marquée pour repérer ses coéquipiers en tout temps et dans toutes situations. Vous apprendrez à le connaître comme un petit attaquant qui adore jouer dans le trafic et qui s’épanouit quand ça joue dure. Attention, avec le gabarit qu’il a, ce sera difficile pour lui d’y dominer dans les prochaines années, mais son style sied très bien aux espaces clos. De là, Farrell est efficace pour faire de petits miracles surprenant tout le monde, même son coéquipier ciblé. Capable de finesse avec quelques couvreurs sur le dos, le gaucher ne construit d’un rien et adore contrôler l’action. J’adore sa rapidité d’exécution. Farrell identifie très rapidement ses options en situation corsée et c’est bien rare qu’il rate son jeu. Il génère beaucoup d’occasions de marquer pour ses coéquipiers dans l’enclave et je crois que ça démontre bien son talent. J’ai l’air de décrire un joueur élite, mais ce n’est pas le cas. Il est intelligent, certes, mais est-ce que tout ce qu’il tente sera réalisable dans la LNH ? J’en doute, néanmoins le talent est là.

Vous comprendrez que sur les unités spéciales, Farrell est un atout très important pour son équipe. Il peut jouer le rôle du meneur de jeu sans problème et carrément s’amuser avec le corps défensif adverse. S’il atteint la grande ligue, je le vois très bien y devenir un spécialiste. Pour ce qui est du maniement de la rondelle, encore une fois, ses habilités ressortent bien et ce n’est pas rare de le voir déculotter un défenseur. Farrell a joué pour l’une des puissances de l’USHL, alors il faut faire attention envers les talents qu’il y a démontrés. Tout était en place pour le voir dominer et l’ailier l’a fait. Maintenant, Farrell devra être capable de transposer son talent à la NCAA et ce ne sera pas aisé. Vous pouvez vous attendre à l’y voir 3 ou 4 saisons selon moi.

Jeu physique et défensif

On ne pourra jamais dire que Farrell est un joueur de périphérie. Même s’il ne se démarque pas par son physique et ses épaules, l’Amérique adore jouer dans le trafic. Toutefois, il s’y fait malmener. Comme c’est un attaquant qui adore contrôler la rondelle, il reçoit plus qu’il ne donne de coups. L’espoir devra apprendre à mieux se protéger. Déjà, dans la NCAA, ce sera primordial pour lui s’il veut continuer à se développer. Je trouve fascinant de voir un petit joueur donner tout ce qu’il a en tout temps, mais je suis sûr que son corps ne tripe pas tant que ça.

Sans la rondelle, je ne qualifierais pas Farrell de joueur élite, mais il se débrouille vraiment bien. Aidé de son intensité et son intelligence, le gaucher est capable de provoquer des revirements. Bien sûr, le jeune ne gagne pas de bataille par ses coups d’épaule, mais il utilise à merveille son bâton et sa hargne. C’est bien rare que son équipe soit lésée par sa présence en défensive et on ne peut pas en demander plus à un élément offensif. Toutefois, je trouve qu’on le voit un peu trop souvent jouer haut dans sa zone en attendant une passe pour contre-attaquer rapidement. Dans l’USHL, c’est correct, mais dans la NCAA, ça ne marchera pas. Je crois que c’est plus un produit de son rôle dans l’équipe qu’un manque d’implication en défensive. Alors, pas d’inquiétude à avoir pour le moment.

Mobilité

Farrell est un bon patineur. Il est agile et compétent techniquement. Toutefois, pour son gabarit, j’aimerais que sa vitesse maximale ainsi que son accélération soient plus prononcées. Encore une fois, ce n’est pas un problème dans l’USHL, mais, de bons patineurs, il y en a beaucoup dans la NCAA et Farrell ne pourra pas autant se démarquer. Son anticipation va toujours l’aider à avoir un pas en avant de tous, mais ses jambes devront être un peu plus fortes pour que sa carrière n’arrête pas à l’université.

Conclusion

En offensive, c’est vraiment satisfaisant de voir aller Sean Farrell et, juste pour cela, sa sélection en valait la peine aussi loin. Plusieurs le classifient comme vol, car il était plus haut dans les listes, mais son profil présente tout de même des risques. Les Canadiens ont une bonne réputation pour développer de petits joueurs avec de la hargne, alors je crois en ses chances, mais je souhaite que son éthique de travail soit excellente, car beaucoup de travail demeure à faire avant que Farrell puisse avoir un impact dans la LNH.

Podcasts
& vidéos

20 mai 22

Top32 final des meilleurs espoirs pour le repêchage 2022 selon Seb Gagné du TSLH Espoirs

Seb Gagné vous livre son top 32 final des meilleurs espoirs pour le repêchage 2022.

20 mai 22

#58. Top 10 des meilleurs espoirs de la LHJMQ pour le repêchage 2022

Dans cet épisode, Mathieu et Pascal présentent leur top 10 respectif des meilleurs espoirs de la LHJMQ en prévision du repêchage 2022. Pour plus de nouvelles sur le hockey, visitez nous ! Site web: https://www.toutsurlehockey.com/ Facebook: https://www.facebook.com/toutsurlehockeycom Twitter: https://twitter.com/Toutsurlehockey?s=20 ***Abonnez-vous à nos chroniqueurs*** Mat: https://twitter.com/mat_paradis?s=20 Pascal: https://twitter.com/SousleradarLNH?s=20

15 mai 22

#57. Collaboration spéciale entre le TSLH Podcast et La Relève!

Épisode spécial ! Mathieu, Pascal et Simon s'assoient et jasent espoirs avec Anthony Desaulniers et Martin Therriault du Podcast La Relève !

Nouvelles

Actualité NHL 25 mai 2022

Les Flames au bord du gouffre

Ryan Nugent-Hopkins
Hockey 23 mai 2022

La bande à McDavid s’amuse

La bande à McDavid s’amuse
Actualité NHL 21 mai 2022

Les Oilers nivellent la série

Edmonton Oilers
Hockey 17 mai 2022

Prédictions de la deuxième ronde (Thomas)

Prédictions de la deuxième ronde (Thomas)
AHL 06 mai 2022

On connait le gardien partant pour le premier match de série du Rocket

On connait le gardien partant pour le premier match de série du Rocket
Canadiens Montréal 03 mai 2022

Le contrat de Weber transigé cet été?

Shea Weber
Hockey 20 avril 2022

Changement de garde au sommet d’Hockey Canada

team canada
Actualité NHL 11 avril 2022

Le vétéran des Kings Drew Doughty est passé sous le bistouri

los-angeles-kings

Podcasts
& vidéos

20 mai 22

Top32 final des meilleurs espoirs pour le repêchage 2022 selon Seb Gagné du TSLH Espoirs

Seb Gagné vous livre son top 32 final des meilleurs espoirs pour le repêchage 2022.

20 mai 22

#58. Top 10 des meilleurs espoirs de la LHJMQ pour le repêchage 2022

Dans cet épisode, Mathieu et Pascal présentent leur top 10 respectif des meilleurs espoirs de la LHJMQ en prévision du repêchage 2022. Pour plus de nouvelles sur le hockey, visitez nous ! Site web: https://www.toutsurlehockey.com/ Facebook: https://www.facebook.com/toutsurlehockeycom Twitter: https://twitter.com/Toutsurlehockey?s=20 ***Abonnez-vous à nos chroniqueurs*** Mat: https://twitter.com/mat_paradis?s=20 Pascal: https://twitter.com/SousleradarLNH?s=20

15 mai 22

#57. Collaboration spéciale entre le TSLH Podcast et La Relève!

Épisode spécial ! Mathieu, Pascal et Simon s'assoient et jasent espoirs avec Anthony Desaulniers et Martin Therriault du Podcast La Relève !

Commentaires

Laisser un commentaire