Retour à l'accueil

Repêchage d’expansion | Des décisions déchirantes attendent les Flames et l’Avalanche

Le repêchage d’expansion arrive à grands pas bien qu’on soit à l’aube du ”Final Four” dans les séries de la NHL. Les équipes éliminées commencent assurément à réaliser leur plan d’attaque en vue de cet événement. Il y a quelques mois, j’ai procédé à une première simulation pour le repêchage d’expansion et sous peu, j’en produirai une nouvelle puisque de nombreuses nouvelles informations ont circulé depuis. Dans les formations qui devront exposer des joueurs au Kraken – bref toutes les équipes sauf Vegas, qui est exempté – les Flames et l’Avalanche devront prendre des décisions déchirantes.

Commençons d’abord par les Flames. Nous avons déjà publié un texte à l’effet que Mark Giordano demeurait sur la corde raide en prévision du repêchage d’expansion. Le capitaine, sous contrat jusqu’à l’été 2022, pourrait très bien prendre le chemin de Seattle même si Milan Lucic a décidé de lever sa clause de non-mouvement pour faciliter la tâche à son club. Ainsi, les Flames peuvent exposer le gros attaquant tout en libérant une place pour protéger un joueur. Or, en réalisant l’exercice grâce à l’outil CapFriendly, il appert très difficile de protéger Giordano malgré tout.

Dans l’optique où aucune transaction ne survient d’ici ce repêchage, deux options s’offrent à Brad Treliving et à son équipe. La première est de protéger Mark Giordano. Capitaine de la formation et stabilisateur de la défensive à Calgary, le protéger serait tout de même logique. Par contre, comme il sera UFA à 38 ans après la saison 2021-2022, c’est difficile d’imaginer un tel scénario. Surtout que protéger le défenseur oblige Treliving à exposer Mikael Backlund, Andrew Mangiapane et Dillon Dube.

Protéger Giordano force Treliving à pencher vers le modèle 8 joueurs et 1 gardien. Ainsi, Chris Tanev, Noah Hanifin, Rasmus Andersson et Mark Giordano sont les défenseurs protégés et Sean Monahan, Johnny Gaudreau, Elias Lindholm et Matthew Tkachuk sont les attaquants protégés. À mon avis, Treliving serait mieux de protéger des joueurs comme Mangiapane et Dube, qui en donneront plus à ton organisation pour les prochaines années que Giordano, qui devient UFA à 38 ans l’an prochain.

La deuxième option est d’exposer Giordano. Ainsi, Hanifin, Tanev et Andersson demeurent protégés alors qu’en offensive, on offrirait la protection à Tkachuk, Monahan, Gaudreau, Lindholm, Backlund, Mangiapane et Dube dans un modèle de 7 attaquants et 3 défenseurs plus un gardien. À mon avis, elle serait la plus logique dans un scénario où aucune transaction ne survient. Ce sera déchirant comme choix et je m’attends à ce que Treliving soit très actif sur le marché des transactions.

L’Avalanche aussi dans de beaux draps

Ayant subi une élimination démoralisante contre Vegas, on devra réévaluer nos troupes au sein de l’organisation du Colorado. Cette année, on a vraiment poussé pour aller loin en séries, mais on s’est buté à une formation plus complète au 2e tour. Si Joe Sakic cherche à combler les petites lacunes au sein de l’équipe, il aura du pain sur la planche lui aussi en prévision du repêchage d’expansion. Présentement, le tableau penche vers une perte déchirante pour l’Avalanche, à l’instar des Flames.

Je m’attends à ce qu’Erik Johnson soulève sa clause de non-mouvement afin d’aider son club tout comme Milan Lucic l’a fait. En fait, c’est une décision capitale pour l’Avalanche. Le portrait actuel ne permet pas à l’organisation de protéger tout le monde. Voici les différentes options qui se présentent au DG de l’Avalanche.

Dans la première option, on y va d’un modèle de 8 joueurs et 1 gardien. Ainsi, on peut protéger Cale Makar, Ryan Graves, Devon Toews et Samuel Girard en défense ainsi que Mikko Rantanen, Nathan MacKinnon, Gabriel Landeskog (avec une prolongation de contrat en poche) et André Burakovsky en attaque. Ces choix sont réalisés en considérant que Johnson lève sa clause. Malheureusement, on ne peut protéger les joueurs suivants: Nazem Kadri, J.T Compher, Tyson Jost et Joonas Donskoi. La profondeur subirait une bonne perte dans tous les cas.

Dans la deuxième option, soit d’opter pour un modèle de 7 attaquants, 3 défenseurs et un gardien, les joueurs protégés seraient les suivants: MacKinnon, Rantanen, Landeskog (avec une prolongation de contrat), Burakovsky, Kadri, Donskoi et Jost en offensive ainsi que Girard, Toews et Makar en défensive. On laisserait donc Ryan Graves et J.T Compher à la disposition de Seattle.

Dans tous les cas, on risque de perdre un bon élément. À mon avis, Sakic pourrait pencher pour la 2e option, quitte à perdre Graves. Devon Toews a connu une meilleure saison et les deux défenseurs sont assez similaires. Qui plus est, le jeune Bowen Byram devrait être inséré dans l’alignement et on risque de donner plus de responsabilités à Connor Timmins l’an prochain. La perte de Graves pourrait bien être comblée à l’interne, même s’il s’agit ici d’un excellent défenseur.

Évidemment, toutes mes hypothèses concernant l’Avalanche sont basées sur le fait que Landeskog obtiendra sa prolongation de contrat et que Johnson lèvera sa clause. Si ce dernier en décide autrement, ça pourrait compliquer la donne pour Joe Sakic. Si Landeskog ne signe pas de nouveau avec l’organisation, on aura une place supplémentaire pour une protection au repêchage, certes, mais quelle perte ce serait !

Beaucoup d’ouvrage à venir pour Joe Sakic et pour Brad Treliving !

Podcasts
& vidéos

13 janvier 23

#78. Évaluation des espoirs du WJC 2023 par le TSLH Espoirs

Cette semaine, 4 membres du TSLH Espoirs discutent du Championnat mondial junior 2023.

31 décembre 22

#77. Le Forum TSLH: Championnat mondial junior 2023

Pascal et Mat prennent vos questions et jasent du prochain WJC 2023 ! Nos intervenants vous offrent aussi leur prédiction concernant le tournoi.

31 décembre 22

#76. (Partie 1) Analyse des espoirs du CH en ce début de saison

Dans cet épisode, nous vous partageons nos observations sur les espoirs du CH en ce début de saison.

Nouvelles

Actualité NHL 27 janvier 2023

Matty Beniers sera absent de la formation ce soir

Matty Beniers sera absent de la formation ce soir
Actualité NHL 26 janvier 2023

Andrei Kuzmenko s’entend pour 2 autres années avec Vancouver

Andrei Kuzmenko s’entend pour 2 autres années avec Vancouver
Hockey 25 janvier 2023

Rocket de Laval | Bilan de mi-saison

Rocket Laval
Canadiens Montréal 25 janvier 2023

Cayden Primeau cédé à Laval

Canadiens de Montréal
Canadiens Montréal 21 janvier 2023

Canadiens | Au tour d’Alex Belzile d’être rappelé en renfort

Canadiens de Montréal
Actualité NHL 17 janvier 2023

La fin approche pour Jesse Puljujärvi à Edmonton

La fin approche pour Jesse Puljujärvi à Edmonton
Canadiens Montréal 14 janvier 2023

Canadiens | Bilan de mi-saison

Kent Hughes - Jeff Gorton - marc bergevin
Hockey 14 janvier 2023

Mark Stone: doit-on craindre le pire des scénarios ?

Mark Stone: doit-on craindre le pire des scénarios ?

Commentaires

  1. Ced244

    Pourquoj s'empresser de signer Landeskog avant le repechage de Seatle!! Je le signerai apres! De plus, je m'attand a une transaction avec ces 2 club leur disant qui prendre. C'est la solution A selon moi!
  2. SharksFan

    D. Toews ou R. Graves, le Kraken sera heureux de compter sur l'un des deux si disponible.
  3. yan.girard

    @SharksFan Si Erik Johnson ne lève pas sa clause de non-mouvement, c'est certain que l'Avalanche va opter pour la formule qui permet de protéger 4 attaquants et 4 défenseurs. De même, en plus de Johnson, les 3 autres défenseurs protégés seraient Toews, Makar et Girard. C'est impossible que Toews ne soit pas protégé lui qui a été le défenseur le plus constant pour l'Avalanche autant en saison qu'en séries. En saison, ce dernier a mené les défenseurs de l'Avalanche avec un temps de glace moyen de 24 min. 46 sec et une fiche de plus/- de plus 29. En séries, il a aussi mené l'équipe avec un temps de glace moyen de 25 min 25 sec et une fiche de plus/- de plus 10. De plus, au contrat de Toews, il reste 3 ans à 4,1 millions ce qui représente une aubaine. Dans le cas où Erik Johnson lève sa clause de non-mouvement, il ne serait pas impossible que l'Avalanche opte également pour la formule qui permet de protéger 4 défenseurs 4 attaquants. Dans ce cas, le 4e défenseur protégé serait évidemment Graves. Nonobstant, ce sera intéressant de voir si l'Avalanche et le Kraken réussissent à en venir à une entente concernant la sélection d'un joueur.
  4. Ced244

    @yan.girard C'est definitivement la chose a faire quitte a offrir un choix de 1re ronde et Kaut! Sinon Seattle peut se dire: je fais aucun échange et je prend vos ptites perles. Sa peut être aussi bonne stratégie pour monter un club qui gagne maintenant!
  5. SharksFan

    J'espère pour le Kraken (et la LNH) que E. Johnson ne lève pas sa clause. Pas que je m'attends à voir une équipe prétendante dès l'an 1 mais du moins compétitive.

Laisser un commentaire