Retour à l'accueil

Pavel Francouz, un nom à se rappeler chez l’Avalanche

L’Avalanche du Colorado entrait dans la saison 2019-2020 gonflé à bloc avec les acquisitions réalisées pendant la période estivale. On a adressé un problème criant au sein de la formation, soit la profondeur offensive. Avec les ajouts de Nazem Kadri, Andre Burakowski et de Joonas Donskoi, on venait d’ajouter du punch à une équipe qui, la saison précédente, ne comptait que sur leur premier trio. Ceci dit, un point d’interrogation demeurait: les gardiens de but. L’an dernier, on comptait sur le duo Varlamov-Grubauer et on a retiré du positif de cette situation. Du côté de l’organisation, on a décidé de laisser partir Varlamov au profit des joueurs autonomes pour se retrouver avec Grubauer comme partant. Derrière lui, on donnait une première chance à un total inconnu, ou presque…

Une trouvaille des derniers JO

Il faut remonter à la saison 2017-2018. Cette année-là, on présentait les fameux Jeux olympiques qui, pour une première fois depuis des lunes, n’accueillaient pas les joueurs de la LNH. Ce fut le moment pour des joueurs européens ou canadiens qui évoluaient sur l’Autre Continent, de briller devant les yeux avertis des nombreux recruteurs. Car oui, certains recruteurs se déplacent peu ou pas dans de nombreuses ligues d’Europe, mais lors des JO, les galeries de presse étaient remplies. Plusieurs joueurs se sont placés sous le radar des équipes de la LNH avec ce tournoi olympique et même d’anciens joueurs ont pu démontré qu’ils en avaient encore dans les gants. Ce fut le cas de Brian Gionta, qui a signé un contrat peu de temps après la tenue des Jeux alors qu’il était agent libre avant.

Des joueurs évoluant en Europe, on a pu découvrir Nikita Gusev (NJD), Dominik Kubalik (CHI), Dominik Kahun (PIT), Mikko Koskinen (EDM) et Pavel Francouz (COL) pour ne nommer que ceux-là. Dans ce billet, concentrons nous sur le dernier candidat en Francouz. Le gardien de but de l’équipe tchèque a guidé sa formation tout au long du tournoi, s’imposant comme l’un des meilleurs cerbères du tournoi. La République tchèque s’est classée premier de leur division et s’est même permis d’éliminer les Américains avant de plier l’échine contre les Athlètes olympiques de Russie.

À la fin du tournoi, Francouz avait suffisamment impressionné pour décrocher un contrat professionnel chez l’Avalanche. En LAH l’an dernier, le gardien de 29 ans s’impose avec des chiffres fortement appréciables à sa toute première campagne en Amérique du nord. Il termine la saison avec une moyenne de 2,68 ainsi qu’une efficacité de 0,918 en 49 matchs chez les Eagles du Colorado. Il obtient même deux matchs dans le grand club et performe très bien, cumulant une moyenne de 1,97 et une efficacité de 0,943. Au championnat mondial de hockey, Francouz s’illustre avec une moyenne en bas de 1 et une efficacité de 0,957. À l’automne, il se taille donc un poste, pour la saison 2019-2020, à titre d’auxiliaire à Grubauer.

Poste partagé

Grubauer devra cependant s’armer de prudence s’il veut conserver son poste. Jared Bednar risque de ne pas hésiter à muter Francouz au poste de partant si Grubauer éprouve des difficultés. Le gardien tchèque impressionne grandement encore une fois en début de saison, alors qu’il sort d’une performance phénoménale à son dernier départ samedi dernier. Sur 46 lancers reçus, Francouz a concédé deux buts contre nul autre que le Lightning de Tampa Bay. Depuis le début de la saison, le gardien offre un rendement au-delà des attentes en deux départs. Un nom à retenir du côté du Colorado, car s’il continue à ce rythme, il pourrait bien disputer autant de matchs, voire même peut-être plus de matchs, que son coéquipier Grubauer entre les deux poteaux.

À LIRE ÉGALEMENT

Carlson rejoint Orr et Coffey
Canadien et Maple Leafs font de l’oeil au même joueur de la KHL
Domi serait-il mieux à l’aile?
L’après Coupe Memorial épouvantable du Titan en LHJMQ
Neal explique les succès des Oilers

Podcasts
& vidéos

31 janvier 23

#79. Analyse des espoirs des Canadiens de Montréal (Partie 2)

Voici la deuxième partie de nos analyses des espoirs du CH en cette saison 2022-2023.

13 janvier 23

#78. Évaluation des espoirs du WJC 2023 par le TSLH Espoirs

Cette semaine, 4 membres du TSLH Espoirs discutent du Championnat mondial junior 2023.

31 décembre 22

#77. Le Forum TSLH: Championnat mondial junior 2023

Pascal et Mat prennent vos questions et jasent du prochain WJC 2023 ! Nos intervenants vous offrent aussi leur prédiction concernant le tournoi.

Nouvelles

Actualité NHL 04 février 2023

Sonny Milano prolongé par les Capitals de Washington

Sonny Milano
Actualité NHL 27 janvier 2023

Matty Beniers sera absent de la formation ce soir

Matty Beniers sera absent de la formation ce soir
Actualité NHL 26 janvier 2023

Andrei Kuzmenko s’entend pour 2 autres années avec Vancouver

Andrei Kuzmenko s’entend pour 2 autres années avec Vancouver
Hockey 25 janvier 2023

Rocket de Laval | Bilan de mi-saison

Rocket Laval
Canadiens Montréal 25 janvier 2023

Cayden Primeau cédé à Laval

Canadiens de Montréal
Canadiens Montréal 21 janvier 2023

Canadiens | Au tour d’Alex Belzile d’être rappelé en renfort

Canadiens de Montréal
Actualité NHL 17 janvier 2023

La fin approche pour Jesse Puljujärvi à Edmonton

La fin approche pour Jesse Puljujärvi à Edmonton
Canadiens Montréal 14 janvier 2023

Canadiens | Bilan de mi-saison

Kent Hughes - Jeff Gorton - marc bergevin

Commentaires

Laisser un commentaire