Retour à l'accueil

Montréal, mais où se situe le problème?

Alors que le Canadien connaît un début de saison catastrophique, ce n’est pas uniquement le manque de résultats qui inquiète, mais la manière. Historiquement le Canadien a toujours eu du mal contre les solides équipes de Californie. Cependant les deux derniers matchs joués en terre Américaine, n’ont fait que confirmer les tendances déjà apparut précédemment.

Une attaque anémique

La grande force du Canadien sous l’ère Bergevin n’a jamais été l’attaque. Bien évidemment il n’est pas possible de comparer la force de frappe de Montréal avec celle notamment des Capitals ou encore des Penguins, ou encore des jeunes Leafs. Cependant la question se pose par rapport au travail du coach Claude Julien. Celui-ci est reconnu comme un coach défensif, qui resserre énormément les lignes arrière. Alors, pourquoi embaucher un coach défensif, dans une équipe qui historiquement se cherche offensivement une production constante?

Sur les sept premiers matchs de la saison, le Canadien n’a pas marqué plus d’un but à 5 reprises ! Peu importe le niveau de la défensive, il est impossible de gagner un match lorsque votre attaque est aussi dangereuse qu’une équipe junior ! De plus Claude Julien, (qui est un très bon coach attention) est connu pour ne pas aimer changer ses trios ( Bergeron et Marchand ont joué ensemble la majorité de leur carrière sous Claude Julien par exemple). Cependant il n’y a présentement AUCUNE chimie dans les quatre trios de tricolore. Drouin et Pacioretty ça ne fonctionne pas. Claude Julien tente également de relancer Alex Galchenyuk avec un passage sur le premier trio, mais cela n’a aucun bon sens vu le faible niveau de jeu et d’implication affiché par ce dernier.

Gallagher et Hudon ont été rétrogradés sur le quatrième trio, alors que depuis le début de l’année, le seul avec des performances constantes, et chaque fois dangereux offensivement, c’est Charles Hudon.
Byron continue sur sa lancée avec des prestations pleines de réalismes, mais il est le seul avec cet allant. Lekhonen est pour le moment transparent offensivement, alors que Shaw semble considérablement atteint par les multiples commotions qu’il a subies dernièrement.

En dehors des employés de soutiens, aucun marqueur naturel ne ressort actuellement. Le capitaine Max Pacioretty marque par séquence, tout le monde le sait, mais cette séquence tarde à se déclencher.

En bref, tous les attaquants de Montréal performent présentement au minimum syndical. Excepté Hudon et Byron, voire Danault, l’ensemble de l’offensive de l’équipe semble à l’arrêt complet.
Est-ce un manque de talent ? Une absence de systèmes offensifs dignes de ce nom ? Ou tout simplement un manque de réalisme offensif criant ?

Ce qui est évident c’est que le principal souci n’est pas entre les poteaux ( comme j’ai pu malheureusement le lire sur de nombreux articles), mais bien en attaque. Montréal a inscrit la « bagatelle » de 10 buts en 7 rencontres ! Même une équipe moyenne de soccer fait mieux. Ce manque d’offensive est d’ailleurs peu compréhensible par rapport au nombre de tirs pris par match! Montréal est quatrième avec 36,6 tirs par match en moyenne! Peut-être est-ce alors uniquement un manque de chance exceptionnel, combiné à des bonnes performances des gardiens adverses ?

Quoi qu’il en soit la question a le mérite d’être posée quant à l’avenir de la ligne offensive de Montréal. Il n’y a pas présentement de « jeunes » dans l’effectif offensif de l’équipe ( ce qui pourrait expliquer un manque d’expérience)excepté Hudon et Lekhonen, et nombre des joueurs composant ces lignes d’attaque sont censés être à maturité sur le plan physique comme technique. Il va très vite falloir réagir, que se soit pour Claude Julien, où pour les joueurs, et ainsi chercher à éviter que cette saison ne tourne vite à la catastrophe industrielle. (cf saison 2015/2016)

[STATS_EQUIPE]MTL[/STATS_EQUIPE]

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Nouvelles

Hockey 23 juillet 2022

Échanger Bjorkstrand : la décision la plus difficile à prendre de la carrière de Kekalainen

Oliver Bjorkstrand
Canadiens Montréal 15 juillet 2022

Trois espoirs des Canadiens reçoivent l’appel d’équipe Canada junior.

team canada
Hockey 14 juillet 2022

2021-2022 en 10 moments

nhl-lnh
Agents libres NHL 14 juillet 2022

Top-10 | Jour 1 de l’ouverture du marché des joueurs autonomes

Top-10 | Jour 1 de l’ouverture du marché des joueurs autonomes
Hockey 13 juillet 2022

Ilya Lyubushkin poursuivra sa carrière à Buffalo

sabres-buffalo
Actualité NHL 12 juillet 2022

Malkin reste à Pittsburgh !

rumeurs
Hockey 11 juillet 2022

Transaction | Les Senators échangent Matt Murray aux Maple Leafs

trade-echange transaction
Actualité NHL 11 juillet 2022

Les Blackhawks rachètent le contrat de deux anciens choix de première ronde

chicago-blackhawks

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Commentaires

  1. Hash1979

    Selon moi c'est Markov qui manque le plus pcq bon défenseur et excellent pour la relance d'attaque , alors que présentement personne à la défense ne peut relancer l'attaque
  2. thusk-

    @Hash1979 Effectivement, je lavais dit a plusieurs occasion a quel point le depart de markov serait catastrophique pour le ch car c'etait rien de moins que le leader offensif de cette equipe encore a son age. Resultat, en sorti de zones les passes sont impresives et le ch peine a garder le controle de la rondelle. Quand ils ont la rondelle en zone offensive, les defenseurs simpliquent tres peu se qui fait en sorte que le focus est mis sur les attaquants et finit par qui tir de partout car ils sont incapable de creer des jeux a 3v5. Faut jamais sous-estime limpact des def sur une attaque.
  3. Lpck7540

    C'est clair a la défensive aujourd'hui tu dois avoir une défence efficace en relance offensive pour gagner, une defense capable de supporter ton offensive. À part petry et Meite personne n'est capable mais pour Meite c'est difficile a plus de son jeune age, il joue contre les meilleurs trio adverses.

Laisser un commentaire